Rodolphe Sand : Tout en finesse (et en tutu) à la Comédie des Boulevards !

Après avoir passé une saison entière au Palais des Glaces, Rodolphe Sand retrouve les lumières de la scène à la Comédie des Boulevards tous les mardis. Danseur en tutu rose, Rodolphe fait ses entrechats et ses pointes.
Un détail comme un autre : il a 40 ans et son tutu, avec le temps, s’est un peu distendu… Artiste hors cadre, danseur, chorégraphe d’un nouveau style de danse, performeur, trash et tendre à la fois, Rodolphe surprend par sa générosité non simulée.

Rodolphe Sans tout-en-finesse danse humour oneman show comique spectacle Mélo d'amélie
Pas de danse pour son entrée sur scène, en tutu du plus bel effet. Sa version de Carmen est comme transfigurée par ce court solo mais d’une expressivité rare, le mollet musclé comme un rugbyman.
De son coming-out à son grand-père (plutôt compréhensif) en passant par les contretemps pour composer un cocon familial avec son compagnon, Rodolphe nous conte sa vie en montagnes russes. Avec un humour délicat et intelligent, il brosse des situations de vie douces-amères mais toujours drôles.
Pour autant, Rodolphe Sand ne joue pas la facilité, en torturant le spectateur du premier rang, comme tant d’autres. Il ne demandera à éclairer qu’une seule fois la salle pour titiller et illustrer la mise en pratique de son 6e sens : un radar intégré ! Très efficace.

Image de prévisualisation YouTube

Rodolphe a même créé son propre style artistique : la dico-danse.
Une expression scénique qui permet de créer des mots, des phrases ou des histoires en dansant. Très ingénieux !
Mais ce qui plaît le plus à Rodolphe c’est d’être heureux. Et quand il est heureux, le samedi soir, il regarde une palme, un film récompensé au Festival de Cannes.
Et du coup, c’est nous qui sommes heureux car il résume – à se tordre de rire – avec un pointe de mauvaise foi et peut-être aussi avec justesse, ces films qui sont le fleuron du cinéma d’auteur. Si vous connaissez les chefs d’oeuvre qu’il évoque c’est extrêmement savoureux, et si vous ne les connaissez pas, vous ne serez surement pas si déçus de ne pas les avoir vus.

Pour un premier spectacle, forcément on part et on parle de soi pour faire rire, réagir, séduire. C’est forcément touchant !
L’univers de Rodolphe est à découvrir sur scène sans attendre.
Nous, on a trop attendu pour le voir… Et l’on n’hésite pas une minute pour partager ce spectacle.

 

Rodolphe Sand, Tout en finesse
tous les mardis à 21h30

Comédie des Boulevards
39, rue du Sentier
75002 Paris

Share

3 réflexions au sujet de « Rodolphe Sand : Tout en finesse (et en tutu) à la Comédie des Boulevards ! »

  1. Vu hier soir, et grâce à United States of Paris, ce spectacle pour le moins surprenant. Tout en fitness, tout en finesse… (avec, parfois, une pointe de trash – et oui, le spectacle n’est pas exactement un spectacle à voir en famille) -quelle définition peut-on donc lui appliquer ? Les deux, sans doute. La manipulation des mots est remarquable, la gestuelle, qui lui est associée, évidemment inhabituelle, la vision du monde gay intéressante, l’analyse de certains films, ayant reçu une Palme d’Or, assassine..
    C’était la dernière hier soir mais il y aura une première, ailleurs, dans un autre théâtre parisien, dans le courant de la deuxième quinzaine de janvier. A voir donc, absolument.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *