L’Alhambra : Anne Roumanoff transforme l’ordinaire en éclats de rire

Avec Aimons-nous les uns les autres, Anne Roumanoff repart pour un tour. L’humoriste de près de 50 ans s’adapte encore et encore, au gré de l’évolution de la société. Entre sujets légers et réflexions plus profondes, Anne Roumanoff fédère et parle au plus grand nombre.

Anne Roumanoff nouveau spectacle Aimons-nous les uns les autres Alhambra Paris humour one woman show affiche
On a déjà tout lu, tout entendu sur Anne Roumanoff. Ça fait vingt-cinq ans qu’elle fait ce métier et elle est loin de s’essouffler. Dans son nouveau spectacle, Aimons-nous les uns les autres, jusqu’au 31 décembre, à l’Alhambra, l’humoriste reprend les formules qui font sa notoriété : des personnages écrasés par l’administration, des mères de famille qui peinent à rester dans le coup, des ados complètement incultes et le fameux radio bistrot, où l’analyse politique se fait autour d’un verre de vin (ou plus). Et dans ce domaine, l’actualité l’aide beaucoup. Le taux élevé de chômage, la télévision et le spectacle lamentable de nos « élites » sont des sources presqu’intarissables de blagues et de réflexions avisées. Pour le plus grand bonheur d’un public plutôt hétéroclite.

Bienveillance et vitriol
Il faut dire que son observation de la population française est fine et bienveillante. Même quand elle se moque de la téléréalité ou de madame tout le monde, en prise à des doutes sur sa vie sexuelle ou sur l’avenir de ses économies, parties rembourser la dette grecque. Elle réveille notre côté un peu franchouillard, très critique et donneur de leçon. Les grognons lui reprocheront certainement de verser dans la facilité. C’est vrai qu’on trouve quelques lieux communs, et qu’elle confond l’accent britannique avec l’accent américain. Mais ce serait lui faire un très mauvais procès.
Ses textes sont subtils parce que derrière cette apparente simplicité et son large sourire, Anne Roumanoff sait également faire passer quelques émotions et se montrer acide. Le vitriol coule même à flot quand il s’agit de politique. Ses boucs émissaires du moment, François Hollande et le Front National, sont particulièrement éclaboussés. En 1h30, Anne Roumanoff nous a démontré que l’ordinaire peut être hilarant. Et nous voilà parés pour affronter les difficultés de la vie quotidienne.

by Joël Clergiot

Image de prévisualisation YouTube

Anne Roumanoff
nouveau spectacle : Aimons-nous les uns les autres

à L’Alhambra
21, rue Yves Toudic
75010 PARIS

Reprise exceptionnelle le 10 janvier 2016 au profit des Pièces Jaunes !

DVD du spectacle capté à l’Olympia !

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *