Et si on louait une chambre à Rome ? Théâtre Romain Rolland

Pour sa dixième année de création et production, le Théâtre Romain Rolland de Villejuif a invité l’actrice-metteure en scène Sarah Capony. Jusqu’au 30 janvier, elle présente Une Chambre à Rome, un spectacle au ton souvent mélancolique, parfois drôle, et surtout poétique.

Photo : Christophe RAYNAUD DE LAGE
Photo : Christophe RAYNAUD DE LAGE

Léonard joue les dernières représentations de la pièce Une Chambre à Rome. Le théâtre est miteux, dans une ville qui l’est tout autant. Son épouse l’attend tous les soirs, déguisée en un personnage de film. Son rituel : faire découvrir à son époux le personnage qu’elle incarne. Un petit jeu dans lequel il entre très volontiers.
Autour d’eux, s’entrecroise une ribambelle d’autres personnes, dont deux couples, que la vie n’épargne pas non plus. On passe d’un ménage à l’autre, de l’accueil du pôle emploi où aucun travail n’est proposé au bar de quartier déserté par les clients. La mise en scène minimaliste est originale, les acteurs évoluent autour d’un cercle de sable, dans laquelle se joue la pièce de théâtre.
Entre chaque tranche de vie quotidienne dans une ville qui ne fait plus rêver personne, un extrait de cette fameuse pièce Une Chambre à Rome et surtout, les coulisses, avec des acteurs remontés contre leur directeur.

Les femmes à l’honneur

Au centre de cette petite communauté, les trois personnages féminins principaux sont remarquablement interprétés par Marie Denarnaud, Pauline Moulène et Sarah Capony. Elles sont belles et énergiques. Toujours sensuelles, parfois tristes ou en colère, elles se laissent submerger par leurs sentiments. Leur jeu a trouvé le juste équilibre entre la sobriété et l’exubérance. Tristesse, espoir en un changement de vie et humour, la palette est large.

Cette histoire de pièce de théâtre dans la pièce de théâtre rend les choses un peu compliquées. C’est peut-être le seul bémol du spectacle. Ecriture ou mise en scène, on ne sait pas vraiment, mais quelque chose interdit au spectateur de s’octroyer une minute d’inattention. Toutefois, le spectacle est court (1h15), nul doute que l’amateur de poésie suivra sans aucun problème.

by Joël Clergiot

Photo : Christophe RAYNAUD DE LAGE
Photo : Christophe RAYNAUD DE LAGE

Une chambre à Rome

une pièce de Sarah Capony
Avec Quentin Baillot, Sarah Capony, Marie Denarnaud, Erwan Daouphars, Pauline Moulène et Anthony Paliotti

Du 19 au 30 janvier 2017

jeudi, vendredi à 20h30
samedi, lundi à 19h
dimanche à 16h

Théâtre Romain Rolland
18, rue Eugène Varlin
94800 Villejuif

Métro Ligne 7 Villejuif – Paul Vaillant Couturier

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *