Archives de catégorie : VOYAGE

Mario d’Souza au Château d’Oiron : une explosion de couleurs

Le Château d’Oiron donne carte blanche à l’artiste Mario d’Souza jusqu’en octobre. Ses œuvres et installations ponctuent le dédale de salles et la cour d’honneur de ce monument, véritable pépite artistique en plein cœur des Deux-Sèvres. Ce projet coloré baptisé Flow a fait appel à la précieuse collaboration des villageois. L’art déborde du cadre traditionnel : on adore !

Mario d'Souza
Le tout 1er selfie de l’artiste, en exclu totale pour UsofParis

Flow : un fleuve créatif de l’Inde à la France

Mario d’Souza connait Oiron depuis 20 ans. Il avait alors 16 ans et était jeune étudiant en Inde, quand il reçut un catalogue d’exposition du Château des mains d’un artiste.

Suite à la proposition de Carine Guimbard, administratrice du site, qui l’a rencontré par hasard il y a 9 mois, l’artiste installé en France depuis 16 ans, a choisi de devenir exceptionnellement châtelain. Cette résidence l’a conduit à occuper les lieux de 1 semaine à 10 jours par mois depuis janvier dernier.
Il a créé des moments d’échanges avec l’équipe du Château d’Oiron et les villageois qui ont enfilé, par exemple, des pailles pour les besoins d’une installation. Précision : tous et toutes étaient consentants. Mario a aussi concocté des plats goûteux avec des petites mains complices pour le soir de vernissage.

Mario d’Souza face à ses pairs

Et il n’est pas facile de se faire une place au sein du Château d’Oiron qui accueille une collection d’art contemporain unique et impressionnante. Christian Boltanski, Sol LeWitt, Wim Delvoye, Annette Messager, Marcel Broodthaers, Fabrice Hybert sont quelques-uns des grands noms qui en imposent avec des œuvres majeures, radicales, spectaculaires.

Mario d’Souza, également en résidence au Mobilier National, a choisi une certaine discrétion bien que ses propositions soient spectaculaires et qu’elles interpèlent les visiteurs. En effet, aucun cartel ne vient aider le visiteur à distinguer ses œuvres, ni à le renseigner sur leur sens.
C’est à chacun-chacune d’apprécier ces ponctuations sur les murs et escaliers de pierres, ces installations qui viennent exceptionnellement remeubler le Château d’Orion. Canapé large et coussins, commode, armoire et autres sièges extraits des collections du Mobilier National.

Des dessins de l’artiste sous cadres offrent des compositions et poétiques énigmatiques. Feuilles, fleurs sont accompagnées pour certaines de quelques gouttes de sang sur fond de couleur. Original, certains cadres sont posés à même le sol. L’artiste a pleine confiance en chaque visiteur.

Flow c’est une invitation à la poésie dans un monument national, un dialogue original entre un jeune artiste et ses pairs.
Une (re)découverte d’un ensemble de décors impressionnants.
C’est aussi un château qui retrouve le temps d’une exposition un ameublement qui n’est pas le sien, mais qui lui va si bien.

Flow
une exposition de Mario d’Souza

jusqu’au 8 octobre 2017

au Château d’Oiron
79100 OIRON
Tél : 05 49 96 51 25

Horaires :
ouvert tous les jours (week-end compris)
du 1er juin au 30 septembre 2017 : 10h30 à 18h
A partir du 1er octobre : 10h30 à 18h

Mario d'Souza

Share

L’Abbaye du Mont Saint-Michel et ses secrets, si proches

La Normandie n’a jamais été aussi proche et facile d’accès. Paris – Le Mont Saint-Michel sont quasiment porte à porte. Il est possible de partir à l’exploration de ce haut lieu du tourisme et de son Abbaye, sans sortir sa voiture ou en partager une avec un inconnu.
Le duo Intercités train + bus permet de voyager en toute quiétude pour se faire un trip culturel et patrimonial. 

Et profiter d’une visite qui donne accès à des décors en dehors du circuit grand public comme l’escalier de dentelle, vous rapprochant un peu plus de l’archange. 

Train direct pour la baie

Départ en gare de Montparnasse Vaugirard 3 à 7h38 avec un Intercités ultra confort griffé Normandie avec des visuels second degré conçus par Heula et le blason de la région Normandie.
Arrivés en gare de Villedieu-les-Poêles, un bus équipé de prises USB pour recharger ses appareils, attend les voyageurs pour les conduire au plus près du Mont Saint-Michel.
Il faudra ensuite enchaîner avec une navette new generation pour se retrouver au pied de ce village monument très apprécié par les Japonais.

L’Abbaye se laisse découvrir à travers un parcours grand public fait de pierres, escaliers, colonnes et gargouilles innombrables. Le périple donne à voir une multitude de points de vue sur l’édifice et le paysage aux mille nuances qui l’entoure. Aucune journée ne ressemble à une autre en lumière et en nuances de couleurs. Et ne croyez pas que la pluie pourrait gâcher ce moment. 

L’Abbaye : deux visites spectaculaires

Des visites originales viennent révéler quelques-uns des secrets ce lieu qui regorgent de recoins, escaliers et portent menant vers des lieux inconnus.
On a été totalement bluffé par la visite Dans le ciel de l’archange. Une porte tenue fermée donne accès grâce à conférencier à deux niveaux de terrasse de l’Abbaye. Deux niveaux pour apprécier aussi bien l’architecture incroyable, le village en dessous et la baie qui se découvre autrement.
L’escalier de Dentelle réserve un petit frisson avec ses balustrades ouvertes et son étroitesse. Tout en haut, le spectacle est captivant. Difficile de s’en extraire. 

L’autre visite : celle des cachots fait froid dans le dos. Car l’Abbaye a aussi une prison. Et quand les portes des cellules « témoins » dites des jumeaux et de Barbès s’ouvrent on ne peut qu’être pris de claustrophobie. La lumière du jour est rare.

Enfin, en été, l’Abbaye garde ses larges portent ouvertes pour une série de nocturnes grisantes jusqu’à minuit. Une manière de redécouvrir le monument avec une lumière tout autre. Spectacle garanti. 

Le test sans voiture est concluant.  On est prêt à renouveler avec deux autres destinations : Etretat et Honfleur !

L’Abbaye du Mont Saint-Michel

ouverture toute l’année
horaires du 2 mai au 31 août : 9h à 19h (dernière entrée à 18h)

La visite « Dans le ciel de l’archange »

tous les dimanches
Départ à 11h
Rendez-vous sur la grande terrasse
Visite conférence de 2h
Limitée à 18 personnes
Visite proposée par un guide conférencier
Sur réservation au 02 33 89 80 00 ou abbaye.mont-saint-michel@monuments-nationaux.fr

Visite« La Bastille des mers »

le 1er samedi du mois
Départ à 11h depuis la grande terrasse
limité à 18 personnes
Visite de 2h
Sur réservation au 02 33 89 80 00 ou abbaye.mont-saint-michel@monuments-nationaux.fr

Itinéraire Nocturne 2017 : L’habitant secret de l’abbaye
du 10 juillet au 26 août
Visite libre de 19h30 à minuit (dernière entrée 23h)
tous les soirs sauf le dimanche
sans réservation

Via Aeterna – Festival de musique du Mont-Saint-Michel et sa baie
du 21 au 24 septembre 2017

Share

Pop up des Bahamas à Paris : un avant-goût du paradis

Pays anglophone, les Bahamas se trouvent à une heure de vol à peine de la Floride. Étendus sur près de 3 885 km²  d’océan tropical translucide au nord des Caraïbes, les Bahamas sont un archipel de 700 îles, îlots et imposants rochers inhabités.

Durant 5 jours, la boutique éphémère des Bahamas, situé dans le 1er arrondissement, à deux pas du Musée du Louvre, nous propose de partir à la découverte de cet ensemble d’iles paradisiaques.

Couleur caraïbe : nous pénétrons dans un décor typiquement « Bahamien » où nous admirons des photographies de superbes plages et de fonds marins, de maisons colorées, de bahaméens souriant aux tenues vestimentaires éclatantes. A l’entrée, nous avons la possibilité de feuilleter plusieurs magazines (Le point, Fémina, Paris Match, Figaro Magazine…) qui vantent les mérites de ce magnifique pays. L’artisanat local fait également parti de la décoration : chapeaux de pailles, animaux en bois peint, tam tam etc. ornent les étagères de la boutique éphémère.

Nous nous rendons ensuite dans l’espace détente ou nous attends Thierry, masseur expérimenté. Le massage est dynamique et très professionnel. Entourée de superbes images, je libère les tensions accumulées tout au long de cette journée et en 5 minutes, je m’imagine allongée sur une des superbes plages que j’ai pu admirer en images.

http://www.dailymotion.com/video/x5e0pfd

Juste à côté, nous découvrons un décor typiquement bahamien, tout en plastique : palmiers gonflables, flamands roses (oiseau national des Bahamas), cochons (hé oui, ces fameux petits cochons domestiques qui ont pris l’habitude de barboter gentiment dans les eaux tièdes des Caraïbes),  piscine, chaises pliantes et chapeaux de paille. Je prends la pose et repars avec un Polaroid qui fige cette parenthèse paradisiaque.

Nous goûtons ensuite à la cuisine traditionnelle : salade de mangue, velouté d’avocat agrémenté de chair de crabe, queues d’écrevisse sur sa crème de coco pimentée au curry rouge… un véritable délice, le tout accompagné du fameux cocktail Goombay Smash composé de jus d’ananas, de jus d’orange et de rhum.

Nous avons également la possibilité d’organiser notre voyage aux Bahamas à l’aide de brochures comme celle du Club Med, qui propose des séjours clé en mains.

Une parenthèse enchantée : Complètement charmés, nous avons quitté l’espace d’un instant la grisaille de paris avec une seule idée en tête : découvrir cet archipel enchanteur !

by Caroline 

Pop up store des Bahamas
14 /16 rue Jean-jacques Rousseau
75011 Paris

Du 19 au 23 avril 2017

du mercredi 19 au samedi 22 avril de 10h à 19h
le dimanche 23 avril de 10h à 16h

Et un site bourré de bonnes infos et de vidéos : bahamazingexperiences.dailymotion.com

Share

Le Rêve au Musée Cantini : plongée captivante !

Oubliez tout : travail, rentrée, corvée. Le Rêve n’attend pas !
Il mérite pleine liberté, fantaisie, surréalisme, absence de limite.
Le Musée Cantini à Marseille offre un parcours fantaisiste, joyeux et riche de centaines de propositions artistiques. De Victor Hugo à Salvador Dali, en passant par Rodin, Braumer ou encore Magritte, le rêve est une passion folle partagée nombre d’artistes.

united states of paris unitedstatesofparis usofparis blog

L’art du rêve

Les créateurs ont cette facilité à transgresser l’impossible et à coucher leurs et nos secrets les plus intimes sur toile ou en sculpture. Au fond, qu’y a-t-il de plus personnel que le rêve, le fantasme ou le cauchemar ?
Le parcours de cette exposition reprend le cycle – à peu près normal – d’une nuit : sommeil, nocturnes, hallucination jusqu’au réveil.
À travers une sélection foisonnante d’œuvres, les commissaires tentent d’illustrer ces instants obscurs, que les mots ont parfois du mal à formuler.

Paris, Kamel Mennour
Paris, Kamel Mennour

Rêvez !

L’injonction de Claude Lévêque « Rêvez ! » – mot écrit de la main de la mère de l’artiste – nous accueille. Dès le début, le visiteur est invité dans une autre dimension, où il peut accepter rêveries, délires, formes inconnues, effroi, digression. A quelques pas, Odilon Redon offre deux interprétations subtiles et sublimes.

Anvers, Musée des Beaux Arts
Anvers, Musée des Beaux-Arts
Musée national Picasso Paris
Musée national Picasso Paris

Magritte nous fait entrer dans le repos à travers deux toiles : L’épreuve du Sommeil – formidable gros plan, qui exclut tout décor – et Le cap des tempêtes – possible autoportrait de l’artiste. Encore quelques pas et La Dormeuse aux persiennes de Picasso nous fait un charme fou.

Collection The Easton Foundation
Collection The Easton Foundation

Deuxième salle, l’araignée de Louise Bourgeois (Spider II) nous plaque au mur. Le bronze en impose aux côtés des évocations nocturnes. On entre dans la nuit, une forêt et on se délecte de la composition de Salvador Dali, Portait de Luli Kollsman. L’artiste espagnol a été marqué par Freud, ça transpire dans toute sa peinture.

Sur une plage…

Dali encore impose, cette fois une miniature de la plage de Cadaquès. Suenos en la playa, œuvre très rarement présentée est une petite perfection de minutie.
Rêve encore avec l’image forte de l’exposition : la bouche d’un rouge éclatant de Man Ray, A l’heure de l’observatoire.

Collection particulière
Collection particulière

La nuit nous accueille, la course folle de notre cerveau se poursuit pour surfer sur les fantasmes. Ces derniers sont aussi foisonnants, incroyables que troublants. Que ce soient avec les poupées d’Hans Bellmer (La Toupie) ou ce Songe de Louis XIII (ou la Belle Martyre) de Félix Labisse.

Musée d'Art moderne de la Ville de Paris
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

D’un songe au cauchemar, la frontière s’obscurcit. Orphée fait son entrée aux enfers sous les pinceaux de Pierre-Amédée Marcel Beronneau. Les visages révèlent leur part obscure comme avec l’énigmatique Conciliation extrême de Victor Brauner.

Musée des Beaux-Arts, Marseille
Musée des Beaux-Arts, Marseille
Courtesy the Museum of Everything
Courtesy the Museum of Everything

A la toute fin du parcours, alors que le réveil est prêt à sonner, un artiste marseillais, Valère Bernard, vient révéler les derniers secrets du rêve avec ses allégories, comme ce ballet autour d’une pieuvre. Saisissant !

Musée des Beaux-Arts, Marseille
Musée des Beaux-Arts, Marseille


Le + :
  le Rêvomaton

pour réaliser un photomaton totalement barré et 100% original ! Celui-là on n’aurait presque pas envie de le partager sur les réseaux.

revomaton-cabine-photomaton-original-exposition-le-reve-musee-cantini-marseille-photo-usofparis-blog


Exposition
Le Rêve 

jusqu’au 22 janvier 2017

au Musée Cantini 

19, rue Grignan
13006 MARSEILLE

Horaires :
du mardi au dimanche de 10h à 19h
fermé le lundi

Share

L’Hôtel Montalembert s’offre une cure de jouvence !

Terminé les chambres de 9m2 typiques du 7ème arrondissement. Pour ses 90 ans, l’Hôtel Montalembert s’offre une nouvelle jeunesse tout en conservant son âme des débuts. Hôtel des écrivains, des artistes, des habitués du quartier – Rive Gauche – l’esprit devait absolument être conservé.

Les chambres de 9m2 ont donc été transformées en salles de bain. Place à l’espace.
La décoration, confiée à Pascal Allaman, architecte décorateur, est élégante, chic et sobre. Elle reste typiquement parisienne via la présence de corniches et de moulures. Les tonalités et les matières sont chaudes, les matériaux utilisés, comme le marbre pour les salles de bain sont luxueux mais pas tape à l’œil. Le mobilier est simple, élégant. Nous avons l’impression de nous trouver dans une chambre d’un appartement haussmannien. On s’y sent bien.

hotel-montalembert-renovation-avis-rchambre-critique-rue-du-bac-photo-by-united-states-of-paris

Pensé et décoré par Géraldine Prieur, architecte d’intérieur, le lobby de l’hôtel est éclatant de sobriété et de beauté. Doté d’une forte personnalité, il se démarque des lobbys froids et sans âmes auxquels nous sommes souvent confrontés.

Le salon offre, quant à lui, une sensation de plénitude. Sa cheminée et sa bibliothèque nous invitent à nous y installer, comme à la maison.

hotel-montalembert-renovation-critique-avis-restaurant-rue-du-bac-photo-by-united-states-of-paris

Une fois la visite terminée, nous découvrons les propositions concoctées par le chef de l’hôtel, David Maroleau. Des merveilles ! Son gaspacho revisité est autant magnifique que délicieux, sa crème de cèpe aux noisettes est un enchantement ! Nous goutons également plusieurs cocktails réalisés par Jérôme Bréard, véritable artiste dans ce domaine. Il s’agit d’authentiques créations aux goûts étonnants mêlant différents alcools (saké, gin, rhum cubain) avec des fruits frais et des plantes aromatiques.

hotel-montalembert-renovation-avis-critique-restaurant-rue-du-bac-photo-by-united-states-of-paris

L’Hôtel Montalembert dispose de 50 chambres dont 10 juniors suites et suites. Situées aux 7ème et 8ème étages, les suites offrent une vue imprenable sur tout Paris. Cet établissement 5 étoiles, idéalement situé, permet de visiter les galeries d’art et les boutiques d’antiquités de la rive gauche. Le personnel y est charmant et accueillant. Un véritable havre de paix.

hotel-montalembert-renovation-avis-critique-rue-du-bac-photo-by-united-states-of-paris

Hôtel Montalembert

3, rue Montalembert
75007 Paris

Infos et réservations sur le site de l’hôtel

 

Share

CIWY : Discover a different Paris with locals

“Welcome to our Paris” could be the motto of CIWY, literally Can I Welcome You. Since a few months, this community of Parisians wants to give another image of the inhabitants by creating new experiences for tourists and travelers.
Welcome CIWY Party, guided walk tours, app, discount and shopping tips. With CIWY, it will be the end of the adage “Parisians, hammer head”.

CIWY Welcome Party

First trip or returning visitor, you can live your own journey in a different way.

Every Wednesday, enjoy the CIWY Welcome party in a bar or a restaurant with the CIWY ambassadors and other foreign tourists from all over the world.

Ciwy Can I Welcome You party tourism trip journey paris holiday locals Blog United States of Paris
In a friendly atmosphere with drinks and food, you will build your first links with the locals.
After some discussions, you will benefit from their pieces of advice and secret places to have a good time in the City of Light, love and culture.

Discover Paris with locals

If you’re bored of traditional guided tours, the CIWY ambassadors should please you with their own.
Created by them, you can be sure that each one is unique: Montmartre, stroll along the river Seine, historical visit of the center of Paris…

Ciwy Can I Welcome You tourism walk discover paris trip journey travel holiday Blog United States of Paris
But experiencing Paris as a Parisian is not only visiting! You have also to take part in events like picnic under the Eiffel Tower for example, a night in a bar, sales in Le Marais or a group visit of a museum.

And to do all this stuff, you have an ally: the CIWYGUIDE!

The CIWYGUIDE, what’s this?

It’s an app (available soon for IOS and Android) to have all the CIWY tips in your pocket.
With it, of course you will find the walking tours imagined by Parisians – that you could do with an ambassador or on your own – the schedule of the CIWY events, a daily tour that helps you discover the news of the city and also the good deals from CIWY partners, daily or permanent.

Image de prévisualisation YouTube

You are Parisian? Be a CIWY ambassador!

It is open to anyone who lives in Paris -or its surrounding area, French or not. If you like to help people, to share your way of living in Paris, you can join the CIWY community.
To highlight territory, you just have to join the association.

Ciwy Can I Welcome You tourism trip journey advice paris holiday locals Blog US of Paris
As an ambassador, you will enhance visitors experience by creating walk trips or recommending your favorite spots or your secret places in Paris. You could meet the world without traveling. And especially, you will make live a Parisian community who wants to better spread the richness of Paris.
And just for you: some VIP benefits like private visits of cultural places, special events and other tips.

Kindness, curiosity, authenticity, wonderment and sharing: the key words of CIWY to make Paris and Parisians more inviting and unique.Ciwy Can I Welcome You paris tourism lunch trip journey holiday Eiffel tower Blog United States of Paris

More informations on the CIWY website

All photos © CIWY

Share

Vacances – Les Alpes autrichiennes : culture et air pur

Le temps de quelques jours, on s’est mis au vert. Un coup de TGV et nous voilà en Suisse. Mais le trajet n’est pas fini. Notre destination : les Alpes autrichiennes. Et plus particulièrement, le Vorarlberg. Moins haut (et surtout moins connu) que le Tyrol, la région réserve de très belles balades et quelques surprises architecturales. Photos aux allures de cartes postales garanties !

Vue montagne Le Vorarlberg alpes autrichiennes voyage tourisme Autriche photo Joël Clergiot UsofParis travel Blog
N’allez pas croire que le Vorarlberg en Autriche est réservé aux seuls amoureux de la montagne. La région se trouve également sur les bords du lac de Constance. Les rives sont aménagées pour les cyclistes et il fait bon flâner les jours d’été. La culture y est également très présente, notamment à Bregenz, la capitale de région, dont le centre offre une splendide leçon d’histoire de l’architecture locale.
Son festival, créé en 1946, comprend de spectaculaires opéras sur une scène flottante sur le lac, des concerts de l’Orchestre Symphonique de Vienne, des pièces de théâtre et des manifestations autour de l’art contemporain.
Autre curiosité de la ville, le Vorarlberg Museum. Son architecture vaut le détour. Agrandi dans les années 2000, sa nouvelle façade est un mur recouvert de fonds de bouteilles en plastique moulés dans le béton. Disposés en un modèle précis, ils forment ainsi un canevas aussi original qu’esthétique.

Vorarlberg museum fassade facade architecture design Autriche tourisme voyage photo Joël Clergiot UsofParis travel Blog

Musique classique et friandises

En s’éloignant des rives du lac, Feldkirch et Dornbirn sont deux mignonnes cités médiévales. Ne ratez pas non plus les Schubertiades, festival organisé en hommage à Schubert, qui n’a pourtant jamais séjourné dans la région. Les concerts de musique de chambre sont donnés au printemps et en automne, essentiellement dans le village de Schwarzenberg. Quelques-uns ont lieu également dans le joli petit village de Hohenems, où, en attendant le concert du soir, nous avons patienté à la terrasse de la chocolaterie Fenkart qui propose de délicieux chocolats et pâtisseries.

Hohenems Pfarrkirche St. Karl Borromäus Vorarlberg autriche voyage vacances Alpes autrichiennes photo Joël Clergiot UsofParis travel Blog

Repères d’artistes

Le région, d’une superficie de 2 600km2 (c’est à peine plus grand que l’Ile de la Réunion), est également le repère d’artistes ingénieux. En se baladant de vallée en vallée, à travers les villages de Brand, Bludenz ou encore Blons, on ne peut passer à côté des audaces architecturales de chacune de ces petites localités.
Le design n’est pas réservé non plus aux seuls citadins. Dans le village d’Andelsbuch, la Werkraum Haus (Maison de l’Artisanat) est le lieu où dénicher meubles, textiles, objets de décoration et installations pour la maison. Réunis en association, les artisans de la région du Bregenzerwald exposent leurs plus belles créations à tour de rôle, tous les quatre mois. Le voyageur branché pourra rapporter un souvenir de cette grande et étrange boutique. Tous les corps de métiers y sont représentés. Menuisiers, charpentiers, serruriers, mais aussi tailleurs de pierre, plombiers, électriciens ou encore fabricants de luminaires en passant par les peintres et les couturiers. Ne pouvant pas tout rapporter dans le train, on se contentera de rêver d’acheter une maison dans ce coin des Alpes autrichiennes et de la meubler entièrement avec ce que proposent les créateurs locaux.

Lac de Constance bodensee Vorarlberg Autriche vacances voyage alpes autrichiennes photo Joël Clergiot UsofParis travel Blog

Comment y aller ?

Le plus simple est d’aller à Zurich et d’y louer une voiture.

Quand y aller ?

En été : en juin, juillet et septembre
(les bords du lac sont souvent envahis de moustiques en août)
En hiver, peu importe, tant qu’il y a de la neige !

Pour plus d’informations et préparer vos prochaines vacances en Autriche, visitez le site de l’Office national autrichien du tourisme


by Joël Clergiot

Share

URBN Hotel Shanghai : nuit exceptionnelle dans un cadre unique !

Finir son séjour à Shanghai par une dernière nuit dans un cadre design, zen, décontracté, soucieux de l’environnement, avec une équipe qui a une maîtrise parfaite de l’anglais (quitte à vous complexer, nous pauvres Français) sans oublier l’assiette de cookies dans votre chambre : ne cherchez plus, nous avons testé l’URBN Hôtel Shanghai de la collection Tempting Places.

Et ce n’est pas TripAdvisor (dont le taux de satisfaction est de 8,6 sur 10 pour l’année 2015) qui nous a mis sur la piste de cette adresse cachée, mais bien Tempting Places.
Les adresses de cette enseigne font toutes rêver, la plupart sont en bord de mer, mais il y a aussi de très beaux spots dans de grandes villes comme Shanghai en Chine.

Et cette adresse a de quoi séduire car le bâtiment a été entièrement réalisé avec des matériaux locaux ou recycler.

URBN Hotel Shanghai boutique hotel substainable project converted post building recycled materials Tempting Places photo UsofParis travel blogFlower-URBN-Hotel-Shanghai-terrasse-terrace-bar-boutique-hotel-Tempting-Places-Jiaozhou-Rd-Jingan-district-photo-UsofParis-travel-blogURBN Hotel Shanghai boutique hotel substainable project converted post building recycled materials luggage wall Tempting Places photo UsofParis travel blog

Et qu’a-t-il de plus l’URBN Hotel Shanghai ?

Dès notre arrivée, nous sommes coupés de notre soif de découvertes de la ville. Surtout après avoir mené une exploration minutieuse du Bund, de Pudong, de la vieille ville et du quartier français.
Une fois installés en milieu d’après-midi, au calme avec un thé, quelques fruits et une assiette de mini-cookies, une seule envie : slow down.

URBN Hotel Shanghai deluxe room bed wood eco chic comfort boutique hotel Tempting Places Jiaozhou Rd Jing'an district photo UsofParis travel blogPas de vue exceptionnelle depuis notre chambre : la grande baie vitrée laisse entrevoir le patio puits de lumière et les très larges ouvertures de la salle de bain envoient leur pleine intensité lumineuse mais sans vis-à-vis, les vitres ont un filtre.

URBN Hotel Shanghai deluxe room bed design light eco chic comfort boutique hotel Tempting Places Jiaozhou Rd Jing'an district photo UsofParis travel blog URBN Hotel Shanghai deluxe bathroom design eco chic comfort boutique hotel Tempting Places Jiaozhou Rd Jing'an district photo UsofParis travel blog

Le bois nous enveloppe : plancher, placards. Unité parfaite des matériaux. Les banquettes en forme de U sont ultra confort. Prêts pour une sieste ou une prise du pouls du monde via CNN international ou autres, selon les goûts.

Beergrdn restaurant beer bar à bières design URBN Hotel Shanghai boutique hotel tourisme Tempting Places photo usofparis travel blog

Happy hour et tapas

17h sonne l’heure de l’Happy Hour dans le restaurant bar de l’hôtel.
Large gamme de boissons, cocktails et autres soft drinks. Un jeune couple s’est assis à une table-jeu vidéo et discute. L’été venu, la terrasse accueille des dizaines de personnes, dans un cadre tout à fait détendu.

Il faut prendre la direction du comptoir-bar pour céder aux délicieux tapas. Ce soir, ce sera tranches de fromage et charcuterie, un plat de pâtes gratinées…
La folie de l’extérieur ne nous atteint plus.
C’est décidé on reste pour le dîner !

Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel photo usofparis travel blog

Diner au Beergrdn

La carte du restaurant Beergrdn offre un large mix de propositions. La cuisine ni tout à fait chinoise, ni tout à fait occidentale. Elle n’en est pas moins alléchante.
Nous avons pu consulter sans quitter notre chambre les menus détails de notre diner, histoire d’apprécier la nuit tomber et la qualité d’éclairage de notre chambre.

Chicken quinoa risotto Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel photo usofparis travel blog Ham egg sandwich Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel food photo by usofparis travel blogFrites Fries Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel photo usofparis travel blog
One night like this
!

Il ne faut pas être très fatigué pour avoir envie de se blottir de notre lit ultra confort. Les lumières éteintes, le bruit est quasiment inexistant. Encore cette impression d’être dans un cocon.
Pleins fonctionnalité de la salle de bains au réveil. Les baies vitrées aident à se réveiller.

L’URBN breakfast est excellent et propose plusieurs belles formules. Le plus dur est le choix.

Waffles breakfast Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel photo usofparis travel blog Buffet petit déjeuner Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel photo usofparis travel blog Thé tea breakfast Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel photo usofparis travel blog

A proximité de l’URBN

Les malls (centres commerciaux urbains) sont aussi incroyables, démesurés qu’excessifs.

Temple de Jing'an
Temple de Jing’an

Jing’an Temple : une sorte d’exception cultuelle et architecturale en plein cœur d’une frénésie de consommation. Ses revers dorés sont impressionnants. Ici, l’on pris entre deux achats ou pendant la pause déjeuner.
Procession, allumage de bâtonnets d’encens. Le spectacle est continu.

URBN Hotel Shanghai

183 Jiaozhou Rd, Jing’an
Shanghai
Chine

site officiel en anglais : urbnhotels.com/en
Site de la collection de boutique hôtels : temptingplaces.fr

 

Eiffel Tower and Jing an Temple Shanghai west nanjing road buddhist Temple of peace and tranquility tourisme photo usofparis travel blog

Share

L’Esprit Français: French box for Paris lovers!

A box for lovers, curious and passionate who dream of Paris, want to visit the city and to plan the best stay of their life.
Dreaming of Paris? L’Esprit Français is made for you!
With this original and connected box, we have found the best way to share a little taste of Paris, a kind of amuse-bouche so Frenchy!

L esprit francais gift box collection Paris City Guide discover french style the best way experience the parisian lifestyle arc de triomphe photo usofparis blog

 

L’Esprit Français, Paris is a box!
Do you want to become a Parisian, for one day, one week?
Before your trip, try the lovely box: L’Esprit Français. We are French, and even we were surprised by the gifts inside. Of course, we can see the Eiffel Tower, the Arc de Triomphe, the Sacré Cœur every day of our Parisian life. But discovering tasty and cute high quality gifts all about Paris has excited us.

Le Chocolat des français chocolate L esprit francais gift box collection Paris City Guide discover french style the best way experience the parisian lifestyle photo usofparis blog

Full of French gifts
Chocolate! A good one, made in France with a nice graphics and a lot of good ideas.
A delicate 3D view of famous monuments. Gold and black: more original than a plastic Eiffel Tower!
 A bracelet « Vive la France », because of the French flag colors! We wear it on our wrist. Looks great on the subway.
A tote bag, high quality! Not the one the brand offers for 2 purchased products.

L esprit francais gift box collection Paris City Guide discover french style the best way experience the parisian lifestyle photo usofparis united states of paris blog

Connected box
And a guide full of good tips, addresses…
Two versions: a nice glossy booklet or digital with a QR code for exclusive contents. So 3.0!
We find a chocolate quenelle, we have to taste it urgently at Miroir Restaurant (Les Abbesses subway stop). Emergency again with the carrot and goat cheese glam made by Le bio d’Adam & Eve, organic address (Louvre Rivoli stop). We have to shoot and taste it now!
Bateaux Parisiens, in the Spotlight on Famous page, is our favorite boat run on La Seine river. Close your eyes and follow the guide.

L esprit francais gift box collection Paris City Guide discover french style experience the parisian lifestyle chocolate candle postcard bracelet photo usofparis blog

For more information and shop : lespritfrancais.com

Coffret L esprit francais gift box collection Paris Pop Card carte postale french style the best way experience the parisian lifestyle eiffel tower lovers Notre Dame photo usofparis blog

Share

La Havane – Cuba, l’ile fantastique / Carnet de voyage photo

A Cuba, la première chose qui vous saisit c’est sa chaleur. Pas seulement la chaleur du temps, où la majeure partie de l’année, il fait chaud et humide. Mais c’est surtout la chaleur du peuple cubain. Cette attention particulière qu’ils ont de vous accueillir, de vous sourire, de vous dire bonjour et de vous ouvrir leurs portes comme si vous faisiez partie de leur famille. Et ce, partout où vous vous rendez.

Guitariste sur la jetée Malecon digue nord La Havane Habana Cuba guitarist photo usofparis travel blog voyage amérique du nord
Guitariste sur le Malecon à La Havane. Les Cubains aiment la musique plus que tout. Ce jour-là, une équipe tournait un clip

La Havane incontournable

S’il y a bien une ville à voir, c’est La Havane. La capitale bruisse du matin au soir. On dit de New-York qu’elle est la ville qui ne dort jamais. Eh bien, La Havane, c’est un peu le New-York de Cuba. Les coups de klaxons des vieilles américaines qui crachent leur fumée depuis leur pot d’échappement, la musique qui sonne à tous les étages des maisons ou des écoles de danse de salsa, des vendeurs à la criée qui vous proposent du pain, du lait et autres petites choses nécessaires pour se sustenter, le rire des enfants qui jouent au baseball dans les petites rues escarpées des grandes artères… Bref, le calme et le silence, on ne connaît pas à Cuba.

Statue de ballerine ballerina entrée du quartier Habana Vieja vieille ville à la Havane Cuba photo usofparis travel blog voyage amérique du nord
Statue de ballerine à l’entrée du quartier Habana Vieja, le quartier de la vieille ville à La Havane

Et puis, La Havane, c’est aussi les magnifiques vieilles maisons. A moitié détruites, mais qui reflètent une beauté extérieure exceptionnelle. Des anciennes bâtisses, d’un temps presque colonial, qui font la richesse patrimoniale cubaine. C’est bizarre de le dire, de l’écrire ainsi, mais il faut le voir pour le sentir. Culturellement, La Havane propose quelques musées, mais c’est surtout son grand théâtre, qui est à couper le souffle. Tout comme le Capitole, réplique presque exacte (il fait 5 mètres de plus) de celui de Washington. La vieille ville, Habana Vieja, est aussi un joyau à elle toute seule. Le mieux étant de se perdre dans les ruelles de ce quartier de la capitale, on découvre ainsi à chaque coin de rue des pépites architecturales et culturelles.

Plaza de la Revoluzion La Havane La Habana Cuba Commandant Che Guevara portrait photo usofparis travel blog voyage amérique du nord
Plaza de la Revoluzion (La Havane) avec le portrait géant de l’éternel Commandant Che Guevarra, figure indissociable de Cuba

Il y a tant de choses à dire sur cette ville, aux mille visages, aux mille mélanges. Car là-bas c’est une population métissée qui y vit. Et les influences créoles, françaises, américaines malgré tout, africaines, se mélangent et donnent un goût merveilleux à la capitale. On le retrouve d’ailleurs dans les assiettes, même si la majorité du temps, on se délecte des produits frais de la mer, qui longe la capitale. D’ailleurs, une belle promenade sur le Malecon finira de vous convaincre de la beauté de cette ville.

Statue jetée digue Le Malecon tombée de la nuit nord La Havane La Habana Cuba photo usofparis travel blog voyage amérique du nord
Sur le Malecon, à la tombée de la nuit. Les Havanais aiment venir s’y promener pour profiter d’un air plus frais

Vinales – Cuba

Si La Havane est un lieu incontournable d’une visite de Cuba, d’autres villes valent le détour d’un vol de 10 heures. Mon coup de cœur serait sans conteste Vinales. On y trouve toute la quiétude dont on a besoin après quelques jours dans la capitale. Les mogotes, pains de sucre, ponctuent les paysages tropicaux. On est dans les terres, là même où se cultive le tabac. Mais c’est surtout pour ses randonnées en plein milieu de la nature, véritable richesse patrimoniale, que ce passage devient obligé. A pied ou à cheval, on rencontre des paysans et une population avec un cœur d’or.

Portrait d'un Cubain, vivant à Viñales, à l'Ouest de l'île. Dans les montagnes, on cultive du tabac mais on produit aussi du café
Portrait d’un Cubain, vivant à Viñales, à l’Ouest de l’île. Dans les montagnes, on cultive du tabac mais on produit aussi du café

Autre lieu à visiter sans hésitation, Trinidad. Cité balnéaire, située le long de la mer des Caraïbes, on plonge là dans les eaux turquoises et transparentes. Certes, la ville est bourrée de touristes venus des quatre coins du monde. Mais la beauté des lieux avec notamment son centre entièrement piéton, vous couperont le souffle. Là, on y trouve des bars où chaque soir un spectacle est programmé. Rien de tel pour y boire un bon Mojito, Daquiri ou Cuba Libre au son de la musique cubaine.

Pour survivre, de nombreux Cubains pêchent. Comme ici, avec cette femme d'une cinquantaine d'années à Cienfuegos.
Pour survivre, de nombreux Cubains pêchent. Comme ici, avec cette femme d’une cinquantaine d’années à Cienfuegos

 

Portrait noir et blanc d un rouleur de cigares à Vinales Cuba photo usofparis travel blog voyage tourisme amérique du nord
A Viñales, vous pouvez rencontrer des rouleurs de cigares, qui vous font bien évidemment goûter la qualité de leur produit

Si vous voulez découvrir toute l’île, il vous faudra beaucoup, beaucoup de temps. En deux semaines, je n’ai pu faire qu’une bonne partie de l’Ouest (La Havane, Vinales, Pinar del Rio, Trinidad, Cienfuegos, Santa Clara et Varadero). Mon regret sera donc de ne pas avoir été à Santiago de Cuba. Les nombreux routards que j’ai pu rencontrer sur les chemins ne m’en ont dit que du bien !

Pêcheur rangeant son filet fin de journée au bord de la Mer des Caraïbes Trinidad La Havane La Habana Cuba photo usofparis travel blog voyage amérique du nord
Un pêcheur range son filet, en fin de journée, au bord de la Mer des Caraïbes à Trinidad.

Conseils pour préparer votre voyage

La Havane
Aller boire un verre à l’Hotel Nacional pour une vue imprenable sur la mer
Se rendre sur la plaza de la Revoluzion en coco taxi
Se balader dans la Calle Obispo pour votre shopping souvenir, avec des petites boutiques parfois installées dans des cages d’escalier.

Femme dans une ruelle La Havane La Habana street photo noir et blanc usofparis travel blog voyage tourisme amérique du nord
A La Havane, dans les ruelles perdues de cette capitale mythique
Trinidad
Aller boire un verre à la Casa de la Musica
Monter sur la terrasse du Museo municipale pour avoir une vue panoramique sur la ville
Santa Clara
visiter le mausolée du Che
Mausolée et musée consacrés au Che à Santa Clara. Une statue immense dont on aperçoit la tête a été installée. Elle donne l'impression de dominer le monde
Mausolée et musée consacrés au Che à Santa Clara. Une statue immense dont on aperçoit la tête a été installée. Elle donne l’impression de dominer le monde
Varadero
Manger une pizza chez Pizza Nonna Tia
Pinar del Rio
Visiter les champs de tabac et fumer un cigare

Se loger :
Le système le plus courant et donc le plus simple est les casas particulares. En fait, on dort tout simplement chez l’habitant. Le prix d’une chambre souvent double que vous soyez seul ou accompagné, est de 25 à 35 CUC (monnaie touristique cubaine) soit 25 à 35 euros.

Il existe des hôtels d’État mais rien ne vaut le petit déjeuner d’une casa particular et l’accueil presque familial de l’habitant.

Il est facile de trouver une casa. Des petits signes affichés au-dessus des portes des maisons vous indiquent si c’est une casa particular pour touristes (car il en existe mais réservée aux Cubains). Et s’il n’y a pas de place, le propriétaire vous conseillera toujours une autre casa. Donc pas de panique! Il y aura toujours un endroit où dormir !

La langue
Parler espagnol est toujours une bonne chose quand on se rend dans un pays hispanophone. A Cuba, tout le monde ne parle pas anglais, mais souvent chacun se débrouille pour se faire comprendre. Certains habitants parlent français mais cela reste rare. Alors utilisez les mains, prenez quelques cours avant de partir ou bien un petit dico avec vous et tout se passera bien !

Sécurité
A noter que dans le pays on se sent en sécurité. Les gens ne sont pas agressifs et en règle générale la police, enfin surtout dans les grandes villes, veille au grain. Mais sincèrement aucun risque réel de vol ou de mauvaises rencontres. Même tard la nuit dans les rues.
Une petite fille joue dans le Parque Vidal à Santa Clara, ville où repose le Che
Une petite fille joue dans le Parque Vidal à Santa Clara, ville où repose le Che
N’hésitez à nous en demander plus !
Share