Archives par mot-clé : Festival

Faustin Linyekula – Dinozord à la Villette : invitations à gagner

Le Festival 100% Afriques débute le 23 mars avec un spectacle fort et intense : Sur les traces de Dinozord en provenance directe de la République Démocratique du Congo. Conçu par Faustin Linyekula, le Théâtre de la Villette offre 2 soirs à cette re-création exceptionnelle.

Le danseur et chorégraphe Faustin Linyekula redonne à voir son spectacle Dinozord : The Dialogue Series IV créé en 2006 à Vienne.
Il réunit l’ensemble de son équipe artistique cette année pour revisiter cette ville de Kisangani.

#CONCOURS

Envie de découvrir ce spectacle phare et de participer aux premières heures du festival 100% Afriques ?
Nous proposons de gagner des invitations pour 2, le soir de votre choix.

Pour tenter votre chance, exceptionnellement pas de formulaire, envoyez directemnet un mail de notre part à :  a.pourrey@villette.com
avec vos prénom, nom, en mentionnant « United States of Paris / Dinozord » et précisant la représentation de votre choix :
– jeudi 23 mars à 20h
– vendredi 24 mars à 20h

Avant de participer, vérifiez bien que vous êtes disponibles aux dates proposées afin de laisser sa chance à tous et toutes !

Plus de jeux concours
Concours Gratuits

Share

Printemps de Bourges 2017 : waouh ! On adore !!

Notre coeur bat à plein régime pour la programmation du Printemps de Bourges numéro 41 : Electric Guest, Placebo, Wax Tailor, Jain, Vianney, Her, François and the Atlas Moutains, Fishbach
On dit waouh ! On a pris notre billet. Tu viens ?

Jain concert live Printemps de bourges 2016 festival musique album zanaka tour photo scène Usofparis Blog

Arguments bétons
Faut-il rappeler que le Printemps de Bourges, c’est le premier grand festival de l’année, c’est celui qui donne le pouls de tout ce qui va suivre ? Qu’il a visage humain, que la musique déborde de partout.

Comme nous, tu n’étais pas à l’Accord Arena pour les 20 ans de Placebo à Paris ? Sèche tes larmes, le groupe va faire vibrer la soirée du 19 avril pour plus de deux heures de tubes.
T’as vu Jain revient ! Elle était là en 2016, autant te dire que ça va être encore plus fort cette fois.
Y’a aussi le projet original signé Rachida Brakni et Gaëtan Roussel, Lady Sir, la première date de Camille : les poils des bras vont se lever tout seuls.

Lady Sir projet Rachida Brakni Gaëtan Roussel album Accidentally Yours

Des jeunes !! 
La jeune garde de la scène française risque fort de voler la vedette face à les déboulonnables Renaud et Vincent Delerm. Juge plutôt : l’électro de Fakear, les pépites de Petit Biscuit, la magnétique Fishbach révélation des Trans 2016, les ritournelles de Cléa Vincent et The Pirouettes, la folie capillaire de Jacques et nos précieux François and the Atlas Mountains, Talisco.

Comédie Française, lettres et musique
Non, la troupe du Français ne se met pas à la chanson. Mais l’adaptation du livre de Greil Marcus, critique rock américain, va faire appel à des belles références musicales dans « Comme une pierre qui…« 
En écho, des dialogues originaux auront lieu entre auteurs littéraires et chanteurs comme La Grand Sophie et Delphine de Vigan : 100% original !
Barbara aura droit à une création signée Alexandre Tharaud. Le projet s’appelle Mes Hommes : énigmatique à souhait.

N’oublie pas Les Inouïes : la scène des révélations musicales !

Printemps de Bourges 2017 affiche officielle 41e édition festival musique programmation

PRINTEMPS DE BOURGES 2017 
du mardi 18 au dimanche 23 avril

Site officiel : printemps-bourges.com
Hashtag : #PDB2017

Suis-nous : on aura bientôt des invits à faire gagner !!!

Share

Grand Prix FUP 2017 : sacre de Jean-Philippe de Tinguy & Alexis le Rossignol

Au cours d’une soirée de clôture du Festival d’Humour de Paris saison 2 aussi improbable, surprenante que drôle, deux jeunes humoristes ont fait chavirer le public de Bobino et le jury : Jean-Philippe de Tinguy, Grand Prix du FUP 2017 et Alexis Le Rossignol, Prix SACD.

Olivier-de-Benoist-Shirley-Souagnon-parains-Grand-Prix-du-FUP-2017-festival-d-humour-de-paris-bobino-photo-usofparis
Olivier de Benoist & Shirley Souagnon

Des parrains, des chanteurs
Ce mardi, le principe de la soirée est simple : trois coachs connus se sont penchés sur les prestations de leurs trois poulains chacun. Parmi les « parrains » plus ou moins consentants : Olivier de Benoist qui semble découvrir ses protégés le soir-même, poilant et une Shirley Souagnon très attentionnée et en forme malgré sa gastro.
On apprend, en autres, que de Benoist avait fini bon dernier à un concours d’humour, au début de sa carrière, et qu’il a eu droit à un : « bien habillé » en guise d’encouragement. Un élément inavouable de son passé a aussi refait surface : il a été scout ! #bermudaétécommehiver

Oldelaf-et-Alain-Berthier-Grand-Prix-du-FUP-2017-festival-d-humour-de-paris-bobino-photo-usofparis
Oldelaf & Alain Berthier

L’animation assurée par Oldelaf et Alain Berthier nous assure de beaux moments musicaux : entre espoir et dépression, échec et succès. Des chansons illustrant plus ou moins fidèlement l’avenir d’un jeune artiste qui se produit sur scène.

BenH-humoriste-festival-grand-prix-d-humour-de-paris-spectacle-bobino-photo-usofparis-blog
BenH
Céline Groussard
Céline Groussard

Jeune premier, folle dingue, transfert d’organe
Les premiers à se lancer sont BenH, un garçon de 29 ans qui fait bien 10 de moins. Incapable d’avoir une barbe de 3 jours « restée dans le ventre de ma mère ». Il parle avec facilité de guerre, de Marie #SainteVierge
Suit Céline Groussard, « la fille possible de Jean-Claude Van Damme et d’une licorne » dixit Shirley, sa marraine. C’est une fille qui manque de confiance, malgré ses grands gestes et son sourire. Elle a une vie moyenne et fait parler les rats dans le métro parisien. Sidérant !
Tristan Lopin, lui, n’a pas de « bite à la place du cerveau mais une chatte. » C’est assez rare pour ne pas évoquer son cas rapidement. Il boude, fait des listes à rallonge, fais checker les textos qu’il reçoit à toutes ses copines et il cherche un ours sauvage à apprivoiser. Apparemment, il l’aurait trouvé mais c’est pas tout à fait l’idée que l’on pouvait s’en faire.

Tristan Lopin
Tristan Lopin
Marion Mezadorian
Marion Mezadorian

Marseillaise, chanteuse-ventriloque et poto pour la life
Nouvelle salve de graines de comiques avec Marion Mezadorian,« coup de cœur » d’Olivier de Benoist. Père marseillais arménien et maraicher (c’est du lourd), cette « célibataire volontaire » croque les absurdités qui nous entourent avec un réel talent. Son concept du « petit batard ou célibatard » est poilante.
Séquence surréaliste avec Laura Elko à la fois chanteuse lyrique et ventriloque et gentille petite tranche de complicité avec Rey.

Alexis Le Rossignol
Alexis Le Rossignol

Humour suisse, nom pourri et Julien Doré
Au final, c’est dans le dernier groupe que les deux prix de la soirée étaient cachés. Après la rencontre de Marina Rollman, une Suisse (que Shirley Souagnon a tenté de pécho y’a 2 ans) qui a une belle distance sur le Français à l’étranger, Alexis Le Rossignol nous a impressionné sur la dure réalité de son nom, les Deux-Sèvres et les témoins de Jéhovah. Ce garçon a vraiment des idées brillantes mais dangereuses pour nous tous.
Un OSNI (objet scénique non identifié) fait son entrée. Jean-Philippe de Tinguy, sosie plus ou moins probant de Julien Doré, a une façon de se mouvoir sur scène assez impressionnante.
Il évoque son prénom (un beau délire de ses parents), la mort mais jamais sa coupe de cheveux original.
La surprise certainement, ou la maladresse lui fera malencontreusement casser son trophée dès réception de son Grand Prix FUP 2017. N’aurait-il aussi un lien avec Pierre Richard ?

Jean-Philippe-de-Tinguy-humoriste-Grand-Prix-du-FUP-2017-Festival-d-Humour-de-Paris-Bobino-photo-scène-usofparis-blog
Le Festival d’Humour de Paris saison 2 c’est fini.

Une bonne raison d’aller voir :

Jean-Philippe de Tinguy dans Le Dernier Jean-Philippe

au Point Virgule
le lundi et mardi à 19hle

Céline Groussard

à la Nouvelle Seine
le jeudi à 21h30

BenH

au Théâtre du Marais
le samedi à 20h et dimanche à 17h30

Tristan Lopin dans Dépendance affective

au Théâtre du Marais
le vendredi et samedi à 21h30

Share

Walking Thérapie : de l’humour en groupe & dans la rue ! FUP

Une thérapie de groupe en plein Marais ?
Le lancement du FUP – Festival d’Humour de Paris saison 2 est l’occasion d’une expérience géniale, décalée et jubilatoire.
Walking Thérapie ou comment affronter ses peurs devant tout le monde.

Walking-Thérapie-spectacle-de-rue-marais-festival-d-humour-de-paris-photo-usofparis-blog
« Walking Thérapie : un sourire face à mes doutes »

Le Festival d’Humour de Paris a fait le bonheur d’un petit cercle de spectateurs-acteurs pour un divertissement de rue en mode cour de récré.
Tout débute dans la rue, on s’équipe d’un casque, premiers échanges avec Jean-Yves, le psy et Francky, son assistant. Suit le brief collectif à l’intérieur du Théâtre Point-Virgule avec citations et chansons. En même temps que l’on comprend enfin que « nous sommes des récipients à chagrin« , nous réalisons que nous ne serons pas que de simples observateurs.

Le groupe se met en jambe armé d’un nouvel accessoire : un trépied pliable Quechua. Et très vite les premiers obstacles, les premiers exercices collectifs.

Walking Thérapie tire ses atouts d’une bande-son orchestrée en live par Nicolas Buysse, et du talent des deux interprètes (avec Fabio Zenoni) qui réagissent à tout ce qui bouge autour d’eux, du spectacle qui déborde littéralement du cercle, de tous ces yeux curieux que nous croisons sur notre route.

Ce déplacement groupé d’une bonne cinquantaine de participants ne passe, bien entendu, pas inaperçu. Alors quand (presque) tous et toutes se mettent à chanter, sautiller ou s’asseoir en pleine rue, forcément ça interpelle.
Pendant une heure, qu’on aurait aimé prolonger, la bonne humeur est contagieuse et miracle : on n’a plus peur de rien, pas même du ridicule, ni même de ce smartphone inconnu qui vient de nous filmer.
Walking Thérapie c’est un de ces rares spectacles qui laissent un vrai souvenir de spectateur.

Ne manquez pas Walking Thérapie, si d’aventure l’équipe revenait à Paris.

Fabio-Zenoni-Walking-Thérapie-festival-d-humour-de-paris-spectacle-de-rue-photo-usofparis-blog

Walking-Thérapie-festival-d-humour-de-paris-spectacle-de-rue-compagnie-Victor-B-spectateurs-sur-trepied-marais-photo-usofparis-blog

Le Festival d’Humour de Paris 2017 n’est pas fini !

Au programme soirée d’impro, stand-up, magie, plateaux nouveaux talents, un grand prix jusqu’au 17 janvier au Point-Virgule, à Bobino et à la Salle Pleyel.

Festival-d-humour-de-paris-saison-2-2017-ballons-devant-le-Point-Virgule-Paris-photo-usofparis

Share

Les Trans – révélations 2016 : Fishbach, Sônge, Comah…

Double première ! Vivre enfin les Trans Musicales de Rennes, le festival qui révèle les artistes qui vont compter dans l’année comme : Fishbach, Sônge, Metro Verlaine, Comah, Meute…
Et original : accompagner l’équipe des pages culture du journal 20 Minutes pour suivre le festival en mode journaliste.

les-trans-musicales-2016-fichbach-comah-the-jacques-con-brio-metro-verlaine-the-barberettes-nova-twins-photo-usofparis-blog

#Trans2016 : Fichbach sur toutes les lèvres

Avant même le début du festival, un nom fait déjà le tour les rédac : FISHBACH. C’est elle qui a eu les honneurs, cette année, du spectacle création du festival. Une mise en lumière doublée d’une bonne dose de pression pour l’artiste qui aura droit à tous les regards : des pros aux tourneurs, des journalistes à la communauté d’auditeurs et followers.

Rouge-Gorge-music-Robin-Poligné-concert-live-Les-Trans-Musicales-2016-festival-photo-scène-usofparis-blog.jpg
Une jeune femme d’une vingtaine d’années qui sourit, rit, assume la pleine détente en interview et qui, une fois sur scène, est tout autre.
Après une mise en bouche débridée avec ROUGE GORGE – sorte de mix entre Jean-Paul Goude, Pet Shop Boys en solo un garçon sans âge qui chante : »Je n’aurais plus jamais froid » et proclame : « Soyons cochons ! » – la gracieuse artiste fait son entrée dos au public. Audacieux !

Fishbach-concert-création-Trans-Musicales-2016-festival-à-ta-merci-tour-photo-scène-usofparis-blog
L’invitation est franche et directe avec le premier titre : « Tu vas vibrer »
A l’Air Libre, pendant 5 soirs, FICHBACH accompagné pour la première fois de musiciens, joue, interprète plusieurs femmes à la fois, envoie sa poésie à la face du public. C’est brut, beau, sauvage.
On pense à Catherine Ringer, Lou Douillon (pour la silhouette), une Bashung ou une Christophe au féminin.
Elle magnétise, surjoue parfois, se couche sur scène, fume une cigarette (bad girl) et nous emporte dans un univers teinté de noirceurs (Invisible désintégration de l’univers) de rêveries insolentes (« Je connais le jour de ta mort« ), de grands espaces.

Fishbach-chanteuse-oncert-création-Trans-Musicales-2016-festival-à-ta-merci-tour-photo-scène-usofparis-blog
Des « mercis » criés dans le public prouvent que la création est réussie. Unanimité avec toute l’équipe de 20 Minutes. Fishbach se prépare à une année 2017 en or.
Un festivalier l’a comparée à Jeanne Mas à la première écoute ! Mais ça c’était avant de la voir sur scène.
« Je suis fascinée ! » le cri du cœur d’une attachée de presse (autre que celle de l’artiste) à la sortie du concert.

Yuksek-live-concert-Trans-Musicales-2016-music-festival-sweet-addiction-EP-photo-usofparis-blog

Une petite marche d’une quinzaine de minutes dans le froid jusqu’au Parc Expo pour assister au grand retour de YUKSEK.
Grosse attente des festivaliers car le trentenaire se produit exceptionnellement avec des guests dont Monika et le groupe HER. Beau casting pour emporter la mise, soulever les bras en l’air et faire oublier les faussetés vocales du producteur à succès. Certains DJ et bidouilleurs devraient s’abstenir de chanter en dehors de leur studio d’enregistrement.

Sweet-Addiction-Yuksek-featuring-Her-band-live-concert-Trans-Musicales-photo-usofparis-blog

Monika-live-Yuksek-Make-it-Easy-track-Trans-Musicales-2016-music-festival-photo-usofparis-blog

Yuksek profitera de son passage aux Trans pour annoncer que son 3e album sera le dernier. Les tournées à rallonge peuvent fatiguer le commun des mortels. On ne lui en voudra pas.

Metro Verlaine / Con Brio / The Jacques / Leska

Raphaëlle-chanteuse-groupe-Metro-Verlaine-concert-Trans-Musicales-2016-festival-photo-scène-usofparis-blog

Vendredi, c’est une certaine Raphaëlle à la blondeur très Deborah Harry qui nous fait un numéro de charme tonitruant en milieu d’après-m avec METRO VERLAINE.

Metro-Verlaine-groupe-en-interview-concert-Trans-Musicales-2016-festival-photo-usofparis-blog
En interview, son mari et aussi partenaire de scène, sera d’ailleurs très sensible à la comparaison avec la chanteuse du groupe Blondie, alors que sa douce est plutôt comparée à Santa d’Hyphen Hyphen.
Avec ses potes d’Evreux (« le Manchester français »), Raphaëlle nous balance toute sa fougue, en français dans le texte. C’est vif, pas forcément comparable à un groupe existant (très bon point) et ça te prépare à la soirée qui va suivre.

Ziek-McCarter-Con-Brio-band-live-concert-Trans-Musicales-2016-stage-photo-usofparis-blog

Les Californiens de Con Brio ont fait le show au Hall 9 du Parc Expo. Le chanteur, Ziek Mc Carter a tous les talents : chanteur à voix, charmeur, danseur, acrobate ! Il a fait crier les girls, fait se déhancher les festivaliers quadra, quinqua. Il y a du Mickael Jackson, du Bruno Mars, Justin Timberlake.

Il y a certaines facilités dans le set comme une reprise de Woman’s world, mais peut-on vraiment en vouloir à Con Brio ?

Fin-O-Brien-The-Jacques-band-live-concert-Trans-Musicales-2016-music-festival-stage-photo-usofparis-blog

THE JACQUES, venus d’Angleterre, eux, ne peuvent souffrir que de la comparaison avec The Libertines. De vraies gueules, un look rétro indéfinissable. Et un gros problème de peau sur le visage du chanteur, Fin O’Brien, qui n’est pas sans rappeler Pete Doherty. Ca gueule, ça crache sur scène, ça fait de la batterie torse-poil, dissimule ses modestes pecs sous une chemise blanche. Des jeunes bad boys que l’on pourrait tout à fait retrouver au prochain Rock en Seine.

The-Barberettes-band-live-concert-Trans-Musicales-2016-music-festival-stage-photo-usofparis-blog

Séquence improbable mais « très distinguée » avec THE BARBERETTES, des ladies venues de Corée du Sud qui assurent question look et reprises acidulées de grands tubes internationaux. Le public rennais a, semble-t-il, fait son effet. Elles répéteront plusieurs fois : « Amazing » entre 2 titres.

Comah-dj-selfie-interview-live-concert-les-Trans-Musicales-2016-music-festival-photo-exclu-Usofparis-blog

Juste après, LESKA envoie du très bon son. A la différence de Yuksek, le duo ne s’aventure pas à chanter. Le show ne peut qu’être euphorique et emballant. Beaucoup de fumée, deux cerceaux de lumière et dance-party dans le Hall 8.

Comah, sensation bogosse / Sônge / Rocky

Comah-dj-selfie-interview-live-concert-les-Trans-Musicales-2016-music-festival-photo-exclu-Usofparis-blog

Début d’après-m avec la rencontre du très jeune talent des platines made in France. J’ai certainement dû être jalousé par les 18,4 K d’abonnés Instagram qui suivent, dans sa tournée mondiale, COMAH et sa belle plastique tatouée, écartée (au niveau des lobes d’oreilles) et musclée sec.
Il revient sur sa première fois : un live de fou au Mexique devant plus de 25 000 personnes alors qu’il n’avait partagé que 2 titres sur le web. Les réseaux sociaux se sont emballés et les tournées ont suivi.
#LesTrans sont une date importante pour lui : la première de son nouveau show annonçant la sortie de son album.

Sônge-chanteuse-concert-live-Colorbling-Trans-Musicales-2016-festival-music-stage-photo-usofparis-blog

Autre jeune artiste sensation #Trans2016 : Sônge a flashé comme jamais dans les rétines ébahies du public en nage du Liberté. Apparition irréelle : capuche, simplement éclairée par une paire de lunettes que l’on croirait de luminothérapie (l’enquête est ouverte).

Sônge-chanteuse-concert-live-Trans-Musicales-2016-festival-rennes-music-stage-photo-usofparis-blog

Il y a du Santigold dans la voix (M.I.A c’est pour tous les autres médias), du Christine and The Queens dans la mise en scène en solo, du Björk dans l’électro et du Jain dans la pulsation et les rythmiques venues d’ailleurs. Océane Belle venue de Quimper a tout juste signé avec Parlophone. Le début d’un beau succès.

Pas envie de prendre la navette ce samedi soir. Ce sera Bars en Trans pour la team avec EDDY DE PRETTO au look totalement improbable avec ce bonnet de marin et ses mèches blondes se faisant la belle. Un Parisien doué pour les textes et à la rythmique qui donne envie de danser.

 

 


Une Bretonne fait son entrée au Gatsby Club. LADYLIKE LILY, au profil très Audrey Fleurot. Une douceur dans le visage et une facilité à partager son bel univers.

Rocky-the-band-live-concert-Bars-en-trans-2016-music-festival-Soft-Machines-tour-stage-photo-usofparis-blog

Claque de ouf au 1988 Live Club avec ROCKY ! Une décharge de beats qui fait un bien fou. « Quel sourire ! » hurlé dans la salle : la chanteuse a l’euphorie contagieuse. Efficacité totale de l’électro, impossible de retenir son corps, il veut danser, se déchaîner.
Band against the wall fait partie de ces titres taillés pour les festivals.

Les Transmusicales de Rennes 2016, c’est :

Les plus :
– les Bretons et Bretonnes qui sont accueillants, chaleureux !
– l’ambiance, la diversité des musiques et des nationalités.
– des révélations tous les jours.
– la fête qui déborde de partout, jusqu’au lieu le plus improbable : le Parc Expo à côté de l’aéroport, loin de tout.

Les moins :
– la navette (payante) pour aller au Parc Expo. Tu te motives les 2 premiers soirs et le 3e, tu finis à Bars en Trans.
– les artistes rebelles qui ne sont pas 2.0 et qui ne pensent pas au référencement Google. Une pensée émue à ceux que l’on trouvera très difficilement sur le net : Rouge Gorge, Canari, Cliché, Volontiers, Chouette

Share

Marvin Jouno live Intérieur Nuit / MaMA 2016

Le MaMA festival réserve, chaque année, son lot de révélations, d’instants de pure musique et quelques inédits qui marqueront les tympans. Marvin Jouno a magnétisé le Bus Palladium ce mercredi avec une nouvelle formation autour de lui et avant d’assurer à la Maroquinerie. 

marvin-jouno-capuche-concert-mama-2016-paris-photo-usofparis-blog

Intérieur Nuit en live
Il est bon de suivre un jeune artiste. Marvin est de ceux dont on ne lasse pas. A notre plus grand étonnamment.
Depuis la Flèche d’Or qui marquait le coup d’envoi de l’aventure live de son premier album, Intérieur Nuit, des kilomètres de fil de micro dans le compteur avec une tournée en France, des festivals (Printemps de Bourges, FrancoFolies)… 

marvin-jouno-concert-bus-palladium-paris-photo-scene-usofparis-blog

La timidité des premiers concerts se délite à la simple force du live.
Au Bus Palladium, il danse dès le premier morceau : Si le vous vous plait. C’est instinctif et forcément captivant.
Les jeunes femmes restent proches de la scène pour tenter de croiser le regard bleu perçant qui se cache sous la capuche. 

Marvin se découvre pour notre tube à nous : L’Avalanche. « La nuit sera immense… » la force de l’évocation est toujours aussi intense. 

marvin-jouno-live-interieur-nuit-concert-mama-2106-festival-paris-photo-usofparis-blog

Titre inédit
En huit titres, le jeune homme offre un  teaser parfait pour son prochain concert à la Maroquinerie.
Pourtant, il n’attend pas cette nouvelle date importante et dévoile un titre inédit exclu MaMA 2016 : 5 heures.
Clin d’œil à Dutronc père dans le premier couplet et une nouvelle image de la ville s’imprime sous les mots du songwriter. 

Love Later donne le rythme a une dessinatrice équipée de ses crayons et d’un large carnet à croquis, qui se dandine tout en observant.
A-t-elle seulement remarqué l’autocollant grolandais sur la batterie ? 

marvin-jouno-interieur-jour-live-concert-mama-2106-festival-photo-usofparis-blog

Intérieur Nuit colle à la peau de l’artiste et on le comprend d’autant plus quand on aperçoit son évocation tatouée sur le biceps droit. 

Après sa vie de cinéma, Marvin a entamé une nouvelle vie de musique avec un réel talent et une fougue inouïe. 

Save the date : prochain concert parisien à La Maroquinerie le 3 novembre 

Share

No Format! Festival au Châtelet : Interview de Laurent Bizot

Les 21 et 22 octobre 2016, le Théâtre du Châtelet va vibrer de musiques et de rythmes que le bel établissement n’a pas forcément l’habitude d’accueillir. Le Nø Førmat! Festival promet des moments de purs communions avec des artistes aussi talentueux qu’impressionnants en live.
Parmi eux, ALA.NI
, Vincent Segal, Blick Bassy et des invités prestigieux.
Interview vérité avec Laurent Bizot, le fondateur passionné et généreux du label indépendant Nø Førmat!

 

no-format-festival-musique-theatre-du-chatelet-paris-21-et-22-octobre-2016

INTERVIEW Laurent Bizot

 

UsofParis : 3 adjectifs pour décrire la Nø Førmat! touch ?
Laurent Bizot :
Je suis pas très fort en adjectifs, allez je réponds par 3 noms
Edouard Glissant (j’aurais pu le citer comme adjectif), Bernard Lubat, et Naomi Klein (vous comprendrez à la fin de l’interview).
Ou alors ça y est j’ai une idée :
Blanc, lent, silencieux.

Quelles sont vos qualités qui ont permis à Nø Førmat! de résister depuis 12 ans ?
Humilité, observation, lenteur, capacité à savoir s’entourer.

Qui est à l’origine de cette carte blanche du Théâtre du Châtelet ? C’est le directeur du Châtelet,  Jean-Luc Choplin, qui nous a proposé cette carte blanche spontanément alors qu’on se voyait pour la première fois, et pour parler d’autre chose ! On s’est rencontré au sujet de la nouvelle cité musicale sur l’Ile Seguin, il m’a fait visiter le théâtre, j’étais muet, la bouche grande ouverte, et le lendemain à 8h j’ai reçu une proposition pour deux jours de carte blanche.
Ensuite, j’ai rencontré Henri-Louis Peraro qui nous a déroulé le tapis rouge.
Je les remercie chaleureusement.

Image de prévisualisation YouTube

Quel est l’esprit du No Format festival ? Comment a-t-il été conçu ?
Très simplement. Koki Nakano et Chocolate Genius Inc sortent un nouvel album cet automne, on a pensé que le public aimerait les entendre dans l’écrin du foyer, en acoustique, très proche d’eux, comme on aime souvent décrouvrir un nouvel artiste. Ensuite on voulait une vraie soirée Mali car c’est un axe fort de notre catalogue et qu’on sort un beau coffret vinyle appelé « Mali Nø Førmat! » avec tous nos albums acoustiques maliens réalisés avec Ballaké Sissoko et Vincent Segal. On a proposé à la légende vivante du pays mandingue Kassé Mady Diabaté de venir rejoindre Ballaké et Vincent sur scène. Ca c’est la soirée du 21 octobre. Et pour le lendemain, on voulait simplement que Blick Bassy et ALA.NI, qui ont énormément tourné cette année, puissent jouer dans cette sublime salle avec des invités de leur choix. Blick a choisi Oumou Sangaré, dont on va sortir le prochain album, et ALA.NI a invité code, un ensemble à cordes avec qui elle a déjà collaboré, mais qu’elle voulait retrouver absolument au Chatelet.

Vincent Segal va performer 2 fois le 21 octobre. Pouvez-vous nous pitcher ce 1er jour pour nous donner définitivement envie de venir l’écouter ?
Avec Koki, Vincent doit jouer des choses très ardues techniquement. C’est une musique écrite, précise, contemporaine et classique à la fois, très spéciale et qui nous fait entrapercevoir l’imaginaire musical dingue de jeune génie de 25 ans.
Avec Ballaké, la clé est de se détendre, tout est dans le feeling et l’interaction preque télépathique. C’est une musique orale, fluctuante, improvisée, mais aussi très marquée par la tradition mandingue.

Image de prévisualisation YouTube

ALA.NI, qu’est-ce qu’elle a de plus que les autres (artistes en général) ?
(soupir) comment décrire ça.. Une aura, quelque chose de surnaturel, de totalement fascinant…

Comment expliquez-vous ce pouvoir qu’elle a d’envoûter son public ?
Je ne l’explique pas justement c’est ça qui est beau. Elle a ce talent, cette grâce inné, et donc malgré sa grande timidité, ce pouvoir de transporter les gens dans un autre espace mental, celui de l’éblouissement. Un peu comme quand enfant on voit son tout premier Disney au cinéma..

Le Pass Nø Førmat a-t-il permis de créer une vraie communauté de fidèles ? Est-il à l’origine de belles rencontres ?
Oui on peut parler de fidèles, puisqu’ils acceptent d’acheter l’équivalent d’une année de nouveaux albums, à l’aveugle. Bon on produit peu d’albums par an, en general troi ou quatre, mais c’est un peu comme dans les AMAP, les gens ne savent pas ce qu’on va produire quand ils s’abonnent. C’est donc qu’ils ont un peu confiance en nous ! Ce faisant, ce qui est genial c’est ils nous aident à construire notre indépendance vis-à-vis du marché, et donc à préserver notre niveau d’exigence artistique. On ne se soucie plus de vendre mais uniquement de bien produire, de faire des belles choses. Et ça, ça change pas mal de choses mine de rien.
Et effectivement on retrouve beaucoup d’entre eux dans les petits concerts privés qu’on organise toute l’année dans le cadre du Pass, dans des lieux très intimes et sans amplification. Ces concerts privés sont donc des moments très détendus.

Une anecdote ?
Lors du dernier concert privé, ALA.NI a demandé si quelqu’un avait un livre sur lui, elle a saisi un bouquin en anglais sur le changement climatique qu’une abonné liui a tendu, et elle a improvisé une chanson complète en prenant des phrases au hasard dans le livre !

Un détail, une anecdote sur Nø Førmat! que le grand public, voire même les journalistes spécialisés, ne savent pas ?
Quand je cherchais un nom pour le label, je venais de finir le livre No Logo de Naomi Klein, qui m’avait mis une bonne claque..

Un retour touchant, des mots reconnaissants d’un artiste qui a signé avec vous ?
Une lettre manuscrite de Gonzales, qu’il m’a envoyée quand il a monté son label et qu’il m’a annoncé qu’au lieu de renouveler notre contrat, il reprendrait lui-même l’exploitation de l’album Solo Piano. Il m’a écrit « J’ai adoré travailler avec Nø Førmat!, mais mon âme d’entrepreneur est trop forte pour ne pas créer mon propre label. »

Si Nø Førmat! était une chanson ?
Ma saleté d’espérance de Rocé

affiche-no-fomat-festival-theatre-du-chatelet-paris-concert-ala-ni-ballake-sissoko-vincent-segal-blick-bassy-21-et-22-octobre-2016

Nø Førmat! Festival

Les 21 et 22 octobre 2016 

au Théâtre du Châtelet
Place du Châtelet
75001 PARIS

Programme :

Vendredi 21 octobre 18h – Foyer : Koki Nakano & Vincent Segal (accessible uniquement avec le billet du concert de 20h30 ou avec le Pass Nø Førmat! )
Vendredi 21 octobre 20h30 – Grande Salle : Ballaké Sissoko & Vincent Segal + Invité (Kasse Mady Diabate)

Samedi 22 octobre 17h – Foyer : Chocolate Genius Incorporated (accessible uniquement avec le billet du concert de 20h30 ou avec le Pass Nø Førmat! )
Samedi 22 octobre 20h30 – Grande Salle : ALA.NI – Blick Bassy + Invités (Ensemble Instrumental Code, Oumou Sangare)

Tarifs de 25 à 50€

#CONCOURS

Envie de succomber à cette programmation de haut vol dans un cadre de rêve (avant fermeture pour gros travaux) ?
USOFPARIS vous offre 2 pass par soir.

Il suffit de choisir la date, le vendredi 21 ou le samedi 22 octobre 2016, être sûr(e) d’être dispo et de s’inscrire via le formulaire en ligne.

Les gagnant(e)s seront tiré(e)s au sort parmi les inscrits. Ils recevront un mail leur confirmant leur lot : 2 places pour une soirée de concerts du NO FORMAT au Théâtre du Châtelet.

CHANCE SUPPLEMENTAIRE en partageant le concours sur les réseaux en citant USOFPARIS ! 

No format festival
Sending

Plus de jeux concours
Concours Gratuits

Share

Rock en Seine 2016 J3 : Iggy Pop, Aurora, Gregory Porter

Rock en Seine 2016. 3e jour de festival planant et toujours aussi déluré en matière de looks.
Un Mon Poney et un viking ont été aperçus dans le Domaine national de Saint-Cloud. Deux espèces rares à observer.
Mais toute l’attention était sur Iggy Pop, 69 berges au compteur, Gregory Porter, Aurora, Foals et Ghinzu et Mike Snow.

 

Festivalier viking Rock en Seine festival musique domaine national de saint cloud photo usofparis blog

Rock en Seine 2016 Gregory Porter Iggy Pop Aurora Miike Snow photo usofparis blog

Gregory Porter : la classe !

Gregory Porter short live concert Rock en Seine 2016 festival Paris stage photo usofparis blog

Le chanteur californien s’est autorisé une petite entorse à son look. Il porte ce dimanche un bermuda !
Il reste toutefois très classe, avec son gilet et ses chaussettes montantes sur mollets.
Le crooner nous dévoile la bande-son idéale pour un après-midi en amoureux.
Un couple se susurre des mots doux à l’oreille. Puis les amoureux s’échangent quelques gestes plus proches de la langue des signes et qu’eux seuls peuvent comprendre. #lovely

Gregory Porter live concert Rock en Seine 2016 festival Paris stage photo usofparis blog

« There will be no love dying here ». Gregory Porter dédicace cette chanson au public français.
Le chanteur ne joue pas dans la force vocale mais toujours dans l’émotion, la chaleur humaine.
Il n’y a pas avec lui de gros trucages que certains artistes américains aiment tant nous déballer.
« Taper dans vos mains au rythme de votre cœur » la poésie est présente à chaque instant.
Ces bonnes intentions redonnent du baume au cœur, simplement, doucement.

Miike Snow : ça plane !

Miike Snow live concert Rock en Seine 2016 festival paris stage photo usofparis blog

Un peu moins de câlins, à première vue, dans le public de la scène de l’Industrie pour le live de Miike Snow.
Pour autant, sa pop ne manque pas d’empathie. De belles envolées nous font planer, repenser à notre été, la plage.
C’est gracieux, un peu hippie, certainement à cause de ses cheveux longs.
Ça touche forcément.

Iggy Pop : fuck me, baby!

Iggy Pop live concert Rock en Seine 2016 festival paris stage photo usofparis blog

L’Iguane balance une salve de tubes direct, histoire que personne ne le confonde avec un autre. Torse nu à son habitude, Iggy Pop arrive au pas de course. La démarche est plus hasardeuse ; une hanche, une jambe semble le malmener. Mais il ne s’économise pas pour autant. Il arpente la scène avec aplomb, excite chaque centimètre de spectateur dans son champ de vision.

 

 

I wanna be your dog et le chanteur prend son premier bain de foule en descendant de scène. Suit The Passenger, le pied.
Et l’hymne générationnel du film Trainspotting : Lust for Life.
Five foot one reprend la main sur les titres un peu moins connus des néophytes.
La communion reste totale. Les mains se lèvent.
Serait-ce la dernière fois que l’on verra l’iguane fatigué sur une grande scène en plein air ? On ne l’espère pas en tout cas.

Aurora, la révélation 

Dessin fans draws for Aurora music live concert Rock en Seine 2016 festival Paris stage usofparis blog

Au premier rang, deux jeunes filles tiennent deux cartons colorés représentant la chanteuse venue du nord de l’Europe.
Un petit drapeau norvégien est tenu du bout des doigts, juste derrière.

Aurora music live concert Rock en Seine 2016 festival Paris stage photo usofparis blog
Après l’Ocean of noise du groupe Editors place à l’« ocean of human heads » qui séduit la tendre Aurora. Elle n’en revient pas d’avoir autant de public devant elle et le remercie d’être venu à sa rencontre. Touchant, forcément.
Il est plaisant de la voir sourire, les deux mains accrochées à son pied de micro, à la fin des chansons à l’écoute des applaudissements.
« C’est vraiment génial de chanter en France, le public est vraiment incroyable ! »

Aurora live concert Rock en Seine 2016 music festival Paris stage photo usofparis blog
La chanteuse-efle très expressive laissera tomber ses écouteurs pour apprécier les cris de son public sur le dernier titre Conqueror. Brillant !
Impressionnante performance pour une toute jeune chanteuse de 20 ans.

Enfant public Rock en Seine festival musique domaine national de saint cloud néons dans la nuit photo usofparis blog

Rock en Seine 2016 c’était au total 110 000 festivaliers
SAVE THE DATE, l’édition 2017 aura lieu les 25, 26 et 27 août.

Share

Rock en Seine 2016 J2 : Sigur Ros, La Femme, Casseurs Flowters, NNB

Deuxième journée de Rock en Seine version 2016, intense en soleil, bons sons, découvertes et good food. Au programme, du lourd avec Bring me The Horizon, Casseurs Flowters, La Femme, Sigur Ros, Massive Attack, Naive New Beaters.

Rock en Seine 2016 concert Casseurs Flowters Sigur Ros Naive New Beaters La Femme photo scène Usofparis blog

Casseurs Flowters 

Orelsan Casseurs Flowters concert live Rock en Seine 2016 festival paris photo scène usofparis blog

17h50, les bogosses sont de sortie pour une dernière scène tonitruante. C’est bon enfant et sauteur à souhait !
Et ça se vanne :
« – Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand ?
– Me faire sucer ! »
Ça nous rappellerait l’échange de Logic avec son public, sur la même scène, hier.

Gringe Casseurs Flowters concert live Rock en Seine 2016 festival paris photo scène usofparis blog
« Regarde comme il fait chaud ! » Le titre est de circonstance. Les boys sont en noir, la chaleur ne peut qu’être que plus intense en plein soleil.
Dernier live donc pour le duo, Orelsan & Gringe (décliné en film et en fiction télé) qui s’est offert les services vocaux d’un guest. Les paroles sont connues sur le bout des doigts.

Bring me The Horizon : poids lourd !

Les Anglais en envoient et les premiers rangs avaient intérêt de bien casquer leurs oreilles. Vibrations maximales et déballages de gros décibels.

Oliver Sykes Bring me the horizon live concert Rock en Seine 2016 festival paris stage photo usofparis blog
Niveau physique, il y en a pour tous les goûts avec le band Bring me The Horizon – qui a quand même chanté au Albert Hall à Londres, génial mélange des genres – : du tout tatoué avec le chanteur, Oliver Sykes. Certaines pourront, toutefois, hésiter à vouloir embrasser l’encre dans le cou. Et elles se réfugieront dans les bras de John Jones, le bogosse hipster à la guitare rythmique au sourire ravageur.

John Jones, guitare rythmique
John Jones, guitare rythmique

Ca se chahute et se bouscule en fosse, sans violence mais avec fougue et entrain. Le périmètre restera bien délimité pour les fans chauds bouillants qui ne cogneront pas au passage leurs voisins plus calmes.

Oliver Sykes singer Bring me the horizon live concert Rock en Seine 2016 festival paris stage photo usofparis blog

Peu familiers du genre deathcore, le concert n’a pas été un supplice pour autant. Difficile de ne pas apprécier la générosité du groupe à envoyer un maximum de bons sons pour satisfaire un très large public. On a même croisé une petite bout de chou de 5-6 ans sur les épaules de sa mère. Y’a pas d’âge pour aimer le deathcore !

La Femme est l’avenir de… la France ! 

Selfie exclu pour #UsofParis
Selfie exclu pour #UsofParis

Une question d’une journaliste de M6 nous a fait sourire, en coulisses, avant le concert : « La (F)emme est-elle l’avenir de l’homme ? »
Ce serait plutôt La Femme qui serait l’avenir de la France pour son rayonnement international. Le groupe va se faire une tournée de ouf en Amérique du Nord, en Asie…
19h45 : Bretelles tricolores, béret… Le dresscode du set Rock en Seine 2016 de La Femme est, une nouvelle fois, très soigné.
Marlon Magnée torse poil sous son gilet.

Marlon Magnée groupe La Femme concert Rock en Seine 2016 paris photo scène usofparis blog
A une semaine de la sortie de son 2e album, La Femme nous gratifie de nouveaux titres comme l’incroyable Mycose.
« Y’a forcément quelqu’un dans le public qui en a une ! » nous lance le groupe heureux de sa trouvaille.
On imagine la tête des Anglais ou des Américains qui voudront traduire la chanson. Quand ils vont s’apercevoir qu’ils se sont déhanchés sur une… mycose made in France !
Et puis, Marlon enlève le haut pour apprécier ses bretelles.
Mais est-ce que les abdos du jeune homme résisteront-ils à la tournée US, en 1ère partie des Red Hot Chili Peppers ?

Sacha Got groupe La Femme concert Rock en Seine 2016 paris photo scène usofparis blog

Amour amour, avec un nouveau titre : Elle ne t’aime pas. Jeux de mains, retour à l’école, derrière nous avec un trio de tout jeunes trentenaires, deux filles et un garçon.

La Femme groupe concert Rock en Seine 2016 paris photo scène usofparis blog
« Merci d’être aussi chaud ! »
Le groupe qui attendait cette date pour lancer officiellement l’aventure de cet album tant attendu – la sortie a été « repoussée de 6 mois pour que le disque reste un peu en couveuse« , nous confiait le groupe en coulisses.

Sigur Ros best of

Le groupe islandais débute le set derrière les leds de l’écran de scène sur Ovedur.
Les photographes sont contrariés et bien obligés d’attendre pour shooter.

Sigur Ros stage Rock en Seine 2016 concert live festival paris photo usofparis blog
Deuxième titre, Staralfur, qui nous rappelle notre découverte sur une compil Inrocks. Les membres du groupe sont toujours camouflés. Les effets de lumière calment les impatients. C’est visuellement très fort avec la voix insensée de Jonsi.
Et puis la déflagration Saeglopur et l’écran se lève enfin, les trois musiciens restent encore un peu dans le fond de scène pour les premières notes. Et ils s’avancent enfin pour envoyer un son d’une force incroyable. Les photographes n’en peuvent plus et shootent à tout va pour rattraper le retard.

Jonsi Sigur Ros live concert Rock en Seine 2016 festival Paris stage photo usofparis blog

Les Islandais nous gratifient de quelques-uns de leurs plus beaux tubes, laissant peu de place aux titres du dernier album.
Qui se plaindrait au fond ?
On pensait avoir trop écouté Sigur Ros, et pourtant leur poésie vocale d’un autre espace-temps nous serre le cœur.
Derrière nous, un petit malin, torse poil présente le groupe à ses potes : « C’est genre… musique de la terre. »

Naive New Beaters saturday night fever

Combi blanche pour tout le monde ! Le public de La Femme semble s’être téléporté pour sautiller en chœur avec les chevelus de Naive New Beaters qui sont surexcités grâce à leur nouvel album A la folie ! 
« Hier, c’était l’anniv de ma soeur, et j’ai oublié » parfaite intro pour lancer le tube Shit happens. 

David Boring Naive New Beaters concert Rock en Seine 2016 festival paris photo scène usofparis blog
« Rock en Seine, tu me chauffes le coeur »
« Quand tu vas bien, tu chaloupes de gauche à droite »
Ambiance soirée potache avec crocodiles gonflables, bulles de savon et mecs torses poil la nuit tombée.  C’est déluré, fun et défoulant.

Naive New Beaters et Izia concert Rock en Seine 2016 festival paris photo scène usofparis blog
Izia s’échauffe en coulisses, se déhanchant sur les titres de ses potos. Elle fera une apparition remarquée sur Heal Tomorrow vers minuit, dans une combinaison noire très moulante. Elle rugit de plaisir pour cet unique titre en tant que guest.
La frénésie est totale. Certains festivaliers ont quitté la Grande Scène qui voyait pourtant le grand retour de Tricky aux côtés des guys de Bristol, pour venir se frotter à NNB.
« Merci d’avoir boycotté Massive Attack ! » David Boring a raison. Juste avant un festivalier, derrière moi, lançait à sa voisine : « C’est quand même mieux que Massive Attack« .

Festival of good food

Bagel raclette richesmonts foodtruck festival Rock en Seine paris photo blog uspfparis
Et vous vous demandez naturellement : que mange un festivalier à part un burger, un sandwich saucisse ou une grosse assiette veggie ?
On a testé le foodtruck de Richesmonts pour des sensations très fromages. On s’est laissé séduire par les quesadillas de poulet avec sauce piquante et fromage raclette : petite tuerie, parfaite pour se caler un creux entre deux concerts.

Quesadillas de poulet sauce piquante et fromage raclette richesmonts foodtruck festival Rock en Seine paris photo blog usofparis
Le bagel juste à côté de moi au fromage coulant était aussi intense en goût.
On passage, on s’est fait un slalom à ski en 360° avec le casque Oculus. Belle descente avec une vraie sensation de vitesse grâce au ventilo face à nous. Dernière tendance donc : faire du ski en tongs !
Promis, demain, on tente la tarte aux pommes et fromage.

Slalom ski 360 oculus foodtruck Richesmonts Raclette on Stage festival Rock en Seine 2016

Rock en Seine 2016 ce n’est pas fini !
Encore 1 jour entier de pure musique ce dimanche

Share

Rock en Seine 2016 – J1 : Bastille, Logic, Anderson Paak, Theo Lawrence

Une nouvelle édition de Rock en Seine c’est l’assurance de valeurs sûres, d’ovnis inconnus, de révélations, de tatouages improbables mais aussi de blagues plus ou moins potaches.
Le premier jour de concert de l’édition 2016 ne déroge pas à la règle. Entre Bastille, Logic, The Last Shadows Puppets,Two Door Cinema Club, une licorne rose, un homme vache ou un tattoo verre de bière.
Voici notre sélection captée par notre objectif à qui rien n’échappe.

Rock en seine 2016 Logic The Strumbellas Anderson Paak Bastille photo usofparis blog

Theo Lawrence and the Hearts : respect

Theo Lawrence aura été l’un des tout premiers artistes à ouvrir l’édition Rock en Seine 2016. Il a bravé le plus terrible : un soleil en pleine face à 15h30 précises.

Theo Lawrence and the heart concert live Rock en Seine 2016 festival paris photo scène usofparis blog Theo Lawrence and the heart guitariste concert live Rock en Seine 2016 festival paris photo scène usofparis blog
Son guitariste défera deux boutons de sa chemise pour s’assurer un minimum de ventilation, découvrant au passage un téton.
La fosse parsemée est, côté masculin, très fréquemment shirtless.

Ne serait-ce pas le Petit Nicolas de Sempé sur le bras de ce monsieur tatoué ?Rock en Seine 2016 tatouage Petit Nicolas de Sempé sur bras tatoué photo usofparis blog
Rock en Seine 2016 festivalier gominé en sueur festival photo usofparis blog
Les looks sont soignés : bandana dans les cheveux pour plusieurs filles, cheveux gominés pour un autre.
Une grosse partie des spectateurs est à l’ombre, bien assis, pour ne surtout pas souffrir de canicule. Le festivalier de Rock en Seine a cette autre particularité d’être raisonnable.

Welcome The Strumbellas!

C’est le premier concert du groupe canadien en France, The Strumbellas. Et on peut dire qu’il ne se ménage pour nous faire bonne impression.

Simon Ward The Strumbellas live concert Rock en Seine 2016 festival paris stage photo usofparis blogjpg

Isabel Ritchie The Strumbellas live concert Rock en Seine 2016 festival paris stage photo usofparis blog

Dave (c’est marqué sur sa caquette), le clavier du band au look improbable, sautille.
Le chanteur barbu hypster à mort, pieds nus sur la scène, échange quelques mots étant le seul à pouvoir parler français.
Les 6 compères nous envoient des airs qui nous emportent dans les grands espaces canadiens. On pense forcément un peu à Arcade Fire  avec ce type de formation chorale, qui chante à plusieurs, généreuse.

Logic : la claque

Y’a toujours au moins une claque par jour à Rock en Seine. Et ce gringalet de 26 ans, fin et finalement peu bronzé va chauffer le public avec une fougue inégalité malgré l’ambiance « Fucking Hot! »

Logic smile live concert Rock en Seine 2016 festival logic301 Bobby Tarantino tour stage photo usofparis blog

Torse nu pendant tout le set, l’Américain va arpenter la scène sans relâche, le public toujours en ligne de mire.
Pour être sûr qu’il suit bien, il lancera plusieurs fois des « Do you want to go home ? » La réponse est sans appel : »Fuck you ! »

C’est le deuxième concert à Paris de Logic. Il nous sort les clichés qui nous collent à la peau : Disney et le Louvre. Mais il n’empêche qu’on le sent sincère quand il nous lance : « Paris, la plus belle ville que j’ai visitée de ma vie ! »
C’est un vrai show à l’américaine avec ce qu’il faut d’échanges avec le public, de blagues – « J’ai l’impression d’être un poulet, suis cuit » – et de gimmicks à la pelle comme : « swag! » (Ça se dit encore ?) ou « Let’s do this shit » pour lancer ses tubes : #classe !

Logic shirtless live concert Rock en Seine 2016 festival logic301 Bobby Tarantino tour stage photo usofparis blog

Son nouveau titre : Super Marion World (« Oh my godness! ») est à l’image de tous les autres titres : imparables !!

Adrien Soleiman

Après la folie Logic, suit à quelques mètres seulement la pop légère d’Adrien Soleiman. Grand écart. Moment de latence aussi, parfait pour se remettre de la chaleur.
Derrière son piano, le chanteur nous invite à écouter ses créations : Poisson volant, En rêvant, Embrasse-moi…

Adrien Soleiman concert live Rock en Seine 2016 festival Paris photo scène usofparis blog

L’amour est doux et romantique. Une bande-son idéale pour une pause dans l’herbe.
Adrien confiera en cours de set que « l’année dernière, j’étais ici, comme vous, sous le même soleil : pour voir Forever Pavot« .
Nous attendons son tout premier album avec impatience.

Anderson .Paak

Nouvelle session de rap, avec un autre showman venu de Californie.
Bien joué le coup des musicos qui arrivent en plein titre, introduits par Anderson .Paak himself.

Anderson Paak live concert Rock en Seine 2016 festival paris photo usofparis blog

A la fin du premier morceau, le rappeur propose au public de se désapper. Mais il attendra quelques morceaux avant d’ôter son sweat.
Le set est relevé. Quelques bruitages bourrins finissent par agacer comme la corne de muse à répétition. On se croirait dans un très mauvais jeu télé US.
Qu’entends-je ? Les premières notes de Thousand Miles de Vanessa Carlton. Pas de sample en vue, on passe vite à nouveau morceau.
Sensation gros boxon avec une énergie sans faille.

Bastille is back!

Ça parle Noël en attendant Bastille : « pour moi, Noël c’est forcément en famille » une jeune fille à sa voisine. A 18h44, un compte à rebours improvisé par une poignée de fans est lancé pour anticiper l’arrivée du groupe.

Dan Smith Bastille band singer live concert Rock en Seine 2016 festival paris stage photo usofparis blog

Les cris sont intenses quand apparaît Dan les beaux yeux et ses acolytes barbus.
Les premiers rangs de la fosse sont à très grande dominante féminine. Le charme de Bastille fait chavirer les cœurs.
Dan va parcourir la scène tout au long, quitte à suer à grosses gouttes, heureux de partager les titres de son nouvel album, Wild World.
Il prendra de la hauteur à plusieurs reprises sur son retour son.

Bastille band message fan Mum don t worry I m here live concert Rock en Seine 2016 festival paris photo usofparis blog

Le set sera énergique.
Seule ombre au tableau, Dan et sa casquette qu’il sortira au bout du 4e titre. Dommage !

Rock en Seine 2016 Dan Smith tatouage cheveux ambiance festival paris photo usofparis blog

Rock en Seine 2016 ce n’est pas fini !
Encore 2 jours entiers de pure musique ce samedi et dimanche

Share