Kaboul Kitchen saison 3 avec De Groodt : soirée dans la piscine !

Le Colonel Amanullah (Simon Abkarian) est de retour avec  la très attendue saison 3 de la série Kaboul Kitchen et un nouveau personnage énigmatique Michel Coulaincourt (Stéphane De Groodt). A leurs côtés, une bande de personnages tous autant bras cassés que fous dingues 
A partir du lundi 20 février, verres au bord de la piscine, roses, bakchich, coups bas et autres surprises au programme.
Pour fêter ça, Canal + a dégainé avec une soirée totalement barrée, à l’ambiance afghane avec roses à gogo, musique du cru, poule naine, peignoirs et faux dollars dans le maillot. 

Stéphane De Groodt et Simon Abkarian

Stéphane De Groodt : excellent !

Pour assister à la projection des trois premiers épisodes de la série Kaboul Kitchen : rendez-vous est pris au cinéma, pour une projo grand écran. Le Colonel Amanullah est un peu mégalo et ça nous plait.
Pour ceux qui n’ont jamais vu cette série,  il n’est pas nécessaire de voir les deux saisons précédentes pour accrocher au décalage, au second degré, à l’humour potache ou aux clichés bien assumés.
Le petit monde de Kaboul Kitchen accueille avec un certain engouement l’arrivée de Stéphane De Groodt et son personnage dont la provenance est incertaine et capable de roublardise semble-t-il. #Kiff
On oublie vite le départ de Gilbert Melki tant les nouvelles tribulations autour du Kaboul Kitchen sont fantasques. Et on a qu’une envie : voir très vite les autres épisodes.

Kaboul à Paris

Barrée ! C’est le résumé de la soirée de lancement qui va suivre la projection. Et impossible de  s’attendre à moins car celle-ci est orchestrée avec brio comme chaque fois par l’agence qui réinvente les soirées parisiennes : la bien nommée We are the Oracle / WATO.

Fin de la projo, un groupe de militaires afghans s’incruste dans la salle.
Ils distribuent à chaque invité une enveloppe de dollars à l’effigie du Colonel. Un sésame essentiel pour accéder à la soirée. Liasses en poche, on progresse de checkpoint en checkpoint laissant au passage quelques billets, le bakchich en cette période trouble.
En pleine rue, treillis, fausses barbes, camion improbable pour récupérer son passeport afghan, la mise en scène est osée et jubilatoire. On se marre d’une rencontre à une rencontre.

Arrivés au lieu tenu secret, dépouillés de quelques dollars « amanullahiens » supplémentaires, il faut encore passer la douane, le recruteur d’une ONG et tous les autres personnages fantasques comme le montreur de poule et de chèvre !
Le détail est même poussé au point qu’un afghan se la coule douce en dormant dans un coin.

Fayçal Azizi

Kaboul Kitchen Pool Party : crazy! 

L’attraction centrale est bien sûr la piscine que l’on découvre de haut. Un filet sécurise le trou béant pour éviter qu’un maladroit fasse un plongeon.
Musique orientale, soldats en ronde, cuisine qui joue la fusion entre tajines, beignets de viande ou de fromage, toasts foie gras et autres risotto à la truffe.
Ça prend la pose dans le bureau du Colonel, autour du jacuzzi avec les peignoirs stylés griffés Kaboul Kitchen.
L’un des comédiens de la série, Fayçal Azizi, star de la chanson au Maroc, monte sur scène pour mettre le feu avec deux tubes et un karaoké barré sur Lalali lalalou.
Des membres de l’équipe d’accueil animeront l’eau de la piscine. Il ne sera pas rare de voir quelques dollars dans le maillot.
Le génie des responsables de cette soirée tient dans les menus détails qui ponctuent le parcours du VIP ayant la chance de participer à cet événement.

Kaboul Kitchen
saison 3

création originale de Canal +
diffusion à partir du lundi 20 février 2017 et sur Canal + à la demande

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *