SLEEP NO MORE – New York : secrets, suspense, monumental !

Si vous n’êtes pas initié, vous aurez beau passer et repasser par la 27th street – connue pour ses galeries d’art – dans le quartier de Chelsea à New York, vous ne pourrez pas savoir ce qui s’y cache.
Aucune mention de Sleep No More à l’horizon. Pourtant en y regardant de plus près on aperçoit une plaque : The McKittrick Hotel.

Sleep No More c’est le décor d’hôtel alternatif qui devient scène de théâtre tous les soirs pour une curieuse et stupéfiante expérience.
Ici, les chambres ne sont pas à louer (malheureusement ?) cependant il est possible de toutes les visiter.

The McKittrick Hotel Sleep No more the show macbeth play Chelsea street New York City photo by United States of Paris blog

Pour accéder à cet hôtel qui n’a rien de design et cosy, il vous faudra vous débarrasser de l’essentiel (manteau, portable, appareil photo…) et emprunter un couloir dans le noir pour traverser le temps. On est en 1939 exactement. Ambiance feutrée, cabaret avec petites tables, bar à cocktails et punch. Les « Darling » et « Sweet heart » en fin de phrases sont courants dans cette partie du bâtiment.

Attente détendue avec une série de chansons rétro, avant le début de l’exploration. Les barmaids sont soignées et ont aussi des attentions pour les clients venus en solo. Sur scène, des instruments de musique semblent attendre leurs partenaires.

A cet instant, une seule certitude : la carte à jouer que vous avez en main scellera votre destin pour la soirée. Recommandations avant l’ouverture de l’ascenseur : on se la joue solo – sa moitié n’a plus de raison d’être pendant les heures à venir – vous resterez masqué(e) et silencieux-se tout au long de votre parcours.

Calloway Sleep No More the show play The McKittrick Hotel Chelsea  New York City

La pièce peut commencer
Des décors impressionnants en détails, au cachet historico-vintage (cabinet de curiosités, réception d’hôtel, chambres, bureaux, commerces…) et créativité, des acteurs en pleine composition au milieu des spectateurs, une bande-son pour faire grimper la tension.
La trame de Macbeth (Shakespeare) va retentir entre ces murs de manière bien particulière.

On se croirait dans un film : Eyes Wide Shut (Kubrick), Psychose (Hitchcock) aussi. Nous devenons voyeurs consentants, masqués, et massés parfois autour de face-à-face sidérants avec les comédiens. Nous cherchons du sens à toutes ces images qui se succèdent, qui nous explosent parfois en pleine face.

La curiosité est de mise et parfois même récompensée (surtout les gourmands). On peut toucher à tout ou presque. Tous les décors que vous traverserez seront les cadres de révélations et autres scènes à un ou plusieurs comédiens.
Cette salle d’attente, ce dortoir peuvent vous paraître bien vides en l’absence des interprètes mais ne vous y trompez pas, l’action arrive toujours à point nommé.

lightswing sleep no more the show play The McKittrick Hotel Chelsea New york city off broadway

Intense et immense !
Arpenter les 5 étages, choisir de suivre un personnage plutôt qu’un autre, courir, fait partie de l’engagement des spectateurs-visiteurs.
Donc soyez raisonnables avant d’arriver au McKittrick Hotel. Pas de marathon ni de marche forcée dans les rues trépidantes de Manhattan. Il faut tenir le rythme de la soirée.

À la fin vous serez certainement lessivé comme nous, avec une ampoule au pied que vous n’aviez pas en entrant. Mais absolument sidéré par ce que vous aurez vu et vécu.
Pour info, nous avons passé 3h30 pour essayer de tout saisir, de tout voir, d’où l’ampoule… Et nous n’avons pas tout vu…

Nul besoin d’avoir un bon niveau d’anglais pour participer car la pièce se joue sans aucun dialogue.

Conseil : le spectacle fonctionne en 3 cycles qui recommencent. Ceci vous permettant de découvrir les scènes que vous n’avez pas encore vues et surtout d’en revoir d’autres sous un autre angle. Saisissant !

Prix : 85 dollars en semaine c’est moins cher que le week-end (120 dollars) !

Réservation en ligne sur le site : sleepnomorenyc.com/#tickets

Share

2 réflexions au sujet de « SLEEP NO MORE – New York : secrets, suspense, monumental ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *