Archives de catégorie : Dernières infos

Photo du mois #78 : Ajour(s)

Chaque mois, les blogueurs et blogueuses qui participent à la Photo du Mois publient une photo en fonction d’un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogs respectifs des participants le 15 de chaque mois à midi, heure de Paris.

Cette fois, c’est au tour de Gine de proposer le thème : Ajour(s)

J’ai pensé très vite aux vitraux de Pierre Soulages conçus pour l’Abbatiale de Conques. L’artiste contemporain a réalisé plus de 700 tests de verres. Les vitraux qui semblent blancs évoluent en fait selon la lumière du jour qui peut les rendre plus orangés ou bleutés.

Maintenant, un tour de toutes les autres propositions en ligne :
Ventsetvoyages, FerdyPainD’épice, Mamysoren, Gine, Marie-Paule, magda627, Pink Turtle, Pat, Josiane, Eurydice, Nanie, Sandrin, DelphineF, Travelparenthesis, Nanouk, Gilsoub, Jakline, Amartia, Xoliv’, Philisine Cave, Giselle 43, Nicky, Morgane Byloos Photography, Céline in Paris, Alexinparis, Krn, Betty, Christophe, El Padawan, Frédéric, La Tribu de Chacha, Mirovinben, Pilisi, Julia, Sous mon arbre, Blogoth67, Angélique, Renepaulhenry, Weeteweete, Akaieric, Aude, Josette, Danièle.B, écri’turbulente, Lilousoleil, J’habite à Waterford, Cricriyom from Paris, Laurent Nicolas, Tambour Major, Lavandine.

Share

Go for Good : tout pour une conso + responsable

Les Galeries Lafayette lancent Go For Good, une action  en faveur de plus de développement durable et autour d’une mode plus éco-responsable.
Avec Stella McCartney comme maraine, la caution est plutôt solide.
Du 29 août au 10 octobre 2018,  tous les magasins du groupe se font le relais de cette opération.
Mode, beauté, bijoux, maison et jouet sont concernés.
Nous avons succombé à la catégorie food, en partenariat avec Quitoque.

Go for good

Au 1er étage du Magasin Maison et Gourmet à Paris, un atelier cuisine gratuit est organisé tous les mercredi et samedi.
Les chefs de Quitoque se relayeront pour prodiguer conseils et cuisiner avec vous pendant 1 heure, avec un thème par semaine :
– Osez le sucré-salé ! Cuisiner les fruits de saison
– Et si on arrêtait de jeter les épluchures ?
– Objectif zéro perte avec vos herbes fraîches
– Et si on cachait les légumes ?
– Halloween : la jack O’ lantern qui ne gâche rien
– La cuisine automnale

Quitoque est un service de paniers de saison avec des recettes à préparer chez vous. Produits bio et frais, pour une livraison partout en France et même sur son lieu de vacances.

quitoque

Alors testons deux des recettes avec la chef Emmanuelle.

Une heure, deux recettes sucrée-salées

C’est dans la bonne humeur que l’on attaque la préparation du Chutney de nectarines (et échalotes) : Osons le sucré-salé !

Dix minutes de découpe et de ciselage, suivis d’une dose de vinaigre et du sucre pour ceux qui préfèrent des plats plus doux. Deux coups de cuillères pour mélanger le tout.
Et la casserole part sur le feu pour compoter gaiement pedant  15 minutes.

quito queAprès ça,  on se lance dans les figues à la chèvre.

On a trois beaux fruits frais à garnir. On sent que les figues sont gorgées de soleil et sont mûres à point.

Go for good
Le fromage de chèvre, travaillé en pâte, est agrémenté de tout ce qui vous plaira : épices, herbes, graines pour le croquant, fruits frais ou secs.

Go for good

Une petite découpe en croix des figues pour les garnir plus facilement avec la préparation fromagère.
Le visuel est plus ou moins esthétique suivant les participants du jour.
Et hop au four à 220 degrés durant 10 minutes.

Go for good

Un atelier convivial et décomplexé

Vous n’êtes pas un féru de fourneaux, ni de tablier ? Cette heure passée en compagnie d’un des chefs de Quitoque vous décomplexera.
La cuisine ce n’est pas tous les jours Top Chef.  Ça peut être simple, rapide et goûtu !
Si vous cuisinez déjà chez vous, ces ateliers vous permettront de donner un coup de peps au quotidien, pour rompre la monotonie et trouver des idées de plats plus simples pour vous ou la famille.

quito que

Et; bien sûr; on repart avec ses créations. Le Chutney de nectarines a fait un parfait condiment pour mon morceau de poulet au dîner.

Alors vite on en profite et inscriptions en ligne pour les ateliers Go for Good avec Quitoque !

Dans le cadre de Go for good, il y a d’autres activités et opérations à découvrir sur le site des Galeries Lafayette, comme la visite (payante) du jardin perché sur le toit d’un des magasins du boulevard Hausmann ou la séance de méditation (que l’on a bookée). 

Go for Good

du 29 août au 10 octobre 2018

Galeries Lafayette
Boulevard Haussmann
75009 Paris

Share

Photo du mois #77 : Trophée

Alors Chaque mois, les blogueurs et blogueuses qui participent à la Photo du Mois publient une photo en fonction d’un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogs respectifs des participants le 15 de chaque mois à midi, heure de Paris.

Cette fois, c’est au tour de LaTribu de Chacha de choisir le sujet : Trophée.

Eté 2017 à Berlin.
On m’a parlé de Teufelsberg et de ses radars abandonnés aux graffeurs depuis de nombreuses années.

Eté 2018 retour à Berlin.
Alors en route pour les 3,5 km de marche et de montée pour accéder à cette station américaine abandonnée. Une balade en forêt avec crapaud sauvage, verdure chatoyante et moustiques en pagailles. 🙂
Cela faisait donc un an que je voulais découvrir ce site. Et une fois devant les grilles, les jours d’ouverture ont été modifiés sans préavis… #Frustration !

Du coup, j’ai suivi le chemin autour du site derrière les barrières. Et au détour d’un virage, là, derrière les cimes des arbres : mon trophée. La plus haute tour du complexe de Teufelsberg trône en majesté, comme une consolation.

Teufelsberg

Pour découvrir d’autres surprenants trophées, faites-un tour sur les autres blogs participants :
Josette, Tambour Major, Chiffons and Co, Morgane Byloos Photography, Lau* des montagnes, Giselle 43, Christophe, Pat, Escribouillages, Pilisi, Nanie, Sandrin, Danièle.B, Lavandine, Xoliv’, Renepaulhenry, Blogoth67, Laurent Nicolas, Philisine Cave, écri’turbulente, Betty, J’habite à Waterford, magda627, Julia, Alexinparis, Mamysoren, Krn, Sous mon arbre, La Tribu de Chacha, Gilsoub, Mirovinben, Weeteweete, Nanouk, Gine, Nicky, Pink Turtle, FerdyPainD’épice, Lilousoleil, Josiane, El Padawan, Frédéric, Céline in Paris, Akaieric, Dr. CaSo, Travelparenthesis, Jakline, Cricriyom from Paris

Share

Photo du mois #76 : le vent

Chaque mois, les blogueurs et blogueuses qui participent à la Photo du Mois publient une photo en fonction d’un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogs respectifs des participants le 15 de chaque mois à midi, heure de Paris.

Cette fois, c’est au tour de Pat de choisir le sujet : le vent.

Suspendu au-dessus de New York au 102e étage du One World Trade Center, j’admirais la vue magnifique à 360° sur la ville ensoleillée.
C’était sans compter l’arrivée d’une masse de nuages en provenance du Nord, de Harlem.
Fascinant de voir engloutir, petit à petit, Manhattan, jusqu’à embrasser ma tour d’observation. Fascinant aussi d’entendre son déluge, vent et pluie, frapper les parois de verre.
Aucun intérêt à redescendre sous les tombereaux de précipitations. Alors comme beaucoup,  j’ai profité de ce spectacle de déchainements des éléments pendant 1h, à 380 mètre du sol !

le vent

D’autres coups de Mistral sont à découvrir sur les blogs participants :
Sandrin, Gine, Morgane Byloos Photography, Gilsoub, Xoliv’, Lavandine, Céline in Paris, Marie-Paule, Rythme Indigo, Pat, Laurent Nicolas, La Tribu de Chacha, Christophe, Pilisi, Dr. CaSo, Chiffons and Co, FerdyPainD’épice, écri’turbulente, DelphineF, Renepaulhenry, Escribouillages, J’habite à Waterford, Eurydice, Lau* des montagnes, Nicky, Bubble gones, Jakline, Pink Turtle, Nanouk, Blogoth67, Krn, Sous mon arbre, Ventsetvoyages, Mirovinben, Cricriyom from Paris, Angélique, Amartia, Philisine Cave, Who cares?, Akaieric, El Padawan, Weeteweete, Lilousoleil, Nanie, Mamysoren, Tambour Major, Betty, magda627, Frédéric, Giselle 43, Julia.

Share

Photo du mois #75 : Parfait ou presque

Chaque mois, les blogueurs et blogueuses qui participent à la Photo du Mois publient une photo en fonction d’un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogs respectifs des participants le 15 de chaque mois à midi, heure de Paris.

Cette fois, c’est au tour de Nanouk de choisir le sujet : Parfait ou presque.

C’est la veille de cette publication que j’ai réalisé cette photo de scène. C’était au Divan du Monde, pour la nouvelle édition du Divan Japonais : une soirée débridée d’effeuillage avec des femmes et des hommes pour une parité presque parfaite.
Vient le tour de Kiki Béguin pour une recette de cuisine très originale. J’ai réussi à saisir toute l’énergie de cette performeuse burlesque.
Malheureusement la lumière LED – qui est assez incontrôlable – m’a laissé une trace noire à la verticale.
Le comble : c’est qu’elle ne me déplait pas cette légère « imperfection ».  😉

D’autres magnifiques « imperfections » sont à découvrir sur les blogs participants : Gilsoub, Blogoth67, Who cares?, Pink Turtle, Bubble gones, Céline in Paris, FerdyPainD’épice, Rythme Indigo, Cricriyom from Paris, The Beauty is in the Walking, Jakline, Ventsetvoyages, La Fille de l’Air, Albane, Marie-Paule, écri’turbulente, Pat, J’habite à Waterford, Chiffons and Co, Nanouk, Tambour Major, Xoliv’, Christophe, Laurent Nicolas, Nicky, Krn, Frédéric, Mamysoren, Betty, Lilousoleil, Philisine Cave, Amartia, Giselle 43, La Tribu de Chacha, Pilisi, Angélique, Sandrin, Josette, DelphineF, Mirovinben, Josiane, Eurydice, Renepaulhenry, Akaieric, magda627, Brindille, Morgane Byloos Photography, Escribouillages, Julia, Lavandine, Lau* des montagnes, Sous mon arbre, El Padawan.

Share

Photo du mois #74 : made in Japan

Chaque mois, les blogueurs et blogueuses qui participent à la Photo du Mois publient une photo en fonction d’un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogs respectifs des participants le 15 de chaque mois à midi, heure de Paris.

Cette fois, c’est au tour de Mirovinben de choisir le sujet : made in Japan.

C’est au Palais de Tokyo que j’ai fait la rencontre avec les daimyo, des seigneurs de la guerre au Japon. Il s’agissait de gouverneurs qui ont eu pleine autorité entre le XIIe et XIXe siècle.
Leurs armures sont spectaculaires par les détails, certaines ont des reproductions d’insectes géants sur les casques.
La scénographie donne encore plus d’éclat à ces atributs d’un autre temps et d’une autre culture.

