A GAUCHE EN SORTANT DE L’ASCENSEUR aux Bouffes Parisiens – un vaudeville moderne, énergique et turbulent avec Stéphane Plaza

Après avoir connu le succès au Théâtre Saint Georges la saison dernière A gauche en sortant de l’ascenseur avec Stéphane Plaza revient à partir du 23 janvier 2015 aux Bouffes Parisiens pour 80 dernières représentations.
Avertissement : pendant 1h30, vous ne décollerez pas de votre siège, pris dans la frénésie de cette histoire.

Affiche pièce A gauche en sortant de l ascenseur avec Stéphane Plaza mis en scène par Arthur Jugnot succès reprise au Théâtre Bouffes Parisiens Paris humour

Le vaudeville c’est toujours l’affaire d’un amant, d’une maîtresse, d’un mari et bien évidement des portes qui claquent.
La situation : Yan (Stéphane Plaza), peintre avec une petite notoriété, qui attend son rendez-vous galant avec la charmante Florence Arnaud (Laëtitia Laburthe-Tolra), se trouve entravé par sa voisine Eva (Caroline Burgues) qui a claqué la porte de chez elle alors qu’elle était sur le paillasson en petite tenue. C’est bien évidement à ce moment que débarque la prétendante de notre protagoniste.

Dès les premières minutes, nous sommes happés par les situations qui virevoltent et s’imbriquent les unes dans les autres. Stéphane Plaza se donne à fond, avec une rare générosité, du début à la fin de la pièce. Il mouille la chemise pour vous faire rire, mais il n’est pas le seul.


La troupe d’acteurs donne le meilleur sur scène : Boris (Boris Soulages), le voisin jaloux et colérique prêt à démolir le premier venu qui s’approche de trop de sa fiancée, le mari suspicieux (Philippe Dusseau) mais pas tout rose, des policiers (Yannik Mazzilli et Sébastien Pierre) caricaturaux et benêts aux prises avec une affaire de pistolet plus ou moins factice, une femme de ménage (Flavie Péan) qui adore, involontairement, mettre les pieds dans le plat et un ami un peu lourd (Stéphane Godin) qui à l’art d’envenimer toutes les situations. Chacun est, à tour de rôle, la pièce maîtresse d’une scène, d’une situation qui dégénérera sur une suivante.

Dans cette pièce qui n’offre aucun répit au spectateur, les quiproquos s’enchainent en usant de tous les ressorts comiques : tentatives de suicide savoureusement avortées, vêtements en lambeaux, un kilt pour émoustiller les admiratrices du premier rang et aussi beaucoup de coups de sonnettes.


Avec A gauche en sortant de l’ascenseur vous ne serez pas déçus. Stéphane Plaza se démène avec une belle énergie. Et ne croyez pas qu’il n’attire que les ménagères de plus de 50 ans. Ce soir de juillet où nous sommes venus – à notre grand étonnement – il y a une large part du public jeune qui affiche la vingtaine et la trentaine.

De quoi faire douter les mauvaises langues qui ne pensaient pas que ce trublion télévisuel puisse être un acteur, et un bon. Saviez-vous que l’animateur, avec cette pièce, revenait à ces premières amours : le théâtre, qu’il a dû abandonner avec la présentation de ses rendez-vous Maison à vendre ou Recherche appartement à vendre ou à louer. A l’époque, certains pensaient qu’un un agent immobilier théâtreux ne serait pas crédible. A vous de juger…

Image de prévisualisation YouTube

A gauche en sortant de l’ascenseur

du 23 janvier au 26 avril 2015
Mercredi, jeudi et vendredi à 21h
Samedi 17h et 21h
Dimanche 15h

Aux Bouffes Parisiens
4, rue Monsigny
75002 PARIS

Pièce de Gérard Lauzier
Mise en scène : Arthur Jugnot
Décors : Juliette Azzopardi
Avec : Boris Soulages, Caroline Burgues, Flavie Péan, Laëtitia Laburthe, Philippe Dusseau, Sébastien Pierre, Stéphane Godin, Stéphane Plaza, Yannik Mazzilli

Share

Une réflexion au sujet de « A GAUCHE EN SORTANT DE L’ASCENSEUR aux Bouffes Parisiens – un vaudeville moderne, énergique et turbulent avec Stéphane Plaza »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *