Tous mécènes : un lien privilégié avec le Musée du Louvre

Jusqu’au 10 décembre, touchez du doigt l’incroyable Table de Teschen exposée exceptionnellement au Musée du Louvre avant sa probable arrivée définitive. Mais avant que cet objet unique et historique trouve une place de choix au sein des collections et pleine lumière, le programme Tous Mécènes fait appel à la générosité du grand public.

Pieds-de-la-Table-de-Teschen-de-Johann-Christian-Neuber-Tous-Mécènes-Musée-du-Louvre-Paris-photo-de-Philippe-Fuzeau

Vous avez un coup de coeur pour le style décoratif du XVIIIe siècle, le travail d’artisan et d’orfèvre et une certaine curiosité pour les pierres dures ?
La Table de Teschen ou Table de la Paix pourrait répondre à tous vos goûts. Le Musée du Louvre propose à tous et toutes de pouvoir participer à l’acquisition de cet objet exceptionnel.

Son nom n’est pas forcément le plus engageant, on vous l’accorde.
Il fait référence à une petite ville allemande où a été signé en 1779, un traité de paix suite à la guerre de succession de Bavière survenu un an plus tôt. Une guerre surnommée aussi la guerre de patates.
La France et la Russie sont intervenues pour qu’une fin rapide de ce conflit soit négociée.
En tant que médiatrice, la France – en la personne du Baron de Breteuil, ambassadeur à Vienne – a eu droit à un présent au caractère exceptionnel.
Cette table a fait sensation à Versailles et a eu, quelques siècles plus tard, les honneurs d’une exposition à New York.

 Table-de-Teschen-de-Johann-Christian-Neuber-mosaïque-de-pierres-dures-Tous-Mécènes-Musée-du-Louvre-Paris-photo-de-Philippe-Fuzeau

Pourquoi cet objet est rare ?
Jamais aucun cadeau n’avait été offert et ne sera offert lors de la signature d’autres traités.
D’autre part, c’est la première table réalisée en mosaïque de pierres dures ; des pierres en provenance de mines de Saxe. Ces mines appartenaient à l’époque au créateur de cette pièce, Johann Christian Neuber, grand orfèvre de la cour de Saxe et également conservateur des collections royales.
C’est un véritable cabinet de curiosités avec ses pierres dures, ses cristaux de roche, ses éléments de bois pétrifié. L’ensemble des éléments est numéroté et consigné dans un cahier manuscrit, conservé dans un des tiroirs de la table.
Les détails sont d’une telle perfection qu’il faut contempler plusieurs minutes pour en venir à bout.

Ce qui fait de cet objet non plus un meuble mais un véritable « bijou sur pieds », comme nous le confirmera l’une des conservatrices du Musée.

Pourquoi lui rendre visite ?
Pour vous assurer, si vous aviez un doute, du caractère exceptionnel de cet objet.  Vous pourrez en profiter pour découvrir les nouvelles salles d’exposition du département des Objets d’art. Des salles qui ne vont pas être tout de suite prises d’assaut et que vous pourrez donc découvrir sans trop de foule. Le bonheur !

Nul besoin d’être multimillionnaire pour participer à son niveau à l’acquisition de cette pièce. La campagne grand public s’élève à hauteur d’un million d’euros et n’a pas de montant minimum.
Les dons de 10 ou 20 euros sont les bienvenus, comme les plus importants de 100 ou 500 euros, chaque don étant déductible des impôts, à hauteur de 66%.
En remerciement, le Musée du Louvre offrira des accès à la Table de Teschen une fois exposée dans la plus belle lumière qui soit. Selon le montant vous pourrez faire sa connaissance un mardi, jour de fermeture du musée. Et pour l’avoir fait, c’est grisant de faire une visite loin très loin de la foule.

Image de prévisualisation YouTube

L’exposition est prolongée jusqu’au 10 décembre !

La campagne de soutien se termine le 31 janvier 2015.
Toutes les informations sur le site : www.tousmecenes.fr

Share

Une réflexion au sujet de « Tous mécènes : un lien privilégié avec le Musée du Louvre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *