THE HAPPY SHOW à la Gaîté Lyrique Paris : l’artiste – graphiste Stefan Sagmeister à la poursuite du bonheur

The Happy Show à La Gaité Lyrique ou l’ultime tentative de psychothérapie d’un Woody Allen, sous extasie.

Le bonheur : beaucoup en parle (Pascal Bruckner, Frédéric Lopez) mais peu arrivent à lui mettre une laisse autour pour éviter qu’il ne se barre. Rajoutez-y les paroles d’une chanteuse qui aime la vie (« le bonheur, lui me fait peur ! » Mylène F.) et vous vous dites que les Français n’ont peut-être pas le monopole de l’euphorie collective, mise à part quand il s’agit de Coupe du Monde de Foot.

L’artiste, graphiste, performeur, conférencier Stefan Sagmeister assume tout et partage au plus grand nombre ses interrogations, ses expériences et autres pérégrinations pour atteindre le Saint-Graal.

Après tout : si le bonheur était aussi simple qu’une bulle de chewing-gum, que de téléphoner à sa mère pour lui parler de l’expo ou que d’interpeller un(e) inconnu(e) dans la rue (sans sous-entendu de plan drague à la con) ?

Les trois moyens d’y parvenir pour l’artiste autrichien-américain sont : la méditation, la thérapie cognitive et les drogues.

La mise en pratique est quotidienne. Et le résultat est à découvrir en photo, vidéo, graphiques en relief et aussi à lire sur les murs, dans tous les recoins du parcours. Autre preuve de son engagement pour une démarche originale et généreuse : l’artiste a écrit sur les murs de la Gaité de sa main et en Français, une langue qu’il ne maitrise pas.

Les expériences sont aussi loufoques, incroyables que graphiques. Car n’oublions pas que Stefan a fait sa renommée en réalisant des pochettes d’albums pour Lou Reed (dont on croisera le regard animal), Talking Heads ou les Rolling Stones (amusante anecdote autour des couilles du lion assyrien de la pochette de Bridges to Babylon).

TENIR UN JOURNAL CONTRIBUE AU DEVELOPPEMENT PERSONNEL
SI JE NE DEMANDE PAS JE N’AURAIS RIEN
TOUT CE QUE JE FAIS M’AVANCE TOUJOURS A QUELQUE CHOSE

Les conseils qui ponctuent l’espace – qu’ils soient de purs clichés ou de profondes évidences, concasses ou philosophiques – font aussi bien sourire, rire que réfléchir.
Et seront à n’en point douter à l’origine de nombreuses intenses discussions entre amis ou ses collègues de boulot.

En fin de parcours, après la dégustation d’un chocolat, on se prend à penser que l’on pourrait faire siens certains conseils. Et on se demande si notre cœur ne va pas se dérober au moment d’approcher un inconnu à la sortie de la Gaîté.
En tout cas, pour ceux qui manquent d’allant faites donc le pari de suivre à la lettre la recommandation inscrite sur la carte distribuée à l’entrée de l’expo.
On ressort de la visite ragaillardi et enclin à partager ce moment de bonheur ! Une visite indispensable en ce début d’hiver.

THE HAPPY SHOW
de Stefan Sagmeister

jusqu’au 9 mars 2014

à HELLO™3 bis rue Papin
75003 PARIS

du mardi au samedi de 14h à 20h
et le dimanche de 13h à 18h

 

A suivre le tumblr de The Happy show

Share

4 réflexions au sujet de « THE HAPPY SHOW à la Gaîté Lyrique Paris : l’artiste – graphiste Stefan Sagmeister à la poursuite du bonheur »

  1. Ping : Live Report : La Saint Valentin à la Gaîté Lyrique avec Mustang, The Pirouettes et Kylie Minogue | Blog Paris / United States of Paris
  2. Ping : Live Report : La Saint Valentin à la Gaîté Lyrique avec Mustang, The Pirouettes et Kylie Minogue en concert | Blog Paris / United States of Paris
  3. Ping : Exposition MOTION FACTORY : gros plan sur les talents et artisans du cinéma d’animation à La Gaité Lyrique | Blog Paris / United States of Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *