AD intérieurs 2016 à la Monnaie de Paris : spectaculaire !

Le magazine AD célèbre chaque année le travail des architectes d’intérieur avec l’exposition AD intérieurs 2016.
Pour cette édition, la dizaine de talents sélectionnés par 
la rédaction sont réunis à la Monnaie de Paris.

Dix espaces, dix ambiances avec pour finalité un voyage au coeur de la création autour du thème 2016 : la collection.
Un évènement ouvert à tous jusqu’au 18 septembre.
Focus sur  quatre ambiances et quatre créations qui vous donneront certainement envie de découvrir les différentes façons de mettre en valeur votre collection toute personnelle.

Le salon sonore de Patrick Jouin et Sanjit Manku

Un gros coup de cœur pour ce salon d’un nouveau genre.
Imaginez que vous puissiez enregistrer et conserver vos souvenirs sonores dans des capsules de verre et les rejouer à l’infini ?
C’est l’idée un peu folle que les deux créateurs ont choisi de mettre en scène.

ad-interieurs-2016-monnaie-de-paris-expo-exposition-jouin-manku-avis-critique-photo-by-blog-usofparis
Un grand canapé cosy et enveloppant, un meuble mettant de manière classieuse en avant ces souvenirs : tout invite au voyage dans un style très moderne.

ad-interieurs-2016-ad-magazine-monnaie-de-paris-jouin-manku-avis-critique-photo-by-blog-united-states-of-paris
A côté de ce salon, l’atelier de création de ces totems-capsules vous est ouvert. Un moyen de plus de rentrer dans l’onirisme et la poésie de cette installation signée Jouin Manku.

ad-interieurs-2016-monnaie-de-paris-jouin-manku-avis-critique-photo-by-blog-united-states-of-paris

Le grand salon animalier d’Oitoemponto

Plongez dans un univers digne des James Bond des années 70 avec cette proposition de l’agence portugaise Oitoemponto.

ad-interieurs-2016-monnaie-de-paris-expo-exposition-oitoemponto-luiz-ferreira-avis-critique-photo-by-blog-united-states-of-paris

Autour d’une belle collection de pièces en argent de l’artiste Luiz Ferreira, le duo de créateurs venu de Lisbonne joue entre le clinquant, le chic et le rétro.
Les arches, récupérées sur un bâtiment démoli rappellent la modernisation de l’Élysée sous Pompidou, version Pierre Paulin.
Les vitrines jouent avec la lumière d’exposition pour se dissimuler derrière un filtre opaque, si vous ne désirez soustraire votre collection à des visiteurs non-initiés.

ad-interieurs-2016-monnaie-de-paris-oitoemponto-portugal-luiz-ferreira-avis-critique-photo-by-blog-usofparis

Découvrir le travail de Luiz Ferreira est un véritable bonheur pour les yeux. Et cette langouste en argent, totalement articulée des pattes à la queue, est une merveille de finesse et de précision.
Cédez à la pleine contemplation dans cette pièce pour admirer ces œuvres vraiment uniques.

ad-interieurs-2016-monnaie-de-paris-oitoemponto-avis-critique-photo-by-blog-united-states-of-paris

La galerie des empreintes de Raphael Navot

Le bois et l’épure : c’est ce qui caractérise le mieux le travail de Raphael Navot pour AD Intérieurs 2016.
Cet architecte d’intérieur est connu les Parisiens noctambules pour l’aménagement du club privé Le Silencio, rue de Montmartre, lui aussi orné de bois mais totalement doré.ad-interieurs-2016-monnaie-de-paris-raphael-navot-avis-critique-silencio-photo-by-blog-united-states-of-paris

Une remarquable mosaïque, ultra découpée et travaillée compose le parquet de ce salon d’exposition, sobre et moderne.
En résonance, les deux grandes bibliothèques très épurées exposent une collection de moules de fonderie servant à la confection de décorations végétales et animales.
Très cosy.

ad-interieurs-2016-ad-magazine-avis-critique-monnaie-de-paris-raphael-navot-silencio-photo-by-blog-united-states-of-paris

La cuisine en réflexion de Ora Ito

Le petit prince du design Ora Ito  signe ici une cuisine-salle à manger en hommage à Daniel Buren : le sol en marbre de la pièce a d’ailleurs été créé par l’artiste fou des rayures noires et blanches.

ad-interieurs-2016-avis-critique-monnaie-de-paris-ora-ito-daniel-buren-photo-by-blog-united-states-of-paris

Épurée, géométrique et jouant sur les miroirs pour augmenter les volumes de la pièce (tant au sol que sur les murs), cette cuisine se transforme, avec toutes ses étagères en une bibliothèque dédiée à Buren.

ad-interieurs-2016-ad-magazine-avis-critique-monnaie-de-paris-ora-ito-daniel-buren-photo-by-blog-usofparis

Lors de notre visite, en fin d’après-midi, les rayons du soleil couchant éclairaient magnifiquement le décor. La magie de la création.

ad-interieurs-2016-ad-magazine-avis-critique-monnaie-de-paris-ora-ito-daniel-buren-photo-by-blog-united-states-of-paris

AD intérieurs : un défi pour les designers

Après ces quatre coups de cœur, il vous reste encore six espaces de créations à apprivoiser. Chacun possède sa particularité, un petit truc qui le rend aussi différent : du style baroque au cosy italien en passant par un boudoir ouaté et monochrome.
Le design pour chacun !

Il faut bien noter la gageure majeure de cette exposition : créer des volumes dans un lieu aussi rutilant et haussmannien que la Monnaie de Paris. Pari gagné pour une expo surprenante !

AD Intérieurs 2016

jusqu’au 18 septembre
Tous les jours de 11h à 19h

Monnaie de Paris
11 Quai de Conti
75006 Paris

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *