Marcel Broodthaers et son génial musée fictif à la Monnaie de Paris

Un artiste qui crée un musée fictif exposé dans un musée qui n’en est pas un et dont l’œuvre est éclairée par une jeune médiatrice passionnée et tatouée. Ne cherchez pas : on est à la Monnaie de Paris et plus précisément au Musée d’Art Moderne – département des Aigles de Marcel Broodthaers. Et c’est totalement barré !

Médiatrice culturelle tatouée avec Monsieur Teste 1975 exposition Marcel Broodthaers Musée d art moderne département des aigles Monnaie de paris visite blogueurs

Finie la bonne odeur de la Chocolate Factory de Paul McCarthy. Place à une proposition artistique tout aussi déconcertante, originale et farfelue.
Feu Marcel Broodthaers, ancien poète belge reconverti en artiste et passionné de Magritte, a les honneurs de l’institution parisienne.

Un-jardin-d-hiver-1974-Estate-Marcel-Broodthaers-expotition-Monnaie-de-Paris-Musée-d-art-moderne-département-des-aigles-photo-by-United-States-of-Paris-blog

A la lecture des quelques lignes de présentation de l’expo, le doute était contagieux au sein de l’équipe. Armés de notre curiosité et maintenus à la surface de la compréhension par notre adorable médiatrice, Laurie, nous avons saisi ce qui à première vue n’est pas flagrant, apprécié l’esprit génialement anti-conformiste de cet artiste inconnu.

Nous avons aussi jubilé en pensant à toutes ces expositions d’œuvres contemporaines rébarbatives conçues sur du vide, vues par le passé et à qui on aurait dû tordre le cou.

Projection sur caisse, 1968, Marcel Broodthaers, Département des Aigles
Projection sur caisse, 1968, Marcel Broodthaers, Département des Aigles

Car ce que nous révèle Marcel Broodthaers c’est la mise en doute systématique de l’art, suivant ainsi les traces de Marcel Duchamp, à  travers ce Musée d’Art Moderne – original et totalement fictif – dédié tout entier à la figure de l’aigle déclinée à l’infini et sous tous les supports. Ici l’artiste inconnu du grand public et qui pourtant parle à chacun de nous, joue à une brillante réflexion sur le monde de l’art.

Tout est mis au premier plan : les objets improbables comme les oeuvres. Et au final, qu’est-ce qui fait oeuvre ?
Est-ce que la représentation d’une toile d’Ingres ou de Manet sur une quelconque caisse en bois peut en faire une oeuvre d’art à part entière ?

 Section des Figures l aigle de l oligocène à nos jours 1972 Marcel Broodthaers exposition Monnaie de Paris Musée d art moderne Département des Aigles

Ainsi dans la section des figures, se trouvent pêle-mêle des sculptures, des écussons et autres tasses, miniatures à la figure l’aigle. Si bien qu’on s’y perd, d’autant plus quand on peut lire associer à chaque objet la mention : « ceci n’est pas un objet d’art« . Pour certains, il ne fait aucun doute mais pour d’autres…
On pense à Martin Parr, le génial photographe qui mélange dans ses expos à la fois tirages originaux de ses photos et objets en tout genre, si possible les plus kitsch possibles, à l’effigie de la Reine Élisabeth II ou du Président Obama.

Amusant de savoir que pour cette exposition à la Monnaie de Paris, chaque objet a été traité de la même manière et avec la même délicatesse, sans distinction de valeur.

Ceci-n-est-pas-un-objet-d-art-Section-des-Figures-l-aigle-de-l-oligocène-à-nos-jours-1972-Marcel-Broodthaers-exposition-Monnaie-de-Paris-Musée-d-art-moderne-Département-des-Aigles

Marcel B. a poussé la supercherie (en est-ce vraiment une ?) jusqu’à proposer son musée à vendre pour cause de faillite. Il n’aura pas trouvé preneur mais l’idée est géniale.

Musee-d-art-moderne-1971-1970-pour-cause-de-faillite-départements-des-aigles-Estate-Marcel-Broodthaers-exposition-Monnaie-de-Paris-MACBA-collection

En sortant, on est gorgé de bonnes intentions : (re)devenir subversifs et clamer à quelques artistes et à certains commissaires d’expo que non ce qu’ils exposent à nos yeux n’est pas forcément de l’art – et même si ça se vend quelques millions.

Image de prévisualisation YouTube

Exposition Marcel Broodthaers,
Musée d’Art Moderne – Département des Aigles

Monnaie de Paris
11, quai de Conti
75006 PARIS

Horaires
tous les jours de 11h à 19H
nocturne le jeudi jusqu’à 22h

nocturnes étudiantes
entrée gratuite pour toutes les étudiants
les jeudi 21 mai, 11 juin et 2 juillet à partir de 19h

Plaque Museum section cinéma poèmes industriels 1968-1972 Estate Marcel Broodthaers S.M.A.K. Gand Collection Musée d art moderne de la ville de paris exposition Monnaie de Paris

Share

Une réflexion au sujet de « Marcel Broodthaers et son génial musée fictif à la Monnaie de Paris »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *