Archives de catégorie : #Yummy

All is #foodporn ! La preuve ici

Secret 8 by Buddha Bar : carte d’hiver saisissante !

Secret 8, le speakeasy du Buddha Bar Paris, dévoile sa carte d’hiver de cocktails aux doux noms de Revolution 8, Promenons-nous dans les bois, Lady J, Fleur de Geisha ou Travel Box
Une fois trouvé le mot de passe pour accéder à cet espace dissimulé, place à un voyage gustatif et stimulant dans un petit écrin au plafond élevé. Comme une impression d’être en suspension. 

Secret 8 by Buddha Bar
Snowy Venezia

Il est impératif de connaitre le mot de passe pour ouvrir la porte dérobée ou dissimulée de la célèbre adresse de la nuit parisienne.
Lumière tamisée dans un espace qui joue plus de sa hauteur sous plafond que de sa largeur.
Les photos ne sont pas évidentes mais il y a des astuces pour tenter un post sur insta ou en story.

On a très envie d’être aux premières loges devant le barman du Secret 8 pour découvrir ses secrets de compositions des 11 cocktails qui composent la carte d’hiver. Et surtout ses tours d’illusions : comme ce nuage de fumée sous cloche, ce verre homme au corps féminin. 

Secret 8 by Buddha Bar
Hiver Tropical

Secret 8 by Buddha Bar : Hiver Tropical vs Snowy Venezia 

On a testé 2 des  9 cocktails  signatures à la carte. Les 3 autres étant sans alcool.

L’Hiver Tropical dans son verre ananas transparent est délicat à souhait. Je recherchai la saveur sucrée et je l’ai pleinement avec la crème de coco à l’huile essentielle de chou de girofle et l’ananas.
Le rhum blanc infusé à la clémentine et cannelle ne cherche pas à s’imposer. L’équilibre des ingrédients est parfait.

A côté, le Snowy Venezia semblait s’annoncer comme assez brut et âpre avec le prosecco et la ginger beer. Il n’en est rien.
Les saveurs de vin chaud annoncées sont bien là. Et ce cocktail n’est, en fait, que chaleur et douceur. Son gros plus : les tranches de pains d’épices qui décorent le haut du verre. Comme un gros bon cannelé.

Le calme, le cadre intime nous feraient presque oublier que nous sommes privilégiés et que d’autres amateurs de belles alliances liquides attendent pour connaître à leur tour un dépaysement délicieux, sans attraper froid pour autant.

Un autre cocktail a attiré toute notre attention : le Smoky Woody servi sous une cloche enfumée. Spectaculaire à souhait ! On reviendra.

Secret 8 by Buddha Bar
Smoky Woody

Secret 8 by Buddha Bar

Secret 8 by Buddha-Bar

8-12 Rue Boissy d’Anglas
75008 Paris

Tél : 01 53 05 90 39

page FB officielle : Secret8bybuddhabar

Info essentielle : Pour accéder au Secret 8 rendez-vous sur le compte Instagram @secret8bybuddhabar afin de déchiffrer l’énigme du mois vous permettant de réserver – Uniquement par téléphone.

Share

NEKTART WINE – rencontre subtile entre vin et street-art

Naw (pour Nektart Wine) c’est tout d’abord une rencontre entre des personnes amoureuses de l’art et du vin.
Pour Guilhem de Castelbajac (Directeur Artistique), Hubert  de Castelbajac (Spécialiste du management des vins et spiritueux) et  Julien Verry (Détaché de presse), les bons vins se devaient d’avoir un habit à leur mesure reflétant leur identité propre… quoi de mieux que d’associer des artistes reconnus venant de l’art urbain est des viticulteurs de renom ?

Une façon intelligente et originale d’unifier ces œuvres d’art réalisées dans la rue et des richesses telles que le vin issues du terroir.

Nektart Wine

Nektart Wine – carte blanche aux artistes 

Quatre artistes – dont deux duos (trois français et un artiste britannique),  ont été sélectionnés pour la réalisation de ce projet innovant : le duo Lek & Sowat a été chargé d’habiller la bouteille de haut médoc 2015, Jean Charles de Castelbajac , la bouteille de bordeaux supérieur 2015,  le duo THTF la bouteille de rosé cote de Provence 2016 et Nick Walker la bouteille de Carbardès 2015.

Le cahier des charges est simple : à partir du format de l’image et de l’intégration du logo Nektart Wine dans cette dernière, les artistes doivent réaliser  leur œuvre associée au vin qui leur a été confié.

Pari réussi : les quatre vins sont donc parés d’une jolie étiquette qui reflète l’esprit du domaine dont ils sont issus. De cet ensemble se dégage une agréable sensation de modernité, de fraicheur et d’inventivité.

Les informations concernant l’artiste et le vin sont indiquées à l’arrière de la bouteille. Passionnés d’art et amateurs de bons vins pourront ainsi en savoir plus sur leur passion respective.

L’ambition de NAW est d’étendre, très prochainement, ce concept à d’autres artistes.

Nektart Wine
Guilhem de Castelbajac

Nektart Wine

Une collaboration intelligente 

Les artistes ont collaboré gracieusement à ce projet et recevront en contrepartie un pourcentage sur les recettes. Les bouteilles, quant à elles, seront également proposées à la vente dans les galeries des artistes.

Les prix sont abordables : de 11,50 pour le  bordeaux supérieur jusqu’à 18,90 pour le rosé.

Raisonnable, je n’ai goûté que deux vins : le bordeaux supérieur 2015, un vin léger, au goût de plusieurs fruits noirs mélangés et le côte de Provence, à ma grande surprise mon préféré des deux (je ne suis pas très rosé), un vin délicat, floral, très agréable en bouche.

L’occasion, pour Noël, de se laisser tenter par l’acquisition d’une œuvre d’art consommable !

by Caroline 

Nektart Wine


Les vins Nektart Wine : 

Patrick Hospital & Jean-Charles de Castelbajac – Cuvée Bordeaux Supérieur 2015
Famille Sumeire & T.H.T.F. – Cuvée AOP Côtes de Provence 2016
Miren de Lorgeril & Lek & Sowat – Cuvée AOC Cabardès 2015
Jean Riffaud & Nick Walker – Cuvée AOC Haut Médoc 2015

Disponible dès maintenant sur le réseau du Repaire de Bacchus
dans l’ensemble des boutiques & sur Internet :
www.lerepairedebacchus.com


Site officiel : nektartwine.com

Share

La Brigade : expérience carnivore jouissive à Oberkampf !

Située à quelques pas du 10e arrondissement où de nombreuses enseignes proposent de la restauration vegan, La Brigade Oberkampf affiche un menu 100% carnassier, le tout fait maison, à notre plus grande joie !

La Brigade

Une rencontre atypique

C’est en 2013 que Tristan – joueur de poker professionnel et Édouard – issu du marketing – décident de proposer une restauration nomade par le moyen du food truck, plutôt une façon de tester le concept qu’une fin en soit, la finalité étant de retranscrire ce concept en fixe.

Adepte de street food et d’innovation, Édouard et Tristan ont tout appris sur le tas : cuisine, gestion des aliments, galère des cuisines riquiqui, le tout sans savoir si ce moyen de restauration allait générer des ventes.

La Brigade La Brigade

La Brigade : une expérience hors du commun

Grâce à leurs deux food trucks, ils ont pu vivre des expériences hors du commun comme la participation à des mariages de célébrités (dont nous n’avons réussi à soutirer les noms), des festivals, des salons et le sensuel défilé Etam !

Un lieu branché et épuré

Ouvert en juin 2017, La Brigade s’inscrit dans la continuité des nouveaux lieux branchés du 11e arrondissement. Le décor est sobre, épuré, élégant,  mélangeant l’acier (cuisine ; accessoires) et le bois (mobilier). Une atmosphère chaleureuse se dégage du restaurant dès la porte franchie ! Les serveurs sont accueillants, agréables, dynamiques, tous vêtus de tee-shirt aux slogans carnivores dont mon coup de cœur « Yes We Canard » !

Même si nos deux entrepreneurs n’ont pas encore assez de recul sur la réussite de leur premier restaurant, ils recherchent actuellement un deuxième lieu.

La Brigade La Brigade

Une cuisine 100% maison

Au menu : viandes bouchères succulentes cuites et slicées sous nos yeux, des frites fraîches super bonnes, des sauces succulentes et des desserts que, malheureusement, nous n’avons pas eu l’occasion de goûter ! J’ai même réussi à convaincre mon ami, pourtant réticent, à gouter le tartare de bœuf. Il est devenu fan.

Pas de doute, au vue du frétillement de nos papilles, les produits sont de qualités.

Il était tout naturel aussi pour La Brigade de nous proposer une bière 100% parisienne : BAPBAP :  « brassée à Paris, bue à Paris ». Une bière blonde, douce et savoureuse entièrement made in Paname.

Pari gagné

Que ce soit entre amis, en amoureux, pour une restauration sur le pouce où pour prendre son temps, la brigade sera pour moi un endroit incontournable… si on aime la viande !

La Brigade

103, rue Oberkampf
75011 Paris

M° Parmentier – Rue Saint Maur

Horaires :
mardi et mercredi : 12h – 14h 30 / 19h – 22h30
jeudi et vendredi : 12h – 14h 30 / 19h – 23h
samedi : 12h – 15h 00 / 19h – 23h
dimanche : 19h – 22h30

site officiel : www.la-brigade.fr

La Brigade

Share

Noël 2017 : une sélection repas de fêtes kawaï

Les fêtes de fin d’année 2017 approchent à grands pas avec Noël en ligne de mire.
La course pour tout le monde, pour les cadeaux et le casse-tête dans la cuisine.
Voici une rapide sélection #yummy pour faciliter vos préparatifs et peut-être parfaire votre repas et vos réveillons. 

Amuses-bouches kawaï

L’apéro est l’un des moments les plus chronophages du repas.
Alors si vous voulez une table arty sans vous prendre la tête, on vous conseille les bouchées de Noël de Picard. Ils sont aussi délicieuses que mignonnes.

Noël 2017

Et si pour Noël ça vous semble un peu cheap, tentez-les pour le réveillon du 31.
Un mélange de goût et de créativité, pour une soirée simplifiée.

Noël 2017
Cassolettes au homard et noix de Saint-Jacques

Monsieur Appert : les bocaux de qualité

C’est le rush en cuisine et vous avez oubliez la garniture ? Monsieur Appert est l’allié idéal ! Noël 2017

Des légumes mitonnés avec soin, des chutneys goûtus, des pickles originaux sans oublier les tartinades pour un p’tit dej au top (ça a aussi du bon de penser aux lendemains de fêtes).
Les produits des agriculteurs, tous français, sont travaillés dans des ateliers proches des lieux de cultures, pour une qualité au top et une consommation responsable.

La bûche de notre coeur ! 

On a un gros coup de coeur pour la bûche de Christophe Adam. Praliné maison, mousse vanille de Nouvelle-Guinée, crémeux praliné noisette, dacquoise à la noisette, le tout agrémenté de  cacahuètes en topping. Sur le papier ça peut paraître lourd.

Noël 2017

Mais le dessert de l’Eclair de génie est subtil, léger et plutôt soft niveau sucre. Et c’est top pour bien terminer un repas déjà copieux.
Un gros kiff ! On en reprend une cuillère tout de suite.

Une petite douceur en supplément

Quand ils sont bons, les marrons glacés peuvent devenir un vrai pêché-mignon.

Noël 2017

Confiseur depuis 1907, Sabaton offre à notre palais un délicat instant sucré de toute splendeur. Toutes les saveurs de la châtaigne d’Ardèche sans overdose de glucose. Ces marrons craquent en bouche et fondent sur la langue, sublime.
A déguster sans faim (ou sans fin).

Thé ou café ?

On optera pour le thé cette fois-ci, avec le Palais des thés qui propose, comme à son habitude, une édition de Noël : le Thé des gourmets.

Noël 2017

Avec ces notes très fruits rouges (cerise et cranberry), cette édition limitée est rehaussée d’éclats d’amande, pour corser un peu le goût.
Et si vous êtes en retard dans vos cadeaux, le Palais des thés vous propose aussi des coffrets miniatures et une superbe théière « La cavalière« .

USofParis vous souhaite de très belles fêtes 2017 !Noël 2017

Share

Le chocolatier Bonnat à Paris ! 56 raisons d’aimer le chocolat #concours inside

« 56 tablettes différentes, c’est 56 possibilités d’être le meilleur chocolat pour une personne ! » Stéphane Bonnat.

