Chez ma petite Grenouille

A force d’y passer devant sans y faire attention, un nouvel article dans le supplément Sortir de Télérama cette semaine me rappelle à mon devoir: franchir au moins une fois la porte du restaurant Chez Grenouille, rue Blanche Paris 9e. Cette petite adresse me trottait dans la tête depuis quelques temps mais jamais au bon moment pour m’en rappeler à l’heure du déjeuner.

En entrant, un tableau noir invite aux premiers délices: un choix des terrines toutes plus alléchantes les unes que les autres. Ici, rien d’exotique. Que de la cuisine du terroir. Qui a dit que ce blog ne pouvait pas faire des détours du côté des valeurs sures?

Une fois éclairci le doute concernant la ravigote de pied de cochon (un peu trop vinaigrée une fois dans l’assiette et pour cause!), j’ai englouti au plus vite le foi de veau accompagné de larges pommes de terre maison. Malgré leur épaisseur, elles n’ont pas désarmé ma gourmandise. 

Depuis le début du repas, je n’attendais qu’une chose: le soufflé chocolat. Autant d’attente aurait pu se solder par une belle déception. Que nenni! J’ai fondu avec le chocolat chaud, tout en finesse et en onctuosité. Sa crème fouettée, légère en sucre, a rajouté la note de fraicheur à un dessert de folie.

Au final, il n’y a pas que la cochonaille qui ripaille Chez Grenouille, le sucré a aussi une place de choix.

Web: www.restaurant-chezgrenouille-paris.com

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *