Marc-Antoine Le Bret : un vent de fraîcheur dans l’imitation !

Marc-Antoine Le Bret vous le connaissez certainement. Jeune lionceau de l’imitation, comparé à Gerra ou Canteloup, le jeune homme performe à la TV et  à la radio.
Nous avions manqué son spectacle précédent The Imitator au Bô Saint Martin. L’erreur est réparée avec notre visite au Théâtre Le République ce dimanche. Nous avions vraiment envie de découvrir sur scène son spectacle Marc-Antoine Lebret fait des imitations.

Marc-Antoine Le Bret s’est vraiment fait remarqué du grand public à la radio sur Europe 1 dans Le grand direct des médias en 2012. Tout d’abord en duo avec Anaïs Petit, puis en solo, il est débauché par Cyril Hanouna, dans la même radio, pour Les pieds dans le plat.
En parallèle, Marc-Antoine se fait sa place à la télé dans Les Guignols de l’info mais aussi dans Touche pas à mon poste et depuis cette rentrée 2015 dans le mastodonte du samedi soir : On n’est pas couché.

Photo by Cyrille George Jerusalmi
Photo by Cyrille George Jerusalmi

Marc-Antoine Le Bret renouvelle les voix.

Dans les 70 voix de son répertoire, on retrouve bien sur quelques incontournables comme Hollande, Drucker, Sarkozy, Julien Lepers.
Mais le point fort du jeune homme réside surtout dans des voix nouvelles (majoritairement issues de la télé) comme Ruquier (et son rire imité parfaitement), Cyril Hanouna, Yann Barthès, Denis Brogniart, Cyril Lignac, Jean-Marc Généreux ou encore Kev Adams… et tout récemment Yann Moix.
Toutes ces personnalités  sont plutôt rares dans la bouche des autres imitateurs, où alors un peu moins maîtrisées.

Côté spectacle, la salle du Théâtre le République est comble en ce dimanche soir.
Un début de spectacle en forme de stand-up qui mélange un vécu hypothétique (« j’imite tout le temps même chez mes beaux-parents« ) et des petites interventions de personnalités parodiés.
L’écriture est un peu laborieuse et les saillies un poil convenues, trop courtes. On reprochera à Marc-Antoine de jouer du même rythme que dans ces interventions TV, une petite phrase par voix, des chutes et jeux de mots un peu trop faciles.
Il n’empêche que la salle est conquise.

On préfère largement la seconde partie du spectacle dans laquelle le jeune homme se projette dans le rôle d’invité d’émissions à forte audiences, entre autres. C’est vraiment ce que l’on attendait.
Des situations qui permettent à l’imitateur de déployer des personnages sur une plus grande longueur, dans des sketches plus posés, plus construits et toujours autour de l’univers de la télévision, sa marque de fabrique.
Comme dit précédemment, il campe un Ruquier aussi vrai que nature, un Gérard Holtz avec une gestuelle  parfaite, un duo Nelson Monfort/Philippe Candeloro justement libidineux.
Et pour les connaisseurs de TPMP, son Hanouna est vraiment bluffant durant 5 min. Fermez les yeux et vous y êtes.

Photo by Cyrille George Jerusalmi
Photo by Cyrille George Jerusalmi

On regrettera aussi que certaines voix ne soient pas présentes dans ce spectacle, comme le rappeur Booba, Benjamin Castaldi, François Damiens , Jean-Marc Morandini ou Mac Lesggy, plutôt que de revoir certaines 2 ou 3 fois.
Mais il est difficile de contenter tous les spectateurs.

Malgré nos petites réserves, nous n’avons pas boudé notre plaisir
de voir Marc-Antoine Le Bret sur scène.
Alors n’hésitez pas vous aussi à vous laisser séduire par Marc-Antoine Le Bret et ses multiples voix.

Marc Antoine Le Bret spectacle fait des imitations humour théâtre le République tpmp Europe1 On n'est pas couché Affiche

Marc-Antoine Le Bret fait des imitations

Prolongations !!

Vendredi et Samedi à 20h
Dimanche à 18h

Le République
23 Place de la République
75003 Paris

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *