Live-report concert : le souffle d’AURORA à la Boule Noire, Paris – EP Running with the Wolves

Aurora, ce nom ne vous dit sans doute rien pour le moment, mais vous allez l’entendre partout dans les mois qui viennent.
Adoubée par Katy Parry sur twitter, et par un article élogieux dans Les Inrocks, cette jeune Norvégienne de 19 ans (depuis le 15 juin) nous transcende avec sa voix envoûtante.

Elle vient de terminer une tournée mondiale passant par les USA, l’Europe et terminant à Bergen, sa ville natale avant de reprendre la route pour les festivals d’été (Les Vieilles Charrues, le 18 juillet) et de nous revenir aux Etoiles le 14 octobre à Paris.

Le 10 juin, elle était à Paris, à la Boule Noire, où elle a offert un set de 45 minutes pour découvrir son univers en live.

Aurora Aksnes concert live paris affiche La Boule Noire 10 juin The Talent Boutique EP Running with the wolves Capitol chanteuse norvégienne Bergen
La salle est pleine. Un public très homogène, beaucoup d’anglophones et aux premiers rangs des fans sont au rendez-vous.

Un jeu de lumière tout en contre-plongée qui apporte une atmosphère mystique, nous dévoile 4 musiciens (clavier, synthé, basse, batterie). Aurora Aksnes entre en scène.

Cette auteur-compositeur-interprète vit sa musique et ses chansons. Dès les premières notes elle se transforme, possédée. Elle devient une artiste avec 10 ans de carrière derrière elle. On reste bluffé par sa voix et sa maîtrise. Sa voix qui est excellemment mise en valeur par la réverbe, accentuant le côté envoûtant et ensorcelant.

Picture by Tord Litleskare
Picture by Tord Litleskare

Mi-sorcière du grand froid avec sa gestuelle et ses expressions, mi-petite-fée-blonde quand la musique s’arrête.
Elle redevient une petite fille entre les morceaux, ne s’arrêtant plus de clamer des « Thank you ! », surprise par les applaudissements qui n’en finissent plus. Criant avec le public, ne sachant quoi dire, gênée. Touchée, aussi, les larmes aux yeux.

Elle ne manque pas non plus de dire qu’elle aime la France, surtout les crêpes qui est sa chose préférée au monde.

Image de prévisualisation YouTube

Une dizaine de titres, les tubes Running with the wolves et Runaway, extraits de son EP sorti chez Capitol/Universal, d’autres dont les titres nous échappent car inconnus pour le moment, mais qui restent dans la même lignée.
Elle finit le set avec Conqueror, une chanson énergique, où elle se lâche complètement, dansant sur scène.

Elle revient après quelques minutes avec une magnifique version de Life on mars de David Bowie en version piano-voix. Moment de grâce pour clore ce concert.

Image de prévisualisation YouTube

J’ai vraiment été impressionné par cette jeune fille, si touchante. J’en ai eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises. Le silence dans la salle était très surprenant aussi, pas un bruit pendant qu’elle chantait. Très rare, surtout quand on connait l’ambiance de La Boule Noire.

Après le concert, elle est venue à la rencontre de son public en toute simplicité.

Une belle artiste qu’on ne manquera pas de suivre sur le blog.

Report  by Joan

AURORA

EP Running with the Wolfes
(Capitol Music France)
en téléchargement légal

Aurora en concert le 14 octobre 2015 à Paris, Les Etoiles 

Enregistrer

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *