KOOZA spectacle magnétique, poétique & intense du Cirque du Soleil à l’Ile Seguin – show en mode VIP Rouge

Kooza du Cirque du Soleil ou l’innocence retrouvée.

S’il y a un spectacle à s’offrir parmi la pléthore de propositions à l’affiche pour les fêtes c’est Kooza !
Le Cirque du Soleil fait une nouvelle halte à Paris –  à l’Ile Séguin très exactement – pour un mois de shows à l’incroyable démesure et à la poésie contagieuse.

La compagnie qui compte 20 productions simultanées à travers le monde – spectacles résidents à Las Vegas et Orlando et les tournées mondiales de Londres à Tokyo, en passant par Dubaï et Rio de Janiero – va vous donner à nouveau des ailes.

Les paroles d’un standard viennent facilement à l’esprit quand on a les yeux projetés dans les airs : « I believe I can fly. » L’aisance des acrobates – de vraies showmen & showomen – peut faire croire à tous les possibles : comme oublier le vertige, faire de la corde à sauter dans le vide ou du vélo à plusieurs mètres au-dessus du sol.

On les croirait nés sur un fil, sur un trapèze, ou sur une montagne de chaises, ces artistes venus des quatre coins du monde.

Alors que la télé-réalité met en avant des personnalités insipides, sans autre talent que de savoir prendre la lumière, les artistes du Cirque du Soleil devraient être les modèles de nos p’tites têtes blondes ou brunes.

Les sauts sur la Roue de la mort font croire parfois à de la pure inconscience. Mais c’est sans compter les années de pratique de cet agrès si particuliers pour les deux acrobates endiablés.
Rajoutez-y une corde à sauter, alors que la roue tourne à pleine vitesse, et votre cœur va battre à tout rompre.
Le manque d’équilibre est parfois palpable – mais à chaque fois maitrisé – et le numéro est exécuté à un rythme insensé.

Surenchère aussi pour le numéro sur le fil de fer double. Deux fils donc pour 4 funambules qui piétinent littéralement en hauteur. Le vertige n’a l’air de n’avoir jamais été une préoccupation pour ce quatuor.
Saut vertigineux au-dessus de son partenaire, vélos et chaise en équilibre : les combinaisons sont au-delà du raisonnable pour le commun des mortels.

Côté humour, le clown est un roi accompagné de deux bouffons à sa botte et d’un cabot de chien. Lors de ces sketchs, le public est mis à l’épreuve, avec un réel bonheur. Et ça rit à grands éclats, petits et grands, tant les tours que nous réserve la compagnie frappadingue sont désopilants.

La scénographe est aussi spectaculaire. On croirait « Le Bataclan » – élément de décor accueillant un groupe de musiciens et chanteuses live – réservé aux seules salles de show à l’américaine comme Las Vegas.
Et pourtant ce décor gigantesque offre un cadre enchanteur à faire saliver tout décorateur.

Ce vendredi soir, nous avons aussi eu la chance de goûter aux joies d’une soirée VIP Rouge. Une prestation comprenant des places centrées avec une belle visibilité et un cocktail gastronomique avant spectacle et pendant l’entracte.
Champagne et buffets salés et sucrés dans un chapiteau feutré pour débuter la soirée, une heure avant le début du spectacle.
Ce qui séduit c’est à la fois les toasts, hors d’œuvre et petits plats servis dans ce cadre feutré. Le tout accompagné de musique de la Compagnie.
À l’entracte, on fond devant la pizza chocolat avec glace au Baileys, les macarons et autres petits choux du traiteur de Saint-Cloud.
L’ambiance « private » est chaleureuse et loin d’être pédante, comme on pourrait le craindre.

De quoi oublier le rythme de la ville de l’autre côté de l’Ile.
Le dépaysement et le show exceptionnel qu’offre Kooza arrive à point nommé pour nous réchauffer au milieu de l’hiver.

KOOZA
du Cirque du Soleil

jusqu’au 19 janvier 2014

Grand Chapiteau à l’Ile Seguin
Boulogne Billancourt

Share

13 réflexions au sujet de « KOOZA spectacle magnétique, poétique & intense du Cirque du Soleil à l’Ile Seguin – show en mode VIP Rouge »

  1. Bonjour
    Dimanche 8 décembre, nous sommes allés voir Kooza à L’Ile Seguin, à la séance de 19h. Nous sommes étonnés car, par rapport à la bande annonce, il manquait certains numéros.
    C’est peut être la raison pour laquelle , nous avons eu une impression de déséquilibre et sommes restés sur notre ´faim´, ceci n’enlève rien aux numéros extraordinaires que nous avons vus. Mais c’est bien dommage !Y a t’il une explication ?

  2. Je vais dans les 4 coins de France pour voir le cirque du soleil je sus une grande fan… Mais là j’ai été déçu car il manquait des numéros comme la roue de la mort par exemple … Vraiment déçue pour kooza

    1. Il y a des modifications de programme inhérentes aux conditions physiques des artistes en piste. Il y a de quoi être déçu effectivement mais « the must go one » et les autres numéros ne manquent pas de spectaculaire et de poésie.
      Merci en tout cas d’avoir partagé votre avis avec nous.

  3. Nous venions voir Kooza après avoir déjà vu corteo et allegria. Quelle deception… A 110 € la place il manquait la roue de la mort. Pas de numéros de remplacement à ce prix c est léger…on reste vraiment sur sa fin et pas un message d explications ni d excuses. Ça donne une impression d arnaque…

  4. magnifique spectacle, mais…pareille; on attendait la roue de la mort, c’est une des raisons pour laquelle on est allé, mais …fin du spectacle; apparement, c’est pas une exception ; il faut avoir de la chance, comme spectateur, pour acheter le billet pendant la ‘bonne’ soirée ?

  5. Spectacle magique. C’est impressionnant le nombre d’artistes, de lumières, de costumes et la grandeur du décor.
    La dernière est le 19 ! Vivement le prochain show du Cirque du Soleil à Paris.

  6. Tres deçu de ce spectacle il manquait des numeros ns serions tentes de dire que c est de l’arnaque surtout quand on vient de loin .

  7. Ping : Spectacle : Le Cirque du Soleil de retour avec « QUIDAM » pour 2 semaines exceptionelles en décembre à Paris Bercy & au Zénith de Lille | Blog Paris / United States of Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *