Archives par mot-clé : éclair

CHOC’OCTOBER 2015 : les humoristes nous éclatent avec l’Eclair de Génie !

Eclats de rire et gourmandise font bon ménage cette année à L’Eclair de Génie. Exit les chefs pâtissiers de renom des éditions précédentes (Michalak, Urruca, Marcolini…) le Choc’October 2015 (du 28 octobre au 1er novembre) sera léger, déconnant, mais il n’oubliera pas pour autant les saveurs et autres alliances so #yummy. Et tout ça pour la bonne cause !

Un beau casting de 5 mecs et 1 nana est à l’origine de 6 nouveaux éclairs en édition très limitée – car disponibles uniquement pendant 5 jours. Et attention : chaque année, les best-sellers ne résistent pas longtemps aux gourmands. Les ruptures de stock en fin de journée sont à prévoir et les déceptions sont, bien entendu, nombreuses. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas un tête-à-tête inédit avec un dessert que l’on reverra sans doute jamais ?

Olivier de Benoist et Christophe Adam
Olivier de Benoist et Christophe Adam

Olivier de Benoist a inspiré l’éclair n°151 ; il voulait de la framboise et de la couleur. Et ce très bel alliage de confit framboise fleur d’oranger et de ganache montée dulcey avec de vraies belles framboises posées à la main répond à ses attentes. Avec le petit plus : les morceaux de biscuits de Reims made in Eclair de Génie. Et ne nous faîtes pas dire que c’est notre préféré. Nous ne les avons pas tous goûtés, mais il se dégage du trio que nous avons approché. D’autant qu’il nous rappelle nos barlettes chéries.

Eclair Dulcey-Framboise dans la main d'Olivier de Benoist
Eclair Dulcey-Framboise dans la main d’Olivier de Benoist

L’humoriste est venu passer une tête à la Fabrique, lors de la présentation des nouveautés à la rentrée, pour goûter cette petite merveille qu’il a inspirée. Comme nous, il n’a pas été déçu.

On attend avec impatience de décrocher un duo avec n°148, l’éclair tiramisu de Jérémy Ferrari. L’attente est grande, est-ce que la chantilly mascarpone va nous mettre KO ?

Eclair chocolat cerise Régis Mailhot éclair 3 chocolats Marc Antoine Le Bret éclair dulcey-framboise Olivier de Benoist Chococtober 2015 l Eclair de Génie photo united states of paris blog

L’imitateur Marc Antoine Le Bret a voulu, lui, du chocolat blanc pour lui rappeler son enfance et Régis Mailhot avait en tête un duo puissant chocolat cerise.

Les pronostics vont forts aussi concernant l’éclair de son maître. L’éclair caramel chocolat signé Christophe Adam, himself, va-t-il enflammer les ventes ?
Parce qu’on est bien d’accord que, comme chaque année, on ne lésine pas sur les dépenses et on déguste et partage un max en soutien à Retinostop. Pour chaque éclair acheté, 1 euro reversé à l’association qui lutte contre le cancer de la rétine.
En 2014, plus de 11 000 euros récoltés grâce aux ladies pâtissières comme Stéphanie Le Quellec (l’Hôtel Prince de Galles), Céline Leroy (restaurant Apicius) ou encore Claire Heitzler (restaurant Lasserre).
Mobilisation générale à partir du 28 octobre pour exploser une nouvelle fois la cagnotte !

Eclair 3 chocolats Chococtober 2015 Marc Antoine le Bret par l Eclair de Génie Christophe Adam crémeux chocolat au lait jivara, crumble chocolat noir cacao photo united states of paris blog


Choc’October 2015
du 28 octobre au 1er novembre 

avec Emi, Olivier de Benoist, Marc Antoine le Bret, Jeremy Ferrari, Régis Mailhot et Christophe Adam

dans les 6 boutiques parisiennes de L’Eclair de Génie :
Marais, Odéon, Réaumur,
La Fabrique,
Lafayette-Gourmet, Carrousel du Louvre

le 31 octobre, Christophe Adam sera en tournée pour une dégustation dont il a le secret, avec son équipe, et réservée aux 100 premiers visiteurs de ses boutiques. Ouvrez l’oeil, le programme sera dévoilé courant octobre.

Share

L’ECLAIR DE GENIE : nouvelles saveurs & parfums inédits – melon, pomme, pop-corn & chocolat

L’équipe a partagé, il y a quelques mois, son dernier crush sucré parisien.
L’éclair de Génie est l’adresse qui éclaire les après-midis pluvieux et les fins de journée où fatigue et stress vous envahissent.

Avec un petit éclair de Christophe Adam, vous êtes sûrs aussi d’attirer l’attention en dégustant votre « précieux » dans la rue. D’autant plus si vous prenez le temps de le contempler et de le shooter sous tous les angles.

Nous avons eu la chance de découvrir en exclusivité les nouveautés concoctées pour l’été et l’automne, ce lundi. Des mini-portions qui n’attendaient que de nouveaux palais pour confirmer leur entrée prochaine dans la collection déjà riche du chef pâtissier créateur.

Parmi eux, l’éclair pop-corn divise les amateurs. Alors que certains lui reprochent son craquant, voire sa résistance, d’autres aux contraintes lui prodiguent les plus surprenants des compliments. Passionnant débat s’il était le seul éclair de la soirée à être convoité.

Car celui qui impressionne la rétine, qui en impose, ne serait autre que  l’éclair Crillon de Jérôme Chaucesse à la ganache chocolat montée et praliné, avec des gouttes de citron sur le morceau en chocolat à son sommet, donnant l’impression de gouttes d’or par leur transparence.
Arrive le moment de la dégustation. Le recueillement est de mise.
Votre voisine aura beau vous solliciter pour y croquer dedans, vous trouverez les pires prétextes pour le déguster en solo.
Le détournement d’attention sera la meilleure parade cette fois-ci.

A côté, l’éclair d’automne – il faut attendre septembre! – crémeux chocolat grand cru (alpaco), feuille en chocolat, streusel cacao, noisettes et amandes caramélisées. Une petite merveille de finesse et de surprise.

Le petit crémeux pomme avec sa tige en chocolat, quant à lui, amuse autant qu’il séduit.

Derrière le comptoir, le second du pâtissier prodigue conseils et bonnes attentions aux gourmets.
Coralie, qui a fait ses gammes avec le plus jeune champion du monde de pâtisserie Jérôme Oliviera à Cannes, parle avec passion aussi bien de ses petits préférés: l’éclair passion ou le fraisier pistache que de la prouesse pour réaliser l’éclair cigare, découvert à l’occasion de la Fête des Pères.

Ce dernier ne devait être qu’une édition limitée et au final, il joue les prolongations dans les vitrines de la pâtisserie.
Un pari pour toute l’équipe de par son prix et le temps passé pour sa confection: 2h30 pour une cinquantaine de pièces.
Le 100 % chocolat est à déguster loin de tout autre pâtisserie, car sa radicalité emporte tout sur son passage.

Côté Fête des Mères, le best-seller a été sans conteste l’éclair champagne, laissant la mangue envieuse de tant de demandes.

Coralie nous confie qu’elle est encore surprise de « s’éclater autant » en réalisant chaque jour pourtant un mono-produit comme l’éclair.
Elle qui rêvait déjà des éclairs de l’époque Fauchon et du célèbre Mona Lisa, répond quand à la possible lassitude, que ce n’est pas un effet de mode mais un vrai travail de fond.

Au cours de cette soirée conviviale, où le créateur jouait plutôt la discrétion, on apprendra que le premier jour de vente d’une nouveauté est une consécration pour toute l’équipe conceptrice. Coralie de rajouter: « dès qu’il y a une longue file d’attente devant la boutique, l’un de nous passe la tête et préviens l’équipe qui descend pour constater. »

A noter la première édition du CHOCOCTOBER
du 30 octobre au 3 novembre 2013
6 chefs pâtissiers invités vont proposer leur éclair au chocolat.
6 bonnes raisons de passer la semaine à l’Éclair de Génie avec les créations de Jérôme Chaucesse de l’Hôtel Crillon, Philippe Givre et Christophe Renou de l’école du Grand Chocolat Valrhona, le chocolatier Pierre Marcolini, Christophe Michalak de l’Hôtel Plaza Athénée et le pâtissier Philippe Urraca.

Share

Dessert : L’ECLAIR DE GENIE rue Pavée et rue de Passy ou quand votre éclair au chocolat retrouve du goût !

 An original taste of french pastry.
All about l’Eclair de Génie Paris shop in pictures.
New address:  53 rue de Passy 75016 Paris

Après la guerre du macaron entre Ladurée / Hermé et celle des cup cake et autre cheese cake – déclinés à n’en plus finir dans tous les délires possibles – une nouvelle bataille pâtissière fait l’actu de la presse et des blogs gourmands ces derniers jours.
L’éclair –  jusqu’alors chasse gardée de votre gentil boulanger de quartier en mode café, vanille ou chocolat – est au coeur d’une rivalité exacerbée jusqu’à en désarçonner le plus téméraire de tous les palais.

de gauche à droite:  Éclair Vanille - Éclair Rouge Framboise - Éclair chocolat & Éclair Forêt Noire
de gauche à droite:

Éclair Vanille – Éclair Rouge Framboise – Éclair chocolat & Éclair Forêt Noire

Dans ce champs de réjouissances, il faut désormais compter sur un nom qui a gagné son indépendance, après un passage remarqué chez Fauchon, Philippe Adam et une adresse: la rue pavée dans le 4e.

Après avoir inventé le cultissime et très recherché éclair Joconde ou Mona Lisa pour les raffinés  d’entre nous – il y a désormais ceux qui l’auront croqué et les autres – le pâtissier vient d’ouvrir son premier concept-store, l’Éclair de Génie.

Au programme, des classiques avec un gros plus ou une variation qui fleure bon l’extase: vanille avec noix de pécan, chocolat pétillant ou café liégeois.
Et des éditions limitées qui poussent à faire un détour au moindre prétexte du côté St Paul.

Comme Les Mains d’Adam – attention jeu de mot – avec crème vanille de Madagascar et pommes caramélisées.
Sa photogénie assure un fondant en bouche qui laisse pantois.
A 5 euros pièce, la portion peut paraître légèrement petite. Toutefois, il semblerait que nous soyons dans la haute pâtisserie, ne serait-ce que par la qualité des produits.

 Le samedi après-midi, des flots de parisiens bien informés n’hésitent pas à faire la queue pour une douceur sucrée, comme on le ferait pour l’expo Dali à Pompidou.
La dernière tendance est même de donner rendez-vous à ses copines devant la boutique pour saliver en groupe devant le numéro de l’éclair élu.
Oui, chaque éclair a un numéro associé à son nom pour faciliter la commande des touristes étrangers. Top efficacité!

Et vous aurez toujours une gourmande mieux informée que les autres, prête à faire la queue quand les autres finissent leur shopping:  « le rouge n’est pas à la fraise mais à la crème de chocolat au lait, chocolat noir et framboise. »
On a affaire à une habituée. On s’incline.

Eclair Fraisier par Christophe Adam - l'éclair de génie paris patisserie dessert ganache pistach fraise gariguette
Samedi dernier, pourtant comblée par le cheese cake Good Morning ! de Oh mon cake!!, la fine équipe s’est laissée attraper au vol par la petite nouveauté de saison: l’éclair Fraisier.
Ganache montée pistache, fraise gariguette, biscuit pain de Gênes imbibé de fleur d’oranger.
Manger un tel délice en pleine rue quand d’autres salivent devant vous serait presque indécent.

Promis: bientôt une petite critique des truffes en chocolat – y’en a 13 – qu’il nous tarde de goûter.

Concept-store
L’éclair de génie

14 rue Pavée
75004 PARIS

et nouvelle adresse dans le 16e!
53, rue de Passy Galerie du Passy Plaza

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 19h30

Share