Kiss Me Kate! au Théâtre du Châtelet : Cole Porter enchante !

Il y a des débuts de semaine plus légers que d’autres. Ce lundi, soir de générale au Théâtre de Châtelet, Kiss Me Kate! fait littéralement chavirer, tout en renouant avec le répertoire d’une légende musicale américaine, Cole Porter.

photo © Sylvain Gripoix
photo © Sylvain Gripoix

On rêve tous de passer l’œil derrière le large et haut rideau de scène d’un théâtre. Alors, quand les coulisses nous envoient direct dans la frénésie de la fin des années 40, à Baltimore, la découverte est un ravissement.

Le musical de Cole Porter cache bien son jeu en débutant sagement avec juste quelques techniciens, s’affairant devant le rideau gris de sécurité.
Sans réellement prévenir, l’accès au backstage nous est accessible.
Et à ce moment précis, notre cœur bat plus vite, ça bouillonne de partout. Les danseurs, chanteurs s’échauffent, répètent leur salut, les petites mains repassent et réajustent les tenues de scène alors que d’autres anticipent le bien-être des vedettes avant la première de l’adaptation musicale de La Mégère apprivoisée de Shakespeare.

Kiss-Me-Kate-Cole-Porter-musical-nouvelle-production-Théâtre-du-Châtelet-Paris-décors-Charles-Edwards-vue-des-coulisses-mise-en-scène-Lee-Blakeley-photo-scène-Marie-Noëlle-Robert
Kiss Me, Kate : le décor !

Premiers accros : les deux vedettes ne brillent pas par leur complicité. Un des artistes est en retard.
Les mille et un détails – apportez vos jumelles – du décor émerveillent : étoiles sur la porte des loges, fauteuils pliables de plateau, rangées de costumes de scène, projecteurs, table de régie, nous rappellent les grands films hollywoodiens. La blondeur de certaines interprètes est incandescente et les hommes portent fier la classe à l’américaine.

Photo : Vincent PONTET
Photo : Vincent PONTET

L’excitation de la première échauffe les esprits. Le couple star est, en fait, composé de deux ex (Lili Vanessi et Fred Graham) qui semblent avoir passé le stade de la séparation depuis quelque temps. Mais un retour d’affection, comme un dernier sursaut, plus un quiproquo aux bouquets de fleurs et l’emballement va aller crescendo. Les tensions ne pourront plus être contenues en coulisses et déborderont sur scène avec un réel déluge d’affrontements hilarants, en rajoutant la participation de deux malfrats dont la ressemblance avec Laurel et Hardy ne semble pas du tout fortuite.

photo Marie-Noëlle Robert
photo Marie-Noëlle Robert

Notre avis

Le répertoire de Cole Porter reste encore trop peu connu en France, il ne fait pas partie de notre ADN. Les adaptations ou reprises sont plutôt rares pour nous permettre de nous familiariser avec des airs qui réveillent notre entrain et pourquoi pas notre romantisme.
Kiss Me Kate! le musical est composé de grands tableaux chantés et dansés (Too Darn Hot, Kiss me Kate) et de beaux solos (Always True to You in My Fashion par Francesca Jackson).

Photo : Vincent PONTET
Photo : Vincent PONTET

L’humour est aussi potache (tarte à la crème) que raffiné, espiègle et à répétition.

On peut regretter tout de même quelques longueurs dans les parties dansées qui peuvent nuire au rythme d’ensemble de ce musical. Une spécificité anglo-saxonne à laquelle, il faut s’habituer.
Toutefois, ne nous y trompons pas, Kiss me Kate offre de vrais beaux numéros dansés comme le solo de claquettes réalisé avec maestria par Alan Burkitt, nous rappelant Singin’ in The Rain. Et ça, c’est totalement bluffant !

On soulignera la superbe voix de basse de David Pittsinger (Fred Graham / Petruchio), claire, puissante et remplie d’émotions.
La team a eu un vrai coup de coeur pour le duo mafieux qui apporte à cette comédie un second degré jouissif.

Kiss me Kate salut générale comédie musicale Cole Porter Théâtre du Châtelet paris David Charles Abell Christine Buffle David Pittsinger Francesca Jackson photo scène usofparis blog
A défaut de « Potasser votre Shakespeare » (Brush Up your Shakespeare) en rentrant, Kiss Me Kate vous donnera une furieuse envie de renouer avec les airs de Cole Porte, parfaits pour accompagner le retour du plein soleil à Paris.

Affiche Kiss me Kate musical de Cole Porter au Théâtre du Châtelet Paris nouvelle production mise en scène par Lee Blakeley direction musicale David Charles Abell

KISS ME KATE
musical de Cole Porter (musique et lyrics)
livret : Sam & Bella Spewack

du 3 au 12 février 2016

au Théâtre du Châtelet
1, place du Châtelet
75001 PARIS

Direction musicale : David Charles Abell
Mise en scène : Lee Blakeley
Décors : Charles Edwards
Costumes : Brigitte Reiffenstuel
Chorégraphie : Nick Winston
Lumière : Emma Chapman
Sound design : Stéphane Oskeritzian
Orchestre : Orchestre de chambre de Paris

Lilli Vanessi / Katharine : Christine Buffle
Fred Graham / Petruchio : David Pittsinger
Lois Lane / Bianca : Francesca Jackson
Bill Calhoun / Lucentio : Alan Burkitt
Hattie : Jasmine Roy
Paul : Fela Lufadeju
First Man (Gunman) : Martyn Ellis
Second Man (Gunman) : Daniel Robinson
Gremio : Jack Harrison-Cooper
Hortensio : Thierry Picaut
Harry Trevor / Baptista : Joe Sheridan
Ralph (Stage Manager) / Nathaniel : Damian Thantrey
Stage Doorman / Haberdasher : Franck Vincent
Cab driver : Thomas Boutilier
Gregory – Dance Captain : Ryan-Lee Seager
Phillip : Sean Lopeman
Harrison Howell : John Paval

Share

Une réflexion au sujet de « Kiss Me Kate! au Théâtre du Châtelet : Cole Porter enchante ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *