Euphorie théâtrale: JACQUES ET SON MAITRE de Kundera à La Pépinière

Reprise de la formidable pièce Jacques et son maître à la Pépinière Théâtre.  Nicolas Briançon metteur en scène et comédien donne la réplique à Yves Bigot, pour un duo magistral.

Ca ne vous est jamais arrivé à la sortie d’un théâtre, de vouloir enlacer le metteur en scène qui a réussi à vous redonner foi en la création contemporaine ? C’est ce que Nicolas Briançon mériterait de la part de chaque spectateur.

Qu’il n’est pas en retour que les applaudissements chauds d’une salle conquise. Mais que le public lui réserve aussi une petite attention supplémentaire pour le remercier de tout le mal qu’il s’est donné à nous faire connaître cette pièce de Milan Kundera, hommage à Denis Diderot.

Tout d’abord la troupe, digne de Molière, est exceptionnelle. Yves Pignot en premier. Maître aux allures d’ours affectueux, joueur et paternaliste. Nicolas Briançon en serviteur, croyant avoir plus d’esprit que son maître. Nathalie Rousselle en tenancière complice et railleuse.

Pour cette farce à tiroirs et à rebours, traversée par des sauts dans le passé, la mise en scène est ingénieuse. L’arrivée des comédiens qui bouscule nos petites habitudes de spectateurs ne peut que nous rendre plus attentifs. Ce qui suit est jouissif.

La tentation est grande de vous en dire plus mais cela gâcherait votre découverte.

Pour finir, une expérience simple devrait être menée plus souvent pour appréhender la réussite d’une mise en scène.
Prendre une classe de collégiens plus ou moins motivés en entrant dans le théâtre, suffisamment éloignés de la scène pour pouvoir foutre un peu le boxon.

Rajoutez-y un Américain installé à Paris depuis 6 ans qui n’a que peu d’expérience théâtrale à la française.

Verdict : face à Jacques et son maître. Aucun ricanement, ni de commentaires ou de toux forcées côté jeunes. Et votre ami « American in Paris » est aux anges. Au final, il n’y a que quelques subtilités de notre langue qui lui ont échappées.

Faut-il ajouter d’autres arguments?

Jacques et son maître
La Pépinière Théâtre
7, rue Louis Legrand 75002 PARIS

Du mardi au samedi à 21h
Matinée le samedi 16h15

Share

2 réflexions sur « Euphorie théâtrale: JACQUES ET SON MAITRE de Kundera à La Pépinière »

  1. Ping : CONCOURS: des invitations pour la pièce « Chroniques d’une haine ordinaire » de Pierre Desproges à PANTIN du 20 au 22 novembre | Blog Paris / United States of Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *