Evénement ! Le mythe OSIRIS se dévoile à l’Institut du monde arabe

L’Institut du monde arabe accueille une exposition regroupant les fouilles sous-marines dans le delta du Nil de l’archéologue Franck Goddio : OSIRIS, mystères engloutis d’Égypte.
Quand les antiques cités égyptiennes dévoilent leurs secrets les plus splendides.

A l’origine, il y a deux frères : Seth et Osiris. Seth, maladivement jaloux du second, héritier de la terre et bienveillant envers les hommes, commet le premier fratricide de l’histoire. Dans un acte désespéré d’amour, Isis, sœur et épouse d’Osiris, rassemble alors les morceaux de son défunt mari, éparpillés dans toute l’Egypte, les enveloppe dans des bandelettes, et le ramène à la vie. La première momie est née, ainsi que le mythe d’Osiris, dieu revenu du royaume des morts. De nouveau réunis, Isis et Osiris conçoivent Horus, le premier pharaon, tandis que Seth, condamné à mort, devient roi des Enfers.

OSIRIS Mystères engloutis d'Égypte Institut du monde arabe expo art hsitoire sculpture photo by Joel Clergiot Blog United States of Paris

C’est cette incroyable histoire, ainsi que le culte du Dieu dans toute l’Egypte, et plus particulièrement dans les cités Thonis-Héracléion et de la ville de Canopé, aujourd’hui englouties, que retrace l’exposition « Osiris, mystères engloutis d’Egypte », à l’Institut du monde arabe, jusqu’au 31 janvier 2016. Et ce, grâce aux fouilles archéologiques menées par l’Institut européen de l’archéologie sous-marine (IEASM), au large de la baie d’Aboukir, dans le delta du Nil durant ces dix dernières années. 250 pièces sorties des fonds marins sont présentées, mais également 43 œuvres, prêtées pour la première fois par les musées du Caire et d’Alexandrie. Certaines statues sont grandioses, tant par leur taille que par leur incroyable conservation. D’autres objets, plus petits, comme ces cuillères rituelles servant à mélanger l’eau du Nil et les herbes aromatiques, informent sur les pratiques de vénération du Dieu. Autre objet les plus intéressant de l’exposition, le premier calendrier du monde.

Muséographie pédagogique

Le sujet fait rêver, certes, il n’en reste pas moins incroyablement complexe. L’exposition garde toutefois un vrai souci de pédagogie. Le visiteur est sans cesse guidé par des cartes, des croquis ou des tableaux récapitulatifs. Et pour l’aider à comprendre en quoi ce mythe est fondateur, l’histoire d’Osiris est mise en parallèle avec ses équivalences dans les croyances grecques, romaines et chrétiennes.

OSIRIS Mystères engloutis d'Égypte Institut du monde arabe expo art hsitoire statue de reine photo by Joel Clergiot Blog United States of ParisDans chaque salle, des supports vidéo permettent également de découvrir la façon dont les plongeurs ont extrait leurs merveilleuses trouvailles de la vase.

Par ailleurs, selon Franck Goddio, « seuls 2 à 3% de ce qui se trouve sous la mer sont présentés. D’autres fouilles sont encore en cours ». En effet, seule une première couche de 3 à 6 mètres de profondeur a été explorée. Une deuxième exposition pourrait donc très probablement voir le jour dans les années à venir ! De quoi entretenir le mythe pendant encore longtemps et continuer à faire rêver les férus d’histoire et les archéologues dans l’âme.

By Joël Clergiot

OSIRIS Mystères engloutis d'Égypte Institut du monde arabe expo art hsitoire affiche photo by Joel Clergiot Blog United States of Paris

OSIRIS : Mystères engloutis d’Égypte
Institut du monde arabe
1, rue des Fossés-Saint-Bernard
Place Mohammed-V
75005 Paris

Mardi , mercredi et jeudi : 10h00-18h00
Vendredi : 10h00-21h30
Samedi, dimanche et jours fériés : 10h00-19h00

Share

Une réflexion sur « Evénement ! Le mythe OSIRIS se dévoile à l’Institut du monde arabe »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *