Cloitre de l’Abbaye du Mont Saint-Michel : spectaculaire cure de jouvence

L’Abbaye du Mont-Saint-Michel accueille le public alors qu’une restauration impressionnante du cloître de la « Merveille » a débuté en janvier dernier.  Pour l’occasion, un ballet d’hélicoptères vient déranger la quiétude de ce lieu.
Ce décor impressionnant chef d’oeuvre de l’art Normand du XIIIe siècle avait reçu de nombreux dommages dus au temps, intempéries et aux touristes.
Le grand public est invité à participer à y participer en apportant sa « pierre à l’édifice ». L’initiative nous a plus. 

Chantier hors norme 

Ce n’est pas exclusivement le jardin suspendu qui a droit à une cure de jouvence méritée. C’est l’ensemble de la galerie du cloître de l’Abbaye du Mont-Saint-Michel qui fait l’objet d’une attention toute particulière. Etanchéité, le jardin est au-dessus d’une salle et donc d’un plafond qui a souffert. Le sol se voit abaissé notamment pour que les rosaces ne soient plus accessibles aux mains curieuses qui usent la pierre.
Mais aussi nettoyage et la remise en état de sculptures. Ainsi que la rénovation complète de la charpente lambrissée.

Le cloitre n’est pas pour autant fermé au public. Et pour cause, il fait partie du circuit qui ne peut être détourné. Cette particularité suppose de jongler et d’alterner les zones de chantier pour gérer la circulation. L’intervention sur la partie sol doit notamment se faire de nuit.
Autre spécificité, l’étroitesse des accès, ne permet pas de déplacer des éléments volumineux que ce soit le matériel, la terre du jardin, les gravas du sol, les nouvelles dalles. Il faut donc compter sur la participation exceptionnelle d’un hélicoptère. Sylvain Godebout, chargé d’opérations, chiffre déjà à 500 rotations.

Le jardin fera l’objet d’une consultation pour en faire une création originale contemporaine. Faute d’archives de références, il était impossible de récréer à l’identique ce qu’il pouvait être par le passé.

Notre pierre à l’édifice 

Cette rénovation qui fera de ce cloître un lieu à nouveau paisible, beau et captivant, mérite notre soutien à tous et toutes à la mesure de moyens. Aux côtés de mécènes institutionnels comme les associations américaines French Heritage Society, Florence Gould Foundation, mais aussi le Crédit Agricole de Normandie et la Fondation du Crédit Agricole Pays de France, nous pouvons aussi participer.

Une marinière au profit de la conservation de la « Merveille » a été conçue par l’entreprise normande Saint James. En édition limitée et à un prix raisonnable 45e pour du Made in France, cette marinière en coton portant fièrement la silhouette du Mont-Saint-Michel rapporte 2,50e de profit pour la rénovation du cloître.
La marinière mixte est en vente dans les boutiques françaises et étrangères de Saint James ainsi qu’à l’Abbaye, à Carnac et aux tours de la Rochelle.

Le site de dons en ligne mapierrealedifice.fr permet aussi directement de faire un donc. A partir de 1 euro, il est possible de participer à la sauvegarde d’un lieu historique, patrimonial, participant au rayonnement de notre pays à l’international.

Chantier de restauration du cloître de la « Merveille »
de l’abbaye du Mont-Saint-Michel 

de janvier à novembre 2017

Mécénat : 
La marinière Mont-Saint-Michel de Saint James en vente jusqu’au 15 octobre 2017
le site de dons en ligne mapierrealedifice.fr

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *