Bûches de Noël de l’Hôtel Westminster : délicates & inventives

Bryan Esposito, le jeune chef pâtissier du restaurant étoilé Le Céladon – tenu d’une main experte par Christophe Moisand – nous avait enthousiasmés avec sa création L’instant chocolat. Il nous soulève les papilles avec deux bûches de Noël inventives et à la simplicité trompeuse. Le Noël 2016 sera Westminster ou ne le sera pas.

buche-de-noel-provence-compotee-figues-mousse-nougat-fruits-confits-restaurant-le-celadon-paris-hotel-westminster-photo-usofparis-blog

Bûche à la manière des treize desserts

Difficile de me faire oublier les saveurs fruitées de la bûche de Noël que je retrouve tous les hivers dans ma ville natale. Fruits, biscuit léger et cœur crémeux : une valeur sûre des fêtes familiale.
Pourtant je suis capable, cette année, de la plus belle infidélité avec la création de Bryan Esposito. Cet hommage à la Provence, sa délicatesse font retourner mon palais. Une part n’a pas suffi. Oui, j’avoue : j’ai succombé à une deuxième, par plaisir, gourmandise et jubilation. Et être bien sûr de comprendre ce qui m’attirait autant.

Bûche-de-noël-a-la-manière-des-treize-desserts-provence-Le-Céladon-Hôtel-Westminster-Paris-photo-usofparis-blog
C’est le mélange de nougat, de biscuit noisette amande, de compote de figues, de fruits confits et de marmelade d’orange – qui m’ennuie pourtant dans les autres desserts.
Cette couche rouge vif excite forcément tout gourmand piqué dans sa plus indomptable curiosité.
Il y a de l’audace dans cette simplicité des accords, dans ces touches bien distinctes mais qui ne viennent pas jouer une note plus haute que l’autre.

buche-de-noel-kalingo-chocolat-grand-cru-feve-tonka-billes-cacao-hotel-westminster-paris-le-celadon-photo-usofparis-blog

Bûche Kalingo Grand Cru
Entre une bûche fruitée et une bûche chocolat, mon choix se portera en premier sur le fruit. Mais comment ne pas céder à un chocolat noir grand cru ?
Une bûche qui joue les belles ingénues et qui cache des textures tout à fait réjouissantes. J’aime quand le dessert ne joue pas sur une même gamme. Avec cette autre création qui enchaine : mousse chocolat à la fève Tonka, crémeux lait aux billes de cacao et brownie gianduja : l’excellence est à portée de cuillère.
Mon voisin de dégustation qui n’est pas un adepte du tout chocolat s’est enthousiasmé, avec surprise, et s’est laissé porter par l’emprise irrésistible du cacao.
Les miracles naissent parfois au cœur d’une assiette blanche discrète et pourtant rassurante.

Bryan Esposito, chef patissier du restaurant Le Céladon, et son équipe
Bryan Esposito, chef pâtissier du restaurant Le Céladon, et son équipe

Les bûches de Noël de l’Hôtel Westminster

Disponibles sur commande exclusivement à partir du lundi 12 décembre 2016
Tarif : 48 e pour 6 à 8 personnes

A déguster sur place au menu du Petit Céladon les samedi 17 et dimanche 18 décembre

Restautant le Céladon
15, rue Daunou
75002 PARIS
Tél : 01 47 03 40 42

Hôtel Westminster
rue de la Paix
75002 PARIS

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *