DAUM, variation d’artistes à l’Espace Dali Paris : expo lumineuse !

Nouvelle preuve de la créativité sans limite du génie espagnol à l’Espace Dali Paris avec Daum, variation d’artistes.
Dali et Daum, une collaboration originale et qui a échappé aux musées nationaux est présentée dans une scénographie simple mais avec un éclairage bien pensée pour révéler l’éclat de l’ensemble des créations exposées.

A cette occasion, d’autres grands noms de l’art sont associés à ce parcours inédit : Ben, Arman, Alain Séchas ou encore Jérôme Mesnager.

L'âme de Vénus, 2009, Arman
L’âme de Vénus, 2009, Arman & La Vénusienne, 2007, Alain Séchas

Après l’expo Dali fait le mur qui a braqué les projecteurs sur ce lieu original à Paris, l’expo Daum, variations d’artistes est prête à susciter autant d’intérêt. Au cours du vernissage de presse, une journaliste a avoué à l’équipe de l’Espace Dali que c’était sa toute première visite – avec le regret de ne pas être venue plus tôt. Ce lieu mérite le détour et encore plus cette présentation de créations en verre soufflé conçues par Dali avec la cristallerie française. En 20 ans, l’artiste surréaliste à la moustache bien taillée aura réalisé pas moins de 21 pièces reprenant ses figures célèbres : la montre molle ou la Vénus aux tiroirs, tout en osant une série de verres et calices, un autoportrait pour un fond d’assiette ou encore un hommage à René Magritte.

Voici notre sélection de 4 pièces pour vous donner envie d’une visite :

Porte-manteau montre, 1971, Salvador Dali
Porte-manteau montre, 1971, Salvador Dali

Porte-manteau montre (1971). La montre molle est un classique de l’inspiration dalinienne. Depuis sa toute première apparition dans la toile La Persistance de la mémoire (1931), juchée sur une branche d’arbre, lovée à un homme ou posée sur un bord de table, cette figure trouve un nouveau support avec ce cintre. L’artiste, tout en renouvelant sa figure fétiche, fait un clin d’oeil évident aux mondes de la mode et du design. Parfait dans un intérieur et d’une audace folle.

Vénus de Milo hystérique, 1983, Salvador Dali
Vénus de Milo hystérique, 1983, Salvador Dali

La vénus de Dali est aussi une récurrente dans le génial imaginaire de l’artiste. Mais cette fois, nous parions que ce sera bien la première, voire unique fois, que vous rencontrerez la Vénus de Milo hystérique (1983) présentée à Paris. Comme dans une coulée, les cheveux de la belle se trouvent unis pour l’éternité à sa robe. La contorsion de cette femme est suffisamment spectaculaire pour vous imprégner la rétine. Danseuse, acrobate ? Nous avons très peu de détails sur cette création, si ce n’est qu’elle correspond à la fascination de l’artiste pour les prouesses corporelles.

Débris d'une automobile, 1989, Salvador Dali
Débris d’une automobile, 1989, Salvador Dali

Une oeuvre en pâte de cristal qui vaut aussi bien par son titre que la création elle-même : Débris d’une automobile (1989). Dali n’a cessé sinon de malmener, en tout cas d’interroger son environnement contemporain. Et cette hybridation d’un cheval avec une automobile et un combiné téléphonique crée un choc visuel fort.

Bande de Moebius, 1971, Salvador Dali
Bande de Moebius, 1971, Salvador Dali

La Bande de Moebius (1971) version Dali et Daum est un astucieux mélange de pâte de cristal bleu et vert. La lumière crée des jeux de couleurs bien différentes à travers les différentes perspectives que l’on peut avoir de cette sculpture.

Les yeux surréalistes, 1980, Salvador Dali
Les yeux surréalistes, 1980, Salvador Dali

Les + :
– l’Espace Dali a sorti de nouvelles pièces de son fonds en parallèle des créations Daum. Si vous avez vos habitudes, attardez-vous sur Les Yeux Surréalistes, une sculpture en bronze argenté de 1980, en hommage à l’architecte Antoni Gaudi. Nous avons été aussi surpris par Lilith et la double victoire de Samothrace, un bronze de 1966 tout aussi fascinant.
– des ateliers créatifs Éclats de couleurs pour les enfants de 3 à 8 ans avec visite commentée de l’expo et réalisation d’une sculpture en 3D.

exposition DAUM, variations d’artistes

jusqu’au 3 janvier 2016 

à l’Espace Dali Paris
11 rue Poulbot
75018 PARIS

ouverture : tous les jours de 10h à 18h
ouvert les 25 et 31 décembre et le 1er janvier 

Bon plan : une offre exclusive sur le site de l’Espace Dali jusqu’au 30 septembre. Le billet coupe-file à 7,5 euro au lieu de 11, 50 euro !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *