MICHEL GALABRU / Marcel Pagnol: Les lettres de mon moulin au Théâtre Saint-Georges

Vous vous en voulez encore de ne pas avoir vu Michel Galabru dans son interprétation de la Femme du Boulanger de Marcel Pagnol, la saison dernière ? En plus de cela,vous ne vous êtes pas confessé depuis un bon moment.

Raison de plus pour prendre la direction du Théâtre Saint-Georges pour une soirée démoniaque autour de 3 figures mémorables de l’église. Les lettres de mon moulin de Daudet revues par Pagnol sont des vraies pépites de drôlerie et d’esprit.

Un vrai cabot !
Et Michel Galabru est l’interprète idéal pour cette galerie de portraits désarmants.
Pêcheurs, vous serez rassurés de voir qu’un prêtre ou un curé peut aussi être un bon vivant et pêcheur à son tour.

Alors vous allez nous dire: « une lecture-spectacle, c’est pas du théâtre! »
Nous vous répondrons que nous, les premiers, nous avions quelques doutes sur la viabilité d’une telle forme, avant de nous asseoir.

Cependant, l’échange entre les comédiens est suffisamment tonique pour les tirer de leur texte. D’autant que Galabru ne se prive d’aucune grimace, coup d’oeil complice en coin, voire de quelques tirades inédites.
Cabot qu’il est, le comédien ne résiste pas certains soirs à rajouter une phrase de dialogue pour décontenancer ses partenaires.
Ces derniers peinent parfois à cacher leurs rires.

Donc, en entrée, la soirée débute par Les trois messes basses. Un prêtre obsédé par une seule chose: le repas de Noël qui se prépare au moment même où il se dirige vers l’autel de son église pour donner les 3 longues messes. Notre homme salive plus qu’il ne faut, tout en commettant quelques fâcheux écarts.

Vous prendrez bien un petit verre de L’élixir du Père Gaucher ?
Ou il est question de l’héritage d’une recette de liqueur dont seuls les moines auraient la pleine maîtrise d’oeuvre.
S’ensuit un terrible malaise pour ce père héritier de ce cadeau empoisonné, de sa défunte grande tante.

Pour finir, Le curé de Cucugnan a fait une visite qui habituellement interdit tout retour sur terre. Il a eu, en effet, la chance de visiter le Paradis pour aller à la rencontre des âmes de ses fidèles, décédés. Plus dur sera de les retrouver.

Le retour aux chaudes températures d’été ne doivent pas vous faire préférer un dîner en terrasse à la place d’une tranche de vie pimentée et savoureuse au théâtre.

Avec ces Lettres, on se prendrait presque à rêver à une messe entière avec le Père Galabru.
Avec un charisme comme le sien, il est fort à parier qu’il ramènerait de nombreuses brebis perdues à la repentance.
Pour vous en convaincre, réservez sans tarder votre billet pour cette messe-ci.

DE PAGNOL A MICHEL GALABRU: Les lettres de mon moulin

au Théâtre Saint-Georges
51 rue Saint-Georges
75009 PARIS

du mardi au samedi 20h30
dimanche à 15h

Adaptation et mise en scène: Jean Galabru
Avec Michel Galabru, Jean Galabru, Nadine Capri et en alternance Maxime Lombart et Philippe Sablayrolles.

Share

2 réflexions au sujet de « MICHEL GALABRU / Marcel Pagnol: Les lettres de mon moulin au Théâtre Saint-Georges »

  1. Ping : HUMOUR : Même pas vrai ! avec Bruno Madinier & Raphaëline Goupilleau au Théâtre Saint-Georges | Blog Paris / United States of Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *