Archives par mot-clé : patrimoine

Le hameau de la Reine à Versailles : l’idéal retrouvé !

L’aventure débute lorsque Marie-Antoinette fait un rêve en apparence anodin. Celui de permettre à ses enfants de grandir dans un environnement simple, en harmonie avec la nature, proche du Château de Versailles. S’engage alors la construction d’un hameau à l’image de la Reine de France. Fragile, malmené par le temps, transformé par l’Impératrice Marie-Louise, il a bien failli disparaître. Ayant retrouvé aujourd’hui sa superbe d’antan, venez succomber au charme de ce village idyllique pour une promenade hors du temps…

 

À l’origine

En cette fin du dix-huitième siècle, la nature est à l’honneur. De nombreux jardins à «fabriques» (petits pavillons d’ornements) aux styles variés voient le jour comme à Chantilly chez le prince de Condé mais également au Raincy chez le duc d’Orléans. La campagne est à la mode, même à Versailles. En effet, il est possible de voir Louis XVI labourer son potager lors de séances publiques !

Hameau de la Reine

C’est pourquoi, en recevant de son époux le Petit Trianon en cadeau, Marie-Antoinette décide d’en faire son Éden. Lassée du protocole royal, elle y retrouve une certaine intimité. Avec ses enfants, elle crée un univers parfait avec une nature totalement repensée, fantasmée et semblant faussement inexplorée par l’homme.

Sous le commandement du Premier architecte du Roi Richard Mique, les travaux débutent à partir de 1777.

Hameau de la Reine

Le village bucolique

Étant tout de même Reine, Marie-Antoinette exige l’originalité ! Elle désire un village à part entière sur le modèle absolu de rusticité de l’époque : la Normandie.

Autour d’un lac artificiel s’articulent des maisons délicieusement champêtres aux colombages et toits de chaume. Chacune a une utilité clairement définie selon une certaine graduation. Car il ne faut pas s’y méprendre, à l’instar d’un château, le hameau reste une demeure royale.

Hameau de la Reine

Cinq bâtiments sont réservés à l’usage de la Reine et de ses invités : la salle du billard pour les divertissements, le boudoir pour les confidences, le moulin, la laiterie de propreté pour les dégustations et bien entendu la maison de la Reine pour la vie quotidienne. Dans un appartement de repos se trouve la chambre de Marie-Antoinette. Comme le veut la tradition, elle se situe à l’étage supérieur, à l’endroit le plus élevé. Petite anecdote : elle n’y a jamais dormi car elle préférait le confort du Petit Trianon ! 😉

Hameau de la Reine

Le reste des maisons sert au fonctionnement du hameau : la ferme et ses annexes, la grange (servant à l’occasion de salle de bal), le colombier, le réchauffoir comme cuisine et la laiterie de préparation.

Une période de transition

Après la révolution, le hameau se transforme en lieu de débauche et le mobilier dispersé. Cette période desservira grandement à l’image de Marie-Antoinette dans l’imaginaire collectif, l’associant à la luxure.

Il faut attendre l’Empire pour une remise en état importante avec plus d’aisance tout en conservant l’esprit initial avec une élégance simple et délicate.

Depuis, le hameau a subi quelques travaux d’entretien afin d’être occasionnellement utilisé sous Louis-Philippe ou Napoléon III.

Bien qu’entretenu régulièrement, l’état du hameau devenait critique, notamment la maison de la Reine.

 

Hameau de la Reine

Le temps du renouveau

Dès la fin du XXème siècle, des restaurations commencent dans le but de redonner du panache au hameau. Les bâtiments sont rénovés et les jardins réaménagés. Les travaux réalisés permettent d’offrir une combinaison inédite entre l’état d’origine et celui de l’Empire, selon la documentation retrouvée.

Hameau de la Reine

Quel étonnement lorsque vous pénétrez dans la maison de la Reine… Nous comprenons mieux d’où provient l’appellation chaumière à surprise ! Le contraste entre l’aspect extérieur et intérieur est saisissant. Ici, tout n’est que luxe, élégance, volupté et raffinement.

La hiérarchie se retrouve également dans les matériaux utilisés. En effet, pour les pièces d’usage simple, le noyer est de rigueur. L’acajou est réservé aux pièces de transit tandis que les salles d’apparat se recouvrent naturellement de matières nobles dont beaucoup d’or.

Hameau de la Reine

Encore émerveillés de ce que nous venions de découvrir, nous avons eu un privilège très agréable ! La visite officieuse du boudoir en attente de restauration, c’était fascinant…

Cette journée fut un véritable saut dans le temps et nous comprenons mieux pourquoi Marie-Antoinette aimait s’y réfugier. Alors, profitons de la chance qui nous est offerte de découvrir ce petit coin de paradis car cette restauration a été faite pour nous. Ce serait quand même dommage de ne pas en profiter… 😉

Hameau de la Reine

Bonus 1 : À noter le côté pittoresque de la tour de Marlborough. Édifiée tel un phare sur le lac, elle sert au stockage du matériel de pêche. Son nom provient de la berceuse Malbrough s’en va-t-en guerre fredonnée régulièrement au dauphin par sa nourrice.

Bonus 2 : La légende raconte que Marie-Antoinette a pu déguster jusqu’à la veille de son exécution non pas du pain, ni même des brioches, mais des laitages provenant de son hameau !

by Jean-Philippe 

Le hameau de la Reine

Ouvert tous les jours
de 12h à 17h30 ou 18h30 selon la saison

Fermé le lundi et le 1er mai

Plus d’informations sur la page : www.chateauversailles.fr/decouvrir/domaine/domaine-trianon/hameau-reine

Share

Mystery game à la Conciergerie : enquête policière sur fond d’histoire

19h, Paris, la Conciergerie. La salle des Gens d’Armes est désertée par le public. On nous a appelés en urgence. Le CMN fait face à une scène peu habituelle : une femme retrouvée morte dans un des cachots de la Révolution. La directrice nous accueille accompagnée d’une Capitaine de la Police Judiciaire. Nous voilà donc propulsés stagiaires OPJ, durant 1h30, afin de trouver le coupable.

Go pour la 3ème session du Mystery game (ou Murder party) lancé par le CMN en février 2018.

Mystery Game Mystery game

Une enquête #IRL dans un monument national

Ce Cluedo vivant prend place sous les majestueuses arcades de la Conciergerie. Car ce n’est pas un escape game, mais bien une vraie enquête policière que l’on doit mener.
Les personnages sont des comédiens de la compagnie théâtrale La Petite Main. On est réparti en brigades de 3 à 5 enquêteurs. Puis nous sommes conduits vers les 3 témoins que nous devrons interroger pour trouver le coupable.

Mystery game

Scène du crime, indices, fiches de police, rapport d’autopsie. Les éléments constitutifs  du dossier sont là pour nous aider à avancer.
Les interrogatoires se déroulent à la fois avec toutes les équipes réunies et aussi par équipe. Heureusement, car ces témoins ne sont pas forcément très coopératifs. Et comme dans une enquête réelle, votre progression fera apparaître d’autres indices, d’autres infos.

Une intrigue bien ficelée

Ce jeu théâtral est vraiment immersif. A l’opposé des escapes game traditionnels, l’interaction avec les acteurs témoins/suspects est essentielle. Et c’est top car les personnalités radicales de leur rôle parsèment d’embuches notre volonté de justice. Une question mal posée et la réponse peut vous dévier de notre recherche.
Et nous n’avons pas tous les mêmes rapports aux personnages : certains seront gentils et d’autres plus rentre dedans. Chacun son style pour débusquer le meurtrier.

Mystery game

Ce mystery game est une expérience théâtrale dont vous êtes aussi l’acteur et donc le possible héros. Encore plus qu’enfermé dans une pièce, notre personnalité se révèlera aux autres et inversement.

On sort de cette aventure, vanné. Même si on ne trouve pas la solution, on passe un moment intense et passionnant tant l’histoire est complexe et les acteurs toujours justes.

Mystery game

Il faut saluer le travail d’écriture et de création de la compagnie La Petite Main. Un vrai mélange de fait historiques et d’inventions.

Un concept déjà plébiscité

Lors de l’ouverture à la réservation des deux sessions précédentes, 2000 inscriptions… pour 60 places.

 

Un succès que le CMN n’avait pas prévu. L’équipe est en plein brainstorming afin de trouver les moyens pour répondre à la demande.
Et l’autre surprise pour eux fut l’engouement des jeunes de moins de 30 ans et des Franciliens pour cette aventure.
Un gros plus pour l’institution qui souhaite enrichir les expériences de visite et a aussi la volonté d’attirer les habitants de la région qui délaissent souvent les monuments historiques car ils pensent les connaitre.

Guettez bien le site de la Conciergerie pour découvrir les dates des prochaines enquêtes !

On recommande sans aucune réserve.

Mystery game

Mystery game

Mystery game

Par la Compagnie La Petite Main

Les nouvelles dates sont annoncées sur le site :
Paris-conciergerie.fr/actualites/Murder-Party
Et il y a du choix jusqu’en décembre 2018

Tarifs : 25 € adulte, 15 € moins de 26 ans
Jeu pour tous à partir de 10 ans

La Conciergerie
2, boulevard du Palais
75001 Paris

Share

Jardin Bistronomique : un écrin éphémère pour brunch et dîner Unik

Unik, c’est le concept de restaurant éphémère de Paris Gastronomie, créé par le chef Benjamin Le Moal associé à l’agence Compliss. Au cours de 3 week-ends exclusifs de juillet, il prend possession du 6, Mandel pour vous proposer brunch et dîner dans un lieu unique : un hôtel particulier proche de la place du Trocadéro, face à la Tour Eiffel.

Jardin Bistronomique 6 Mandel Jean-Christophe Stöerke restaurant éphémère unik Tour Eiffel Paris Gastronomie photo by blog United States of Paris
Cet hôtel particulier est spectaculaire. Outre son jardin privé de 130 m2 redessiné par le maître des lieux Jean-Christophe Stöerkel, architecte paysager, la bâtisse transformée en chambre d’hôte et lieu d’événements, cache derrière ses murs tout un pan de l’histoire de Paris, tant artistique qu’architecturale.

Et notre hôte du jour, nous la conte avec passion.

Jardin Bistronomique 6 Mandel Jean-Christophe Stöerke restaurant éphémère unik Paris Gastronomie photo by blog United States of Paris
Située dans le XVIe arrondissement, cet hôtel particulier est construit en 1883 en plein milieu des carrières qui servent au Baron Haussmann pour le nouvel aménagement de la capitale.
Plus tard, c’est Pearl White (première star du cinéma muet américain) qui s’entiche du lieu et y vit après s’être fait évincer d’Hollywood avec l’arrivée du cinéma parlant. Elle sera une des belles cocottes de Paris.

Par la suite, la Princesse de Caraman-Chimay, (héritière de la bière belge du même nom) tombe sous le charme de cet immeuble triangulaire.

Jardin Bistronomique 6 Mandel Jean-Christophe Stöerke chambre d'hote art culture dior Paris Gastronomie photo by blog United States of Paris

En 1956, Christian Dior rachète les lieux pour y vivre avec son compagnon Jacques Homberg, qui y vécu jusqu’à sa mort.

Les lieux ont ensuite subi les assauts de pillard et d’un marchand de biens. A tel point que la magnifique salle de bains art nouveau et son immense baignoire voulues par Pearl White, et classée à l’époque, ont été vendues.
Tous les agencements réalisés par Christian Dior ont eux aussi été dilapidés dans les années 2000.

Jardin Bistronomique 6 Mandel Jean-Christophe Stöerke Chambre d'hôte restaurant éphémère unik Paris Gastronomie photo by blog United States of Paris

Et c’est en passionné de l’histoire que Jean-Christophe Stöerkel a tenu à recréer la chambre de Christian Dior, qui peut vous accueillir, pour une ou quelques nuits uniques.
Les toiles de jouy des murs et des tentures ont été imprimées à partir des motifs originaux retrouvés dans les archives de la Maison Frey. La majestueuse cheminée de la salle principale a aussi été reconstruite d’après le modèle originel.

Jardin Bistronomique 6 Mandel Jean-Christophe Stöerke art culture architecture unik Paris Gastronomie photo by blog United States of ParisMême si pour des raisons d’agencement, la chambre Dior n’est pas située à son étage d’origine, le travail de reconstitution de Jean-Christophe Stöerkel est impressionnant.

Nous n’avons pas pu visiter les 6 étages que compte le lieu, mais sachez que durant les trois week-ends d’exception du restaurant éphémère, un bar à champagne vous accueillera au 6ème étage.

Jardin Bistronomique 6 Mandel Jean-Christophe Stöerke restaurant éphémère unik jardin hotel particulier photo by blog United States of ParisCôté restaurant éphémère, les cuisines accueillent donc Benjamin Le Moal à partir du 4 juillet.

Formé par la prestigieuse École Ferrandi, et passé par les cuisines de Philippe Mille ou Dominique Fonseca le jeune chef est le créateur de Paris Gastronomie, un service de restauration à domicile.
Son envie de partager son art culinaire le pousse aussi à s’investir dans des restaurants éphémères via UNIK.

Jardin Bistronomique 6 Mandel Jean-Christophe Stöerke restaurant éphémère Benjamin le moal brunch diner unik Paris Gastronomie photo by blog United States of Paris

Au 6 Mandel, c’est pour trois week-ends gastronomiques qu’il pose ses couteaux dans ce Jardin Bistronomique unique en son genre : le samedi dîner champagne et le dimanche brunch (dont nous avons eu un avant-goût alléchant) entre soleil et ombre.

Jardin Bistronomique 6 Mandel restaurant éphémère unik  Benjamin le Moal Brunch Diner Paris Gastronomie photo by blog United States of Paris
Alors ne serait-ce que pour découvrir la magie de cet hôtel particulier, l’hésitation est inenvisageable.

Jardin Bistronomique
6 avenue Georges Mandel – 75016 Paris

Les samedis 4, 11 et 18 juillet 2015
Dîner de 19h30 à minuit
Tarif : 79€

Les dimanches 5, 12 et 19 juillet 2015
Brunch de 11h00 à 16h00
Tarif :
55€

Et bonus : la formule bistrot buvette les 11 et 18 juillet 
1 planche de charcuterie et/ou fromage + 1 verre de vin
20€ par personne

Les menus sont disponibles ici

Share

Le Miel de Paris : Audric partage sa passion des abeilles en plein Paris

Ce samedi, nous sommes parti, en plein Paris, à la rencontre de butineuses. Sous l’oeil expert d’Audric de Campeau, l’apiculteur et fondateur du Miel de Paris, nous avons découvert les ruches des Invalides et de l’École Militaire. Une initiation bourdonnante dans des lieux parfois inaccessibles au public.

Miel de Paris Audric de Campeau honey fabrication abeilles ruche gastronomie bio diversité goût Photo by Blog United States of Paris
L’ami Audric est un passionné :  il a le miel et le pollen dans le sang. C’est avec un débit plus rapide qu’un battement d’aile de notre hyménoptère préféré qu’il nous compte son histoire : sa découverte des abeilles à l’adolescence, ses vignes en Champagne et l’arrivée de ses ruches à Paris.

Miel de Paris Audric de Campeau honey hôtel des invalides fabrication honey abeilles ruches gastronomie bio diversité goût Photo by Blog United States of Paris
Celles des Invalides ont une histoire peu commune. Tout à commencé par un courrier envoyé un 1er avril, le Commandant des Invalides a laissé lettre morte pensant à un canular. Après un an, Audric reprend alors contact et pose ses ruches au sein des Invalides. Vient ensuite le soutien de la société Green Tomato Cars qui choisit de participer à l’aventure avec l’installation de deux nouvelles ruches et qui nous a conduits à cette rencontre ensoleillée. C’est effectivement le service de VTC green de Paris qui est venu nous chercher et nous a approché au plus près des ruches et dans les meilleures conditions (clim, wifi embarqué et discrétion).

Depuis, Audric a installé de nouvelles locataires à l’École Militaire, au Ministère de l’intérieur Place Beauvau, au Musée d’Orsay, entre autres.

Miel de Paris Audric de Campeau Green Tomato Cars honey fabrication abeilles miel ruche Hôtel des Invalides gastronomie bio diversité goût Photo by Blog United States of Paris
Première surprise aux Invalides : le rendement des protégées de notre apiculteur est 3 fois supérieur à de celui des butineuses en pleine campagne (50 à 60  kg par an à Paris contre 20 kg en pleine campagne).

Il fait dire que, contre toute attente, les plates-bandes de la ville des lumières ne sont pas si polluées que l’on pourrait croire pour les abeilles. La politique de traitement bio des espaces verts y est pour beaucoup, aucun pesticide à l’horizon. Épanouissement total !

Miel de Paris Audric de Campeau Green Tomato Cars miel fabrication abeilles ruche gastronomie bio diversité goût Photo by Blog United States of Paris
Et le terreau agronomique de Paris, avec ses espèces d’arbres et de fleurs exotiques venues des quatre coins du monde, assure aux abeilles un butinage sans période de disette entre mars et novembre. A Paris, les abeilles ne manquent jamais de fleurs.

C’est avec joie et gourmandise que nous avons trempé notre doigt dans les rayons frais (et à température de la ruche soit 37°C ) afin de gouter au nectar à même la source.

Miel de Paris Audric de Campeau Green Tomato Cars abeilles ruche miel fabrication honey gastronomie bio diversité goût Photo by Blog United States of ParisSon goût si particulier ne permet aucun alliage avec des miels venus d’autres lieux de Paris ou d’autres régions.

Après les Invalides, nous faisons un saut du côté de l’École militaire  pour nous approcher de deux ruches qui font face à la Tour Eiffel.

Miel de Paris Audric de Campeau abeilles honey fabrication ruche toit école militaire Hôtel des Invalides gastronomie bio diversité goût Photo by Blog United States of Paris
Seuls les privilégiés qui font partie du cercle restreint d’Audric, et les visiteurs occasionnels comme nous ce jour-là, ont accès à ce lieu magique.
D’ailleurs Filou, le compagnon à quatre pattes de notre apiculteur, est tout à son aise sur le clocheton qui accueille les butineuses.

Miel de Paris Audric de Campeau toit école militaire invalides abeilles ruche gastronomie bio diversité goût filou chien Photo by Blog United States of Paris
Une pause exceptionnelle face à la Dame de Fer est impossible à refuser.
Le moment de déguster la cuvée « Miel de Paris« , qui provient des ruches de l’École militaire, avec un peu de fromage et du pain. C’est le top !

Miel de Paris Audric de Campeau Green Tomato Cars honey abeilles ruche gastronomie bio diversité goût Photo by Blog United States of Paris
D’ailleurs ce miel a des saveurs vraiment différentes de celui goûté plus tôt aux Invalides. Pourtant seul quelques kilomètres les séparent. C’est pourquoi la production chaque rucher parisien est vendue sous un nom différent : Miel d’Orsay pour Orsay, Miel de l’Empereur pour les Invalides.

Même si l’action d’Audric de Campeau et du Miel de Paris est  soutenue, notamment par GreenTomatoCars, l’apiculteur est plutôt pessimiste sur le devenir des abeilles en général. Les visites de ses ruches sont l’occasion pour lui de sensibiliser le public au problème essentiel qu’est la survie des abeilles.

Photo by Green Tomato Cars
Photo by Green Tomato Cars

Il faut savoir que 40 % de l’alimentation mondiale est en lien direct avec la pollinisation effectuée naturellement par les abeilles.
En somme, sans les abeilles, notre garde-manger va se réduire rapidement. Sans abeilles, plus de fruits !

Et pour notre apiculteur, il est temps de s’alarmer. Cet hiver, l’Ardèche, département le plus gros producteur de miel, a perdu environ 80% de ses ruches.
Et il y a plusieurs facteurs à cela : les pesticides, ennemi bien connu des abeilles, la suppression des haies de bocage, un acarien virulent qui décime la population et le frelon asiatique qui se répand dans toute l’Europe. Mais pour ce dernier, une plante carnivore sera peut-être la solution… La nouvelle est toute fraîche !

Miel de Paris Audric de Campeau Green Tomato Cars honey fabrication abeilles ruche essaim gastronomie bio diversité goût Photo by Blog United States of Paris
Le principal problème des ruchers urbains est la gestion des risques, à savoir, principalement, la séparation d’un essaim, ou essaimage, quand la reine devient trop vieille, ou la population de la ruche trop importante.

Et même si Audric suit de près le vieillissement de ses reines dans chaque ruche afin de contrôler ce moment fatidique, un incident peu vite survenir : comme lors de la visite d’Elizabeth II aux Invalides.

Miel de Paris Audric de Campeau honey Green Tomato Cars abeilles reine ruche contrôle gastronomie bio diversité goût Photo by Blog United States of Paris
Un essaim a quitté de sa ruche d’origine est a donc entrainé un petit moment de panique pour les officiels.
Mais il faut savoir d’un essaim en transit n’est pas agressif ! Alors si d’aventure vous en croisez un en plein Paris, gardez votre calme et appelez Audric !

Miel de Paris Audric de Campeau Green Tomato Cars honey Tour Eiffel abeilles rûche gastronomie bio diversité goût une Photo by Blog United States of Paris

Le Miel de Paris
by Audric de Campeau

Plus d’infos sur son site et Facebook

Les points de vente sont : Fauchon (8e), Galeries Lafayette Gourmet (9e), Grande Épicerie du Bon Marché, boutiques du Musée d’Orsay et du Musée de l’Armée aux Invalides.

Share

De Versailles au Château de la Motte Tilly : à la rencontre de l’abbé Terray

Il existe des personnages marquants de notre Histoire tombés dans l’oubli. L’abbé Terray, ministre sous le roi Louis XV est de ceux-là. Le Centre des Monuments Nationaux et le Château de Versailles viennent nous rappeler l’importance de cet homme en lui consacrant une exposition « De Versailles à La Motte Tilly, l’abbé Terray, ministre de Louis XV » dans un écrin exceptionnel : son domaine de La Motte Tilly.

abbé Terray expo Château de La Motte Tilly Domaine du chateau versailles histoire art monuments nationaux beau photo by Blog United States of Paris
A quelques kilomètres de Provins et à une heure de Paris, se dresse fièrement le château de La Motte Tilly, ancienne demeure le l’abbé Terray.
Illustre ministre des finances de Louis XV de 1769 à 1774, l’histoire a malheureusement oublié son nom malgré sa politique financière progressiste, son application autoritaire a du contribuer à cet oubli.
Car l’abbé Terray prend son poste alors que les caisses de la Royauté sont vides. A sa charge de les remplir, une tâche ardue.
Il démissionnera à l’avènement du nouveau roi Louis XVI.

abbé Terray expo Château de La Motte Tilly Domaine du chateau versailles histoire art monuments nationaux salle photo by Blog United States of Paris
Présentée dans ses appartements, l’exposition « De Versailles à La Motte Tilly, l’abbé Terray, ministre de Louis XV » retrace l’ascension de ce personnage historique.
A travers de plans d’architecte de son château, de livres extraits de sa bibliothèque, vendus à sa mort, un portrait magnifique et des sculptures, Gwenola Firmin, conservateur en charge des peintures du XVIIIe siècle au Château de Versailles, a tenu à remettre dans la lumière l’ecclésiaste.

abbé Terray expo Château de La Motte Tilly Domaine du chateau versailles histoire art monuments nationaux tableau sculpture photo by Blog United States of Paris

Nous ne cacherons pas que cette exposition n’est pas très conséquente. Mais elle offre l’opportunité de découvrir l’abbé Terray mais aussi sa demeure.

abbé Terray expo Château de La Motte Tilly Domaine du chateau versailles histoire art monuments nationaux escalier photo by Blog United States of Paris

Car c’est un vrai petit décor unique et témoin de l’esthétique du XVIIIe, mais aussi des occupants qui se succèderont qui s’offre à vous.

Sur les 72 pièces du château de La Motte Tilly, 24 sont ouvertes à la visite.
On découvre ainsi le cabinet d’écriture de l’abbé au rez-de-chaussée.

abbé Terray expo Château de La Motte Tilly Domaine du chateau versailles histoire art monuments nationaux cabinet écriture photo by Blog United States of Paris
Preuve de l’évolution des usages, cette magnifique table de billard trônant dans une salle attenante.

abbé Terray expo Château de La Motte Tilly Domaine du chateau versailles histoire art billard visite tourisme photo by Blog United States of Paris

C’est surtout l’étage qui nous révèle les évolutions des agencements au fil des années. La chambre au style Napoléon est de toute beauté et assume totalement le décor quelque peu chargé.

abbé Terray expo Château de La Motte Tilly Domaine du chateau versailles histoire art monuments nationaux Chambre Napoléoon photo by Blog United States of Paris

Sans savoir si toutes les salles de bains sont de l’époque de la construction, il y en a actuellement une par chambre.

abbé Terray expo Château de La Motte Tilly Domaine du chateau versailles histoire art monuments nationaux Salle de bain photo by Blog United States of Paris

Sans dire que le jardin à la française rivalise avec celui de Versailles ou de Vaux-le-Vicomte, il mérite le détour.

abbé Terray expo Château de La Motte Tilly Domaine du chateau versailles histoire art monuments nationaux jardins photo by Blog United States of Paris

En effet, si vous poussez votre visite jusqu’au bassin en contrebas, vous aurez certainement la chance d’approcher les paons qui arpentent les allées. Et ils vous accueilleront peut-être avec une roue du plus bel effet.

abbé Terray expo Château de La Motte Tilly Domaine du chateau versailles histoire art monuments nationaux paon photo by Blog United States of Paris

En bonus, nous vous offrons cette vue sur les appartements des domestiques et personnels du maître des lieux de l’époque que nous avons eu la chance de pénétrer. L’endroit étant fermé à la visite public.

abbé Terray expo Château de La Motte Tilly Domaine du chateau versailles histoire art monuments nationaux appartements privés photo by Blog United States of Paris
L’exposition « De Versailles à La Motte Tilly, l’abbé Terray, ministre de Louis XV » est donc le meilleur argument pour découvrir le château de La Motte Tilly et l’histoire de son illustre occupant.

De Versailles à La Motte Tilly, l’abbé Terray, ministre de Louis XV

Du 29 mai au 20 septembre 2015

Tous les jours sauf le lundi de 10h à 12h et de 14h à 18h
Visite guidée à 10h, 11h30, 14h30, 15h30, 16h et 17h

Château de La Motte Tilly
10400 La Motte Tilly

Share

Spectaculaire cathédrale sous l’eau – Ouverture exceptionnelle du Réservoir de Montsouris – JEP 2014

Chaque année, les Journées Européennes du Patrimoine réservent au grand public des accès inédits et uniques à des lieux secrets que ce soit à Paris et dans les régions de France. Dans la catégorie première participation, les passionnés d’art se réjouiront de la réouverture exclusive du Musée Picasso, après de longs travaux alors que l’ouverture officielle est prévue pour le mois d’octobre. La Prison de la Santé, quant à elle, affiche déjà complet sur son carnet de réservations.

Les 20 et 21 septembre,  il faut aussi compter sur la participation exceptionnelle de l’Eau de Paris qui dévoile plusieurs sites. Parmi les découvertes à faire, l’une est particulièrement spectaculaire : le Réservoir de Montsouris dans le 14e arrondissement.

Réservoir-de-Montsouris-par-Eugène-Belgrand-Eau-de-Paris-cathédrale-sous-leau-Journées-Européennes-du-Patrimoine-2014-photo-by-United-States-of-Paris-blog
Véritable cathédrale souterraine, cet édifice inauguré en 1873 et conçu par l’ingénieur Eugène Belgrand est un des plus importants réservoirs que compte Paris. Il fournit à lui seul 1/3 de la consommation journalière des Parisiens-nes. Il est assez incroyable d’imaginer que ce bâtiment conçu il y a plus d’un siècle – alors que Paris ne comptait pas la même densité d’habitants qu’aujourd’hui – puisse encore avoir une utilité, et pas des moindres. Saviez-vous que l’eau alimentant le quartier Latin ou encore le Marais provenait du 14e arrondissement ?

Extérieur-de-la-lanterne-principale-Réservoir-de-Montsouris-architecture-Eau-de-Paris-journées-européennes-du-patrimoine-photo-by-United-States-of-Paris-blog
Avant de pénétrer dans les sous-sols du réservoir (60 000 m²) qui comportent 4 compartiments de 254 mètres de haut, les uns sur les autres, la vue depuis la lanterne principale est tout aussi impressionnante. Imaginez un terrain de gazon vierge de 6 hectares recouvrant l’ensemble. A chaque extrémité, on aperçoit au loin les immeubles le longeant.

Intérieur-de-la-lanterne-principale-Réservoir-de-Montsouris-architecture-Eau-de-Paris-journées-européennes-du-patrimoine-photo-by-United-States-of-Paris-blog
Une fois à l’intérieur, le spectacle est dû à l’eau limpide, prête à être bue. Elle provient à la fois de sources naturelles régionales que d’usines de filtration, permettant sa pureté. La couleur turquoise en fond de bassin rajoute à cette accroche visuelle forte.

Réservoir-de-Montsouris-pilliers-Eau-de-Paris-architecture-ingénieur-Eugène-Belgrand-photo-by-United-States-of-Paris-blog
En tout, environ une vingtaine d’allées éclairées qui paraissent sans fin et plus de 1 800 piliers pour soutenir l’ensemble qui descend jusqu’aux carrières de Paris. Si l’envie vous prenait de piquer une tête – ce qui bien sûr est interdit – sachez que l’eau est à 12 degrés.

Couloir-Réservoir-de-Montsouris-Eau-de-Paris-Monument-Journées-Européennes-du-Patrimoine-2014-photo-by-United-States-of-Paris-blog
Toutes les informations sur les sites (Aqueduc de l’Avre, Maison du Fontainier, Source Noé…) de l’Eau de Paris sont à retrouver dans la section consacrée à l’événement : www.eaudeparis.fr/nc/lespace-culture/evenements/evenement/news/journees-europeennes-du-patrimoine-2014-1

Pour le programme détaillé des Journées du Patrimoine 2014, une seule adresse : www.journeesdupatrimoine.culture.fr

Share