Exposition CANALETTO A VENISE au Musée Maillol Paris : redécouvrir la Cité des Doges

Si Venise n’est plus pour vous la destination de rêve pour impressionner votre belle, pensez tout de même à faire un crochet par le Musée Maillol, pour réviser quelques-uns de vos classiques avec l’exposition événement Canaletto à Venise.

Autant être honnêtes, la perspective de se frotter à une centaine de toiles ayant pour sujet unique la Cité des Doges ne provoquait pas, parmi les membres de l’équipe du blog, les mêmes vibrations que la simple évocation d’un Edward Hopper aux Galeries nationales du Grand Palais.

Et là, vous vous attendez tout naturellement à un « pourtant »…

Oui, pourtant, le trait de Giovanni Antonio Canal dit Canaletto opère un délicieux sillon hypnotisant. Bien planté, sur nos gardes, pas plus émus que cela par le Pont Rialto vu et revu, des détails suspendent notre œil.

Le format de certaines pièces ne laissant pas non plus indifférent face à la majesté de certains des plus beaux édifices.

L’une des pièces ayant capté notre pleine attention est, coïncidence, l’une des dernières du parcours. Un escalier digne d’un décor de cinéma ou d’opéra. La lumière qui s’en dégage impose le recueillement. L’action est suspendue; les hommes d’église étant arrêtés dans leur marche alors que la révérence d’un homme au centre de l’escalier n’a pas fini son cycle.

Ensuite, une toile se dégage des vues du second étage, par sa discrétion. D’un format réduit, elle donne à voir une vue tout autre face à l’ensemble des toiles. La Tour de Malghera semble perdue dans ce décor de pêche. Les détails, d’une finesse rare, font rêver à la possibilité de pouvoir retrouver lors d’un voyage prochain, le vestige d’une pareille évocation.

Poursuivons par un ciel. Celui enveloppant l’Eglise San Pietro in Castello. Son intensité semble estomper les façades des deux édifices de la scène. Jamais une photographie ne pourra vous transmettre la couleur qui s’offre à vos yeux.
Ce ciel-là mérite le détour.

Finissons notre tour par un « Caprice », d’après le projet de Palladio. Un pont-monument surprenant. Est-ce une pure invention ? Aurait-il vraiment pu voir le jour ? L’interrogation suspend notre course folle à travers le temps qui passe lentement dans cette exposition.
Soulignons un parcours soigné et tout en sobriété pour vous permettre une parfaite proximité avec les oeuvres.

Pour finir la bonne idée du moment! Les bambins et autres geeks passionnés de bande dessinée, ont droit aussi à leur expo.
Se tient en parallèle de Canaletto à Venise une exposition sur les figurines PIXI, inventées par Alexis Poliakoff.

Qui a dit que le Musée Maillol était vieux jeu ?

Exposition Canaletto à Venise
Jusqu’au 10 février 2013

Au Musée Maillol
59/61 rue de Grenelle
75007 PARIS

Share

3 réflexions sur « Exposition CANALETTO A VENISE au Musée Maillol Paris : redécouvrir la Cité des Doges »

  1. Superbe exposition, c’est un génie Canalleto ‘: ces paysages peints avec une telle minutie dans les détails et Venise est une ville tellement mythique. un pur bonheur
    Pourquoi ne pas avoir réuni l’ensemble de la collection dans un seul musée ?il faut donc payer deux entrées de musées, un peu démotivant, c’est dommage!!!!

  2. Ping : Exposition FRAGILE / MURANO : le verre vénitien dans tous ses états au Musée Maillol Paris d’Othoniel à Orlan | Blog Paris / United States of Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *