Livereport CONCERT Clôture du Disquaire Day @ La Gaîté Lyrique Paris : Girls in Hawaii – Alex Beaupain – Christine & The Queens

Samedi soir musical sur la terre.

Après avoir attendu la venue improbable de Thom Yorke, chanteur de Radiohead à la Boutique Agnès B, spot éphémère du Disquaire Day 2013 et recherché l’une des perles rares de la journée – à savoir pour nous le 45 Tours picture-disc de David Bowie à 300 exemplaires – l’équipe d’United States of Paris a pris la direction de la Gaîté Lyrique.

A partir de 20h, 4 artistes ou groupes faisant l’actu partagent une même scène pour 4 chansons maxi par tête.
Alex Beaupain, Girls in Hawaii, Christine and the Queens, Lilly Wood And The Prick

Le premier à ouvrir la soirée est Alex Beaupain, dont l’actu est son nouvel album et la couv’ événement de Télérama, cette semaine.
Pour ce nouvel opus, le jeune chanteur s’offre un band, après de nombreux concerts solo au piano ou en compagnie de sa violoncelliste Valentine Duteil.

L’occasion de redécouvrir la chanson titre de l’album, Après moi le déluge, dans une autre orchestration que celle découverte lors de précédents concerts intimistes.
 Vite et Coule, nouveaux titres, souffle l’amour impossible et le sentiment amoureux avec une beauté dense.
En véritable crooner, Alex nous embarque dans des décors faits de clair-obsur.

Suit le retour du groupe Girls in Hawaii. Un spectateur lance à sa voisine: « Ça faisait 4 ans qu’on attendait de les revoir! »
Même Antoine, le chanteur du groupe, après un premier titre inédit I’m so glad – extrait du nouvel album à sortir en septembre – partage son émotion de fouler une scène parisienne après cette longue absence.
Le deuxième inédit, Misses, donne à voir les belles promesses que nous réserve le groupe, avec cette ballade mélancolique et fascinante.

 Et puis arrive une perle étrange sur la scène. La grande attente de notre équipe.
Christine and The Queens, seule en scène, arrive voilée pour donner « le concert le plus court de ma carrière« .

Espiègle et pro, ce petit brin de jeune fille – 24 ans au compteur – magnétise le public. Tantôt joueuse, tantôt grave, la belle Christine capable de concentrer à elle seule 5 personnes sur scène, charme de sa voix et de cette électro-pop revigorante en anglais dans le texte.
Elle reprend pourtant sa langue maternelle avec Nuit 17 à 52. D’une grâce rare.

Sa maman, face à la scène, ne perd pas une miette de la danse envoûtante de l’artiste.
En coulisses, la chanteuse n’en revient toujours pas d’afficher complet pour son premier concert au Nouveau Casino et ne manque pas d’apprécier chaque message agréable reçu de la part d’un pro ou d’un nouvel admirateur.

 Dernier coup de force avec Lilly Wood And The Prick. Le groupe nous envoie une pop qu’Arcade Fire ne renierait pas.
Se bonifiant à chaque concert,  Nili Hadida et Benjamin Cotto n’ont pas fini d’enchanter les prochaines soirées et festivals d’été.
Aux côtés de Where I want to be (California), Long way Back, le dernier single Middle of The Night risque fort de ne pas vous lâcher de si tôt.

Merci à Calif

Share

2 réflexions sur « Livereport CONCERT Clôture du Disquaire Day @ La Gaîté Lyrique Paris : Girls in Hawaii – Alex Beaupain – Christine & The Queens »

  1. Ping : Live-report TEXAS en concert à la Gaîté Lyrique avant le Zénith à Paris et la tournée | Blog Paris / United States of Paris
  2. Ping : GIRLS IN HAWAII en interview: nouvel album EVEREST, tournée en Chine, concert au Trianon et à l’Olympia Paris | Blog Paris / United States of Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *