Archives par mot-clé : italien

Meriggio : le spot food italien des Grands Boulevards

Mais pourquoi la gastronomie italienne prend-elle une place si grande à Paris ? Après l’Est Mamma ou l’Ober Mamma, un nouveau spot food transalpin à ouvert à deux pas du Grand Rex : le Meriggio.
On a profité de sa soirée d’ouverture pour prendre le pouls de ce nouveau venu. #Découverte

meriggio restaurant italien avis critique menu Paris 9 snack brasserie epicerie grands boulevards photo by blog United States of Paris

Dans un décor plutôt sobre et moderne qui propose deux ambiances, cash et épurée au rez-de-chaussée et plus cosy à l’étage, on retrouve les codes devenus des classiques des restaurants italiens : l’exposition des produits.

meriggio restaurant italien paris 9 avis menu critique bar brasserie epicerie grands boulevards charcuteries photo by blog United States of ParisMais ici, cette présentation prend un autre sens car le Meriggio veut être un nouveau concept en proposant à la fois un bar, une brasserie, une épicerie et un restaurant.

Au Meriggio : c’est matin, midi et soir

Dès 8 heures, vous pouvez venir au Meriggio pour y boire un véritable Caffè espresso italien agrémenté, ou non, d’une tranche de Panettone. Une alternative au très parisien petit noir-croissant.

Pour votre pause déjeuner, il vous est proposé des insalates (salades), des Panino d’Autore (sandwichs faits maison), les lasagnes « De la nonna » (la recette de la grand-mère)  et aussi une petite carte de desserts italiens : tiramisù, salade de fruits, Panacotta. Notons un ptit accro avec un cheesecake qui même présenté en version « italienne » dénote un peu.

meriggio restaurant italien paris 9 avis menu critique snack brasserie epicerie grands boulevards spirtiz prosecco photo by blog United States of Paris

Votre journée de boulot finie, tentez la Formule Apéritivo avec Spitz et planche de charcuteries. Celles servies au Meriggio n’ont rien à envier à d’autres lieux parisiens. On mettra même une mention spéciale à la Pancetta d’une qualité exceptionnelle. Son gras fin et fondant donne un relief particulier et une saveur nouvelle à cette spécialité italienne.

Si vous vous attardez un peu, prenez place dans la salle à l’étage pour un dîner ensoleillé.

meriggio restaurant italien paris 9 avis menu critique bar brasserie epicerie grands boulevards gastromonie photo by blog United States of Paris
Mais attention : au Meriggio, point de pizza, ni de pâtes traditionnelles comme les carbonara ou les spaghettis bolognaises. A défaut, il est plus que bon de jeter son dévolu sur le risotto aux asperges ou celui au gorgonzola.
On vous conseillera de gouter à des spécialités plus originales comme le Vitello tonnato original. Un antipasti piémontais composé de veau mariné et tranché garni d’un mélange de thon et de câpres : surprenant et relevé. #GrosKiff

Sinon, le Polipo Scottato con Spuma di patate est aussi à découvrir.

meriggio restaurant paris 9 italien snack brasserie epicerie grands boulevards poulpe photo by blog United States of Paris

En bouche, le gingembre et safran relèvent parfaitement le duo poulpe et espuma de pomme de terre. Une belle réalisation.
Vous pourrez aussi fondre pour les charcuteries et les fromages, tous venus de chez nos voisins italiens.

meriggio restaurant paris 9 italien snack brasserie epicerie grands boulevards prosciutto photo by blog United States of Paris

Seuls point négatifs de cette carte du soir les lasagnes de la Nonna (ou tradizionale pour le menu du soir) grimpent de 5 € au niveau du tarif…

Vu qu’il est quasiment impossible d’avoir une table dans les mastodontes de la cuisine italienne, pourquoi ne pas vous rendre chez Merrigio pour avoir un autre aperçu de la gastronomie transalpine ? Et changer de cadre par la même occasion !

meriggio restaurant italien paris 9 avis menu critique snack brasserie epicerie grands boulevards photo by blog United States of Paris

Meriggio

3 rue Rougemont – 75009 Paris

du lundi au mercredi de 8h à 23h
du jeudi et vendredi de 8h à minuit
samedi de 10h à minuit

 

 

Share

Oliva Paris, une trattoria gorgée de bons produits d’Italie : irrésistible !

Un lundi soir de janvier en plein 8e arrondissement de Paris.
A deux pas de l’Élysée et de la Place Beauvau, nous réservons une table à l’Oliva, le restaurant italien qui fait le plein entre midi et 2.
Malgré une devanture un peu discrète, (les rideaux étant tirés), le menu est plutôt aguichant.

Poussons la porte.

Oliva restaurant italien trattoria avis critique pasta décor Photo by blog United states of paris
Maria Gloria Brigoni, la patronne, est Lombarde. Une Italienne pur jus, arrivée par amour à Paris, il y a 11 ans. Depuis 5 ans, elle a à cœur de régaler ses clients tous les midis (et elle en refuse des couverts, parfois 20 à 30) et depuis décembre dernier, une clientèle du soir, plus nomade.
Tout cela dans la convivialité de l’accueil à l’italienne, accompagnée de son accent chantant : Maria Gloria a appris le français à 40 ans !

Et si #USofParis aime ces histoires d’étrangers tombant amoureux de notre ville Lumière, cette fois, c’est la cucina que nous sommes venus découvrir.
Même si Maria Gloria a mis du temps avant d’adorer pleinement Paris (difficile de se déraciner), elle regrette tout de même les étés italiens, ses lacs et la mer. On ne lui en veut pas et on plonge dans nos assiettes.

Oliva : Une trattoria dans la pure « tradizione di Italia »

Fresco ! (produits frais) c’est le maître mot de la patronne.
Des livraisons quotidiennes et un menu, à l’ardoise midi et soir,  renouvelé tous les jours en fonction des arrivages.
Une seule exception : l’œuf poché, crème de parmesan et truffes, à la carte toute l’année. C’est le best-seller de cette adresse. Nous n’avons pas manqué de le déguster.

Oliva restaurant italien trattoria avis critique menu repas diner déjeuné paris 8ème Photo by blog United states of paris
Pour s’assurer l’authenticité de cette cuisine italienne, Maria Gloria a convaincu son ami de 20 ans, Mario, chef à Mantou de rejoindre ses fourneaux parisiens. Et l’authenticité est bien présente dans chaque plat.

Oliva restaurant italien trattoria avis critique oeuf truffe pasta menu rue des saussaies paris 8ème Photo by blog United states of paris
A force de reportages sur les truffes chinoises ou autres, il est possible parfois de douter de l’origine de cet or blanc (ou noir) présent dans l’assiette.
Ici, les fines tranches de la perle italienne exhalent leur parfum à plein nez.
Posées sur cet œuf parfaitement poché et sa crème de parmesan délicate, elles donnent à chaque coup de cuillère un soupçon de délice. On ne résiste pas à plonger un morceau de pain pour ne rien en laisser.
Mais ne soyez pas déçus si vous poussez la porte en pleine hors saison de truffes italiennes. Elles sont remplacées par des asperges.

Oliva restaurant italien menu paris 8ème rue des saussaies madeleine trattoria avis critique jambon culatello grana pardano Photo by blog United states of paris
Rien n’a redire non plus sur l’assiette de jambon Culatello. La chair fond en bouche et le Grana Padano (cousin du Parmigiano Reggiano, le parmesan) est parfumé à souhait.

Avant de poursuivre, la mamma de l’Oliva nous avoue que les plats principaux ne sont composés que de pâtes. Pourquoi ?  Les légumes ne trouvent pas preneur ici.  Même les pommes de terre sont désavouées par les clients.

Tortelli faites maison au potiron

Oliva restaurant italien trattoria menu avis critique pasta fait maison Photo by blog United states of paris

D’une délicatesse folle !! Ce plat est chavirant à tel point que l’on a regretté de ne pas avoir 5-6 tortelli en bonus.

Maltagliati faites maison au braisé de boeuf

Oliva restaurant italien trattoria pasta avis critique fait maison rue des saussaies Photo by blog United states of paris
Les pâtes fraîches garnissent bien l’assiette. Le bœuf braisé émietté est fondant, contre toute attente. Et lorsque vous mélangez le jus et les pâtes : Mamma mia ! C’est succulent et copieux.

Avant de finir avec les desserts, focus sur la tradition culinaire italienne.

Les subtilités de la cuisine italienne
Nous avons pu discuter avec Mario après le service, par l’entremise de la patronne, car le chef italien ne parle pas français.

Si parfois la cuisine italienne vous parait un peu moins relevée que ce que vous aimez : c’est normal !
Ce fût un gros travail pour le chef de s’adapter au palais français.
Nos amis transalpins aiment les plats avec moins d’assaisonnements : une épure au niveau de l’ail, moins d’épices, de sel et  de poivre. Ils préfèrent gouter le produit le plus naturellement possible, que ce soient les viandes ou les légumes.
Ce décalage peut conduire à une incompréhension de cette cuisine du sud, en la jugeant trop fade.

Si Mario s’est adapté aux goûts français, il y a une chose sur laquelle il ne transige pas : la pasta !

Les pâtes fraiches de l’Oliva sont toutes fabriquées suivant la recette de sa grand-mère.
Un secret de famille, appris dès sa plus tendre enfance auprès de sa grand-mère, dont nous n’en saurons pas plus que : « tout réside dans le travail de la pâte » et  « c’est une question de travail pour qu’elles soient les plus digestes possible« .
Pour l’anecdote : le chef et Maria Gloria se sont battus pour faire accepter les pâtes Al Dente, à la mode italienne, à leurs clients. Ils n’ont rien lâché et n’ont, aujourd’hui, aucune plainte.
Et c’est vrai, qu’elles sont au top leurs pasta !

Côté dessert à l’Oliva

Oh la la, le tiramisu maison !

Oliva restaurant italien trattoria avis critique tiramisu rue des saussaies menu diner déjeuner Photo by blog United states of parisDoux et crémeux ! C’est un tiramisu comme on les aime. Avec des petites variantes appréciables pour une fin de repas : moins de sucre et moins de café. Un vrai plus pour profiter avec plaisir de cette note de douceur.

Oliva restaurant italien trattoria madeleine paris 8ème rue des saussaies avis critique dessert Photo by blog United states of paris
De l’autre côté de la table, c’est dessert glacé avec le Semi freddo.
Glace, chantilly, coulis de framboise (ou de chocolat), fait maison, comme le tiramisu.
On pensait caler face à ce dessert. Mais la gourmandise de l’ensemble nous a emportés.

Chez Oliva, il faut se laisser attendrir par la chaleur de la patronne, succomber aux charmes de la pasta italienne et surtout, pousser au plus vite, la porte de ce restaurant en soirée, si vous n’êtes pas du quartier, car à midi vous aurez peu de chance de goûter aux plaisirs italiens.

Restaurant Olivia

16, rue Saussaies
75008 PARIS

Ouvert du Lundi au vendredi
de 12h  à 15h
et nouveauté : 19h30 à  22h15 !

Tél. 01 42 65 39 72

Share

OBER MAMMA : le goût authentique de l’Italian food aguiche Oberkampf !

Cela faisait quelques semaines que l’équipe lorgnait sur l’Ober Mamma, le nouveau spot italien d’Oberkampf. Ouvert en juin dernier, après le succès fulgurant de son grand frère, l’East Mamma (du même groupe Big Mamma), l’adresse du 107 boulevard Richard Lenoir connait déjà une affluence à faire pâlir ses voisins. Et malgré le nombre de foodistas-os, nous avons trouvé une table pour dîner, à l’ouverture (on préfère le préciser). Ambiance, déco, service, carte : USofParis vous invite à la table de sa nouvelle cantine.

Ober Mamma Oberkampf 107 boulevard richard lenoir restaurant italien carte pizza pâtes East mamma Big Mamma Photo By Blog United States Of Paris
Arrivés à 19h05, le restaurant est déjà quasi complet. 10 petites minutes d’attente et nous prenons place, guidés par les serveurs et serveuses à l’accent transalpin. Et il ne faut pas se laisser tromper par la première salle remplie qui est juste destinée à l’Apéritivo.
Pour déjeuner ou dîner, c’est après le bar que les réjouissances débutent, soit dans le long couloir avec banquettes sous les jambons pendus au plafond, soit dans la vaste salle sous verrière qui nous permet de profiter des dernières heures de ce jour d’été.

Ober Mamma Oberkampf carte 107 boulevard richard lenoir east mamma restaurant italien italien food Photo By Blog United States Of Paris
Nous sommes installés au comptoir, face à la cuisine, la meilleure place d’après la serveuse. Au début, on peut regretter de ne pas être en tête-à-tête avec sa-son partenaire mais au final, le show est plus derrière les fourneaux que sur la table de vos voisins.

On plonge sur la carte des cocktails. Ne soyez pas surpris lors du service, les icônes à côté de chaque boisson indiquent le contenant que vous aurez devant vous.

Ober Mamma Oberkampf 107 boulevard richard lenoir carte cocktail restaurant italien carte Photo By Blog United States Of Paris
Ce sera Basil Spritz et Cactus. Et toute la surprise est dans les saveurs. Nos palais, formatés aux goûts excessifs des cocktails traditionnels, sont un peu perdus avec les parfums subtils des infusions maison. Les saveurs se la jouent pédale douce et se révèlent en arrière-goût, subtil. On trouve finalement une fraicheur dans ces verres qui est plutôt agréable avec cet été très caldo !

En sirotant, nous examinons la carte.
Le choix n’est pas aisé parmi les mets proposés tant notre curiosité est sollicités. Les assiettes en entrée : jambon de Parme, jambon San Daniele d’un petit producteur, mozzarela, burrata pour deux, mortadelle, ricotta, ou encore pizza à partager.
Pas ou peu d’audace dans notre choix : Jambon San Daniele et le duo de saucissons à la truffe et au fenouil.

Ober Mamma Oberkampf 107 boulevard richard lenoir charcuterie jambon parme restaurant italien carte Photo By Blog United States Of Paris
Et là, « OMG!« , ou plutôt « Mamma mia » pour rester en accord avec le cadre !
Coupées à la demande et sous nos yeux, ces charcuteries explosent en bouche. Fenouil et truffe sont subtils et bien présents, le jambon cru San Daniele : un véritable moment de plaisir qui fait écho au jambon de Parme dégusté il y a quelques mois. Mais en plus fin encore.
Un vrai régal des sens qui nous fait regretter de ne pas avoir choisi de faire tout notre repas sur cette partie-là de la carte.

Ober Mamma Oberkampf carte 107 boulevard richard lenoir east mamma restaurant italien italien food pizza pâtes charcuterie parme jambon Photo By Blog United States Of Paris
On déguste donc en profitant du spectacle offert par la cuisine.
Bizarre à vrai dire, comme l’impression de ne plus être tout à fait pas à Paris. Comme déporté du côté de Brooklyn ou Manhattan.
La file d’attente à l’entrée du restaurant, les cuisiniers qui ne parlent qu’italien entre-eux, les casquettes d’équipes de baseball vissées sur les têtes des cuistots, le nombre de personnes en salle et en cuisine qui vous servent dans la bonne humeur.
Nous n’avons toujours pas répondu à cette énigme.

Ober Mamma Oberkampf  restaurant italien carte boulevard richard lenoir cuisine brookyln Photo By Blog United States Of Paris

Pour les plats principaux Al Forno, nous avons tenté l’authentique et le traditionnel.
Le traditionnel avec des pastas fraîches Jean-Claude Vitello : des morceaux généreux de veau, le tout baignant dans une sauce fine et légère dans laquelle on plonge allègrement un morceau de pain pour la saucer.

Ober Mamma Oberkampf carte 107 boulevard richard lenoir east mamma pâtes goût méditerranée restaurant italien Photo By Blog United States Of Paris
Et à chaque plat de pâtes une forme différente, histoire de nous inciter encore plus à un retour sans attendre. Original.

Pour l’authentique, le Navarin de Poulpes est suffisamment aguichant !

Ober Mamma Oberkampf carte 107 boulevard richard lenoir east mamma navarin poulpes goût méditerranée restaurant italien Photo By Blog United States Of ParisLégumes croquants et frais, sauce tomate relevée. A chaque coup de fourchette, on a l’impression de décrocher un bout de Méditerranée.
Les saveurs sont intenses en bouche, les olives noires sont fermes et savoureuses. Le poulpe, ingrédient principal, est cuisiné à la perfection.
Une vraie redécouverte des atouts de la gastronomie italienne.

Ober Mamma Oberkampf 107 boulevard richard lenoir carte vins restaurant italien avis critique Photo By Blog United States Of Paris
L’Italie c’est aussi la vigne. Et la carte des vins n’est pas en reste pour un accompagnement de qualité. Les prix sont largement accessibles et on a eu un gros coup de coeur pour les descriptions associées à chaque cru qui font preuve d’un humour certain.

On tire notre chapeau, aussi, sur l’initiative de la carte des grands rouges à prix caviste.
Mais pas sûr que celle-ci fasse des adeptes auprès d’autres restaurateurs quand on voit la différence entre le prix à payer et celui que vous régleriez ailleurs. Une leçon de marge pour le client.

Ober Mamma Oberkampf 107 boulevard richard lenoir carte vin avis critique East mamma pizza jambon parme restaurant italien Photo By Blog United States Of Paris
Et à l’instar des prix des vins, Ober Mamma ne joue pas la surenchère des prix. Des plats entre 12 et 19€, des pizzas de 12 à 15€ (on reviendra pour la pizza figue), des cocktails à partir de 9€, on comprend un peu mieux le succès de l’East Mamma et maintenant de l’adresse du Boulevard Richard Lenoir, au milieu d’une offre parisienne tantôt chère, tantôt prétentieuse sans forcément aligner qualité, goût et surtout bonne humeur.

Ober Mamma Oberkampf 107 boulevard richard lenoir east mamma Cuisine pizza brooklyn restaurant italien carte Photo By Blog United States Of Paris
Chez Ober Mamma, comme au East, les produits sont en provenance direct de l’Italie, de petits producteurs sélectionnés avec soins dont les noms sont inscrits sur la carte.
Mais en regardant les tablées voisines, il faut bien avouer que l’on se pose la question de la provenance de la truffe servie en abondance sur la pizza Regina Wild Truffes (15€) et les pastas à la truffes (18€).
Une de nos seules interrogations, il faut bien dire.

Après ce repas revigorant, tant au niveau des goûts, que de l’ambiance, on ne saurait trop vous conseiller de profiter de l’été pour arriver à 19h piles avant que la file ne dépasse la bonne heure d’attente.
Un vrai shoot d’Italie à Paris, ça ne fait jamais de mal !
Nous, il nous reste encore beaucoup de charcuteries et de fromages et une ou deux pizzas à goûter…

Ober Mamma
107 Boulevard Richard Lenoir – 75011 Paris

Déjeuner : 12h15 – 14h30 (15h les samedis et dimanches)
Dîner : 19h – 01h00
Apéro à partir de 18h en terrasse ou au bar

Attention : le resto ne prend pas les réservations. Si vous êtes en groupe, avec des amis retardataires, vous ne serez placés qu’une fois le groupe au complet

Share

AL DENTE : un chef italien pour une cuisine de saveurs au coeur du 7ème arrondissement

Un restaurant dans le 7ème arrondissement qui affiche « le meilleur italien de Paris », y’a de quoi être un peu dubitatif à la première approche. Nous avons pourtant poussé la porte de l’Al Dente en nous assurant que la carte était tout de même pleine de promesses.
Nous n’avons pas été déçus.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPremier contact…
Chaleureusement accueillis par le maître de lieu Sylvain et son épouse Marie, nous prenons place dans un décor cosy et modernisé il y a quelques mois. Les tons gris et rouge sont d’ailleurs très apaisants en ce vendredi soir, après une longue semaine de travail.
Venu de la télévision Sylvain, a ouvert l’Al Dente il y a 9 ans. En cuisine, Elio, le chef originaire du Sud de l’Italie, officie lui depuis 8 ans.
C’est dire si ce véritable chef italien, au parcours original – il aurait d’autres talents cachés que nous ne pouvons vous dévoiler – doit en avoir sur le fourneau !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Dans le menu du jour et la carte qui nous est tendue, difficile de faire un choix parmi les propositions alléchantes : nous aurions envie de picorer pour toutes les gouter tellement elles semblent promettre de vraies saveurs transalpines.
Carpaccio de boeuf, salade d’artichauts, Spaghetti a la vongole ou pizzas ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe premier coup de fourchette !
Et voici les entrées toutes deux dans la carte : Assiette de jambon San Daniele et Carpaccio de St Jacques huile d’olive citronnée et râpé de poutargue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Viande de qualité parfaitement fumée face à des fruits de mer frais,  un parfait terre et mer à partager.
Le jambon fond en bouche tout comme les Saint-Jacques astucieusement relevées avec la poutargue râpée (poche d’oeufs de mulet séchée). Le jus résultant de ce mélange donne des envies honteuses de saucer…
Une très bonne entrée en matière qui laisse espérer une belle suite.

Il turno del secondo piatto
Ne pas choisir des pâtes dans un restaurant italien serait un pur manque de goût : optons donc pour les Trofie aux asperges vertes et citron vert, côté carte et le foie de veau à la vénitienne et sa polenta crémeuse, en plat du jour !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAL’assiette de foie de veau est généreuse, crémeuse et délicate en texture.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A la première bouchée, les trofies ont la texture et le goût des véritables pâtes italiennes et bien sûr cuites al dente ! Les asperges et le citron vert forment un accompagnement parfait, apportant leur fraicheur et légèreté.

Une petite douceur pour finir ?
Restaurant italien, chef italien : impensable de ne pas nous précipiter sur le Tiramisu, version recette originale, per favore.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Savez-vous qu’il y a deux écoles pour ce dessert ? Soit une préparation fondante, soit une préparation avec une texture de gâteau.

Notre préférence penche pour le côté fondant. Ce dessert ayant envahit les brasseries, restaurants et même les sandwicheries, il devient difficile de trouver un Tiramisu digne de ce nom. Seules quelques adresses parisiennes arrivent à combler notre palais.
Mais là point de déception : du fondant, du goût, un dessert qui conclut parfaitement ce repas sans fausse note.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Après ce repas et toujours avec le sourire, le patron Sylvain, au frère célèbre, nous raconte comment il a redécouvert la cuisine italienne grâce à son chef Elio, notamment le risotto (servi tous les jeudis suivant l’inventivité du chef) et sa façon très italienne de cuisiner les poissons, plus grillés et crus qu’en sauce à la française.

Autodidacte de la restauration, le couple met l’accent sur l’accueil et le service au client :  tout en attention pour les anonymes et les plus connus qui ont fait de l’Al Dente  leur cantine de mi-journée ou leur point de ralliement nocturne, comme cette actrice française qui s’exporte aux Etats-Unis qui dînait entre amis le soir de notre venu.

Sylvain conclut en précisant que diriger un restaurant c’est une leçon de vie et qu’il aurait assez de matière pour écrire un livre ! Nous sommes impatients qu’il se mette à l’ouvrage pour tout nous conter.

Al Dente

Du mardi au samedi
12h à 14h30 –  19h45 à 22h45
38 rue de Varennes  75007 PARIS

Plus d’infos sur la carte et les prix sur le site du restaurant

Share