Archives par mot-clé : tennis

ROLAND GARROS : Novak Djokovic, John Mc Enroe et finale Sharapova vs Halep avec Priceless Surprises

Journée Priceless Paris à Roland Garros ce samedi avec le finaliste serbe Novak Djokovic en entrainement et la finale simple dames entre la russe Maria Sharapova et la roumaine Simone Halep.

Le programme proposé par MasterCard pour vivre une journée exceptionnelle au tournoi du Grand Chelem porte bien son nom. Des offres sont proposées pour réserver des places de match en dernière minute. Imaginez plutôt pouvoir avoir des places pour une finale dames ou hommes, sans faire la queue, avec un simple clic, derrière votre écran. Vous pouvez rajouter une visite de coulisses et aussi un déjeuner au Club des Loges.

La surprise est donc partout : sur un court ou dans une allée. Bien sûr, l’attention est portée avant tout à la balle jaune mais pas seulement. Les passionnés de tennis sont aussi à l’affut du champion. Et ils ont pu le croiser en entrainement. Pas de déclaration via haut-parleur mais il suffit d’un bruit de foule pour que l’info se propage.

Djoko s’entraine sur le court 9, en plein soleil. Il échauffe surtout son lancé de balle. Fin de partie, le maillot trempé, il range sa raquette et offre sa casquette à une toute jeune admiratrice dont le père exulte.
Le (futur ?) champion de l’édition 2014, en finale avec Nadal, enchaine les signatures sur les balles. Classe.

Juste avant le tournoi des légendes prenait fin sur le Court Suzanne Lenglen. Dans l’allée menant au restaurant Club des Loges, une légende passe. John McEnroe himself, le héros de la chanson hommage du groupe Dionysos.

15h – Court Philippe Chatrier. Place première catégorie en gradin avec vue plongeante sur la terre battue.
Un soleil de plomb, les casquettes vertes font concurrence avec les chapeaux de paille. Crèmes solaires et éventails sont aussi de sortie. Et il fallait une préparation pour cette finale dames. Sharapova et Halep s’affronteront pendant 3 heures avec de rares passages de nuages.

C’est la troisième finale de Roland Garros pour la russe Sharapova qui n’a pas l’intention de laisser son adversaire l’emporter. Match dense, avec de vrais moments de grâce. Des doutes quant à l’issue. Des clameurs qui font la part belle aux deux femmes. Une déclaration d’amour hurlée : « Maria, marry me ! »


Dernière balle, l’actrice Isabelle Huppert sort tout juste de la loge France Télévisions pour apercevoir la joueuse russe à genoux au milieu du court. Après le salut à son adversaire et à l’arbitraire, la toute nouvelle championne surprend tout le monde en escaladant les gradins pour serrer dans ses bras les trois membres de son équipe.
Isolée, Simona Halep verse des larmes sur son siège.

Un autre spectacle peut commencer avec le montage du podium, les rangées des garçons de terrain, les spectateurs debout pour applaudir les deux joueuses.

Des journées Priceless, vous pouvez en vivre à Roland Garros ou pour différents événements culturels, sportifs et gastronomiques.

Rendez-vous sur le site dédié : packages-priceless-roland-garros-2015

Share

Assister au tournoi de ROLAND GARROS 2014 en mode VIP avec PricelessParis : Gael Monfils – David Ferrer & Ana Ivanovic

Roland Garros, pour un people ou un chef d’entreprise, c’est the place to be pour se montrer et prendre le pouls de ses bonnes relations avec son voisin. Mais pour le commun des mortels, comme nous qui ne faisons pas parti d’un club de tennis, le tournoi du Grand Chelem parisien est un lieu quasi inaccessible. Avec le programme #PricelessSurprises, il est possible de réserver vos billets toute catégorie sans vous y prendre 3 mois à l’avance et d’être assuré d’un accueil personnalisé et de petits plus. Et un jeu concours pour avoir des places en 1ère catégorie.

Ce mardi, journée avec nuages, nous foulons pour la première fois les allées du Village de Roland Garros pour une immersion dans le tournoi du Grand Chelem en mode VIP. Nous débutons par une visite côté coulisses, les allées empruntées par les professionnels accrédités et les joueurs et joueuses. Accès donc privilégié aux sous-terrains du Court Suzanne Lenglen. Où l’on trouve la cantine réservée aux joueurs et à leur famille et où a été consommé 160 kilos de bananes par jour l’année dernière – source de notre guide.

Au détour du couloir, une porte pour un accès aux premières loges, à la place des caméras de télé. Ici on peut assister à l’entrainement de deux joueurs : le britannique Andy Murray et le français Richard Gasquet. La vue est telle qu’il est difficile de s’en extraire. On sait très bien que l’on ne pourra être à nouveau à cette place de choix.

Premier match, en loge, sur le Court Philippe Chatrier avec Alisa Kleybanova et Simona Halep, qui aura le dernier mot et pourra se qualifier pour la prochaine étape du tournoi. Spectacle impressionnant avec pleine proximité avec les joueuses sur le court.

Suit ensuite un face-à-face masculin qui débute par un problème de logo à masquer sur le maillot de l’espagnol David Ferrer juste avant son match contre Sijsling. C’est le joueur espagnol qui viendra à bout.

Le programme prévoit une pause déjeuner au Club des Loges. Un restaurant qui a une force de frappe des plus efficaces, en considérant la fréquentation et la rapidité du service.

Reprise de match avec le sourire d’une gagnante, celui de la joueuse serbe Ana Ivanovic. Vous aurez remarqué que notre place nous permettait d’aller au plus près des joueurs sortant du court.

Fin de journée avec le sacre de Gaël Monfils qui nous a fait rêver. Ce n’était pas gagné car il nous a fait endurer les montagnes russes face au roumain Victor Hanescu. Il faut avouer que le français est assez inégal dans son jeu. Il peut nous offrir de vrais coups de force et puis retomber assez vite pour laisser le temps à son adversaire de se refaire une santé. L

e spectacle était aussi dans les gradins avec les VIP : le batteur Manu Katché présent pour 2 premiers sets, remplacé très vite par le couple Estelle Denis et Raymond Domenech. Suivra une très courte apparition d’un jeune retraité : le rugbyman Sébastien Chabal – à se demander quel était l’intérêt de s’asseoir si ce n’était pas pour suivre la persévérance de Monfils. Un peu plus loin, Laurent Baffie et Raphaël Mezrahi s’éclatent avec leur portable.
Sur le court, Monfils n’avait lui de cesse de s’assurer de l’attention d’une seule personne, son père, imperturbable. Rufin Monfils, visage fermé camouflé sous une casquette, prodiguait quelques gestes de soutien et des codes que seuls son fils et lui sont capables de traduire.

Nous avons eu droit également à un cours de peinture à côté de notre loge. Le peintre sportif, Joël Blanc, qui parcourt Roland Garros depuis une dizaine d’années a réalisé plusieurs toiles lors des différents matchs. Ici, sa vue du Court Philippe Chatrier. C’est un vrai personnage connu des caméramen qui filment ses oeuvres lors des pauses et par les habitués du tournoi. Il a eu le temps de nous dire qu’il regrettait l’ambiance d’autrefois.

Une journée privilégiée comme celle-là est à portée de clic.

Share