Paris Cocktail Week 2017 : tournée de 4 meilleurs bars en tuk-tuk

De la suite panoramique du Grand Hôtel du Palais Royal au bar Artisan, en passant par le Lockwood et le Baton Rouge, soirée folle en découvertes gustatives et festives avec Perrier, partenaire officiel de la Paris Cocktail Week. Au programme, des cocktails avec et sans alcool, des mélanges détonnants, des rencontres totalement barrées, le tout avec la complicité de notre insider.

Cocktail-sans-alcool-dans-bouteille-Perrier-Grand-Hôtel-du-palais-royal-paris-cocktail-week-photo-uspfparis-blog

Cours magistral de cocktails

C’est avec Romain Tournay, notre ambassadeur et spécialiste des spiritueux, que nous avons embarqué dans une aventure aussi inattendue que bluffante.
Dans le salon de la suite avec terrasse du Grand Hôtel du Palais Royal nous avons sa rencontre autour du cocktail Bisso na bissa savoureux mélange de jus de bissap, de whiskies, eau de vie de cédrat (citron corse) et de Perrier : sucré comme je l’aime.
Notre trentenaire aguerri se plait à se présenter comme « saucier », c’est à dire qu’il aime créer des saveurs à partir d’un savoureux mélange d’autres. 10 ans de pratique de bars en bars, d’événements, de travail des produits, comme un nez concevrait un parfum. Romain aime jouer avec la mémoire olfactive et se connecter avec l’intuition pour concevoir ses cocktails.

Bisso na bissa cocktail Grand Hôtel du Palais Royal Paris sirop de bissap perrier eau de vie wisky photo usofparis blog
Pour lui, « la plupart des gens ne connaissent pas leur goût. » Son défi est donc de le révéler. C’est pour cela qu’il déteste présenter une carte. Il préfère le dialogue et le plaisir de l’autre plutôt que la reconnaissance. C’est tout à son honneur.
Après avoir savouré la vue impressionnante sur le Palais Royal by night en haut du 6e étage de l’hôtel et aperçu le Sacré Cœur perché un peu plus loin, on prend place dans un tuk-tuk.

Bar-Lockwood-Paris-Mathieu-barman-charming-man-paris-cocktail-week-photo-usofparis
Mathieu

Lockwood bar : caves, tatouages et chapeau

L’adresse de la rue d’Aboukir nous fait l’effet d’une révélation. Comment a-t-on pu passer à côté d’un décor pareil ?
Salle étroite toute en profondeur avec un premier bar donnant sur un long couloir et des escaliers menant dans une série de salles voutées.

Charming-Man-cocktail-bar-Lockwood-paris-création-Paris-Cocktail-Week-photo-usofparis
Deuxième bar plus agité que le premier animé par le charismatique Mathieu tatoué et chapeauté. Il nous prépare sans attendre notre Charming Man spécial Paris Cocktail Week 2017 avec whisky Jameson Black Barrel, Vermouth blanc, bitters à la rhubarbe, mousse acidulée d’abricot et thym. Explosion de saveurs, le cocktail est à humer autant qu’à boire. On prend le pouls du lieu qui perche le DJ en pleine salle, sans possibilité de quitter sa platine en douce. Détonnnant !

Bar Baton Rouge Paris Joseph Biolatto Julien Escot selfie original pour usofparis blog

Bâton Rouge : poupée vaudou, snack à tomber

Deuxième étape de notre course nocturne, le Bâton Rouge est mené d’une main de maître par Joseph Biolatto qui arbore deux grosses bagues tête de mort sur les doigts de la main gauche, accompagné de Julien. Le décor est génial, composé de plein d’objets qui ont tous leur histoire : revenus de voyages, chinés mais aussi très personnels comme le chausson du fils du barman en taille 17. S’il venait à vendre l’établissement : « je ne le laisserai pas, ni le casque américain, ni l’alligator 😉. »
Notre cocktail sans alcool a le doux nom de Pomme qui gratte et est composé de Basilic frais, shrub de grenade maison, jus de citron, passion, framboise et Perrier. Il y a cette amertume qui peut décontenancer mais se laisse boire avec une redoutable rapidité à la lueur de la bougie et avec quelques snackings forts en goût. On aime !

Romain Tournay & Frédéric le Bordays
Romain Tournay & Frédéric le Bordays

Artisan : qu des bons produits !
On finit par l’Artisan à la déco plutôt simple, tout organisée autour du bar central. On peut très bien manger ici et aussi apprécier une belle carte de compositions alcoolisées. Romain notre ambassadeur se produit souvent derrière le comptoir, « en support. »
Dernier proposition originale avec le Guadalajara qui nous emmène de l’autre côté de l’océan Atlantique avec du Mezcal Bruxo n°1, jus de citron, sirop d’ananas « maison » au piment, coriandre fraiche, ginger beer, Amaro. C’est un cocktail audacieux, au fumet raffiné, tout aussi engageant que surprenant.

Les bonnes adresses à retenir :

Grand Hôtel du Palais Royal

4, rue de Valois
75001 PARIS

Lockwood

73, rue d’Aboutir
75002 PARIS

Bâton Rouge

62, rue Notre Dame de Lorette
75009 PARIS

Artisan

14, rue Bochart de Saron
75009 PARIS

La Paris Cocktail Week c’est 50 bars qui sont prêts à tout pour vous faire oublier définitivement Mojito, Manhattan et autre Sex on the Beach

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *