Noël à Disneyland Paris : Cavalcade avec Mickey, sapin lumineux & show nocturne. Christmas in Paris!

C’est Noël à Disneyland Paris à partir du 7 novembre !
Avant de prendre la route pour le parc de Mickey Mouse à Marne-La-Vallée, nous aurions été les premiers à répondre : « so what ? »
Mais c’était sans compter le Disney Dream.

On comprend qu’en période de fêtes, vous hésitiez encore entre faire vos courses de Noël dans le tout nouveau et tout beau centre Beaugrenelle ou affronter le froid chez Mickey.
Car on vous connaît par coeur : la foule, des attractions en plein air et les feux d’artifice à 22h : super idée mais en été !

Mais Mickey a plus d’un tour dans son sac et il est rompu aux conditions météo aléatoires, à croire qu’il aurait passé tous ses hivers au Canada.
D’une part, il maîtrise parfaitement le besoin de chaleur de frileux frenchies. Les galeries couvertes de Main Street par exemple, les attractions, boutiques et autres restaurants sont bien chauffés et offrent le réconfort que vous réclamez.
D’autre part, avec la programmation que Mickey et ses compagnons vous réservent vous êtes loin de vous ennuyer et de vous congeler sur place.

Ce samedi, nous étions partis avec nos billets en poche, notre pass navigo pour un trip dézoné et la promesse d’un retour à la capitale avant Disney Dream, parce qu’à coup sûr « on tiendrait pas jusqu’au soir, glagla !« 

Premier coup d’oeil sur l’ambiance du parc à l’heure d’hiver : convenant. Un immense sapin fait face au Château de la Belle au bois dormant, les décorations de Noël sur les façades des boutiques rétro de la rue commerçante agrémentent l’ensemble.

Le Phantom Manor pour s’ouvrir l’appétit et rencontre avec Mr Jack, personnage de Tim Burton, en os, grandeur nature et dans un parfait anglais.
Tentative d’un tour de l’attraction nautique Pirates des Caraïbes : l’attente nous fait rebrousser chemin.

 C’est déjà l’heure de la Cavalcade de Noël avec les personnages Buzz l’Eclair de Toy Story, Dingo en meneur de troupe, Mickey, Minnie et la Fée Clochette.
On a passé l’âge ? Oui sûrement mais l’ambiance et la bande-son finissent par nous faire prendre notre appareil et à pousser la chansonnette.

De nouvelles attractions côté Disney Studios et pas trop le temps de bailler.

A la nuit tombée, on reprend le tout et on recommence. Les éclairages font redécouvrir les décors connus comme Main Street avec ses lampadaires à gaz ou les arcades du Passage Enchanté d’Aladdin.
18h c’est l’illumination du grand sapin. Une nouvelle pause visuelle avec effets sonores et clignotements de toutes les couleurs.

Un Star Tours et miracle : Pirates des Caraïbes affiche 10 petites minutes d’attente. Les joies d’un parc en hiver où la fréquentation est raisonnable.
A la sortie, recherche d’un resto pour tenir jusqu’à 22 h.

Et là, mauvaise prépa de notre part et bonne info pour vous : seule une dizaine de restos reste ouverte le soir. Prévoir donc de réserver votre table dans le très beau Lucky Nugget, un saloon digne d’un western.

22h à la montre. Disney Dream peut commencer. Les nombreux visiteurs aussi intrépides que nous sont bien décidés à ne rien rater du show spectaculaire.
Projection sur le Château de la Belle au dormant – Beauty Castle – et déferlement de feux d’artifices, lasers et autres jets d’eau.
Les images fortes de grands films s’entrechoquent : Bambi, Toy Story et La Reine des Glaces, le dernier Disney sur les écrans depuis début décembre.

Ce spectacle est dans la veine d’un concert pop rock en stade ou d’un feu d’artifice au Trocadéro.
C’est énorme, impressionnant et émouvant.
Les petits garçons qui sont toujours en nous n’ont pas résisté à l’appel de la féerie.

Et vous resterez-vous insensibles ?

Noël enchanté à Disneyland Paris du 7 novembre 2015 au 7 janvier 2016

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *