Archives de catégorie : Coulisses

Toruk : coulisses et secrets de création du Cirque du Soleil

Quelques heures avant la premère parisienne, nous avons eu la chance de visiter les coulisses de Toruk, le premier vol à l’AccorHotels Arena.
Cette production gigantesque du Cirque du Soleil a déjà conquis une vingtaine de villes à travers le monde. 

Visite en backstage et découverte des secrets de conception de ce show époustouflant.

Toruk coulissesToruk coulisses

Toruk, fidèle à l’univers de James Cameron 

Le spectacle Toruk a nécessité 5 ans de conception. Le Cirque du Soleil a travaillé en étroite collaboration avec James Cameron et l’équipe artistique du film Avatar, pour être le plus fidèle possible à l’univers des Na’vis.
La bible de Pandora, le document de production référence, a pu être consultée notamment pour la conception des créatures en version marionnettes.
Ainsi, sur la piste, nous retrouvons des bêtes authentiques, présentes dans le premier volet d’Avatar et d’autres inédites comme l’austrapède ou la tortue.
Et chose surprenante : ce sont les marionnettistes qui produisent, en direct, les sons des bêtes qu’ils manipulent.

Toruk coulisses

Toruk coulisses

Le Toruk– un dragon qui pèse 115 kilos et déploie ses ailes sur 15 mètres – a droit à 5 marionnettistes qui associent leur voix pour lui assurer son cri effrayant.

Enfin, la marionnette de l’Equidius est équipée d’une caméra et d’un écran intérieur pour permettre de aux deux manipulateurs de voir de gérer leurs déplacements sur scène.

Toruk coulisses
Les Frenchises Vincent, Priscilia et Jordan

Artistes na’vis

Les 45 artistes sur la piste sont à la fois acrobates et comédiens en interprétant des na’vis. Le Français Jordan Delvingt qui assure le rôle de Ralu nous confie que ce spectacle est un vrai challenge physique. Il faut gérer les acrobaties et les flexions (propres aux Na’vis) en portant une queue. Sans compter l’interprétation de son personnage et la pratique de la langue Na’vi.
Malgré sa condition physique, Jordan ne peut pas assurer le rôle de Ralu quand le spectacle se joue deux fois en journée,  comme le samedi et le dimanche. Pour la seconde séance, il alterne avec des personnages secondaires.

Toruk coulisses

Toruk coulissesToruk coulisses

Confidence de l’attachée de presse qui nous permet cette visite : certains artistes-athlètes lui auraient dit qu’ils étaient prêts à durcir leur entrainement pour prendre encore plus de plaisir en piste et  que la représentation soit ainsi moins éprouvante pour leur corps. Total respect !

Les artistes sont aussi spécialistes de leur propre maquillage qu’ils assurent à chaque représentation et qui représente 1 heure de concentration face au miroir.

Et si un artiste ne peut assurer son numéro un soir ? Un autre pourra prendre le relais, En fait, tout le monde peut se doubler et alterner. Il n’y a donc pas de doublure à proprement parler.
« Tous les scénarios sont prévus » par le Cirque du Soleil parce que « The show must go on ! »

Grâce à un système de poursuite lumière intelligente, appelée Black Trax, les artistes sont toujours dans la lumière, même s’ils leur arrivent de changer leur parcours. Les acteurs ont sur eux des capteurs qui permettent aux lumières de suivre tous leurs mouvements.
L’improvisation sur certains tableaux est donc possible.

Toruk coulisses

Toruk, le premier vol
par le Cirque du Soleil


du 4 au 14 avril 2019

Séance supplémentaire le vendredi 12 en matinée

à l’AccorHotels Arena
8 Boulevard de Bercy
75012 Paris

Image de prévisualisation YouTube

Toruk coulisses

Toruk coulisses

Share

Chicago le musical : ambiance électrique et glam en coulisses

Chicago le musical est taillé pour charmer le public, voire le chauffer avec toute la sensualité qui s’en dégage et l’incroyable génie de Bob Fosse. 
Avec une chorégraphe venue spécialement des USA (Anne Reinking), un casting au top (Jean-Luc Guizonne, Sofia Essaïdi, Carien Keizer) et l’une des plus belles scènes de la capitale, la comédie musicale de rentrée auréolée de son succès à Broadway va vous éblouir.
Nous nous sommes glissés dans les coulisses du Théâtre Mogador à quelques jours de la première.

Image de prévisualisation YouTube
Chicago le musical
Sofia Essaidi

Le grand écart de Sofia, le sourire éclatant de Carien 

Stage Entertainement France, le producteur de Chicago le musical, a réussi, en quelques minutes, à nous offrir de très belles images de cette 9e production à Mogador, dans le studio de danse, sans décor.
Trois chansons avec des plumes, des costumes noirs classieux, gracieux, des interprètes et danseurs magnétiques.
Il n’en faut pas plus pour saisir la puissance de ce classique de Broadway qui comptabilise plus de 9 000 représentations.

Chicago le musical
Jean-Luc Guizonne

Jean-Luc Guizonne, entouré de danseuses armées de larges éventails à plumes, impose carrure et charisme. Il est déjà habité par son personnage Billy Flynn, avec un minimum de mouvements.
Carien Keizer qui a déjà interprété Roxy dans la version allemande de Chicago est d’une grâce folle. L’artiste néerlandaise a tous les talents puisque qu’elle interprétera son rôle en français.
Enfin, Sofia Essaïdi a offert aux médias un incroyable grand écart portée par des danseurs. C’est Ann Reinking, la chorégraphe, qui aura lancé l’idée la veille du press day. Une performance que Britney Spears n’aurait pu assurer.

Chicago le musical
Ann Reinking

Chicago le musical réinventé pour Paris 

Que celles et ceux qui ont eu la chance de voir Chicago à New York ou plus récemment à Londres, ne s’attendent pas à un copié-collé de la production made in Broadway.
Ann Reinking qui a eu la chance d’avoir participé à la création du spectacle en 1975 aux côtés de Bob Fosse, a recréé la chorégraphie de son maitre dans le style de l’époque.
Lors de la rencontre, elle avoue avoir été bluffée par les comédiens et danseurs français : « ils ont compris tout de suite la sensualité, l’élégance du spectacle. Le chic et la sophistication viennent de France. »
Et sur la question du texte adapté en français, sa réponse rassure les amoureux des VO : « il y a un tempo dans la façon dont les Français parlent. Et ce tempo est en accord parfait avec le spectacle. »
Elle rajoutera que Bob Fosse était un amoureux de notre langue dont il trouvait que la sonorité était meilleure.

Chicago le musical
Carien Keizer

La délicate adaptation, l’art de l’essentiel 

Nicolas Hengel qui se charge de l’adaptation de Chicago, après avoir brillamment adapté Grease, la saison dernière, partage son étonnement. « Le spectacle parle des États-Unis, il transpire même les États-Unis. Et pourtant, ça coulait de manière harmonieuse de poses des mots français. Il y a un aspect européen dans la musique. »
La difficulté principale tient sur le fait que c’est toujours plus long de dire les choses en français. « En fait, Il faut donc abandonner quelques idées, un détail, en anglais car il n’est pas possible de tous les traduire. »
Pour certains dialogues, Nicolas a dû aller à l’essentiel.
Ce qu’il aime dans Chicago : « c’est que c’est du vrai théâtre ! Le spectacle est très finement écrit, toutes les scènes s’imbriquent les unes aux autres. Tous les personnages sont manipulateurs, menteurs et manigancent les uns derrière les autres. C’est très noir et ne même temps très réjouissant et gai. »

Chicago le musical
Alex Frei

En avant la musique !

Sur les 570 candidatures de musiciens reçues pour faire partie de l’aventure qui sera forcément folle et inoubliable, 40 vont assurer les représentations. Le directeur musical, Bob Bowman, assure : « nous avons la crème de la crème ! »
Et la partition est géniale : « c’est très 20’s. Tout était hot à l’époque. Il y a une urgence, l’énergie est électrique. » L’enthousiasme est tellement palpable que les musiciens ont du mal à lâcher leur instrument en fin de journée et sont prêts à poursuivre les répétitions.

Chicago le musical

Chicago le musical 

de Bob Fosse, John Kander et Fred Ebb

à partir du 26 septembre

(7 avant-premières à partir du 18 septembre)

au Théâtre Mogador
25 Rue de Mogador
75009 Paris

Équipe artistique
mise en scène : Tania Nardini
chorégraphie : Ann Reinking
direction musicale : Bob BowmanDominique Trottein 
avec Jean-Luc Guizonne, Sofia Essaïdi, Carien Keizer, Fanny Fourquez, Sandrine Seubille, Pierre Samuel…

site officiel : www.chicagolemusical.com

Share