Archives par mot-clé : comédie musicale

Comédiens ! au Théâtre de la Huchette : un trio virtuose

Pour ses 70 ans, le Théâtre de la Huchette s’offre un retour dans le passé à la fois musical, pétillant et original.
Comédiens ! pose un regard en coulisses à travers 3 personnages qui se préparent à leur soir de première parisienne.
Contraintes scéniques, débrouilles, foirages, révélations… ; les répétitions sont un joyeux bordel en chansons.

Comédiens

Ça répète à la Huchette

Pierre et Coco, couple de théâtre, lui est metteur en scène-comédien, elle muse et comédienne, s’activent pour la représentation du soir. Ils ont fait appel à un autre comédien au pied-levé, Guy, pour assurer le remplacement de leur partenaire de jeu habituel.
Retard, scène trop petite pour le décor, mémoire qui flanche, savonnages et autres cafouillages vont être le lot de ce filage improbable et incroyablement rythmé.
Sur scène, ça rit, chante, s’active.
Le mélange des genres est jouissif : vaudeville, comédie musicale, chansons gaudrioles, chansons avec fond, vaudeville et aussi drame.

Comédiens

A star is born : Marion Préïté

On s’attache très vite à ce trio.
Fabian Richard est un metteur en scène aussi séduisant qu’excessif. Marion Préïté, a star is born, touche par sa joliesse et son envie d’émancipation. Cyril Romoli campe un trublion aussi sensible que talentueux.
Peu à peu, les aspérités de chaque personnage apparaissent, déstabilisent l’équilibre précaire d’une création artistique. L’esprit de Pierre s’échauffe à cause de la pression.
La fin déstabilisera sans doute quelques-uns.unes, preuve que le compromis n’a pas sa place même en chansons.

Comédiens ! est une comédie lumineuse, un superbe trio d’acteurs et une très fine écriture de théâtre.

Comédiens

Comédiens !

librement inspiré de l’opéra Paillasse de Ruggero Leoncavallo
Concept et mise en scène : Samuel Sené
Livret et paroles des chansons : Eric Chantelauze
Musique : Raphaël Bancou 

Avec Fabian Richard, Marion Préïté et Cyril Romoli 

jusqu’au 1er septembre 2018

du mardi au samedi à 21h
matinée le samedi à 16h

au Théâtre de la Huchette
23, rue de la Huchette
75005 Paris
Tél. 01 43 26 38 99

Share

Classe libre de comédie musicale au Cours Florent : tous en scène !

Stage Entertainment France c’est déjà 11 années de production depuis la gestion de la direction du Théâtre Mogador.
La production a adapté des comédies musicales célèbres. Et c’est pour une annonce plutôt marquante que nous avons rejoint la rue Mogador : une alliance avec le Cours Florent.

La création d’une classe libre Comédie Musicale, voilà une vraie (r)évolution dans le monde de l’enseignement artistique en France.

Comme il existe déjà une formation Comédie Musicale au Cours Florent, une seule question est à poser.

Dans les coulisses de Cats

Pourquoi une classe libre pour la Comédie Musicale ?

Frédérique Farina, qui dirige la filière Comédie Musicale du Cours Florent rappelle le contact : « Au début, on s’est posé la question d’une 4e année dans la classe Comédie Musicale.
Et puis, on s’est penché sur l’idée d’une classe libre donc ouverte à tous sur concours. »

Cours Florent

Les musicals sont des spectacles qui attirent les professionnels. « Pour Chicago [programmée la saison prochaine], il y avait  600 candidat(e)s à l’opencall. » complète Eric Loustau Carrère.
Mais la grande problématique a toujours été : y a-t-il de la place pour les musicals à Paris ?  « Oui ! affirme Laurent Bentata, DG de Stage Entertainment, et  il y a de bons acteurs ! Mais on va créer une passerelle entre la théorie et la pratique »

D’ailleurs, durant les auditions de Chicago, un casteur venu de New York a confié au staff : « Il y a 30 ans, c’était l’enfer pour trouver des acteurs au top niveau danse et chant à Broadway ! »

Alors que les comédies musicales acquièrent leurs lettres de noblesse en France, il était temps de créer un appel d’air d’un genre nouveau.

Cours Florent
Mais pour le créateur des Cours Libres Théâtre du Cours Florent,  Francis Huster, un seul mot d’ordre : « Il faut faire des élèves des objets rares. On ne doit rien exiger des élèves mais qu’ils trouvent leur rareté. Ce n’est pas de faire des acteurs des chanteurs et inversement. »
Pour résumer, si un boucher ou une boulangère qui a du potentiel scénique souhaite se présenter,  ni l’un ni l’autre ne doit être exclu.

Une formation diplômante

Le Cour Libre Comédie Musicale c’est 8 mois de formation intensive,  avec plus de 500 h de cours. L’enseignement se  répartira à moitié aux Cours Florent et pour l’autre moitié sur scène au Théâtre Mogador.
Le but s’est de former [les élèves] seul, ou à deux pas uniquement en groupe. » Alors tous les aspects de la comédie musicale seront approchés (danse, chant et jeu d’acteur) ainsi que la physicalité de la scène.

Grease le musical
Grease, le musical

 

L’objectif principal : une promotion de 16 à 20 élèves avant l’été 2019. Ils seront titulaires d’un diplôme reconnu à l’international grâce à la notoriété combinée du Cours Florent et de Stage Entertainment.
Et bien sûr, les élèves de cette classe auront automatiquement accès aux castings de des comédies musicales produites à Mogador.

Yanis Si Ah
Grease, le musical

C’est parti pour les inscriptions…

Ce concours est donc ouvert à tous et toutes, de 16 et 35 ans au niveau européen !
Un seul prérequis : avoir des bases, en chant,  en danse, ou en jeu (ou les trois).
Il se déroulera donc en 3 tours qui testeront toutes ces aptitudes : épreuve de danse en groupe, épreuve de chant libre ou imposé (en français et ou en anglais) et aussi des scènes à jouer.

  • 1er Tour au Cours Florent : du 1er au 16 juin 2018
  • 2ème Tour au Cours Florent : du 20 au 23 juin 2018
  • 3ème Tour au Théâtre Mogador : du 2 au 3 juillet 2018

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 28 mai 2018 à 18h.

Cata, le musical

Et pour vous motiver un peu plus le parrain de cette première promotion sera Laurent Lafitte

Plus d’infos sur les modalités du concours sur la page des Cours Florent.

Inscription au concours : 95 €
Frais d’inscription annuelle (pour les lauréats) : 370 €

Bonne chance à tous les futurs candidats

Share

Bodyguard le musical : « sentir la chaleur ! »

Bodyguard le musical fait battre le cœur avec sa romance imparable, des voix grandioses, des costumes à strass et des jeux de lumière ambiance concert.
Le spectacle est l’occasion de replonger dans l’histoire culte qui a triomphé au cinéma dans les années 90 et surtout dans les succès de l’inoubliable Whitney Houston, le temps d’une soirée.

Bodyguard le musical

Les tubes de Whitney

Bodyguard le musical offre les plus grands tubes de Whitney Houston (I’m every woman, So Emotional, Where do broken hearts goes…) en live avec des voix qui n’ont rien à envier à l’originale.
La présence d’un orchestre est essentielle pour la réussite du show. Une bande musicale n’aurait pas donné autant de puissance aux chanteuses.
Ce soir-là, c’est Sofia Mountassir qui tient le rôle de Rachel Marron. Et question charisme et cordes vocales, il n’y a rien à redire.
Sa partenaire Cylia (Nicky, la sœur de Rachel) offre également une belle performance, tout autant appréciée par le public.
Le point d’apothéose reste le titre I will you always love you qui sera chanté par 2 fois. La première étant un peu moins magistrale que la seconde. On vous laisse la surprise.
Et vraiment impossible de ne pas ressortir de la salle en chantonnant : I wanna dance with somebody.

Bodyguard le musical Bodyguard le musical

Les bogosses de ces dames

Ça commence avec 4 danseurs torses nus. Des abdos qui méritent le respect : on imagine les heures d’entraînement, de répétitions et de séances de sport.
Arrive très vite Benoit Maréchal, le bodyguard, à la chemise blanche qui cintre bien. Son visage anguleux impressionne et ferait presque des envieux.
Quant au harceleur de Rachel (Enzo Ambrosini), il est étonnamment loin d’être répulsif. Lui aussi affiche des abdos qui en imposent et troublent le public féminin.

Bodyguard le musical

Aucune retenue 

Il ne faut pas s’encombrer de retenue face à ce show. Bodyguard le musical est une histoire d’amour, une sucrerie douce, simple, mielleuse et connue de tous et toutes.
Une fois accepté le deal, rien ne choque plus : la perruque de Rachel et les flammes sur le premier titre, les robes « princesse Disney » des derniers titres, les décors qui font très 90’s, la projection flash-back sur grand écran pour le grand final.

« Ça parle beaucoup ! » c’est ce que lance une spectatrice à une de ses complices. C’est vrai que l’on aimerait que ça soit plus concis et surtout que ça danse un peu plus.

Mais le show reste efficace, plaira aux groupes de copines qui vont s’amuser à noter les différences avec le film, les couples de lovers, les amoureux.ses des comédies musicales et toutes celles et ceux à qui Whitney Houston manque.

Bodyguard le musical

Avec Valérie Daure, Benoît Maréchal, Cylia, Sofia Mountassir, Alain Azérot, Enzo Ambrosini, Rémi Creissels, Matyas Simon, Aliocha Itovich…

Au Dôme de Paris – Palais des Sports
Porte de Versailles
75015 PARIS

du mardi au vendredi à 20h00
samedi : 15h et 20h30
dimanche : 14h30

jusqu’au 11 mars 2018

et en tournée en France à partir de mai : Lyon, Saint-Herblain, Rouen, Toulouse, Dijon, Lille et Bordeaux

site officiel : the-bodyguard.fr 

Share

Les Caramels Fous – Cirque Plein d’Airs : une folie, un régal !

Les Caramels Fous dégainent un nouveau spectacle inventif et généreux. Femme à barbe décédée, magicien sans talent. trapéziste hystérique, acrobates mignons, clown qui cache un terrible secret et autres tziganes forment une troupe borderline à souhait au 13ème Art à Paris. 

Les Caramels fous

Une association de joyeux mâles 

Le terme « amateurs » serait presque péjoratif pour décrire Les Caramels Fous tant les forces vives qui les composent sont passionnées, entières et prêtes à tout pour faire le show.

Avec le Cirque Plein d’Airs, l’association voit plus grand avec la large scène du 13ème Art. Les costumes sont bluffants, les rideaux de scènes immenses et les accessoires légion.

Leur capacité à convier émotion et inventivité dépasse de loin certains spectacles proposés dans d’autres salles.

LesCaramels fous les caramels fous

Production 2018 grand spectacle ! 

Les Caramels Fous font le show et le font bien, en jouant, chantant et dansant. Certains sont capables de vrai tour de force  comme Vincent Baillet, à la fois transformiste, chanteur et trapéziste. Mais aucun ne démérite.

Le travail d’adaptation des chansons est de la dentelle : Kiss de Prince est une invitation à la « glisse« , Alexandrie Alexandra de Cloclo devient une ode aux tziganes (Un jour ici, un jour là-bas).
Même Bernard Lavilliers, Stromae ou encore Elodie Frégé se retrouvent dans la bande musicale endiablée du show.
Et on comprend enfin le secret qui se cache derrière le 3ème Sexe d’Indochine.

Sans oublier le nouvel hymne à la tolérance, enchanteur : Soyons nous-mêmes sur l’air de It’s Raining Men pour un très entraînant final. 

Les Caramels Fous ont une inventivité débordante, le sens de la scène et un vrai talent pour le second degré. Rien n’est jamais grave, rien n’est tout à fait sérieux avec cette bande-là. 

Au Cirque Plein d’Airs, on rit, on est surpris, on chante; on peut verser une larme aussi, et on se lève pour une standing ovation. 

Les Caramels Fous

Cirque Plein d’Airs

par Les Caramels Fous

jusqu’au 4 mars 2018

13ème Art théâtre
30, Avenue d’Italie
75013 Paris

site officiel : lescaramelsfous.com

Share

Georgia, tous mes rêves chantent : un conte musical enchanteur

Le conte Georgia, tous mes rêves chantent de Timothée de Fombelle paru en 2016, Prix Pépite 2017 du Salon du livre jeunesse de Montreuil devient un spectacle.
Ce grand succès de librairie prend vie et voix sur la scène de la Cigale les 3 et 4 février.

Georgia, la chanteuse de cabaret, revient pour le jeune public et les plus grands en mode comédie musicale.
L’histoire sera inchangée et les chansons ont enchanté le public.
Nous suivrons Georgia, séparée de ses sœurs, qui apprendra la musique et le chant avec Sam.
D’ailleurs, les plus petits seront ravis de le retrouver lui et son violon. La transposition sur scène de ce conte promet de ravir vos enfants. La musique est signée Johan FarjotAlbin de la SimoneRaphaële LannadèreMathieu Herzog et Guillaume Poncelet. Beau cast !
Le spectacle est à découvrir lors de 3 représentations en février 2018 à La Cigale.
Georgia - Tous mes rêves chantent


Georgia – Tous mes rêves chantent
 

Avec : Marie Oppert (Georgia enfant) Vincha (Sam), Mathilde Labé (Georgia adulte, le Grand Rêve) Amandine BourgeoisRaphaëlle Lannadère, les Rêves (chant) et l’Ensemble Contraste

Samedi 3 février à 15h et 19h30

Dimanche 4 février à 16h

Durée : 1h15 min sans entracte

La Cigale
20, boulevard de Rochechouart
75018 Paris

Prochainement en tournée en France
Share

Enooormes : la grossesse (en)chantée de 3 drôles de dames !

Les joies de la grossesse en chansons ?
Sur le papier, l’idée est complément folle.
Sur la scène du Théâtre Trévise, trois filles terribles au charisme d’enfer, pétillantes à souhait.
Le spectacle musical Enooormes parle forcément aux femmes mais ne manque pas d’attrait pour les hommes.
La preuve ! 

Enooormes

Enooormes pour 9 mois 

La fantaisie est posée dès le début : trois super copines – qui ne se ressemblent pas, ni en caractère, ni en personnalité – apprennent leur grossesse en même temps.

S’ensuit une délicieuse histoire autour du choix de garder ou non l’enfant, de ce que cela suppose de bouleversements dans la vie, de tracas physiques… 

Audacieux de chanter la péridurale, l’attente de l’enfant ou encore la fringale de fraises ! 

Ces trois interprètes (Anais Delva, Cécilia Cara et Manon Posta, le soir de la générale) sont excellentes, assumant les contradictions de leur personnage tout en se donnant corps et voix à leur performance scénique.  

Ma voisine, trentenaire : « forcément, on se reconnaît au moins dans l’une de ces trois femmes !«  

Enooormes est pour toutes les femmes, les mamans comblées et celles qui n’ont pas encore un petit à leur côté.
Mais aussi tous les hommes, pères ou non ; certains pourraient être tentés de se mettre au chant pour soulager leur partenaire, à la maternité. 
Au fond, tout est plus doux en chanson.

Enooormes

Enooormes

Mise en scène Emanuel Lenormand
Livret Alyssa Landry et Emanuel Lenormand
Musique Thierry Boulanger
Avec Cécilia Cara, Anaïs Delva et Marion Posta
Et en alternance, Claire Pérot, Magali Bonfils et Dalia Constantin


Du jeudi au samedi à 21h
matinée à 17h 

Théâtre Trévise
14 Rue de Trévise
75009
Tel. 01 45 23 35 45

Share

Mozart le chien qui parle : comédie musicale surprenante

Qui n’a jamais souhaité savoir ce que nos amis les animaux pouvaient penser ? Avec Mozart, le chien au Théâtre de la Tour Eiffel, le secret sera percé et vous allez vous régaler !
Au programme une comédie musicale au plaisir immédiat.

Mozart, le roi de la vanne

Le rideau s’ouvre et immédiatement, tous les regards sont pour Mozart. En effet, pour la première fois sur scène, c’est un chien qui tient le premier rôle, du jamais vu.

Mozart est assis sur le canapé du salon et regarde Vivement Dimanche, entouré de ses maîtres. Tandis que la jeune fille relate la découverte incroyable faite par un savant « les chiens sont aussi intelligents que les hommes », Mozart quant à lui déchante, il ne pensait pas être aussi stupide que les êtres humains ! Le ton est donné.

Mozart le chien

Une comédie familiale enthousiasmante !

Cette comédie musicale et familiale est le fruit d’une collaboration entre Christelle Chollet (comédienne, chanteuse et humoriste française) et de Rémy Caccia (metteur en scène de théâtre, animateur radio et télé), auteurs notamment de Scooby Doo, l’Empiafée, Comic-Hall, associés à Raphael Alazraki.

Les comédiens sont parfaits ! Nous sentons une réelle complicité entre ces derniers  et  le chien. La famille entière est attachante. Les chansons sont entrainantes, les acteurs sont drôles et enjoués. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un agréable moment en famille.

Durant tout le spectacle, nous allons rire à l’écoute des pensées de ce chien si atypique. Mozart vanne, Mozart à de la réparti, Mozart se moque…  à notre plus grand bonheur ! Ma fille s’esclaffe à chaque pensée de ce drôle d’animal, il faut dire que son langage est identique à celui utilisé par nos petites têtes blondes. Maman de deux enfants dont un adolescent, je me régale et me questionne…
Et si Mozart pensait comme mes enfants ?

Un objet de convoitise

Forcément, Mozart  est convoité ! En effet réussira-t-il à échapper des griffes du Docteur Devil qui veut le kidnapper afin d’étudier son cerveau et de vérifier ainsi la véracité de son intelligente ? Suspense…

Si vous voulez passer un super moment en famille alors pas d’hésitation !  Foncez pour découvrir ce spectacle joyeux et dynamique, qui plait autant aux petits comme aux grands !

by Caroline 

Mozart le chien

Mozart le chien

Mise en scène : Rémy Caccia
Paroles et Musique : 
Christelle Chollet, Raphael Alazraki, Rémy Charlet
Décors : Stéfanie Jarre
Création Lumière : Romain Belloche
Ingénieur Son : Xavier Ferri

Avec : Léo Guillaume, Thierry Gondet, Virginie Perrier, Olivier Bénard, Camille Muzard, Matisse Jacquemin- Bonfils, Jaouen Gouevic, Edwin Condette et Mickael Alberi

A partir du 9 décembre

Tous les samedis et dimanches à 14h

Au Théâtre de la Tour Eiffel
4 square Rapp
75007 PARIS

CONCOURS

Nous vous offrons des invitations pour 2 pour une des représentations de la comédie musicale Mozart, le chien au Théâtre de la Tour Eiffel.

Pour participer au tirage au sort, laissez-nous un commentaire juste en dessous en citant le nom de votre compagnon à 4, celui d’un(e) ami(e) ou celui d’un film.

AUGMENTEZ VOS CHANCES DE GAGNER en likant le post du concours sur la page officielle FB du blog

Bonne chance à tous et toutes !

Plus de jeux concours
Concours Gratuits

Share
Share

Chambre 113 : une co-médico musicale palpitante & totalement cocasse

L’hospitalisation est toujours une mise en abyme dans nos vies où la vulnérabilité de notre esprit rejoint celle de notre corps. Chambre 113 relate avec délicatesse et sensibilité l’histoire d’un couple traversant ce moment particulier. Entre émotions retrouvées, rencontres humaines saugrenues ou bouleversantes, le Théâtre de Ménilmontant résonne aux sons éclatants de cette comédie !

Chambre 113
photo Eric Bongrand

Un sujet délicat…

Mathilde et Julien forment un couple en proie au manque d’interaction et au désintérêt progressif. C’est ironiquement une communication qui va changer le cours de leur histoire… Ainsi, l’hôpital informe Julien que sa femme a été victime d’un grave accident la plongeant dans un sommeil profond. Il se rend alors sur place et découvre un univers jusqu’ici inconnu…

En premier lieu, il est accueilli par le Docteur Grinsky, grand mégalomane à la vision étriquée par la science exacte. Viennent ensuite les infirmières entourant la femme qu’il a trop longtemps délaissée. D’abord Roseline, personnage fantasque ne mâchant pas ses mots puis sa collègue Natacha, incurable romantique à l’optimisme sans faille.

L’esprit de Mathilde n’est pas prêt à quitter le monde des vivants et tente à tout prix de s’exprimer, en vain. C’est ainsi que, dans une intimité qu’ils partagent désormais, les personnages vont peu à peu se dévoiler, offrant une perspective inattendue sur le véritable sens de la vie…

Chambre 113
photo Eric Bongrand

… dépeint avec adresse !

C’est avec dynamisme que les cinq comédiens chantent, dansent et nous éblouissent ! Ainsi, le partage est intense et nous transporte complètement. Nous sommes submergés par les émotions dégagées, aussi bien par les failles humaines se révélant que par l’éclat des petits bonheurs de la vie redonnant espoir.

Le décor est modulable sur scène, permettant au spectateur de reprendre son souffle entre deux tableaux. Les chants et les arrangements musicaux sont soignés et énergiques, n’ayant rien à envier à Mogador !

L’humour et la dérision des dialogues créent un équilibre subtil avec le côté grave du sujet. Ce qui fait que nous rigolons beaucoup, nous pleurons parfois mais nous apprécions toujours. 🙂

by Jean-Philippe

Chambre 113

Chambre 113
Bienvenue à l’hôpital !

Auteur : Claire-Marie Systchenko, Eric Bongrand
Metteur en scène : Vincent Vittoz
Artistes : Claire-Marie Systchenko ou Cloé Horry, Fred Colas, Noémie François, Hélène Hardouin, Emmanuel Quatra, Antoine Lefort, Samuel Domergue ou Nicolas Didier
Musiciens : Antoine Lefort, Samuel Domergue ou Nicolas Didier

jusqu’au 11 février 2017

Les vendredis, samedis et certains dimanches.
Horaires (19h ou 21h) en fonction du jour

au Théâtre de Ménilmontant
15, rue du Retrait
75002 PARIS

site officiel : chambre113.com

Share

West Side Story : intense, beau, moderne, passionnel !

La Seine Musicale accueille le grand retour en France d’un succès scénique planétaire. West Side Story dans la version Broadway, avec artistes talentueux, décors new-yorkais et orchestre en live, offre une soirée d’une intensité folle. 

West Side Story
Crédit Johan Persson
West Side Story
Crédit Nilz Boehme

West Side Story : totalement moderne

Étonnant de découvrir un spectacle qui fête ses 60 ans cette année et qui a gardé toute sa fougue, sa force et sa modernité au fil des années. Les chorégraphies n’ont rien de désuet. Au contraire, le brio est toujours au programme.
La musique de Leonard Bernstein, composée à la fin des années 50 reste d’actualité, punchy, jazzy et charmeuse mais toujours juste.

Côté scène, les couleurs claquent aussi bien avec les lumières d’une rare perfection qu’à travers les costumes.  L’orchestre est parfait. Tout concorde pour faire de ces retrouvailles un moment de poésie musicale et vocale unique et enchanteur.

West Side Story

Tony et Maria : une pulsion d’amour

Entendre Maria, Tonight,  America ou A boy Like That est absolument inoubliable tant l’interprétation étant parfaite. Certaines chorégraphies sont les mêmes que celles de la création originale. Et parmi toute les productions de cette comédie musicale, seule la troupe le reproduit à l’identique actuellement.

Et rien à redire côté chanteurs et chanteuses, toutes les sensibilités des rôles sont là. Les voix percutent nos âmes de spectateurs, transperce une carapace parfois épaisse.
Même les insensibles à l’amour ne peuvent prétendre à l’ennui face à l’interprétation de la troupe.  

West Side Story c’est le tourbillon de la vie à la fois violente,  accidentée, excessive et belle.
C’est un souffle passionnel et passionné en mode Roméo et Juliette,  une dose d’amour éperdue qui nous rappelle que, parfois, le bonheur doit nous rendre insouciants. Malgré tout.

Bonus : la soirée de gala a permis d’inaugurer officiellement le rideau de scène de la Seine Musicale. Une création autour d’Orphée conçue en un temps record par Nicolas Buffe. Magique ! 

West Side Story

West Side Story
le classique original de Broadway

du 12 octobre au 12 novembre 2017

à La Seine Musicale 
Ile Seguin
92100 BOULOGNE-BILLANCOURT

Représentations supplémentaires :
les dimanches 29 octobre, 05 novembre et 12 novembre à 20h

Share

Grease le musical : Yanis Si Ah en interview coulisses

Yanis Si Ah porte le perfecto à merveille depuis plusieurs semaines pour interpréter le rôle de Kenickie dans Grease, le musical. Le comble pour ce jeune artiste est de jouer le rôle d’un étudiant alors qu’il s’est arrêté avant le lycée.
Vraie performance physique : le cuir colle à la peau quand l’artiste danse et chante sur scène.
#Respect

Interview dans les coulisses

Yanis Si Ah

UsofParis : Quelle était l’ambiance des auditions ?

Yanis Si Ah : Les castings ont été longs. Il y a eu 8 tours. On était nombreux à vouloir les passer. Je ne pensais pas être pris. J’ai été très surpris.
Il y avait une très bonne ambiance. On ne s’est jamais senti juger.
C’était 8 tours de plaisir.

Une anecdote ?
J’étais dans CATS, il y a 2 ans et j’étais doublure de 6 rôles.
Quand j’ai été auditionné, comme l’équipe savait que j’avais la capacité de changer de rôle facilement, on m’a fait jouer tous les T-Birds (ou Burger Palace). Je suis passé de Danny à Kenickie, puis Doody.
Ce qui est drôle : j’ai jonglé plusieurs personnages jusqu’à la fin.
C’est pour ça aussi que je n’y croyais pas trop.
Et l’équipe ne m’a annoncé qu’à la fin que j’étais pris pour le personnage de Kenickie.

Comment s’est passée l’annonce ?
Quand l’équipe m’a appelé, elle m’a dit que j’avais oublié mon t-shirt. J’oublie tout partout. 🙂 Hyper crédule, j’ai répondu : « désolé !  »
On m’annonce qu’ils ont encore besoin de moi pour un nouveau tour dans 2 mois. J’ai foncé dedans : « ah oui ? »
Et ils ont fini par me dire que j’étais pris. Et là, les larmes, les violons. « Je vais raccrocher pour appeler maman. »

Ton 1er coup de fil était pour ta mère ?
Oui, c’est un peu mon agent ! 😉

Qu’as-tu en plus des autres qui ont passé le casting ?
Ce n’est pas à moi de répondre 🙂
Sans doute que je suis à fond. J’ai fait mon maximum.

Qu’est-ce qui est difficile pendant les répétitions ?
Être constant. Ne pas se laisser avoir par la fatigue, le quotidien.
Garder le niveau chaque jour. Garder en mémoire ce que tu as appris la veille pour toujours progresser.

Interview by Alexandre

Yanis Si Ah

Grease le musical
la comédie musicale de Jim Jacobs et Warren Casey

au Théâtre Mogador
25, rue Mogador
75008 PARIS

site officiel : greaselemusical.fr 

Share