Exposition FRAGILE / MURANO : le verre vénitien dans tous ses états au Musée Maillol Paris d’Othoniel à Orlan

 Le verre de Murano n’est pas synonyme de vintage ou encore de vieilleries !
Au contraire, il se patine de mille inspirations et de multiples transparences au fil des siècles.

Pour preuve, le Musée Maillol propose actuellement un voyage initiatique à travers les oeuvres contemporaines d’artistes, transportés, avec l’exposition FRAGILE / MURANO.

Nous connaissions la passion de l’artiste de Jean-Michel Othoniel pour le verre vénitien. Il a fait sien ce matériau raffiné et capable des plus belles clartés.
Ses créations composées de boules de verre colorées sont régulièrement mises en lumière à la Galerie Emmanuel Perrotin à Paris.
Et la station Palais Royal, quant à elle, reste la création la plus accessible pour tout visiteur rêveur.

A ses côtés, nous découvrons des dialogues surprenants entre les artistes eux-mêmes, se répondant les uns les autres dans la vaste salle du rez-de-chaussée du Musée.
Époustouflant voyage auquel vous êtes conviés, entre le verre et l’imagination foisonnante de chaque personnalité présente.

Étonnante aussi la proposition de l’artiste Orlan spécialiste de la transformation physique sur son corps ou via Photoshop.
Elle nous offre, ici, une composition faite de miroirs incrustés, Miroir-portrait, Stress of our society, qui nous renvoie à quelques-unes de nos obsessions.

Mais notre oeil est resté en suspension devant cette forme nommée Oxygène, Graine de vie créé par Marie-Laure Viébel.
Une matière minérale qui offre un jeu de couleurs et d’aspérités magnifiées, à jamais prisonnières du verre.
La lumière offre également des ombres incroyables sur le mur.


Autre forme et autres couleurs avec la création
Il Bacio de l’artiste vénitien Luciano Vistosi, issu d’une famille de maîtres-verriers.

Sa conception de la sculpture sur verre opère une poésie simple et pourtant intense avec comme meilleure alliée la lumière.

 Troublante simplicité d’Il Gioco de Livio Seguso, à quelques pas de la précédente oeuvre.

 Aux côtés des propositions contemporaines, des pièces historiques rappellent les grandes heures du verre qui se fait véritable objet de décoration.

Assiettes, coupes, vases et aussi tables dévoilent les riches heures de minutie d’artistes et artisans anonymes.

 L’objectif de l’équipe s’est arrêté sur deux pièces.
Cette danse des amours lumineuse datée entre 1550 et 1600. L’intensité des couleurs renvoie aux plus belles heures de la création vénitienne, de son savoir-faire et de son inspiration à la mythologie et aux scènes historiques.

 En provenance de Florence, ce calice décoré à l’émail datant de la fin du XVe siècle suspend le visiteur dans un espace-temps enchanteur.

La dernière surprise du parcours reste cette œuvre de Man Ray. Une oeuvre plutôt discrète quand on se remémore les nombreuses provocations ou autres détournements auxquels il nous avait habitués.
Un hommage à Sade lumineux et aussi tranchant, qui ne craindra pas le regard de vos bambins.

 Exposition FRAGILE / MURANO
Chefs-d’oeuvre de verre de la Renaissance au XXIe siècle

 

jusqu’au 28 juillet 2013
au Musée Maillol
59/61 rue de Grenelle – 75007 PARIS

Ouvert tous les jours, y compris le mardi et les jours fériés
Le musée est ouvert les 1er avril, 1er mai, 8 mai, 9 mai, 20 mai, et 14 juillet.

Share

Une réflexion sur « Exposition FRAGILE / MURANO : le verre vénitien dans tous ses états au Musée Maillol Paris d’Othoniel à Orlan »

  1. Ping : Exposition ETRUSQUES un hymne à la vie – passionnante redécouverte au Musée Maillol | Blog Paris / United States of Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *