Archives par mot-clé : monument

Château d’Azay-le-Rideau : choc d’une renaissance

Après 3 ans de travaux, le château d’Azay-le-Rideau s’offre à nouveau à tous les regards avec une façade flamboyante, un jardin repensé et des salles remeublées. Sans oublier une installation artistique au premier étage.
Visite du château d’Indre-et-Loire au charme indéniable qui a eu droit un regain de fréquentation cet été.

Azay le rideau

Azay le Rideau et son reflet 

Azay le Rideau, qui a traversé 500 ans d’histoire, a retrouvé tout son éclat. Avec le poids des années la pierre calcaire avait grisée, les ardoises s’étaient détériorées, la charpente avait souffert.
Le chantier a privé les visiteurs de ces façades uniques mais pour la bonne cause. Le spectacle est grandiose.
Biches, écureuils et marcassins qui gambadent autour du château ont un nouveau décor.

Les miroirs d’eau ont été vidés de leurs carpes et autres poissons sauvages pour préservation avant restauration complète. Les reflets du monument sont toujours aussi saisissants.

Azay le rideau Azay le rideau

Intérieurs valorisés

Le Mobilier National a permis un réaménagement des salles du château, redonnant toute la chaleur, le confort de la demeure à l’époque des Biencourt.
À partir d’archives et notamment de photos, les équipes ont eu à cœur d’être les plus fidèles au mobilier, aux rideaux à fleur de lys (en souvenir d’Henri IV et son épouse).
Le rez-de-chaussée est ainsi entièrement remeublé d’un décor XIXe siècle faisant oublier que le Château fut un temps musée de la renaissance.
Salon Biencourt raffiné et cosy, salle de billard imposante, garde-manger discret et pratique, salle à manger éclatante, salon-bibliothèque pour les loisirs, la visite réserve son lot de surprises et de coups de cœur pour un portrait, une pendule, un mobilier…
Les intérieurs sont enrichis par l’acquisition d’œuvres et objets ainsi que de dépôts de grandes institutions comme le musée du Louvre ou le château de Fontainebleau.

Le comble dévoile l’incroyable maitrise des maitres d’œuvre de l’époque (XVIe siècle) qui ont conçu cette charpente. Ici, il n’est pas rare d’y croiser le grand murin, une espèce protégée de chauve-souris.

Azay le rideauAzay le rideau

Nouvel espace : le Pressoir 

David Lebreton, scénographe, a conçu un écrin de découvertes. Le Pressoir a été conçu comme une caméra obscura avec une lentille pour faire pénétrer la lumière.
Ici, tous les publics peuvent trouver des compléments d’informations, un enrichissement de connaissances sur certaines thématiques. Les visiteurs déficients visuellement peuvent toucher une maquette 3D du Château pour en saisir les volumes. Les personnes à mobilité réduite ne pouvant monter dans les étages peuvent admirer l’édifice par le biais d’un diaporama large de photographies.
Enfin, une table « miroir d’eau » retrace les époques clés avec une sélection d’illustrations et dates importantes.
La visite de cet espace muséographique peut se voir soit avant soit après celle du monument.

Azay le rideau
Entrée secrète au palais fermé du roi, Pieto.sO Peter Keene, 2015

Résidence d’artistes

Azay le Rideau offre les salles du premier étage à l’imagination d’artistes, grâce à l’invitation du Centre des Monuments Nationaux. C’est un duo qui a eu les faveurs d’une carte blanche. Piet.sO et Peter Keene ont conçu Les Enchantements d’Azay, une série d’installations animées, jouant l’illusion, la surprise, le miniature, le gigantisme.
C’est la patience qui prime pour s’amuser des découvertes que l’on peut faire. Un miroir qui révèle son reflet par intermittence, un banquet gargantuesque qui s’anime entièrement, de la pièce montée aux silhouettes anonymes.
En fin de parcours, le Palais fermé du roi niché dans un meuble est un petit bijou de détails et poésie.

Azay le rideau Azay le rideau

Château d’Azay-le-Rideau

19 rue Balzac
37190 Azay-le-Rideau
Tél : 02 47 45 42 04

Ouvert tous les jours
fermé le 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

site officiel : azay-le-rideau.fr

Share

Subodore au Palais Royal – sentir Louis XIV et Molière

Le Centre des Monuments Nationaux invite le grand public à jouer avec son odorat avec Subodore. 10 personnalités historiques qui ont habité, traversé, marqué le Palais-Royal sont évoqués à travers 10 parfums conçus par l’artiste parfumeuse Chantal Sanier.
Subodore est à inspirer sans modération jusqu’au 21 septembre.

Subodore

Molière, Anne d’Autriche, Le Régent en parfum 

Chantal Sanier a l’imagination débordante. Déjà, quand elle habitait le Palais-Royal, l’artiste avait l’impression de humer des présences fantomales. Elle a écrit, dessiné sur ce lieu emblématique. Il lui aura fallu 2 ans pour concevoir cette installation : traverser le temps, imaginer le souvenir de Molière, Richelieu, Louis XIV par le biais d’odeurs aussi puissantes, qu’énigmatiques, sensationnelles que déconcertantes. 

Il faut se pencher au-dessus des sphères en terre cuite pour basculer dans le temps.

L’artiste traduit les émotions qui se dégagent des histoires personnelles par des matières végétales. Et tente de retranscrire, par exemple, le désarroi de Louis XIV à l’âge de 5 ans, quand il perd son père et qu’il se retrouve seul dans une des ailes du Palais. L’enfant Roi se voit offrir un mélange de jasmin et d’amères racines. 

Elle imagine aussi le bouillonnement artistique autour de Mademoiselle Montansier qui a eu jusqu’à 40 théâtres en plein Paris. Ce sera un cocktail de mousses de chênes avec des fleurs. 

 

SubodoreSubodore

Métamorphose permanente 

La découverte peut être différente d’un jour à l’autre. Selon la chaleur, la fraîcheur. Chantal Sanier aiment aussi que les parfums évoluent seuls et rappellent que ce sont des matières vivantes. 

Subodore
Chantal Sanier partageant l’expérience Subodore

Le Palais-Royal plateau de cinéma 

L’administratrice du Palais-Royal nous a confié les coulisses de tournage de Mission Impossible. Quand elle a eu connaissance de la séquence de moto conduite à plein régime sous les arcades, elle a apposé un refus direct. La production a insisté. 

Alors Sylvie Vial a déballé une série de contraintes qui aurait dû démotiver toute équipe raisonnable. Mais Hollywood a les moyens : le studio a donc recréé un sol trompe l’œil, des bas de colonne pour éviter tout dégât. 

En fin de parcours une cascade avec une envolée spectaculaire à l’aide d’une grue qui soulevait une comédienne.
La séquence est en boite. Hâte de voir le résultat. 

BONUS : l’expérience Subodore réserve des scènes cocasses, visuellement originales. A vos appareils !

SubodoreSubodore

Subodore 

Expérience olfactive de Chantal Sanier

Galerie d’Orléans 

Au Jardin du Palais Royal

Jusqu’au 21 septembre 2017

tous les jours jusqu’à 22h

Share

Mario d’Souza au Château d’Oiron : une explosion de couleurs

Le Château d’Oiron donne carte blanche à l’artiste Mario d’Souza jusqu’en octobre. Ses œuvres et installations ponctuent le dédale de salles et la cour d’honneur de ce monument, véritable pépite artistique en plein cœur des Deux-Sèvres. Ce projet coloré baptisé Flow a fait appel à la précieuse collaboration des villageois. L’art déborde du cadre traditionnel : on adore !

Mario d'Souza
Le tout 1er selfie de l’artiste, en exclu totale pour UsofParis

Flow : un fleuve créatif de l’Inde à la France

Mario d’Souza connait Oiron depuis 20 ans. Il avait alors 16 ans et était jeune étudiant en Inde, quand il reçut un catalogue d’exposition du Château des mains d’un artiste.

Suite à la proposition de Carine Guimbard, administratrice du site, qui l’a rencontré par hasard il y a 9 mois, l’artiste installé en France depuis 16 ans, a choisi de devenir exceptionnellement châtelain. Cette résidence l’a conduit à occuper les lieux de 1 semaine à 10 jours par mois depuis janvier dernier.
Il a créé des moments d’échanges avec l’équipe du Château d’Oiron et les villageois qui ont enfilé, par exemple, des pailles pour les besoins d’une installation. Précision : tous et toutes étaient consentants. Mario a aussi concocté des plats goûteux avec des petites mains complices pour le soir de vernissage.

Mario d’Souza face à ses pairs

Et il n’est pas facile de se faire une place au sein du Château d’Oiron qui accueille une collection d’art contemporain unique et impressionnante. Christian Boltanski, Sol LeWitt, Wim Delvoye, Annette Messager, Marcel Broodthaers, Fabrice Hybert sont quelques-uns des grands noms qui en imposent avec des œuvres majeures, radicales, spectaculaires.

Mario d’Souza, également en résidence au Mobilier National, a choisi une certaine discrétion bien que ses propositions soient spectaculaires et qu’elles interpèlent les visiteurs. En effet, aucun cartel ne vient aider le visiteur à distinguer ses œuvres, ni à le renseigner sur leur sens.
C’est à chacun-chacune d’apprécier ces ponctuations sur les murs et escaliers de pierres, ces installations qui viennent exceptionnellement remeubler le Château d’Orion. Canapé large et coussins, commode, armoire et autres sièges extraits des collections du Mobilier National.

Des dessins de l’artiste sous cadres offrent des compositions et poétiques énigmatiques. Feuilles, fleurs sont accompagnées pour certaines de quelques gouttes de sang sur fond de couleur. Original, certains cadres sont posés à même le sol. L’artiste a pleine confiance en chaque visiteur.

Flow c’est une invitation à la poésie dans un monument national, un dialogue original entre un jeune artiste et ses pairs.
Une (re)découverte d’un ensemble de décors impressionnants.
C’est aussi un château qui retrouve le temps d’une exposition un ameublement qui n’est pas le sien, mais qui lui va si bien.

Flow
une exposition de Mario d’Souza

jusqu’au 8 octobre 2017

au Château d’Oiron
79100 OIRON
Tél : 05 49 96 51 25

Horaires :
ouvert tous les jours (week-end compris)
du 1er juin au 30 septembre 2017 : 10h30 à 18h
A partir du 1er octobre : 10h30 à 18h

Mario d'Souza

Share

L’Abbaye du Mont Saint-Michel et ses secrets, si proches

La Normandie n’a jamais été aussi proche et facile d’accès. Paris – Le Mont Saint-Michel sont quasiment porte à porte. Il est possible de partir à l’exploration de ce haut lieu du tourisme et de son Abbaye, sans sortir sa voiture ou en partager une avec un inconnu.
Le duo Intercités train + bus permet de voyager en toute quiétude pour se faire un trip culturel et patrimonial. 

Et profiter d’une visite qui donne accès à des décors en dehors du circuit grand public comme l’escalier de dentelle, vous rapprochant un peu plus de l’archange. 

Train direct pour la baie

Départ en gare de Montparnasse Vaugirard 3 à 7h38 avec un Intercités ultra confort griffé Normandie avec des visuels second degré conçus par Heula et le blason de la région Normandie.
Arrivés en gare de Villedieu-les-Poêles, un bus équipé de prises USB pour recharger ses appareils, attend les voyageurs pour les conduire au plus près du Mont Saint-Michel.
Il faudra ensuite enchaîner avec une navette new generation pour se retrouver au pied de ce village monument très apprécié par les Japonais.

L’Abbaye se laisse découvrir à travers un parcours grand public fait de pierres, escaliers, colonnes et gargouilles innombrables. Le périple donne à voir une multitude de points de vue sur l’édifice et le paysage aux mille nuances qui l’entoure. Aucune journée ne ressemble à une autre en lumière et en nuances de couleurs. Et ne croyez pas que la pluie pourrait gâcher ce moment. 

L’Abbaye : deux visites spectaculaires

Des visites originales viennent révéler quelques-uns des secrets ce lieu qui regorgent de recoins, escaliers et portent menant vers des lieux inconnus.
On a été totalement bluffé par la visite Dans le ciel de l’archange. Une porte tenue fermée donne accès grâce à conférencier à deux niveaux de terrasse de l’Abbaye. Deux niveaux pour apprécier aussi bien l’architecture incroyable, le village en dessous et la baie qui se découvre autrement.
L’escalier de Dentelle réserve un petit frisson avec ses balustrades ouvertes et son étroitesse. Tout en haut, le spectacle est captivant. Difficile de s’en extraire. 

L’autre visite : celle des cachots fait froid dans le dos. Car l’Abbaye a aussi une prison. Et quand les portes des cellules « témoins » dites des jumeaux et de Barbès s’ouvrent on ne peut qu’être pris de claustrophobie. La lumière du jour est rare.

Enfin, en été, l’Abbaye garde ses larges portent ouvertes pour une série de nocturnes grisantes jusqu’à minuit. Une manière de redécouvrir le monument avec une lumière tout autre. Spectacle garanti. 

Le test sans voiture est concluant.  On est prêt à renouveler avec deux autres destinations : Etretat et Honfleur !

L’Abbaye du Mont Saint-Michel

ouverture toute l’année
horaires du 2 mai au 31 août : 9h à 19h (dernière entrée à 18h)

La visite « Dans le ciel de l’archange »

tous les dimanches
Départ à 11h
Rendez-vous sur la grande terrasse
Visite conférence de 2h
Limitée à 18 personnes
Visite proposée par un guide conférencier
Sur réservation au 02 33 89 80 00 ou abbaye.mont-saint-michel@monuments-nationaux.fr

Visite« La Bastille des mers »

le 1er samedi du mois
Départ à 11h depuis la grande terrasse
limité à 18 personnes
Visite de 2h
Sur réservation au 02 33 89 80 00 ou abbaye.mont-saint-michel@monuments-nationaux.fr

Itinéraire Nocturne 2017 : L’habitant secret de l’abbaye
du 10 juillet au 26 août
Visite libre de 19h30 à minuit (dernière entrée 23h)
tous les soirs sauf le dimanche
sans réservation

Via Aeterna – Festival de musique du Mont-Saint-Michel et sa baie
du 21 au 24 septembre 2017

Share

Cloitre de l’Abbaye du Mont Saint-Michel : spectaculaire cure de jouvence

L’Abbaye du Mont-Saint-Michel accueille le public alors qu’une restauration impressionnante du cloître de la « Merveille » a débuté en janvier dernier.  Pour l’occasion, un ballet d’hélicoptères vient déranger la quiétude de ce lieu.
Ce décor impressionnant chef d’oeuvre de l’art Normand du XIIIe siècle avait reçu de nombreux dommages dus au temps, intempéries et aux touristes.
Le grand public est invité à participer à y participer en apportant sa « pierre à l’édifice ». L’initiative nous a plus. 

Chantier hors norme 

Ce n’est pas exclusivement le jardin suspendu qui a droit à une cure de jouvence méritée. C’est l’ensemble de la galerie du cloître de l’Abbaye du Mont-Saint-Michel qui fait l’objet d’une attention toute particulière. Etanchéité, le jardin est au-dessus d’une salle et donc d’un plafond qui a souffert. Le sol se voit abaissé notamment pour que les rosaces ne soient plus accessibles aux mains curieuses qui usent la pierre.
Mais aussi nettoyage et la remise en état de sculptures. Ainsi que la rénovation complète de la charpente lambrissée.

Le cloitre n’est pas pour autant fermé au public. Et pour cause, il fait partie du circuit qui ne peut être détourné. Cette particularité suppose de jongler et d’alterner les zones de chantier pour gérer la circulation. L’intervention sur la partie sol doit notamment se faire de nuit.
Autre spécificité, l’étroitesse des accès, ne permet pas de déplacer des éléments volumineux que ce soit le matériel, la terre du jardin, les gravas du sol, les nouvelles dalles. Il faut donc compter sur la participation exceptionnelle d’un hélicoptère. Sylvain Godebout, chargé d’opérations, chiffre déjà à 500 rotations.

Le jardin fera l’objet d’une consultation pour en faire une création originale contemporaine. Faute d’archives de références, il était impossible de récréer à l’identique ce qu’il pouvait être par le passé.

Notre pierre à l’édifice 

Cette rénovation qui fera de ce cloître un lieu à nouveau paisible, beau et captivant, mérite notre soutien à tous et toutes à la mesure de moyens. Aux côtés de mécènes institutionnels comme les associations américaines French Heritage Society, Florence Gould Foundation, mais aussi le Crédit Agricole de Normandie et la Fondation du Crédit Agricole Pays de France, nous pouvons aussi participer.

Une marinière au profit de la conservation de la « Merveille » a été conçue par l’entreprise normande Saint James. En édition limitée et à un prix raisonnable 45e pour du Made in France, cette marinière en coton portant fièrement la silhouette du Mont-Saint-Michel rapporte 2,50e de profit pour la rénovation du cloître.
La marinière mixte est en vente dans les boutiques françaises et étrangères de Saint James ainsi qu’à l’Abbaye, à Carnac et aux tours de la Rochelle.

Le site de dons en ligne Ma pierre à l’édifice permet aussi directement de faire un donc. A partir de 1 euro, il est possible de participer à la sauvegarde d’un lieu historique, patrimonial, participant au rayonnement de notre pays à l’international.

Chantier de restauration du cloître de la « Merveille »
de l’abbaye du Mont-Saint-Michel 

de janvier à novembre 2017

Mécénat : 
La marinière Mont-Saint-Michel de Saint James en vente jusqu’au 15 octobre 2017

le site de dons en ligne mapierrealedifice.fr

Share

Château de Versailles : sous les Grandes eaux musicales – visite exceptionnelle !

La saison des Grandes Eaux Musicales revient en force. L’occasion de visiter les coulisses de ce patrimoine français. Pas d’électronique, ni d’ordinateur à Versailles pour contrôler l’ensemble de la mise en eau des bosquets et autres fontaines dorées de jour comme de nuit. La mécanique souterraine n’a plus d’âge : 400 ans, imaginez !
Et nous de crapahuter dans les galeries souterraines et sous le spectaculaire et étroit Bassin de Latone.

Et nous de crapahuter dans les galeries souterraines et sous le spectaculaire et étroit Bassin de Latone. Les petites mains des fontaines 

C’est une équipe de plus d’une dizaine de personnes qui se charge tous les week-ends d’avril à septembre d’actionner les manivelles pour lancer la féerie des eaux.
Ce samedi d’avril, c’est le fontainier Jean-Luc et son adjoint Jean-Paul qui nous font la visite des souterrains qui cachent 35 km de canalisations.
Claustrophobes et autres craintifs.ves de lieux humides, notre terrain d’exploration du jour ne vous plairait sans doute pas.

Et pourtant, il recèle quelques secrets que nombreux aimeraient découvrir en vrai.
Petite descente sur chemin de terre et les premières canalisations nous accueillent dans une lumière électrique, la lumière du jour n’est qu’un souvenir. Les longs tuyaux vont nous suivre jusqu’à la découverte de l’araignée sous le Bassin de Latone. 

On ne sait même pas si Louis XIV y a mis seulement un seul soulier, mais nous, c’est généreusement que nous offrons mains, dos et jean pour cette visite exceptionnelle.
Le parcours est semé d’obstacles : sol glissant par endroits, canalisations qui vous encerclent, voûte qui invite à vous courber, échelle étroite et tuyauterie humide.
En chiffre, c’est 4 500 m3 d’eau à l’heure qui circulent pour alimenter les bassins.

Spectaculaire Bassin de Latone

Pour explorer les dessous du Bassin de Latone, le meilleur moyen est d’escalader cette araignée faite de bras soudés au plomb. L’occasion pour le fontainier de nous rappeler qu’il n’y a plus de formation pour la soudure au plomb d’où la difficulté de recruter de nouveaux profils. C’est étroit, humide et sans éclairage naturel. Et pourtant la vision est unique et inoubliable.

Une fois dehors, on contemple le coup de mains et reins du fontainier qui s’attelle à lancer le ballet d’eau du Bosquet des Rocailles ou salle du Bal.

Découvrir la fontaine d’en haut est impressionnant. Proximité totale avec cet ensemble de rocailles qui compose cette architecture.

Le Bassin de Latone se déploie et joue de sa brillance avec les rayons de soleil. L’avantage des mois d’avril et mai est l’affluence plus raisonnable des jardins qui permettent de profiter au mieux de cet ensemble.

BONUS : cette année Le Bassin des Enfants Dorés est remis en eau. Discrète, cette fontaine ne doit pas vous échapper pour autant.
Enfin, l’art contemporain est présent aussi de manière pérenne avec la création de verre par Jean-Michel Othoniel jouant de sa transparence. Captivant !

Processed with VSCO with nc preset

Château Versailles spectacles 2017

Les Grandes Eaux Musicales
Tous les week-ends
du 1er avril au 29 octobre

Horaires :
Mise en eau du Bassin du Miroir toutes les 10 minutes de 10h à 19h
Mise en eau du Bassin de Neptune à 17h20 (pas de mise en eau les mardis)
Mise en eau du Bosquet du Théâtre d’Eau toutes les 15 minutes de 10h à 19h

Les Grandes Eaux Nocturnes
Tous les samedis soirs d’été à partir de 20h30
du 17 juin au 16 septembre

Save the date 
Spectacle pyrotechnique Louis XIV, le Roi de Feu par Groupe F : les 6, 7, 12, 14 juillet
Fêtes galantes le 29 mai
Le grand bal masqué le 24 juin
Soirées de gala avec Cecilia Bartoli le 12 juin
Les voix royales 

Share

La Conciergerie fait sa Révolution avec Histopad & nouveau parcours

La Conciergerie est de toutes les révolutions : sociale, historique et technologie ! La preuve avec un nouveau parcours de visite, une belle collection d’objets, l’évocation la plus fidèle de la cellule de Marie-Antoinette, le tout agrémenté d’une tablette (l’Histopad) pour réalité augmentée et autres sources d’infos précieuses sur ce monument de Paris. 

La Conciergerie paris fait sa révolution visite avec histopad réalité augmentée photo usofparis blog

T’es à La Conciergerie : décroche de ton phone ! 

Deux catégories pour cet article : exposition et geek !
Oui, il est possible d’allier joies historiques et plaisirs de geeks.
Le Centre des Monuments nationaux a trouvé la solution pour attirer les jeunes aussi les geeks blasés par leur dernier filtre Snapchat.
Armés de notre histopad, l’exploration de La Conciergerie se fait avec encore plus d’envie et d’entrain. On est prêt à venir en bande pour partager nos découvertes.
Et on pensait tout connaître de ce lieu qui a traversé les siècles. Saisir son architecture à l’époque médiévale fascine tout simplement. Car il est possible avec la réalité augmentée de traverser le temps, de se frotter à ce que pouvait être ce décor qui s’est depuis vidé de ses occupants.
Dans les cuisines, il ne manque plus que les odeurs.
Seul inconvénient : de partager cet instrument en cas de grosse influence. On aimerait le garder pour soi pour tout explorer.

Clés et serrures de La Conciergerie Paris visite collection centre des monuments nationaux

La Conciergerie paris visite chapelle cellule marie antoinette photo usofparis blog

La cellule de Marie-Antoinette révélée 

Les poupées de cire ont laissé place à des mises en scène plus sobres. C’est plus classe définitivement. La Conciergerie a les pierres bien ancrées en 2017.  Et la cellule de la Reine décapitée révèle enfin ses secrets à travers l’écran que l’on peut déplacer au cœur de la chapelle qui lui est dédiée. On peut entrer dans son intimité, découvrir les quelques objets (archives en vitrine et évocation numérique) seuls témoins de sa présence en ces murs. C’est d’autant plus touchant.
Troublant de découvrir aussi les 4 000 noms, prénoms et professions de celles et ceux qui ont eu à paraitre devant le tribunal révolutionnaire. On en frémit pour elles, pour eux.
Des prêts du Musée Carnavalet (actuellement en cure de rénovation) et du Musée de la Révolution (Isère) offrent de nouveaux éclairages et nous font palper la dure réalité des lieux.

La Conciergerie fait sa Révolution pour le bonheur du plus grand nombre, nous transporte au Moyen-Age et en période révolutionnaire.
La Conciergerie comme vous ne l’avez jamais vue.

La-Conciergerie-Paris-de-nuit-visite-monument-prison-photo-usofparis-blog

La Conciergerie fait sa Révolution
2, boulevard du Palais
75001 PARIS

Horaires : 
ouvert tous les jours de 9h30 à 18h
dernier accès 30 min avant la fermeture

L’Histopad : à la location pour 6,50€
Disponible en 6 langues: français, anglais, allemand, espagnol, italien et chinois
Prévoir : 1 à 2h de visite

Share

Le Centre des Monuments Nationaux s’offre une nouvelle révolution numérique

Depuis deux ans, le Centre des Monuments Nationaux (CMN) travaillait sur sa refonte numérique.
Ce mardi, nous assistons à la conférence de presse de lancement de cette nouvelle révolution pour cette institution qui gère 100 monuments à travers la France : nouveaux sites internet, médiation numérique, appli, plateforme de développement interne, site de mécénat grand public, jeux vidéo, visite virtuelle…
Nous avons choisi de faire un focus sur quelques-unes de ces nouveautés.

Philippe Bélaval, le président du CMN, est heureux et fier de mettre en lumière les innovations actuelles et futures.

Centre des monuments nationaux CMN site web billetterie visite liste balade nouveauté photo by blog United States of Paris

La galaxie web du CMN

C’est bien une galaxie 2.0 que le Centre des Monuments Nationaux a mis en ligne, ce matin, avec un site père et des sites fils pour chacun des cents édifices et aussi pour chaque exposition.
Mot d’ordre : unification graphique, clarté et modernité pour se tourner vers l’utilisateur, le visiteur.
La navigation est vraiment bien pensée, fluide et intuitive.
Il faut bien satisfaire les 3 millions de visiteurs uniques  du site !

Centre des monuments nationaux CMN site web billetterie visite liste balade nouveauté Sainte Chapelle

Les réseaux sociaux sont un des axes majeurs de cette refonte.
Twitter (23 130 followers*), Instagram (8 730 abonnés*), Facebook (34 850 fans*), Youtube (440 000 vues* sur 146 vidéos) mais aussi Vine prennent une place importante dans le rapport avec le public.
Le CMN  a donc choisi de mettre encore plus en lumière ces modes de communication et de promotion des lieux, des évènements et des expositions.
Chaque site relaie donc les partages des visiteurs.

Centre des monuments nationaux CMN site web billetterie visite carnac balade instagram twitter vine facebook youtube

Envie de planifier une visite sur un site particulier ? Aucun problème.
La recherche géographique permettra de trouver le monument proche de votre prochain lieu de villégiature et le moteur de recherche de sélectionner celui pour lequel vous êtes venu dénicher quelques infos.

Centre des monuments nationaux CMN site web billetterie visite liste balade nouveauté la motte Tilly

On aime le résumé rapide et synthétique en quatre carrés avec les horaires d’ouverture, la météo et les tarifs comme pour le Château de la Motte-Tilly. Ces infos sont, bien évidemment, disponibles pour les autres sites.

Une billetterie en ligne plus efficace
Un peu en retard sur ce point déterminant, voire vital pour le CMN, c’est donc une billetterie numérique repensée qui prend forme.
Bientôt, tous les monuments seront réservables via internet en quelques clics afin de faciliter vos visites.

Toute cette galaxie web ne serait possible sans ce que le CMN appelle « l’usine à sites. »

L’usine à applications

Le Centre des Monuments Nationaux souhaite offrir à ses visiteurs la meilleure expérience possible, et pour cela, il y a les applications de visites, consultables durant la visite ou à distance.
La dernière mise en ligne en février est celle des Alignements de Carnac (pour le moment uniquement disponible sur Android).

Centre des monuments nationaux CMN appli carnac site web billetterie visite virtuelle balade nouveauté photo by blog United States of Paris

Téléchargeable en Freemium (gratuite pour promenade 2.0 de 30 min mais avec option payante pour celle de 3 heures) elle vous plonge dans le site, vous géolocalise si vous êtes sur place, tout en vous proposant un parcours de visite et vous offre des informations complémentaires.

Centre des monuments nationaux CMN site web billetterie visite liste alignements carnac application photo by blog United States of Paris

Pour créer ces applications, le CMN a mis en place un outil interne vraiment bluffant.
Sur le modèle de WordPress (un système de gestion de contenu pour site internet ou CMS que nous utilisons pour gérer ce blog), une usine à applications a été créée.
C’est un système de création interne qui permet aux contributeurs de concevoir une application sans connaître la programmation.
Grâce à des modules prédéfinis comme l’insertion de QRcode, de quizz texte ou photos, de carte intéractive, de modules de photo augmentée pour les visiteurs (qui permettent, par exemple, de s’insérer dans un décor), une application peut être mise en ligne sur les différents stores en dix jours.
Ci cen’est pas une révolution interne !

Histopad : votre compagnon de visite
Cette tablette est un complément de visite. Le premier site qui en bénéficiera en décembre sera la Conciergerie à Paris.
Sur ce WorkInProgress de visite en réalité augmentée, nous avons pu nous balader dans deux lieux : La Grand Salle en période médiévale (actuellement la salle des pas perdus du Palais de Justice) et la Cellule de Marie-Antoinette pour la période révolutionnaire (actuellement la Chapelle Louis XVIII).

Centre des monuments nationaux CMN site web billetterie visite liste balade nouveauté Conciergerie médiateur numérique photo by blog United States of Paris

Grâce à des objets géolocalisés sur le site, vous obtiendrez plus d’infos sur l’histoire et la vie à ces époques : le XIVe siècle sous Philippe Le Bel et le XVIIIe sous la révolution française.
La mise en place de médiateur nomade sera l’occasion de remodeler l’espace de visite. Avec de la mise ne place de l’Histopad, la cellule reconstituée de Marie-Antoinette ne sera plus dans le circuit de visite afin de laisser place à une mise en scène plus importante autour de sa vie et de son procès.

Ma pierre à l’édifice : le mécénat participatif
Suite au succès de leur partenariat avec My Major Company en 2013 avec l’opération « Tous mécènes » pour l’expo JR au Panthéon ou la restauration du pont-levis du Mont-Saint-Michel, le CMN a souhaité mettre en place son propre site de mécénat grand public : Ma Pierre à l’édifice.

Centre des monuments nationaux CMN ma pierre a l edifice mapierrealedifice site web mécénat partcitipatif

On oublie certainement pas mal de nouveautés de ce dispositif 2.0 du Centre des Monuments Nationaux version 2016
Mais cette (r)évolution est une avancée majeure dans la mise en lumière et la découverte du patrimoine de notre hexagone !

Le Centre des Monuments Nationaux
100 sites à travers la France donc proches de chez vous !

 

*Chiffres au 3 mars 2016

Share