A l’occasion de l’inauguration de la première adresse parisienne du chocolatier rue du Faubourg Saint-Honoré, nous avons rencontré Stéphane Bonnat qui a partagé sa passion cacaotée.
Précaution d’usage : ne dites jamais à un chocolatier et surtout pas à Stéphane : « ce n’est pas bon ! » après avoir goûté à un carré de chocolat. Au pire, vous pouvez dire « je n’aime pas« . Il y a forcément un chocolat à la hauteur de votre palais.

INTERVIEW

Bonnat

UsofParis : Quelle est la raison de votre installation à Paris ?

Stéphane Bonnat : Ça s’est fait par hasard. Un revendeur qui souhaitait développé son activité de manière plus intensive et qui m’a proposé de développer l’adresse.
A la vue des conditions, il était difficile de dire non. 🙂
Et puis l’adresse est prestigieuse, emblématique de Paris tel que l’on se l’imagine depuis la province. C’est une jolie rue passante mais pas trop agitée.

Une hésitation ?
Oui de 48 heures ! 🙂  En fait, ce n’était pas une hésitation, j’ai juste appelé mon ami Patrick Roger qui est voisin en lui demandant si ça le gênait.
Il a répondu : « Au contraire, ça me fait super plaisir, on se verra plus souvent ! »

Je suis étonné par une telle entente !

Les vrais chocolatiers ne se font pas la guerre, on est très corpo, on est tous copains.
On a déjà eu des visites de confrères qui ont mangé un bout de plum cake et qui sont repartis avec la tablette historique de la journée. Et on se retrouve tous le soir pour diner. Et on part en vacances ensemble.
Pour certains, on se connait depuis 3 générations.

Quel est le chocolatier incontournable ?

Difficile de passer à côté de Patrick Roger que j’aime beaucoup et qui fait un travail fabuleux. C’est un créatif extraordinaire et un palais de folie. Et il aime bien mes chocolats ! 🙂
Il aime beaucoup le Mexique en ce moment, le Vénézuela aussi et des cacaos qui sont parfois anecdotiques. C’est bien dans son esprit.

Bonnat

Quelle la spécificité du chocolat Bonnat ?

On traite tout depuis le début. Je suis dans les plantations, nous enseignons aux planteurs le principe de fermentation et du séchage et nous contrôlons tout. Pas de lécithine, d’émulsifiant, conservateurs, de poudre de perlimpinpin.
Pas de gluten dans notre chocolat noir, pas de globuline.
J’étais au Mexique il y a 15 jours et je pars au Pérou dans 8 jours. C’est le moment de la récolte.
Il va falloir que l’on déplace soit la récolte du cacao soit Noël ! 🙂

Votre chocolat favori ?

Je suis très Mexique en ce moment car on découvre des choses phénoménales. Il y a des cacaos que l’on sait être historiques et qui étaient totalement oubliés car non productifs ou tout simplement parce que les plantations avaient été abandonnées.
Il y a aussi des merveilles cachées en Équateur. Le Brésil revient dans le business en bombant le torse !
Il est difficile d’avoir un préféré dans le sens où chaque origine offre quelque chose d’unique.

Bonnat

Une déclaration d’amour en chocolat ?

Chocolat au lait avec un cacao du Mexique qui s’appelle Morenita (terme affectif qui définit une personne à la peau bronzée grâce au soleil). 65 % de cacao.
On a toujours l’effet chocolat à fond mais avec un produit lacté extrêmement floral.
C’est un chocolat très délicat.

Quel conseil retenez-vous de votre père ?

Du cacao au chocolat : chaque étape est la plus difficile ou la plus importante – en Dauphinois « difficile » veut dire important !
On n’a jamais droit à l’erreur.
Il ne faut pas savoir tout faire mais il faut tout connaître. C’est primordial !

Le conseil d’un chocolatier à un client ?

Faites-vous plaisir. Retrouver le meilleur chocolat du monde c’est celui que vous aimerez le plus !

Allez-vous revenir plus souvent à Paris avec cette adresse ?
Sans doute, mais je suis plus à l’aise dans la jungle équatoriale qu’à Paris !

Quel est l’objet qui vous suit dans vos voyages ?
Je ne me sépare jamais de Nestor, son couteau. Il a fait 11 fois le tour du monde depuis 15 ans. J’ai refusé par 2 fois de prendre l’avion parce que l’on me l’interdisait en bagage soute.

Bonnat

Chocolaterie Bonnat
189, rue du Faubourg Saint Honoré
75008 PARIS

site officiel : bonnat-chocolatier.com

BONUS : « en fonction du moment de la journée, notre palais n’a pas les mêmes perceptions »
Les conseils de Stéphane Bonnat :
Matin : Hacienda El Rosario (Vénézuela, cacao 75%)
Midi : Selva Maya (Mexique, cacao 75%)
Après-midi : un petit bout d’Équateur (cacao 75%)
Soir : Real Del Xoconuzco (Mexique, cacao 75%) pour une bonne nuit.

Bonna

CONCOURS

Des tablettes collector éditées spécialement pour l’inauguration de la nouvelle boutique parisienne sont à gagner ! Exceptionnellement, la Tour Eiffel remplace l’emblématique église Saint-Bruno de Voiron des tablettes d’origine.

Pour participer au tirage au sort, il suffit de nous laisser un commentaire et de nous dire ce que vous ferez de la tablette collector si vous gagnez.
La garderez-vous ?
La dégusterez-vous, dans ce cas avec qui ? Seul ou accompagné ?

Bonne chance à tous et toutes !

Plus de jeux concours
Concours Gratuits

Share

Café Pouchkine Paris Madeleine : folie pâtissière !

Matriochka, pavlova, koulitch, boiseries, bronzes dorés, le Café Pouchkine Paris fait une entrée très remarqué place de la Madeleine.
Impossible de rater la pâtisserie russe qui se déploie sur deux étages avec restaurant, salons et terrasse.
Le décor est totalement fou et les desserts sont incroyables. 

Certains reprochent déjà le clinquant, la surenchère d’effets de décor pour impressionner. Le Café Pouchkine se veut un hommage à l’esthétique de la transition XVIIIe et XIXe siècle. Il est un parfait contre-pied des nouvelles adresses à influences berlinoises ou « vu à Brooklyn » qui fleurissent un peu partout.
Comme à Disneyland, on se plonge dans un décor qui surprend, fait illusion. Et avouons que celle-ci est réussie avec la qualité des détails.

Café Pouchkine Paris

Café Pouchkine Paris : orgie de pâtisseries

Il est très difficile de se retenir face à la profusion de desserts proposés : Millefeuille Pouchkine CésarNapoléon, Tarte cappuccino à l’orange….
Le choix est imposant pour trouver l’élu de son coeur.
Et l’on peut être tiraillé entre son envie de faire la photo pour Instagram et ses affinités gourmandes.
Certains cachent bien leur jeu, comme la Matriochka coco rose mandarine ou caramel noix conçue comme une véritable poupée russe. L’astuce est de découper le dessert en deux.Café Pouchkine

Café Pouchkine
On a aimé la Pavlova Mont-Blanc qui fait profil bas en sensation sucrée : de quoi apprécier le cœur crémeux au marron et la panacotta vanille. Délice total !

Café Pouchkine Paris

Nous avons goûté et partagé avec le Koulitch, un gâteau russe traditionnel de Pâques. Cette brioche fait oublier définitivement le panetonne qu’on essaie de nous refiler à chaque occasion. Là, le glaçage sucré et les fruits confits font la différence. Attention aux quelques goûtes d’alcool qui peuvent euphoriser certains palais.

Il y a aussi des petites portions tout à fait délicates et délicieuses comme les Medovick, un biscuit parfumé au miel de sarrasin décliné en plusieurs saveurs, le Nathalie avec gaufrette et une large gamme de macarons. Il nous faut tester thé russe, cheesecake, cranberry morse ou encore fraise enfantine.
Et des bizarreries comme le macaron « yahourt ».

Pouchkine Express : Croque Madame à la carte

Notre petit cœur a battu en voyant arriver le Croque Madame vertical. Il faudrait être insensible pour ne pas fondre devant une mise en scène pareille d’un œuf. On croirait une architecture russe.
Sous la fourchette bonheur.

Café Pouchkine Paris La salade Olivier avec ses petits légumes et écrevisses nous fait aussi un charme fou.
Ce nem revisité, composé de macédoine et de pastrami de poulet, est délicat. Le concombre qui l’entoure relève parfaitement les saveurs. Un mix terre-mer de très bonne tenue.
Café Pouchkine

Notre déjeuner permet de nous arrêter sur un décor spectaculaire. On croirait que l’adresse a traversé des dizaines et dizaines d’années, tant le parquet, les boiseries semblent sans âge.
Mais nous avons droit à trompe l’œil bluffant qui a fait appel à des artisans russes et à des têtes chercheuses qui sont allées chiner un peu partout objets et autres appliques.

Café Pouchkine Paris Café Pouchkine

Café Pouchkine
16, place de la Madeleine
75008 PARIS

Horaires :
du lundi au samedi de 7h30 à 23h
dimanche de 10h à 18h

tél. 01 53 43 81 00

site officiel : www.cafe-pouchkine.fr

Share

Little Nonna Paris : pizza gluten free et autres délices !

Une nouvelle adresse qui sent bon l’Italie et qui propose une carte avec des plats sans gluten dont des pizzas et des pâtes. Le concept du Little Nonna Paris, à deux pas de Ternes, nous a séduits. La preuve par l’image.


Non, il ne s’agit pas de la nouvelle enseigne du grand groupe qui a mis la main sur le Made in Italy à Paris, pas de Pink, East ou Ober en vue. Little Nonna est indépendant et ça fait plaisir !

Little Nonna Paris
Ce mercredi fin d’après-midi, on improvise un afterwork qui a l’air d’être un diner.
Prosceco pour célébrer ce nouveau repère gourmand, large table offrant une vue assez complète sur les belles assiettes, planches, pizzas et quelques desserts à la carte.

On a envie de tout goûter, succomber à toutes ces couleurs et aux odeurs attrayantes.

Little Nonna

Pizza sans gluten, la goûter c’est l’adopter 

Le chef, Marco, un Italien installé à Paris depuis 4 ans a été à la tête d’un vrai petit labo afin de trouver les ingrédients parfaits pour une pâte à pizza sans gluten. Beaucoup de tests pendant 2 mois pour remplacer la farine de blé. La recette a été finalisée 2 jours avant l’ouverture – on imagine les « waouh, génial ! » après les sueurs froides.

Little Nonna Paris

La recette reste secrète mais on sait qu’il y a de la farine de maïs, de riz complet, de sarrasin. Le résultat est excellent.
Nous ne sommes pas intolérants au gluten et le fait d’avoir le choix est une chance.

Little Nonna Paris

Antipasti, insalata, planches colorful

Little Nonna fait aussi la différence avec ses salades belles à souhait et savoureuses.
On a adoré – en fait, on a débuté une addiction- les avocado toasts : des tartines de guacamole surmontées de jambon toscane 24 mois et son oeuf.
A partager aussi des assiettes charcuterie/fromage en provenance directe d’Italie : prosciutto di parma DOP, jambon culatello, mozzarella di Bufala DOP de Naples et même Saint-Jacques crues en carpaccio.

Little Nonna Paris

Des couleurs et de la délicatesse du côté des Insalata avec taboulé sicilien, salade burrata caprese et insalata avec saumon bio et ses divines lentilles. Et La buratta est juste divine.

Un max de desserts gluten free ! 

Pannacotta, riz au lait pomme poire, profiteroles, pizza au chocolat (sans huile de palme, donc pas de Nutella en vue) : la carte des desserts sont des péchés mignons sans gluten !
On a testé Il tirasmisu qui est composé d’un biscuit sans gluten. Il est léger, le sucre ne saute pas à la gorge. Le verre qui l’accueille nous semble bien trop petit pour calmer notre pleine gourmandise.

Little Nonna Paris est une cantine très agréable avec une multitude de possibilités pour tout moment de la journée : table ronde isolée pour petite bande, larges tables à partager, des formats duo ou quatuor.

Un adresse qui doit vous devenir indispensable !

Little Nonna Paris

Little Nonna Paris

12, avenue Niel
75017 PARIS

tél : 01 46 22 68 17

Horaires :
du lundi au vendredi : 12h-15h / 19h-12h
samedi et dimanche : 12h à 23h

site officiel : littlenonnaparis.com

Share

Noël 2017 : notre sélection de 5 champagnes festifs

USofParis vous aide pour faire le bon choix de votre champagne.
Nous avons donné corps et âme (oui, oui…) pour goûter plusieurs crus et ce top 5 de champagnes de vignerons.
Une sélection faite à l’aune de notre palais, une sélection pour toutes les bourses, sans trop vous ruiner.

Champagne Doyard Mahé : Empreintes 2014

Champagne

Ce cépage 100 % chardonnay est assez charnu et très rond en bouche. Sa couleur jaune pâle et ses fines bulles accompagneront parfaitement tous vos plats issus de la mer : huitres, gambas et poissons fins comme la sole ou la féra.
On le conseille un peu moins pour les desserts, mais il trouvera certainement sa place avec des pâtisseries aux accents fruités.

Prix : 19 € à la cave

Champagne De Barfontarc : Sainte Germaine 2008

Champagne
Avec l’étiquette jaune : la Cuvée Sainte Germaine

Ce millésime, assemblage de pinot noir et de chardonnay, dévoile une belle rondeur en bouche. On remarque aussi des saveurs boisées, voire même de viennoiseries en arrière-bouche alliées à des notes de fruits du verger (pomme, poire, prune).  Sa souplesse et sa fraîcheur s’associeront parfaitement avec des viandes blanches (chapon, dinde). Et pour les plus audacieux, sa minéralité pourra aussi se marier au foie gras.
Un champagne millésimé de très bonne tenue.

Prix public : 23,90 €

 Champagne Denis Salomon : L’Inédite 2010  Champagne        

On commence avec un nez bardé de poire, de cerise griotte, de mirabelle et de pâte d’amande. Un mélange qui fait pré-sentir une explosion de saveurs en bouche. Et pour cause.
Les bulles fines délivrent une acidité citronnée contrebalancée par les tanins du pinot noir.
Un vin de Champagne fin qui fait l’unanimité. Il s’associera parfaitement avec des viandes rouges comme un rôti de bœuf, voire même un magret de canard mais aussi des crustacés.

Prix : 27 € à la cave

Champagne Collet : Brut Art déco

Champagne

Belle découvert que cette coopérative de champagne, la plus vieille de France. Créée après les révoltes de 1911, la Maison Collet a à cœur de travailler sur le long terme.
Pour cette cuvée Art Déco, les vins ont vieilli 4 ans.
Il en ressort un gout boisé très agréable avec des notes de têtes agrumes. Un champagne très fin et subtil mais qui risque de ne pas plaire à tous les palais par son côté rude en parfum de chêne.

Prix public : env. 30 €

Champagne Tarlant : cuvée Zéro

Champagne

Zéro, ce n’est pas la note qu’on lui attribue, mais le dosage de sucre ajouté !
Une maison de champagne qui n’inclut aucun sucre dans ses cuves, c’est assez rare pour le souligner. S’ajoute à cela, une fermentation allongée de 6 ans en bouteille. La famille Tarlant aime chouchouter ses productions.
Côté palais, on trouve un nez toasté, boisé, agréable qui contraste avec des saveurs très agrumes en bouche.
Un travail tout en finesse pour ce champagne brut que l’on conseillera plus en apéritif ou pour un hors d’œuvre marin.

Prix : 35 € à la cave

D’autres cépages, cuvées et maison de champagne à découvrir sur le site officiel : champagnedevigneron.fr

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Share

Bûches glacées de Noël 2017 : Michalak, made in Ardèche et couronne

La créativité est sans limite cette année encore.
Notre Noël 2017 sera définitivement chocolaté, fruité glacé et réjouissant !
Voici notre top 3 des bûches fraiches à souhait avec un bogosse de la pâtisserie, un designer allemand et une équipe ardéchoise givrée.

Bûches made in Ardèche

On aime la Fabrique Givrée qui n’en finit plus de ravir les amateurs de produits de qualité. Après Bordeaux, Uzès, Lyon (notre adresse favorite), Paris, une nouvelle boutique a été inaugurée à Boulogne, en octobre.
Jérémie Runel, le chef pâtissier inspiré et souriant de l’enseigne ardéchoise, a composé avec son équipe 5 belles bûches pour 5 variations savoureuses et chromatiques
Il y a Jaune Passion, Noir Amande, Rouge Citron, Brun Café.
Mais celle qui l’on convoite le plus est Blanc Marron. La simple lecture du programme est un délice : streusel amande, glace marron, sorbet poire Williams, cœur vanille, brisures de marrons glacés et éclats de chocolat blanc.

A partir du 12 décembre en boutiques et sur commande.
30€ la bûche 4-6 parts

selfie original pour UsofParis

Michalak pour le Noël Picard 2017

Il est possible de s’offrir un grand nom de pâtisserie française sans se ruiner. Quand on regarde les prix des bûches des boutiques parisiennes de Christophe Michalak, il y a de quoi avoir quelques frissons.
Cette année, Picard a mis le grappin sur le bogosse du sucré pour un Noël ludique avec sapin bien attaché sur le toit d’une voiture, joli sucre d’orge et autre chalet sous la neige.
Cet ensemble de bûches a de quoi créer la surprise sur votre table, tout en satisfaisant tous les palais.
Le créateur est « chocolat à mort ! » mais ça ne le handicape nullement pour trouver des combinaisons réjouissantes de fruits « les plus délicats à travailler » nous a-t-il avoué lors de la présentation.

Häagen Dazs doublement couronnée

Un autre nom, mais cette fois ce n’est pas un maitre patissier mais un designer qui a été convoqué pour cette nouvelle édition.
Cette année, le designer allemand Konstantin Grcic renommé pour sa Chair One a conçu une couronne stylée.
Et c’est au tour ensuite de l’équipe pâtissière d’Häagen Dazs Paris de concevoir à partir de l’inspiration de l’artiste.
Pari réussi avec deux belles bûches aux formes royales. Forcément, elles en imposeront sur votre table de fêtes.

En vente du 1er décembre 2017 au 15 janvier 2018
49e la bûche pour 10 personnes, prix conseillé

Share

Calendrier de l’avent 2017 : notre top 4 gourmand et chocolaté !

Noël approche. Il est temps de s’équiper d’un beau partenaire pour réchauffer le cœur quand on rentre de l’école ou du boulot.
Le calendrier de l’avent est une des très bonnes raisons d’apprécier le mois de décembre.

Notre gourmandise a été séduite par 4 modèles pour gourmands et gourmandes avec du chocolat !

Calendrier de l'avent

Sébastien Gaudard : diversité

Le programme des réjouissantes est tout à fait alléchant. Imaginez : bonbons de chocolat, caramels à la fleur de sel, calissons, pavés des Martyrs, pain d’épices, bonbons au miel…
Le beau pâtissier Sébastien Gaudard mise sur les surprises, un jour ne ressemblant pas un autre. La palette de saveurs est tout à fait emballante. Attention : édition limitée !
Prix : 47e

calendrier de l'avent

Michel Cluizel : tout chocolat et recyclable

La Manufacture Michel Cluizel célèbre pour ses chocolats a fait le choix du recyclage. Après avoir savouré un mois complet de saveur au cacao, il sera possible de recharger ses petites boites pour l’année suivante. C’est malin et écolo.
On aime déjà le 24 décembre qui réserve le plus gros volume avec à l’intérieur un rocher praliné.
Prix  : 38,40e

Calendrier de l'avent

Sempé x A la Mère de Famille

Un invité de choix pour le calendrier de l’avent anniversaire d’À la Mère de Famille. La maison parisienne s’est offert, cette année, le crayonné du génial dessinateur Sempé. La demeure cartonnée et rosé cache de belles attentions et ça déborde de toutes les fenêtres.
Irrésistible!
Déclinaison spéciale Colette en bleu, ultra collector quand on sait que la boutique fermera ses portes le 20 décembre de cette année.
Prix : 39e

Calendrier de l'avent

Paul : simplicité et mobilité

Nous l’avons avec nous depuis le mois de septembre. Il a été très dur de résister et de ne pas commencer la découverte des surprises de ce calendrier-box. Ça pourrait ressembler à une boite de macarons avec vue sur la Tour Eiffel quand on l’ouvre.
La taille est raisonnable, on peut tout à fait l’emmener avec nous pour le week-end ou quand on s’éloigne un trop de chez toi.
Au programme : 25 sujets chocolat au lait ou blanc.
Prix : 16,90e 

Share