Daimyo
D’autres cartes postales du Japon sont à glaner sur les autres blogs : Gine, Lyonelk, Gilsoub, The Beauty is in the Walking, Betty, Xoliv’, Renepaulhenry, Mamysoren, Brindille, Marie-Paule, J’habite à Waterford, Philisine Cave, magda627, Nicky, Amartia, FerdyPainD’épice, DelphineF, Pink Turtle, Chiffons and Co, Céline in Paris, Albane, Julia, BiGBuGS, Lavandine, Escribouillages, écri’turbulente, Ventsetvoyages, Pat, El Padawan, Laurent Nicolas, La Fille de l’Air, Pilisi, Blogoth67, Mirovinben, Angélique, Tambour Major, Morgane Byloos Photography, Sandrin, Krn, Bubble gones, Josiane, Frédéric, Giselle 43, Cricriyom from Paris, Alexinparis, Akaieric, Eurydice, Nanouk, Rythme Indigo, Sous mon arbre, Christophe, Aude, Jakline, La Tribu de Chacha

Share

Photo du mois #73 : La tête dans les étoiles

Chaque mois, les blogueurs et blogueuses qui participent à la Photo du Mois publient une photo en fonction d’un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogs respectifs des participants le 15 de chaque mois à midi, heure de Paris.

Cette fois, c’est au tour d’Alice Wonderland de choisir le sujet : la tête dans les étoiles.

C’est à l’Atelier des lumières dans le 11e à Paris – nouveau lieu de création artistique – que nous avons la tête et les yeux dans les étoiles numériques.

La création du studio OUCHHH est aussi conceptuelle que spectaculaire. A découvrir sans attendre avec l’autre spectacle consacré au peintre Gustav Klimt.

 

Beaucoup d’autres étoiles sont à glaner sur les autres blogs participants :
Akaieric, Albane, Amartia, Angélique, Betty, BiGBuGS, Blogoth67, Bubble gones, Cara, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, FerdyPainD’épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J’habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Kellya, Krn, La Fille de l’Air, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Pat, PatteBlanche, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sandrin, Tambour Major, Ventsetvoyages, Xoliv’, écri’turbulente.

Share

Photo du mois #72 – Ding-Dong

Chaque mois, les blogueurs et blogueuses qui participent à la Photo du Mois publient une photo en fonction d’un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogs respectifs des participants le 15 de chaque mois à midi, heure de Paris.

Cette fois, c’est au tour de Marie  de choisir le sujet : Ding-Dong.

C’est au Château de Rambouillet récemment restauré que j’ai croisé cette petite merveille. Une horloge, discrète, posée sur une chemise dans un bureau éclatant de lumière. Un de ses détails m’a particulièrement frappé : cette femme ailée.

Horloge

 

Sous mon arbre, François le Niçois, Albane, Philisine Cave, Christophe, Nanouk, Jakline, FerdyPainD’épice, Bubble gones, Mirovinben, Cricriyom from Paris, BiGBuGS, Josette, Julia, Gilsoub, Lyonelk, Alexinparis, J’habite à Waterford, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Magouille, Lavandine83, PatteBlanche, Josiane, El Padawan, Céline in Paris, Blogoth67, Marie-Paule, Nicky, Pilisi, Eurydice, Giselle 43, DelphineF, Gine, Krn, Akaieric, Amartia, Danièle.B, Morgane Byloos Photography, Escribouillages, Renepaulhenry, Ventsetvoyages, écri’turbulente, Pat, La Tribu de Chacha, Lavandine, La Fille de l’Air, Aude, magda627, Mamysoren, Cara, Lilousoleil, Kellya, Betty, Xoliv’, Chiffons and Co, Tambour Major, Frédéric

Share

Session of tenderness : festival d’art érotique post-soviétique à Paris

Du 15 mars au 1er avril prochains, le collectif Q Rators en partenariat avec la Queer Week, la galerie Treize et le Point Éphémère, propose un événement entièrement consacré à l’érotisme et aux multiples visions de la sexualité.
Le festival Session of tenderness nous invite à réfléchir sur les normes des rapports intimes, la vision de notre corps et de la beauté dictées par la société.
Pas moins de 17 artistes aux disciplines différentes vont permettre de créer un dialogue artistique entre l’Europe et les pays de l’ex-URSS en s’interrogeant sur le monde actuel.

À cette occasion, nous avons pu interviewer le groupe artistique russe Bobo qui proposera une performance pour le moins inédite : se faire tatouer par de parfaits inconnus ! Le public devra répondre à une question en apparence simple et banale : « Qu’est-ce que l’amour ? » et la réponse restera gravée à tout jamais sur le corps de l’artiste. Votre vision de l’amour conservera ainsi une trace singulière. 😉

Interview

Session of tenderness
Selfie exclusif pour UsofPairs

USOfParis : Confier son corps à de parfaits inconnus est osé. Surtout en conservant une trace à vie. Vous n’avez pas peur ?

Cyanide Zloy : Un peu.
Natalia Petukhova : Il veut juste avoir des tatouages gratuits ! 🙂

La performance que vous proposez est assez radicale. Quel a été l’élément déclencheur du projet ?

Cyanide : En réalité, c’est la suite d’une performance réalisée en 2013 intitulée : « la définition de la liberté », dont le principe consistait à confronter les symboles de la liberté et de l’amour pour avoir une belle photographie.  En fait, ce n’est pas si radical que ça pour l’artiste que je suis, ou pour l’art contemporain en général.

Natalia : Nous aimons l’art et nous voulons vraiment qu’il nous suive à chaque instant… J’ai un gigantesque tatouage tout le long du  corps et ce n’était pas une performance, mais un désir personnel. Les Russes n’ont pas réussi à recouvrir la totalité de ma peau, mes espoirs se tournent alors maintenant vers Paris !

En utilisant votre corps afin de laisser le public s’exprimer, vous pensez qu’il se révélera plus facilement ?

Cyanide : Aucune idée mais je l’espère. Nous verrons ça ensemble pendant la performance !

Natalia : Comme ce sera dans un bar (le Point Éphémère), je pense que le public sera plus détendu et donc plus ouvert. Comme le disait Jacques Lacan, l’être humain a besoin de l’autre pour se comprendre. Ici, l’encre sera cet « autre » pour vous.

Session of tenderness

Quel message souhaitez-vous délivrer par le biais de cette performance ?

Cyanide : Bien entendu, il y a un message codé dans la forme mais je veux laisser le travail de décodage au public ! D’autre part, comme la plupart des œuvres d’art contemporain, cette performance remet en question le sens même de l’art : « Qu’est-ce que l’art ? »
Dans le cas d’un tatouage, c’est un message à long terme, mais il n’est pas éternel car il ne dure que le temps d’une vie humaine. Cette citation résume bien le problème :« Ars longa, vita brevis« .

Natalia : Pour moi, le message serait « tout est connecté ». Toutes les personnes rencontrées au cours de nos vies laissent une trace en nous. D’anciens tatoueurs soviétiques pensent que le fait de tatouer quelqu’un est quelque chose de sacré, reliant l’artiste et son modèle pour toujours. Et comment peut-on commencer à aimer un garçon russe sinon en le blessant un peu ? 😉

Quel est votre rapport au corps ?

Cyanide : Nous avons nos hauts et nos bas vous savez.

Natalia  : Le concept du festival Session of Tenderness semble être la description plutôt exacte de nos relations avec le corps : le sexe, l’érotisme et l’amour.

Et vous, quelle est votre vision de l’amour ?

Cyanide : Dans la Russie actuelle, lorsque je pense à l’amour, c’est le ministère de l’amour de 1984 de George Orwell qui me vient à l’esprit.

Natalia : L’amour, c’est un peu comme un tatouage. C’est douloureux, c’est un peu dangereux, mais tu en veux quand même 🙂

Comment imaginez-vous l’amour dans le futur ?

Cyanide : Tout dépendra de ce à quoi je vais ressembler après la performance !

Natalia  : Par Wi-Fi. Peut-être que les gens se réuniront dans des bars et se tatoueront avec des nanopuces d’amour.

Quel conseil donneriez-vous aux nouvelles générations à venir ?

Natalia  : Plus il y a de tatouages, mieux c’est !

Une philosophie de vie ?

Cyanide : Il ne sert à rien de me tuer avant mes 70 ans !
Natalia : L’amour partira, le tatouage restera pour toujours !

Session of tenderness

Session of tenderness
festival d’art post-soviétique
par Q Rators

 

exposition à la Galerie Treize
24, rue Moret
75011 PARIS
Du 15 mars au 1er avril
avec échanges entre les artistes Ukrainiens, Russes et Biélorusses : Kseniya Platanova, Seleznev Nikita, Zhanna Gladko, Sergey Shabohin, Alyona Petit et les artistes partenaires de la Queer Week : Sébastien Hamidèche, Céline Drouin Laroche, le collectif Black(s) to the future et Mathilde Fenoll

Les 21 et 22 mars de 20h30 à 23h
Soirées de performances avec Alina Kopytsa, Mikhail Badasyan, Alyona Petit, SVITER art-group, Bobo, Tekhnopoeziya
au Point Éphémère
200 Quai de Valmy
75010 Paris 10

Les 21 et 22 mars dans les laveries du 19ème arrondissement : Concerts de Tekhnopoeziya

Le 23 mars toute la journée : Installation interactive d’Alexandre Budaey, marché Place des fêtes (Paris 19).

Programme complet sur l’Event FB du festival

Share

Intercités Paris-Normandie : dans les coulisses du technicentre !

Il y a quelque temps, nous partions explorer Granville, en Normandie. Une destination qui est d’accès pratique, confortable et rapide par le train.
Cette fois, on vous propose de découvrir les coulisses de ces voyages, en partageant notre visite dans le Technicentre SCNF de Clichy. La plaque tournante de la maintenance des trains fonçant vers la Normandie. Rencontre avec des hommes et des femmes passionnés de rails.

Intercités

En prise directe avec la réalité du terrain

C’est sur site que se gère toute la maintenance des Intercités et des TER à destination de la Normandie.  De l’intérieur à l’extérieur des trains, rien n’est laissé de côté. Ceci grâce à une équipe de 310 agents qui œuvrent  7j/7 et quasiment 24h/24. Ils doivent s’assurer que 11 trains circulent quotidiennement sur les rails. Aussi bien par grand froid ou forte chaleur et parfois c’est hard.

Pour y parvenir, ils ont à leur disposition trois immenses ateliers, des dizaines de voies extérieures.

IntercitésIntercitésIntercités

Au Technicentre, toutes les pièces sont disponibles : du  plus petit boulon ‘à l’énorme groupe de climatisation.
Le tout pour plus de praticité mais aussi de réactivité.

Intercités

Intercités Intercités
C’est impressionnant de voir ces voitures stockées ça est là, sur des fosses de maintenance ou surélevées.

Intercités IntercitésIntercités

Une gestion quotidienne planifiée…

Chaque train, chaque rame, chaque voiture a bien évidement un cycle planifié d’entretien.
Le plus court (quasi quotidiennement à une semaine) : le simple remplissage d’eau,  vidange des toilettes,  au nettoyage poussé de l’intérieur et de l’extérieur.
En cycle moyen (hebdomadaire à mensuel) : contrôle des organes de sécurité, éléments mécaniques,  les semelles de freins,  les toitures,  le confort et les  portes…
Contrôle annuel ou semi-annuel : des visites techniques pour procéder au remplacement éventuel d’organes mécaniques,  de systèmes de freins, la réparation du réseau électrique, des sièges…

Intercités Toutefois, cette planification rencontre aussi des aléas.

Le dernier fût la forte vague de neige et de froid de ce mois de janvier 2018 : 40 fenêtres abimées ou cassées à remplacer en express. Ce fût  l’occasion d’un grand chamboulement en termes d’organisation.
Cet épisode neigeux a aussi nécessité l’utilisation de 13 tonnes de sel pour maintenir le site de Clichy en état de fonctionnement.

Intercités

Une autre facette de la SNCF

Dans ces coulisses, loin du bashing commercial sur la SNCF, on a rencontré des agents fiers de leur job. Ils font tout pour que nous, voyageurs, ayons des conditions optimales lors de nos déplacements.

On a bien senti un peu de tension suite aux dernières réformes de l’organisation du travail. Et certaines grèves engendreraient aussi des désagréments pour les agents du Technicentre de Clichy.
Il n’y aurait donc pas que les clients SNCF qui seraient touchés.

Intercités
Tout est mis en œuvre pour que vos voyages vers la Normandie se déroulent sans encombre et dans un confort maximal. Alors pourquoi ne pas foncer en gare et prendre des billets pour vous offrir quelques jours de repos au Mont Saint-Michel ou au Havre ?

Share