Live-report en photos FNAC LIVE 2015 Day 4 : The Avener, Mika, Izia, Nekfeu…

Dernière journée au Fnac Live avec un nouveau plateau tout aussi trippant que les 3 autres jours de festival avec cette fois une furie, des douches d’eau et de pluie, un bogosse québécois et un disque de platine.

Izia-Higelin-fnaclive-2015-festival-live-concert-parvis-hotel-de-ville-tournée-la-vague-album-stage-photo-scène-by-United-states-of-paris-blog

La fin de journée a été tonitruante avec la furie Izia. Une géniale furie ! Arrivée au pas de course sur la grande scène à 20h20 précises, elle se déchaine à côté du batteur sur l’intro instrumentale de son show. Juste avant, un photographe lançait à son voisin : « j’espère qu’elle fera la fofolle« . En bustier coloré et pailleté, la belle se lance à la manière d’une catcheuse sur le ring de la performance.

« Vous avez tous des jolies petites têtes ! »
La Vague, le tube de son dernier album, va confirmer son intention de mettre le feu dès la première chanson et de marquer les esprits des festivaliers, après l’explosion nommée Nekfeu. Les cheveux au vent, tapant à grands coups sur sa batterie électronique puis traversant la scène de part en part. La scène est sienne cette fois, après avoir fait une courte apparition en 2013 aux côtés de son père. « L’appel du parvis » était trop fort pour ne pas résister.
Suit So much trouble, histoire de faire perdre toute pudeur aux festivaliers. Autour de toi, l’énergie de la chanteuse ne faiblit pas. Bridges vient calmer un peu.

http://www.unitedstatesofparis.com/wp-content/uploads/2015/07/Izia-music-fnaclive-2015-festivial-live-concert-parvis-hotel-de-ville-tournée-la-vague-album-stage-music-higelin-photo-scène-by-United-states-of-paris-blog.jpg
Mais la pause est de courte durée. Tout de suite après, elle saute sur une enceinte, est émue par la jeune Léa qui s’est perdue dans la foule et remplace au pied levé une caméraman pour filmer la foule. Sa générosité et sa spontanéité sont exceptionnelles. Elle se voit maire de Paris : « le 18 juillet 2015 sera la prise du Parvis avec l’armée reptilienne de Paris« .
A sa descente de scène, côté backstage, Izia est applaudie, preuve qu’elle a remporté son défi haut la main d’avoir fait un show mémorable. En coulisses, le papa Jacques n’est pas loin pour soutenir et assister au sacre de sa fille, appréciant au passage les séances photos avec ses admiratrices.

The-Avener-fnaclive-2015-festival-concert-live-dj-set-Tristan-Casara-tournée-The-wanderings-of-the-avener-tour-blue-stage-photo-scène-by-united-states-of-paris-blog

21h40 Un petit retard avant le set de The Avener. A la différence des autres soirs, ses platines sont en bord de scène assurant une proximité totale avec le public. Sur un air d’Ennio Morricone, le bidouilleur de génie entre sous les cris de public impatient. Plus d’une heure de set, sans perdre l’attention de la foule. Tristan sait déjà galvaniser son public malgré sa courte expérience du live. Un MacGyver dans le public retire le filtre de sa cigarette pour en faire un bouchon d’oreilles. Faut dire que les beats de The Avener pulsent à ma mort. Un petit Around the world de Daft Punk et les première gouttes qui tombent sur le dernier titre.

The-Avener-fnaclive-2015-festival-concert-live-dj-set-Tristan-Casara-tournée-The-wanderings-of-the-avener-tour-red-stage-photo-scène-by-united-states-of-paris-blog

The-Avener-fnaclive-2015-festival-concert-live-dj-set-Tristan-Casara-tournée-The-wanderings-of-the-avener-tour-stage-lights-photo-scène-by-united-states-of-paris-blog

A sa descente de scène, alors que la pluie fait courir une partie du public qui cherche un abris, Tristan reçoit des mains du « boss » d’Universal himself, Pascal Nègre, son disque de platine pour les 100 000 albums vendus. Emotions et champagne !

Le disque de platine de The Avener fnaclive 2015 festival concert live dj set Tristan Casara tournée The wanderings of the avener tour photo backstage by united states of paris blog

L’orage qui joue les prolongations avant l’entrée de Mika cause quelques angoisses aussi bien côté scène que côté public. Les festivaliers cherchent tant bien que mal un abri de fortune pour attendre l’accalmie. La scène est à éponger.

Mika-concert-fnalive-2015-festival-live-music-lollipop-tournée-no-place-in-heaven-tour-singer-chanteur-stage-photo-scène-by-united-states-of-paris-blog

Mais le chanteur arrive avec un Lollipop suffisamment pétillant pour faire oublier aux intrépides, comme nous, l’humidité qui s’est abattue. L’artiste prévient qu’il a changé la setlist en circonstance, certainement pour apporter encore plus de pop et de dance à son show. Toujours aussi bariolée, la performance de Mika réchauffe et fait revenir le public.

Mika-piano-concert-fnalive-2015-festival-live-music-tournée-no-place-in-heaven-tour-singer-chanteur-stage-photo-scène-by-united-states-of-paris-blog

Il n’hésite pas à se placer en bord de scène, sous la pluie comme son public, pour prouver sa pleine motivation à braver le coup du sort – le titre Underwater étant le meilleur pied de nez – plus qu’amusant que dramatique : le concert n’étant ni annulé et ni raccourci. Soulagement total.

Mika-concert-fnalive-2015-festival-live-music-underwater-tournée-no-place-in-heaven-tour-singer-chanteur-stage-photo-scène-by-united-states-of-paris-blog

La journée de live avait débuté avec Sianna et surtout Nekfeu qui a fait débordé le parvis. Grosse chaleur. Les fans sont arrivés en tout début d’après-midi pour être au plus près de celui qui fait le buzz et qui a posé en couv des Inrocks avec Virginie Despentes. L’attente a été récompensée sur les coups de 16h avec la balance son et l’apparition furtive du bogosse.

Nekfeu-Ken-Samaras-rappeur-concert-fnaclive-2015-festival-live-tournée-feu-album-tour-stage-photo-scène-by-united-states-of-paris-blog
A 18h35, l’attente est exceptionnelle et les pulsations cardiaques sont à plein régime. Le public est raffraichi à grands coups de lance à eau. Les cris sont en continu et parfois couvre même certaines parties du live.

Public-Nekfeu-Ken-Samaras-rappeur-concert-fnaclive-2015-festival-live-tournée-feu-album-tour-stage-photo-scène-by-united-states-of-paris-blog

Record d’affluence battu cette année. Après les 100 000 spectateurs de 2014, 130 000 se sont déhanchés pour cette 5e édition. Complètement fou !

Rendez-vous en 2016 !

Share

Une réflexion au sujet de « Live-report en photos FNAC LIVE 2015 Day 4 : The Avener, Mika, Izia, Nekfeu… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *