LONDON THEATRE Helen Mirren in The Audience VS James McAvoy in Macbeth

Vous vous attendez certainement à une critique théâtre de notre part.
Une fois n’est pas coutume nous allons vous parler de la sortie de scène d’une actrice anglaise de la classe d’Helen Mirren.
N’étant pas invités dans les coulisses du Gielgud Theatre à Londres où elle se produit actuellement dans la pièce The Audience, à deux pas de Piccadilly, nous avons attendu avec les admirateurs dans la rue derrière le théâtre.

Notre curiosité s’est en fait portée sur un autre point: comment une actrice oscarisée (en 2007 pour le film The Queen) et nommée aux Olivier Awards (nous l’avons vue deux jours avant qu’elle ne reçoive la statuette des Molière anglais) répond-elle aux demandes de ses fans à la sortie du théâtre ?

Tout d’abord, il faut remarquer le panneau sur la porte de l’entrée des artistes. La mention prévient le chasseur d’autographes lambda:
« Helen Mirren ne signe ni photos , ni tout autre objet souvenir à son arrivée au théâtre avant la représentation. »

Et pour repérer le bon spectateur du plus distrait qui n’aurait pas acheter sa place, une seconde info: « Programmes et billets de la pièce pourront être signés à la fin du spectacle à la convenance de l’équipe. »

Une fois le public sorti, il faut jouer des coudes entre un groupe de trentenaires et quadras russes geeks, un brin hystériques, et les fans un peu relous qui préfèrent leur photo ou jaquette de VHS – oui, une K7 vidéo vintage, au programme de la pièce à l’affiche.

La plupart des admirateurs-trices s’exécutent une fois les consignes données par l’assistant du théâtre, en inscrivant leur prénom sur le programme.
Pendant ce temps, les premiers acteurs de la pièce passent la porte discrètement.

Le gros lot de carnets à autographes et autres livres de la pièce part en loge. L’assistant revient s’excusant de l’attente car Miss Mirren reçoit quelques invités ce soir.
Les retardataires n’ont plus qu’à attendre la sortie de l’artiste pour tenter leur chance.

Retour une dizaine de minutes plus tard, l’ensemble est signé de la main de l’artiste.
Admirateurs heureux, sourire général pour l’assemblée.

Il ne faut pas attendre bien longtemps ensuite pour rencontrer l’actrice qui salue son public et décline systématiquement mais poliment toute sollicitation d’autographe sur une photo avec un très charmant: « Sorry my love ». Elle signera un programme avec un petit mot so british.

Une classe digne d’une reine – car elle incarne la Queen Elizabeth II sur scène – le sourire en plus.
Cette séquence s’est déroulée avant le coup d’éclat de l’actrice samedi dernier.
Elle aurait profité de l’entracte de la pièce pour sortir du théâtre costumée en Queen afin de faire taire un groupe de musiciens de rue jouant à proximité du théâtre et nuisant à la qualité de son jeu.
Un buzz qui amuse la toile !

Aux dernières nouvelles, les admiratrices de l’acteur James McAvoy à l’affiche au même moment aux Trafalgar Studios pour Macbeth de Shakespeare ont eu plus de mal à approcher la star du film X-Men.
Une spectatrice italienne croisée à Londres nous a avoués avoir attendu désespérément son Ipad à bout de bras pour filmer la sortie de l’acteur anglais.
Celui-ci, très attendu à sa sortie de scène, a préféré prendre une autre sortie pour éviter la foule.
La classe en moins pour le trentenaire !

Share

2 réflexions au sujet de « LONDON THEATRE Helen Mirren in The Audience VS James McAvoy in Macbeth »

  1. Je doute fort de la véracité de ce que raconte l’Italienne en question. James McAvoy est certainement l’acteur le plus patient et le plus gentil avec ses fans. J’en veux pour exemple justement son comportement pendant sa prestation de Macbeth. Chaque soir, malgré l’incroyable effort que représentait l’interprétation du fameux personnage, il prenait toujours le temps de signer un tonne d’autographes et de poser pour d’innombrables photos, ayant toujours un mot gentil pour chacun. Il le fait toujours de bon gré, qu’il s’agisse d’une sortie des artistes, d’une première de film ou de n’importe quel événement auquel il assiste. Allez sur You Tube. Vous verrez de multiples exemples de son affabilité vis-à-vis de ses fans. Réservez donc votre jugement et faites quelques recherches. L’exemple d’une personne n’est certainement pas probant.

    1. Merci pour votre commentaire et cet éclairage.
      Notre gentille admiratrice italienne a donc dû se présenter le mauvais soir!
      Une chose est sure c’est qu’elle n’avait aucune raison de nous mentir. Et que sa déception était vraiment perceptible.
      Promis, nous vérifierons par nous-mêmes la prochaine fois que James McAvoy montera sur scène et l’entendrons à la sortie des artistes.
      A suivre…
      A très bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *