Ensorcelant JOSEF SALVAT en concert au Trianon et en tournée

Après avoir enflammé les coeurs une première fois, sur la scène du Yoyo lors de la dernière Créative Live Session organisée par Sony Music, Josef Salvat a eu droit à un premier concert en tête d’affiche à Paris ce jeudi. Les Étoiles, salle intimiste pour proximité totale avec les artistes, était comble (concert sold out) pour un set court mais d’une rare intensité.

Josef-Salvat-singer-on-stage-Diamonds-Hustler-concert-live-Les-Etoiles-Paris-music-tour-black-and-white-photo-by-United-States-of-Paris-blog

L’interprète de Hustler et d’une cover (Diamonds de Rihanna) qui donne plus de frisson que le titre original était très attendu par un public déjà acquis.

Début de set au piano avec You don’t know what love is. Approche tout en douceur pour l’Australien accompagné de quelques flashs d’appareils, projecteur dans le dos révélant ce profil aux traits saillants. Il bondit en fin de chanson pour un face à face en prise directe avec son public sur This Life.

Josef Salvat singer Diamonds Hustler concert live Les Etoiles Paris music tour photo stage by United States of Paris blog

Le regard ténébreux de Salvat perce un public qui joue la parité. Bel équilibre d’hommes et de femmes en majorité trentenaires. L’attention est à son comble face à l’interprétation sans égale de ce jeune homme au charme trouble jouant habilement sur différents registres musicaux (ballade, envolées électro-pop…).
Visage fermé quand il est au piano, presque isolé, seul avec lui-même et montée en puissance, une fois debout, avec léger déhanchements et gestes de la main accompagnant le rythme, attentif aux réactions du public.

Il ose quelques mots en français, touché d’afficher complet pour son premier vrai show à Paris. On enchaine sur Secret avant un Open Season entrainant. Un titre taillé pour l’été, « I believe in you, I  know you believe in me too… », pour des soirées romantiques. On imagine une plage, un couple, les vagues, une fin de journée. Certainement un petit coin de l’Australie natale du chanteur désormais installé à Londres.

Suivent les très beaux Till I Found et Every Night avant de retourner au piano pour Hustler, titre sensuel, précis et incroyablement fort.

Certaines chansons de Josef Salvat sont autobiographiques et d’autres pas, reste à son public de reconnaître lesquelles. Il offre un indice sur l’une d’entre elles, Punchline, au sujet d’une histoire à laquelle il tentait de mettre fin non sans difficulté. Touchant.

Suit Paradise et un dernier titre tout aussi entrainant et énigmatique dans les montées aiguës d’une voix capable des plus belles montagnes russes avec Shoot and Run.
Hagard, le public tente de retrouver un semblant de paroles cohérentes après ce show. Le jeune chanteur impressionne par son aisance et son magnétisme.

Josef Salvat singer Diamonds Hustler concert live Les Etoiles Paris music tour black and white photo by United States of Paris blog

Retour sur scène pour présenter ses partenaires. Fin de set avec Diamonds, qui n’apparait pas sur la setlist imprimée de l’ingénieur du son. Les portables se lèvent pour capter la version live « in Les Etoiles ». On se dit que Sia – l’auteure de la chanson – si elle ne l’a pas déjà fait, a de quoi remercier chaleureusement l’interprète de cette reprise chargée de plus de nuances et d’émotions que la version originale de Rihanna.

On aurait bien repris quelques titres en bonus. L’album à venir devrait remédier à cette attente.

Surprise pour les admirateurs-rices, l’artiste s’est laissé approcher quelques minutes après le concert. L’occasion de croiser ce regard assez déroutant par sa couleur et aussi par sa pudeur, avant de le retrouver sur d’autres scènes de Paris plus grandes et à l’audience plus large.

Image de prévisualisation YouTube

Josef Salvat 
EP In Your Prime (inclus Diamonds)
(Columbia/Sony Music)

JOSEF SALVAT concert au Trianon Paris le 8 novembre affiche en tournée en France Strasbourg Lille Lyon Toulouse Marseille Bordeaux Live Nation

Josef Salvat en concert au Festival Nuit de l’Erdre (Nort sur Erdre) le 3 juillet 2015

22 Octobre – Strasbourg, La Laiterie
2 Novembre – Lille, Le Splendid
8 Novembre – Paris, Le Trianon
10 Novembre – Lyon, Ninkasi Kao
11 Novembre – Toulouse, Le Bikini Club
Jeudi 12 Novembre – Marseille, L’espace Julien
Samedi 14 Novembre – Bordeaux, Théâtre Barbey

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *