Petit Palais, Niki de Saint Phalle, Mistinguett, 2CV : la rentrée culturelle avec Paris Je t’aime

L’équipe de l’Office de Tourisme de Paris très active sur les réseaux sociaux via le compte Paris je t’aime n’apprécie rien moins que de partager ses plus beaux clichés, meilleurs spots et autres actus sur la capitale.

En une journée baptisée #Rentreeculturelle elle a prouvé qu’il était possible d’organiser un programme de sorties réjouissantes accessibles à tous et toutes, parisiens, ami(e)s de province, et touristes en tout en genre…

Petit-Palais-morning-sun-garden-matin-terrasse-vue-jardin-au-soleil-Musée-Champs-Elysées-rentrée-culturelle-office-tourisme-paris-photo-by-United-States-of-paris-blog

Jugez plutôt.
Votre journée débute par un petit-déj dans les jardins du Petit Palais, isolé de toute nuisance sonore. Calme – la circulation s’est comme arrêtée – rayons de soleil, cascade d’eau et viennoiseries. L’établissement qui a ses fidèles et autres visiteurs de passage est accessible par l’entrée principale du musée, en accès libre.

Un spot parfait pour s’atteler, par la suite, à la visite de l’expo du moment : rester bouche-bée face aux impressionnantes pièces de la maison Baccara au Petit Palais ou dialoguer avec deux artistes majeurs au Grand Palais juste en face.

Temple-Idéal-1974-1988-by-Niki-de-Saint-Phalle-exposition-Grand-Palais-Paris-polyester-mosaique-de-miroires-peinture-feuilles-dor-Hanovre-Sprengel-Museum-exhibition

Sculpture-Nana-dansante-danseuse-by-Niki-de-Saint-Phalle-exposiiton-rétrospective-artiste-franco-américaine-Grand-Palais-Paris-exhibition-photo-by-United-States-of-Paris-Blog

En premier, l’audace de Niki de Saint Phalle pourfendeuse des préjugés, créatrice des Nanas et autres décors incroyables comme la fontaine Stravinsky ou le Jardin des Tarots (Toscane). Avec un(e) guide, vous en apprendrez beaucoup plus sur cette personnalité dont la vie n’a pas été un long fleuve tranquille. Et en 2ème, recueillement face aux œuvres de l’artiste japonais Hokusaï, créateur de l’inégalable Vague et de tant d’autres vues saisissantes.

Pousse-pousse-tuk-tuk-vélo-rues-de-Paris-Avenue-de-lOpéra-rentrée-culturelle-avec-Office-de-Tourisme-ville-Paris-photo-by-United-States-of-Paris-blog

A la sortie, pourquoi ne pas sauter dans un vélo cabine egg ou blue madness de TripUp pour une balade originale dans les rues de Paris ? La traversée de la place de la Concorde est plus pittoresque qu’en taxi, vous ne trouvez pas ?

Terrasse-le-Saut-du-Loup-restaurant-resto-Les-Arts-Décoratifs-Musée-food-Jardins-des-Tuileries-Office-de-Tourisme-Paris-photo-by-United-States-of-Paris-blog

Pause déjeuner au Saut du Loup où la terrasse est l’un des meilleurs arguments de cette adresse qui donne sur le Jardins des Tuileries, au niveau des Arts Décoratifs.

Attention, ce qui suit est un moment privilégié : assister à une répétition de la comédie musicale originale de la rentrée (Flash Dance, Le Bal des Vampires ayant fait leur preuve à l’étranger avant d’arriver à Paris) : Mistinguett et visiter les coulisses.

Chapeaux-Costumes-de-scène-par-Frédéric-Olivier-coulisses-de-Mistinguett-reine-des-années-folles-spectacle-musical-comédie-création-Casino-de-Paris-photo-by-United-States-of-Paris-blog

Les ateliers de costumes et perruques sont installés dans le théâtre quitte à empiéter dans la salle de réunion des producteurs.
Passage devant la porte de la loge numéro 2, celle de la star Carmen Maria Vega qu’il ne faut pas déranger.

Costume de scène par Frédéric Olivier coulisses de Mistinguett reine des années folles spectacle musical comédie création Casino de Paris photo by United States of Paris blog

Courte rencontre avec le metteur en scène, François Chouquet et 2 interprètes de la création : Carmen donc et Cyril Romili.
Le temps d’apprendre que les ajustements ne faiblissent pas, même 2 semaines après la 1ère, bien au contraire. Le spectacle a été resserré dans sa durée qui dépassait les 3 heures avec entracte, à l’origine. Des chorégraphies sont à perfectionner encore. Tout est chronométré que ce soit aussi bien les parties chantées que les scènes dialoguées. Si bien que les petits rajouts que s’accorde la facétieuse Carmen, certains soirs, doivent être courts pour ne pas gripper la mécanique du show.

Paris-authentic-visite-balade-insolite-en-citroen-2CV-voiture-vintage-vue-Eglise-de-la-Madeleine-rue-rentrée-culturelle-avec-Office-Tourisme-de-Paris-photo-by-United-States-of-Paris-blog

Nouvelle monture pour traverser les Grands Boulevards : la 2CV de Paris Authentic. Rustique, sonore, tape-cul, cette voiture-là a vécu et n’a pas été effrayée par le passage au XXIe siècle. Elle nous assure une virée décalée et inoubliable, redécouvrant la Madeleine et tant d’autres monuments.

Avant de découvrir en avant-première le parcours de la Nuit Blanche.

Suivez le compte Twitter @ParisOTC pour suivre l’actu et découvrir chaque vendredi la journée #parisjetaime concoctée au choix par une ou un passionné de la ville

Share

2 réflexions sur « Petit Palais, Niki de Saint Phalle, Mistinguett, 2CV : la rentrée culturelle avec Paris Je t’aime »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *