Chambre Froide à la Pépinière Théâtre : un trio désopilant de femmes qui plait aux mecs !

La Pépinière Théâtre joue la carte d’une rentrée féminine. Première pièce à l’affiche de cette nouvelle saison, Chambre Froide offre une formidable partition pour trois comédiennes. Pascale Arbillot, Anne Charrier et Valérie Karsenti forment un trio de girls drôle et impertinent qui a tous les atouts pour plaire aussi aux hommes. Paroles de mecs ! 

Affiche Chambre Froide avec Pascale Arbillot Anne Charrier Valérie Karsenti à la Pépinière Théâtre Paris Opéra pièce de Michele Lowe mise en scène Sally Micaleff photo blog United States of Paris

Dans une cuisine, trois femmes à la personnalité tranchée parlent des absents, ceux qui sont dans la pièce d’à côté : leur mari. Un petit temps d’adaptation est à prévoir pour bien repartir les prénoms sur chaque personnage, la discussion allant bon train dès l’ouverture du rideau. Pas de mots ni de déplacements à perdre dans cette mise en scène énergétique de Sally Micaleff.

Les masques tombent assez vite avec leur lot des confidences, déceptions autre désagréments conjugaux… Le constat est sans appel, au moins pour deux de ces femmes. Nicky (Valérie Karsenti) semble surpasser le groupe avec un époux voyou menacé de prison pour malversation financière.

Les dialogues de Michele Lowe sont cinglants, sans appel et drôles. Des femmes animées par de telles réparties, diaboliquement drôles est trop rare sur les scènes de théâtre pour qu’on ne se réjouisse pas de cette pièce. Un récit aurait très bien pu être un des épisodes de la série Desperate Housewives, saison 1 – quand les surprises étaient encore légion et que le rythme parfait – le bon vieux temps.

Les trois comédiennes sur scène, Pascale Arbilllot, Anne Charrier, Valérie Karsenti, sont excellentes : d’une égale justesse et intensité.

Chambre Froide Valérie Karsenti Pascale Arbillot Anne Charrier à l'affiche de la  à la Pépinière Théâtre Paris Opéra Michele Lowe Sally Micaleff - photo droits réservés

Le public féminin a toutes les raisons de jubiler et de reconnaître par intermittence le trait légèrement grossi de leur partenaire esquissé sur scène.

Les hommes, eux, ne peuvent que rire d’eux-mêmes et du regard tranchant que porte la femme du XXIe siècle sur eux – la dévotion totale et aveugle de la femme pour son époux étant reléguée au siècle dernier. Emily, elle, ne s’en rendra compte qu’au bout de dizaines d’année d’un mariage qu’elle qualifiait jusque-là d' »heureux ». Messieurs, réjouissons-nous : nous avons un peu d’avance sur elle !

La chambre froide est hors-champ, hors de portée du regard du public et pourtant elle est au cœur d’un déchaînement d’oestrogènes inouï. Non qu’il soit question de farcir la dinde de Thanksgiving qui y sommeille…

Ne cherchez surtout pas à en savoir plus sur cette pièce. Le coup de théâtre, insidieux, est plus décapant que vous ne pourrez l’imaginer.

CHAMBRE FROIDE
pièce de Michele Lowe
Adaptation et mise en scène : Sally Micaleff

Avec Pascale Arbillot, Anne Charrier et Valérie Karsenti

du mardi au samedi à 21h
matinée samedi à 16h

à La Pépinière Théâtre
7, rue Louis Legrand
75002 PARIS

Share

2 réflexions au sujet de « Chambre Froide à la Pépinière Théâtre : un trio désopilant de femmes qui plait aux mecs ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *