Archives de catégorie : Hôtels

Hôtel d’exception / 4 spots pour une love night originale

Il n’y a pas que l’Hôtel Amour ou le nouveau Grand Amour pour vous faire chavirer la nuit tombée. Grâce à MyRoomIn, on vous propose 4 adresses parisiennes plus originales où il fait bon être en couple ou jeunes amoureux pour en profiter un max. 4 spots parfaits pour une St Valentin unforgettable !
Faites votre choix : cabane, suite avec lit rond et jacuzzi ou barre pole dance, chambre double balcon côté rue et côté cour ou hôtel pétillant.

Attention : ces 4 bons plans peuvent ne pas vous inciter à sortir de votre hôtel.

9-Hotel-Montparnasse-Paris-14e-La-Cabane-chambre-en-bois-originale-pour-amoureux-saint-valentin-myroomin-photo-usofparis-blogLa cabane des amoureux

Le 9 Hôtel Montparnasse cache un petit joyau « au fond du jardin » : La Cabane !
Réalisée entièrement en bois en provenance directe d’Ile-de-France (cèdre pour l’extérieur et châtaigner pour l’intérieur) réserve un cocon idéal pour vivre d’amour, le temps d’une nuit. Il n’est pas nécessaire de rajouter plus, si ce n’est une love-box pour ceux qui ont. Espion d’une ptite impulsion.
Absence de vis-à-vis sauf quand on prend l’air dans le ptit jardin, douche chromothérapie, petit-déjeuner copieux avec vue sur votre cabane, cochons roses mascottes de l’hôtel, le cadre offre un vrai moment d’évasion. Et le quartier Pernety est bourré de charme.

Suite-cabaret-classé-X-grand-lit-podium-barre-pole-dance-The-Seven-Hôtel-Paris-5e-myroomin-photo-usofparis-blog

Suites Cabaret et Lovez-vous

Il y a un brin de kitsch quand on franchit l’accueil du Seven Hôtel (aucun rapport avec le film de Brad P). Toutefois, il ne faut surtout pas s’arrêter à quelques détails comme les filtres multicolores aux fenêtres des escaliers. La surprise que vous réservent certaines chambres est à la hauteur de ce que l’on imagine pour une nuit débridée.
La suite Cabaret est un sommet de décalage : tout en rouge, mise en scène. La barre de pole dance peut aiguiser la complicité d’amoureux désireux de d’essayer en toute discrétion à cette discipline. Le plus : le WC double, pour ne jamais se quitter pendant tout le séjour.
Autre décor, cette fois au rez-de-chaussée avec la suite Lovez-vous. Lit rond, baignoire sur pied et peau de vache, cheminée centrale et jacuzzi à l’extérieur. Y’a un ptit côté chalet de montagne qui nous a tapé dans l’œil.

Boutique-Hôtel-La-Lanterne-Quartier-Latin-paris-5e-Chambre-jardin-zen-myroomin-photo-usofparis-blogBoutique-Hôtel-La-Lanterne-Quartier-Latin-paris-5e-piscine-intérieure-voute-en-pierre-espace-bien-être-myroomin-photo-usofparis-blog

Boutique-Hôtel-La-Lanterne-paris-5e-vue-balcon-Chambre-mon-amour-myroomin-photo-usofparis-blog

Double balcon, piscine sous voûtes 

L’Hôtel la Lanterne dans le 5e a un charme fou. Sa cour-jardin intérieur est zen tout comme cette superbe piscine en sous-sol et sous voûte pour un moment de pure détente sans impression d’étouffement.
Il faut s’élever un peu dans les étages pour profiter d’un double confort : un balcon côté rue depuis la salle de bain pour une vue sur les architectures environnantes et un balcon côté chambre pour profiter du calme de la cour intérieure au petit-déj’, par ex. 

Suite-Champagne-de-Castellane-Hôtel-Les-Bulles-de-Paris-5e-quartier-latin-myroomin-photo-usofparis-blog

Champagne à tous les étages

Kitsheries en pagaille aux Bulles de Paris ! Il faut accepter le deal dès le départ, sinon gros risque de succomber aux excès de la déco. Ça pétille de partout : des fausses bulles dans l’ascenseur aux tables bouchons en liège, des murs avec citations aux chambres au noms de prestigieuses maisons de champagne.
Un couple a osé le grand jeu dans la chambre Amélie Nothomb en appréciant l’accueil de la une baignoire sur pieds remplie de pures bulles (prévoir 70 bouteilles pour la remplir).
Les étrangers raffolent de cette adresse, d’autant le petit-déj’ leur réserve une coupe. Les Parisiens peuvent apprécier eux les joies du bar qui propose pas moins de 40 références pour un apéro dans le quartier.

 

Merci à l’équipe de Myroomin qui nous a fait découvrir ces adresses. Pour rappel, ce site permet de réserver une chambre originale dans Paris pour une surprise, une nuit hors du temps ou un special event. Le réseau de 600 chambres plait en premier aux Parisiens qui veulent changer de cadre une nuit par semaine ou par mois, puis aux étrangers qui veulent sortir des clichés.

 

Adresses :
9 Hôtel Montparnasse
– 76 rue Raymond Losserand – 75014 Paris
Seven Hôtel – 20 Rue Berthollet, 75005 Paris
Hôtel La Lanterne – 12 Rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris
Les Bulles de Paris – 32 Rue des Écoles, 75005 Paris

Share

L’Hôtel Montalembert s’offre une cure de jouvence !

Terminé les chambres de 9m2 typiques du 7ème arrondissement. Pour ses 90 ans, l’Hôtel Montalembert s’offre une nouvelle jeunesse tout en conservant son âme des débuts. Hôtel des écrivains, des artistes, des habitués du quartier – Rive Gauche – l’esprit devait absolument être conservé.

Les chambres de 9m2 ont donc été transformées en salles de bain. Place à l’espace.
La décoration, confiée à Pascal Allaman, architecte décorateur, est élégante, chic et sobre. Elle reste typiquement parisienne via la présence de corniches et de moulures. Les tonalités et les matières sont chaudes, les matériaux utilisés, comme le marbre pour les salles de bain sont luxueux mais pas tape à l’œil. Le mobilier est simple, élégant. Nous avons l’impression de nous trouver dans une chambre d’un appartement haussmannien. On s’y sent bien.

hotel-montalembert-renovation-avis-rchambre-critique-rue-du-bac-photo-by-united-states-of-paris

Pensé et décoré par Géraldine Prieur, architecte d’intérieur, le lobby de l’hôtel est éclatant de sobriété et de beauté. Doté d’une forte personnalité, il se démarque des lobbys froids et sans âmes auxquels nous sommes souvent confrontés.

Le salon offre, quant à lui, une sensation de plénitude. Sa cheminée et sa bibliothèque nous invitent à nous y installer, comme à la maison.

hotel-montalembert-renovation-critique-avis-restaurant-rue-du-bac-photo-by-united-states-of-paris

Une fois la visite terminée, nous découvrons les propositions concoctées par le chef de l’hôtel, David Maroleau. Des merveilles ! Son gaspacho revisité est autant magnifique que délicieux, sa crème de cèpe aux noisettes est un enchantement ! Nous goutons également plusieurs cocktails réalisés par Jérôme Bréard, véritable artiste dans ce domaine. Il s’agit d’authentiques créations aux goûts étonnants mêlant différents alcools (saké, gin, rhum cubain) avec des fruits frais et des plantes aromatiques.

hotel-montalembert-renovation-avis-critique-restaurant-rue-du-bac-photo-by-united-states-of-paris

L’Hôtel Montalembert dispose de 50 chambres dont 10 juniors suites et suites. Situées aux 7ème et 8ème étages, les suites offrent une vue imprenable sur tout Paris. Cet établissement 5 étoiles, idéalement situé, permet de visiter les galeries d’art et les boutiques d’antiquités de la rive gauche. Le personnel y est charmant et accueillant. Un véritable havre de paix.

hotel-montalembert-renovation-avis-critique-rue-du-bac-photo-by-united-states-of-paris

Hôtel Montalembert

3, rue Montalembert
75007 Paris

Infos et réservations sur le site de l’hôtel

 

Share

URBN Hotel Shanghai : nuit exceptionnelle dans un cadre unique !

Finir son séjour à Shanghai par une dernière nuit dans un cadre design, zen, décontracté, soucieux de l’environnement, avec une équipe qui a une maîtrise parfaite de l’anglais (quitte à vous complexer, nous pauvres Français) sans oublier l’assiette de cookies dans votre chambre : ne cherchez plus, nous avons testé l’URBN Hôtel Shanghai de la collection Tempting Places.

Et ce n’est pas TripAdvisor (dont le taux de satisfaction est de 8,6 sur 10 pour l’année 2015) qui nous a mis sur la piste de cette adresse cachée, mais bien Tempting Places.
Les adresses de cette enseigne font toutes rêver, la plupart sont en bord de mer, mais il y a aussi de très beaux spots dans de grandes villes comme Shanghai en Chine.

Et cette adresse a de quoi séduire car le bâtiment a été entièrement réalisé avec des matériaux locaux ou recycler.

URBN Hotel Shanghai boutique hotel substainable project converted post building recycled materials Tempting Places photo UsofParis travel blogFlower-URBN-Hotel-Shanghai-terrasse-terrace-bar-boutique-hotel-Tempting-Places-Jiaozhou-Rd-Jingan-district-photo-UsofParis-travel-blogURBN Hotel Shanghai boutique hotel substainable project converted post building recycled materials luggage wall Tempting Places photo UsofParis travel blog

Et qu’a-t-il de plus l’URBN Hotel Shanghai ?

Dès notre arrivée, nous sommes coupés de notre soif de découvertes de la ville. Surtout après avoir mené une exploration minutieuse du Bund, de Pudong, de la vieille ville et du quartier français.
Une fois installés en milieu d’après-midi, au calme avec un thé, quelques fruits et une assiette de mini-cookies, une seule envie : slow down.

URBN Hotel Shanghai deluxe room bed wood eco chic comfort boutique hotel Tempting Places Jiaozhou Rd Jing'an district photo UsofParis travel blogPas de vue exceptionnelle depuis notre chambre : la grande baie vitrée laisse entrevoir le patio puits de lumière et les très larges ouvertures de la salle de bain envoient leur pleine intensité lumineuse mais sans vis-à-vis, les vitres ont un filtre.

URBN Hotel Shanghai deluxe room bed design light eco chic comfort boutique hotel Tempting Places Jiaozhou Rd Jing'an district photo UsofParis travel blog URBN Hotel Shanghai deluxe bathroom design eco chic comfort boutique hotel Tempting Places Jiaozhou Rd Jing'an district photo UsofParis travel blog

Le bois nous enveloppe : plancher, placards. Unité parfaite des matériaux. Les banquettes en forme de U sont ultra confort. Prêts pour une sieste ou une prise du pouls du monde via CNN international ou autres, selon les goûts.

Beergrdn restaurant beer bar à bières design URBN Hotel Shanghai boutique hotel tourisme Tempting Places photo usofparis travel blog

Happy hour et tapas

17h sonne l’heure de l’Happy Hour dans le restaurant bar de l’hôtel.
Large gamme de boissons, cocktails et autres soft drinks. Un jeune couple s’est assis à une table-jeu vidéo et discute. L’été venu, la terrasse accueille des dizaines de personnes, dans un cadre tout à fait détendu.

Il faut prendre la direction du comptoir-bar pour céder aux délicieux tapas. Ce soir, ce sera tranches de fromage et charcuterie, un plat de pâtes gratinées…
La folie de l’extérieur ne nous atteint plus.
C’est décidé on reste pour le dîner !

Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel photo usofparis travel blog

Diner au Beergrdn

La carte du restaurant Beergrdn offre un large mix de propositions. La cuisine ni tout à fait chinoise, ni tout à fait occidentale. Elle n’en est pas moins alléchante.
Nous avons pu consulter sans quitter notre chambre les menus détails de notre diner, histoire d’apprécier la nuit tomber et la qualité d’éclairage de notre chambre.

Chicken quinoa risotto Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel photo usofparis travel blog Ham egg sandwich Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel food photo by usofparis travel blogFrites Fries Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel photo usofparis travel blog
One night like this
!

Il ne faut pas être très fatigué pour avoir envie de se blottir de notre lit ultra confort. Les lumières éteintes, le bruit est quasiment inexistant. Encore cette impression d’être dans un cocon.
Pleins fonctionnalité de la salle de bains au réveil. Les baies vitrées aident à se réveiller.

L’URBN breakfast est excellent et propose plusieurs belles formules. Le plus dur est le choix.

Waffles breakfast Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel photo usofparis travel blog Buffet petit déjeuner Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel photo usofparis travel blog Thé tea breakfast Beergrdn restaurant bar design URBN Hotel Shanghai boutique hotel photo usofparis travel blog

A proximité de l’URBN

Les malls (centres commerciaux urbains) sont aussi incroyables, démesurés qu’excessifs.

Temple de Jing'an
Temple de Jing’an

Jing’an Temple : une sorte d’exception cultuelle et architecturale en plein cœur d’une frénésie de consommation. Ses revers dorés sont impressionnants. Ici, l’on pris entre deux achats ou pendant la pause déjeuner.
Procession, allumage de bâtonnets d’encens. Le spectacle est continu.

URBN Hotel Shanghai

183 Jiaozhou Rd, Jing’an
Shanghai
Chine

site officiel en anglais : urbnhotels.com/en
Site de la collection de boutique hôtels : temptingplaces.fr

 

Eiffel Tower and Jing an Temple Shanghai west nanjing road buddhist Temple of peace and tranquility tourisme photo usofparis travel blog

Share

Astotel 34B Hotel Paris: a unique concept for France lovers

We see blue, white and red everywhere! A Unique experience in the city of Paris, close to Grands Boulevards, Folies Bergeres stage and the restaurant Chartier. Astotel 34B Hotel, 3-star, is a lovely address with space, light and a lot of good spots around.

Hotel le 34B astotel paris 34 rue Bergere duplex room king size-bed booking french design tricolor curtain photo usofparis blog

Le 34B hotel astotel paris 34 rue Bergere blue and red butterflies duplex room king size-bed booking french design photo usofparis blog

Even for Frenchies like us, the Astotel 34B Hotel is original and adorable. Of course, we are used to the French flag. And finding it as our room curtains could be a nightmare. Surprisingly enough, it was fun for us to see it morning, afternoon and night.

Hotel le 34B astotel paris 34 rue Bergere 75009 blue white red facade french design booking photo usofparis blog

Believe it or not, we took the glass elevator several times to see the facade of the inner courtyard. It’s kind of the main attraction of this address, along with the wide breakfast room.

Le 34B hotel astotel paris 34 rue Bergere 75009 tricolor corridor french design photo usofparis blog

Le 34B hotel astotel paris 34 rue Bergere 75009 stairs view from above french design photo usofparis blog

The decor is tricolor. Close your sensitive eyes when you walk down the hall to get to your room. Colors can scare your retina. You will need an adaptation time. After that, it’s only fun and perfect for an original selfie.

Le 34B hotel astotel paris 34 rue Bergere duplex room king size-bed booking french design photo usofparis blog

Our room?
Spacious, airy and comfortable.
So comfortable, it was impossible to go to the theater as agreed, the evening of our arrival. No desire to move. Just enjoy the quiet and our surroundings.
The beds are comfortable. We have two in our deluxe room, a bed on each floor, same for the toilet.
And although the area is very busy, sound insulation allows a peaceful night and no surprises.

34B Hotel astotel paris 34 rue Bergere lobby breakfast french design booking photo usofparis blog

34B Hotel astotel paris 34 rue Bergere 75009 bastille day stone in the wall french design booking photo usofparis blog
Our breakfast?
A lot of space and a large selection.
The tables are not close to each other. Perfect for having some privacy before facing the crowd outside.
Large buffet with mini pastries, breads, juices, eggs, cold cuts, sausages, fruits… Difficult to take everything and therefore difficult to make the right choices.

34B Hotel astotel paris 34 rue Bergere lobby breakfast with hot chocolate french design booking photo usofparis blog

Astotel 34B Hotel is:
– ideally located to visit the beautiful streets of Paris, on foot or by bike. Metro stations nearby: Grands Boulevards and Cadet …
– a welcoming smile, friendly and bilingual.
– a library with lots of books if you want to discover Paris differently
– a design that you won’t find anywhere else or it would be an infringement

34B Hotel astotel paris 34 rue Bergere 75009 vintage porcelain fake phone french design booking photo usofparis blog

Astotel 34B Hotel
(3-star)

34, Rue Bergère
75009 Paris

34B Hotel astotel paris 34 rue Bergere vintage kids ride on toy car french design booking photo usofparis blog

4 good spots around for food:

King Marcel
Forget Louis XIV, our new king is Marcel!
To continue your unconditional love for France, go straight to the point with a good French burger made with good produce from the Paris region. A little glass of red wine with your sandwich and your fries, is the last « chic ». Unmissable!

Camion qui fume restaurant
Since this famous food truck was created, a few months ago, by the American Kristin Frederick, you can eat, comfortably, her tasty burgers.

Boullion Chartier
A real movie set! A crowd of tourists at night who wants to discover this place. Our advice: prefer the lunch to see what the French really eat.

Oïshinoya
Japanese cuisine to introduce you to a specialty: the Gyudon. A hot bowl of rice in fragrant broth, with tasty meat or tofu.
Look at the Oïshinoya bowls closely, with their special design. Only in Paris!

 

Thanks to Happy City Blog & Emilie S!

Share

Hôtel Dream à Mons : dormir dans une église #insolite

Il y a quelques semaines, nous programmions un week-end à la découverte de Mons, qui vient de clore son année de Capitale Culturelle européenne 2015. Et l’équipe est tombée sous le charme de  l’Hôtel Dream, ses voûtes gothiques et son charme tentant.
Illico, nous bookons nos 2 nuitées afin de découvrir la ville, les expos et aussi l’architecture de cet établissement qui nous a grave tapé dans l’oeil.

Situé à une toute petite dizaine de minutes à pied de la Grand Place de Mons, l’Hôtel Dream joue la discrétion.  Et y séjourner c’est avant tout loger dans un pan historique de la ville.
Car avant d’être un hôtel, cette église néogothique du XIXe siècle fût un refuge pour les Sœurs de Bélian, avant d’être dédiée au culte en devenant une chapelle. Depuis 3 ans, et après de nombreux mois de travaux, ce bâtiment est devenu un hôtel.

Hotel Dream Mons avis prix tarif critique vitrail belgique tourisme chambre thèmes déco église gothique Photo by blog United States of Paris

Hôtel Dream : une nuit sous des voûtes de 200 ans

L’aménagement de l’église a nécessité de jouer avec les circonvolutions de l’architecture. De la chambre « classic » à la suite royale, chaque espace est unique, ou presque, avec un cachet rarement vu jusque-là dans un établissement hôtelier.

Hotel Dream Mons avis belgique prix tarif critique ogive suite carnaval déco église gothique Photo by blog United States of Paris

Voûtes en ogive, rosaces, arcs brisés, sculptures, piliers : tout est à portée de main, pour une sensation unique.
Toucher la pierre, approcher des détails normalement en hauteur, chaque chambre est un plaisir pour les yeux, d’autant plus que, même pour les chambres classic, la déco murale est unique.

Hotel Dream Mons Belgique tourisme avis critique prix tarif déco église néogothique Photo by blog United States of ParisDans certains espaces, on a l’impression de pénétrer dans les pièces d’un château, celui d’un conte, d’un autre temps.
Comme chaque chambre possède son ambiance, son aura, il est possible que vous vous y sentiez plus ou moins à votre aise. Surtout que, d’après notre hôte nous faisant la visite : « l’église vit la nuit« .
Nous n’aurons pas plus de détails. A vous d’oser percer le mystère de cette adresse.

Hotel Dream belgique Mons avis prix tourisme critique design déco église gothique Photo by blog United States of Paris

Les architectes ont même poussé les détails de déco jusque dans l’aménagement des bureaux ou dans la déco de certaines salles de bains : esprit gothique quand tu nous tiens !

Photo by Hotel Dream
Photo © Hotel Dream

Hotel Dream Mons avis prix tarif critique salle de bain tourisme déco église gothique Photo by blog United States of Paris

L’étage à thème : des suites de rêve
Si vous voulez pleinement profiter des beautés de l’Hôtel Dream, vous vous devez de réserver une chambre au 3ème étage.
C’est l’étage star.
Vous y accédez par un couloir sobre mais riche en décoration.

Hotel Dream Mons belgique avis prix tarif critique design suite royale déco chambre thème église gothique Photo by blog United States of Paris

Et d’un coup, vous poussez une porte pour pénétrer dans la sublime suite royale.
On ne peut que rester bouche-bée devant la rosace magnifique qui éclaire les 80m² de la chambre.

Hotel Dream Mons avis prix tarif critique belgique chambre thème ogive déco église tourisme Photo by blog United States of Paris

On est séduit par l’espace lounge/salon et la salle de bains de grande taille.Hotel Dream Mons avis prix tarif critique belgique design ogive suite royale salon déco église gothique Photo by blog United States of Paris
Certes, c’est un budget mais la vue est vraiment imprenable sur la ville et notamment le Beffroi.
Toutefois, les suites du même étage, et de la catégorie en-dessous, n’ont rien à lui envier.
Pour preuve, la déco carnaval d’une autre chambre de cet étage.

Hotel Dream Mons tourisme avis prix tarif critique suite déco carnaval église gothique design Photo by blog United States of Paris

Tout le  confort en un seul lieu

Vous avez choisi ? N’oubliez pas de faire un tour au spa Alter Ego de l’établissement. Moyennant 15€ pour la journée, vous aurez accès au hammam et au jacuzzi en commun.
Pour quelques euros de plus, vous pourrez vous prélasser en privé. Plutôt classe ! Et parfait pour un séjour en amoureux.

Photo by Hotel Dream
Photo © Hotel Dream

Après ce moment de détente, il ne vous reste plus qu’à profiter d’un des deux restaurants : la brasserie Mea Culpa pour les déjeuners et le restaurant Mezzo en soirée.

Hotel Dream Mons avis prix tarif critique restaurant menu Mezzo salle Photo by blog United States of ParisHotel Dream Mons avis prix tarif belgique design tourisme critique restaurant menu Mezzo déco église gothique Photo by blog United States of Paris
Alors si vous avez envie de découvrir Mons, et ses plaisirs belges, il ne vous reste plus qu’à embarquer dans le premier train.
Vous serez certains de profiter d’une adresse d’exception.

Hotel Dream Mons belgique tourisme avis prix tarif critique ogive chambre déco église gothique Photo by blog United States of ParisHôtel Dream

17, Rue de la Grande Triperie
7000 MONS
Belgique

Chambres de 110 à 350 €

Spa et salle de sport en supplément

Share

Souffle d’exotisme à la terrasse d’hiver du Westin Paris Vendôme

Un vent doux venant de l’île Maurice souffle dans le patio de l’Hotel Westin Paris- Vendôme depuis quelques semaines.
Une terrasse d’hiver inspirée de cette destination exotique a ouvert ses portes pour un hiver revigorant jusqu’à 31 mars 2015.

The Westin paris vendome Hotel resorts terrasse d hiver winter bar design patio fontaine fleurie by night colour life energy Rue Castiglione photo by United States of paris Blog

Exit le marché de Noël de l’année dernière, l’adresse de la rue Castiglione ouvre son espace à un dépaysement plus ludique que réaliste.

Cocktail Port Louis rhum chaud froid avec mangues The Westin Paris Vendome terrasse Hotel resorts d hiver winter bar photo by United States of Paris BlogIci, on sirote des cocktails au rhum dont le très original Port Louis servi chaud dans une déclinaison thé lové dans une petite tasse transparente et en version alcoolisé rafraîchi à grands coups de glaçons dans un verre plus large. Notes douces et fruitées rehaussées par des petits morceaux de mangue. Un petit délice.

Chemises fleuries pour l’équipe barmans, serveurs afin d’accueillir aussi bien la clientèle de l’hôtel que les visiteurs d’un soir, pour un afterwork bien pensé.
Et nulle crainte d’être dérangé par les discussions de vos voisins. Les tables sont suffisamment espacées les unes des autres pour vous offrir des petits cocons bien abrités.

Cocktail-The-Westin-Paris-Vendome-Hotel-Resorts-rue-Castiglione-terrasse-dhiver-bar-patio-photo-by-United-States-of-paris-BlogLe soir en week-end des sessions de DJ set viennent pimenter le patio en vous transportant un temps vers le dépaysant Westin Turtle Bay de l’Ile Maurice dont les saveurs imprègnent ce décor.

Les petits plus : une cabine photo pour immortaliser vos « vacances » avec choix du décor de fond. L’illusion est totale pour briller auprès de vos amis absents.
Les fumeurs ont aussi leur espace avec des sièges molletonnés, on se croirait dans un chalet.

Et ne pensez pas que pousser les portes de l’hôtel 4 étoiles ruinera votre pouvoir d’achat. Vous pouvez débuter votre soirée avec un sirop de sucre de canne au verre à 9€.
Reste aussi le shoot de rhum pour les plus téméraires.

Cocktail rhum The Westin Paris Vendome hotel resorts terrasse hiver winter bar Rue Castiglione photo by United States of paris blog.

Bon à savoir : immortalisez votre venue et partagez-la avec le hashtag #‎colourlifeenergy‬, vous pourriez bien remporter vos prochaines vraies vacances et des séances de dégustation. Irrésistible !

L’actu de l’Hôtel Westin Paris est à suivre sur la page FB : www.facebook.com/thewestinparis

The Westin Paris-Vendôme
3, rue de Castiglione
75001 PARIS

Décor-déco-terrasse-hiver-winter-bar-desig-The-Westin-Paris-Vendome-hotel-resorts-rue-Castiglione-photo-by-United-States-of-Paris-blog

Share

Hôtel Joséphine & Hôtel R. Kipling Rue Blanche : design, couleurs & fun pour une nuit à Paris

New and design. Color and adventure.  Funny and elegant.
Josephine & R. Kipling Hotels offer another way to sleep in Paris.

On ne va pas vous mentir. À la vue du rez-de-chaussée de l’Hôtel Joséphine au 67 rue Blanche et l’Hôtel R. Kipling  au 65 – fausse cheminée et bibliothèque pour le premier, orange tapant sur les murs et dans l’ascenseur pour le second – la perspective de passer une nuit dans l’un de ces derniers-nés de l’hôtellerie parisienne était compromise.


Mais c’était sans compter sur la malice des deux décoratrices qui se sont lancées une « battle » bon enfant d’un côté et de l’autre de la rue. Julie Gauthron pour le Joséphine et Christine Gérondeau pour le Kipling, les deux hôtels étant 4 étoiles.

Commençons par l’Hôtel Joséphine, en hommage à la reine de la nuit Joséphine Baker. Ambiance tout en couleurs, dans un mix vintage design pour le moins rassurant et captivant.
Au cours de la visite de quelques chambres, notre équipe se projetait volontiers dans ces espaces lumineux et raffinés. Imaginant une soirée et une nuit originale dans ces intérieurs chaleureux et cosy.


Gros coup de cœur pour les luminaires qui offrent des jeux de lumière « trippant », selon la couleur de la tapisserie.
Il vous faudra plusieurs nuits pour découvrir toutes les compositions ou alors le trousseau de clé de toutes les chambres.
Et que dire de cette porte de salle de bains qui laisse deviner les ombres de son hôte ? Idéal pour un jeu amoureux digne du Crazy Horse pour les couples de dormeurs les plus inspirés.

En fin de parcours, la chambre au dernier étage avec poutres apparentes et son petit balcon pour amoureux est le must pour tout Valentin désireux de surprendre sa belle. On imagine volontairement que des touristes puissent ne pas vouloir quitter leur chambre.
Un petit côté Bohème de Montmartre ou atelier d’artiste sous les toits, qui aurait pu être le théâtre de longues séances de travail des peintres Toulouse-Lautrec ou Degas.


La salle des petits-déjeuners, quant à elle, sous voutes en sous-sol, offre un cadre paisible pour retrouver la forme avant une expédition dans les rues de Paris.

Côté Hôtel R.Kipling – en hommage à l’auteur du Livre de la Jungle – c’est aventure et dépaysement avec des éléments de déco qui semblent avoir été glanés au cours de nombreux voyages aussi périlleux qu’exotiques.

L’auteur britannique est présent dans chacune des chambres à travers son portrait.


Cet hôtel 4 étoiles est à la fois un terrain de jeu pour solitaire avec des chambres single en mode cocooning et pour couple fusionnel avec la chambre sous les toits – un peu bas de plafond – mais au charme délicat avec vue sur les toits et terrasses du quartier.


Encore une fois, les luminaires captent toute notre attention.


Et les petites ouvertures sur la porte des salles de bain nous inspirent des scénarios aussi bien débridés que déplacés selon la situation des locataires. A vous de les expérimenter.

Saurez-vous deviner lequel de ces deux hôtels emporte nos suffrages ?

Hôtel Joséphine
67, rue Blanche 75009 PARIS

Hôtel R. Kipling

65, rue Blanche 75009 PARIS

 

Chambres à partir de 145 euros

Share

IGNITE THE LIGHT Opening Night HOTEL W PARIS Opéra – New York in Paris : quand l’esprit américain souffle sur la nuit parisienne

Un mois et demi après son ouverture (un certain 14 février) l’Hôtel W Paris Opéra est entré dans la lumière de la nuit parisienne, ce jeudi, en faisant du gringue à une cohorte d’invités.

Quelques guests sont venus agrémenter les rangs de leur présence, discrète: Ariel Wizman, un Romain Duris « plus beau en vrai qu’au cinéma » aux dires d’un photographe cherchant à le flasher, l’équipe de l’émission Paris Dernière menée par un Philippe Besson taquin avec ses collaborateurs (chatouilles, et autres jeux de mains) , Gaspard Augé du groupe Justice ou encore Marco Prince qui a fait plusieurs fois le tour du quartier avant de rentrer et l’équipe du Petit Journal cherchant la ptite bête.
Face à eux, d’autres artistes se sont donnés en spectacle: Singtank by Alexandre et Joséphine de la Baume,  le jeune groupe américain Electric Guest ou le DJ belle gueule: Michaelangelo L’Acqua. Ils s’étaient donnés rendez-vous dans une chambre chaleureuse dont le lit est surmonté d’une scène de concert. Du dernier cri.

                                                                        

L’équipe de cette nouvelle enseigne from US avait fait le choix de la frustration avant d’ouvrir en grand les portes de ses espaces et de ses chambres. Peu d’informations avaient réellement filtré. On connaissait de réputation le W de New York ou celui de Barcelone, les conditions de recrutement et le visage du W Insider, agent au flair certain capable de dénicher les meilleurs plans pour la clientèle VIP. Quelques visuels de chambres avaient commencé à filtrer dans les médias. Certains avaient déjà siroté un cocktail au bar.

L’Opening Night baptisée Ignite the light avait comme enjeu d’allier l’esprit frénétique et audacieux de New York à la lumière de la capitale.

Pari réussi ne serait-ce que dans le savoureux mélange vestimentaire de cette soirée. Du costume classique chic, à la barbe longue mais domestiquée de jeunes ubbersexuels, en passant par le « so fashion » car capitale de la mode, baby!, avec des détours sur quelques belles audaces dont le très remarqué artdirector Yorgo Tloupas et deux ou trois fautes de goût: bermuda et baskets pour certains. Les ricains assument une part de mauvais goût, on ne saurait leur en tenir rigueur quand ils organisent aussi bien leur soirée.

Et la grande difficulté résidait à ne pas chavirer totalement entre les coupes de champagne blanches opaques, les mini-burgers ou autres jambons de pays from Italy coupés sur place. Certains invités ont mis du temps pour passer de la découverte des délices culinaires à l’appel de la chambre.

En effet, deux étages de l’hôtel attendaient les guests pour assurer un spectacle en chambre et comité réduit. Vernis fluo et translucide Room 210 pour les girls. Dans une autre, un écran méchamment interactif, réalisé par le label Shobo Shobo vous affuble d’une combinaison d’une centaine de visages monstrueux.

Il n’est pas rare non plus de croiser certaines filles distinguées en peignoir blanc sautant généreusement sur un lit. Au bout du couloir, la chambre 212 accueille des groupes en live. Les places sont chères, car l’espace est réduit et la transpiration est contagieuse. Un agent assure la fluidité du trafic à l’entrée de la Room.

L’équipe de Paris Dernière est en train de capter le concert du groupe Electric Guest mené par le chanteur Asa Taccone pendant que Luz, le dessinateur de Charlie Hebdo, tente de croquer la fougue du jeune groupe prêt à marquer les esprits par sa performance. Deux joyeuses quadras sont au premier rang pour ne rien rater. La poprock de ces gars-là est furieusement jouissif.

Autre chambre, autre ambiance. Un étage plus bas, impression de pénétrer les lieux d’un crime. Pénombre et stupeur. Un homme à lunettes noires brandit une lampe torche à la manière de Seven (le film) pour faire apparaître sur les murs les idéogrammes de la marque Louis Vuitton ensanglantés.
Effet sensationnel garanti.

Après ce tour du propriétaire, les impressions sont enthousiastes quant au design des chambres. Pas d’ostentatoire. Plutôt du design raffiné et inventif, des amis pour la nuit avec les coussins visages et une vue romantique sur l’Opéra Garnier, si l’on est du bon côté de l’Hôtel W.
Mais, après cette soirée, rien ne sera jamais plus comme avant, car vont nous manquer ces live shows en chambre.

Share

Ouverture de l’Hôtel Jules et Jim à Paris: concept nouveau, chic et convivial

Fini les apéros cachés organisés au cours de l’été en plein chantier de l’Hôtel Jules et Jim, installé rue Gravilliers, dans le 3e. Chaque grande étape était en effet, l’occasion de rendez-vous conviviaux. L’équipe du blog avait ainsi pu assister à l’installation du mur végétal dans la cour de l’établissement.

Depuis quelques jours le décor sent bon le neuf. Le cadre feutré du hall d’accueil mais aussi celui du bar invite à la confidence et à la complicité.

Lors de la soirée d’inauguration, les yeux des convives ont du mal à contenir leur surprise en découvrant le décor de cet hôtel composé de matériaux simples et durables: verre, bois massif, pierre, béton brut et Hi-Macs – coque composite composée de pierre, résine et liant.

Première étape, le comptoir d’accueil, lumineux, recyclable et arty.

Une fois saluée la jeune hôtesse d’accueil souriante, nous franchissons une porte nous menant dans la cour intérieure. Ici, la vue est imprenable sur les deux autres bâtiments composant l’établissement: deux maisons de deux étages.

Derrière les murs, des chambres au charme discret, cosy et parfaitement insonorisées. Il vous faudra vraiment tendre l’oreille pour surprendre les conversations des chambres voisines.

Chacun des trois bâtiments offre ainsi un cadre de nuitée distinct et original. Nous en pinçons pour les petites chambres de l’ensemble situées  au 8e étage du premier immeuble avec vue sur le Sacré Coeur, pour la première et vue sur les toits du 3e arrondissement, pour la seconde.

Au cours de cette soirée festive, une nouvelle tendance qui fera des émules. Aux côtés des cocktails et autres coupes de champagne un peu trop classiques au demeurant, un bar à soupe est aussi proposé pour réchauffer les plus téméraires préférant la chaleur d’une cheminée en extérieur.

La sélection musicale orchestrée par la malicieuse Béatrice Ardisson nous offre des reprises qui incitent souvent à interrompre sa conversation pour reconnaître la version originale.
De son côté,  Geoffroy Sciard, désormais directeur du lieu,  n’en finit  plus de sourire et se réjouir de la fin d’une aventure faite de graviers, marteaux piqueurs et casque de chantier et des premières heures d’une nouvelle plus sereine, internationale et tout aussi inventive.

Au fait, vous doutiez-vous qu’il faisait aussi chaud sur le chantier de l’hôtel?

Photographie de Bruno Perroud, de la série Instantanés

Hôtel Jules et Jim
11, rue des gravilliers – 75003 PARIS

Share