Affaire de la semaine: Kumi Solo

Les soldes ont finalement toujours du bon. Ils permettent de nouvelles expériences aussi bien en terme vestimentaire – y’a qu’à voir mes dernières bottes, au bout d’une semaine, elles sont toujours aussi improbables – ou culturel : des albums à foison ressortis, pour l’occasion, du monde parallèle où ils s’étaient égarés.

Au détour d’un rayon disques affichant des prix riquiqui, je croise le regard d’une amusante petite frimousse. Il y a comme un air de Björk à la japonaise sur la pochette de Kumi Solo.

Les Inrocks n’ayant pas chroniqué sa sortie, en 2009, je suis, bien entendu, passé totalement à côté de l’album: My love for you is a cheap pop song.

Mon retard rattrapé, je m’attache assez vite à ce brin de voix et à cette électro pop sucrée. Pour un gourmand comme moi, il n’en fallait pas plus pour céder à autant de légèreté.

L’exotisme des quelques titres en langue nipponne croisant le fer avec les textes français participe à ce joyeux cocktail boostant une journée de février un peu morose.

Vous aurez bientôt l’occasion d’en découvrir  un peu. Rendez-vous est pris avec cette japonaise installée à Paris pour une interview vérité.

Retrouvez Kumi en concert le mercredi 23 février à l’International. Entrée libre

Web: www.kumisolo.com

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *