Le Manoir de H.H.Holmes : une aventure ÉNORME @ Escape Hunt Bordeaux

Retour chez Escape Hunt à Bordeaux pour découvrir la toute nouvelle salle : le Manoir de H. H. Holmes.
USofParis devient de plus en plus exigeant, le niveau des escape games augmentant à vitesse grand V.
Alors cette salle, ouverte depuis juin dernier, se targuant de 35 % de réussite nous intrigue forcément. Notre game master restant très énigmatique durant la présentation, on a hâte ! Mais la crainte de ne pas s’en sortir est palpable. Qui est ce fameux H. H .Holmes ?

H.H.Holmes

L’hôtel de H.H.Holmes

Une fois dans le décor spectaculaire de ce vieil hall d’hôtel de la fin du XIXe siècle, notre game master n’est pas très loquace.
A nous de reconstituer notre équipe, car oui qui dit hôtel, dit chambres et occupants répartis…

On hésite à dévoiler plus de l’intrigue, même si vous trouverez des indices partout sur la toile.

H.H.Holmes
Mais le Manoir de H.H.Holmes s’inspire de faits réels vraiment glaçants et aussi totalement subjuguants pour l’époque. Un vrai polar horrifique.

Avant de continuer, il faut dire que cette histoire est fortement déconseillée pour une première expérience d’escape game et aux équipes qui n’ont pas encore vécu une aventure en groupe. Vous ne sortiriez pas et risqueriez de ne pas prendre votre pied.

H.H.Holmes vs USofParis

On ne va pas créer un suspense plus long. On s’en est sorti, en un beau 48 min d’ailleurs !
Avec  un premier indice au bout d’une 1/2 heure de jeu, on n’a pas à rougir. Même si on n’a fait l’impasse durant 10 minutes sur un point précis. 10 minutes que l’on n’a pas vu passer d’ailleurs, comme l’heure de jeu ! Vraiment prenante cette aventure.

H.H.Holmes

1er constat : l’enquête est proposée pour 6 à 8 joueurs.
Nous avons fait le choix de jouer à 6. Et pour être clair : être 8, c’est trop !
Sinon cette enquête est juste dingue.

Impressions de notre team

L’ambiance lobby de vieux manoir est très réaliste. La hauteur sous plafond est hallucinante.
Le jeu est hyper fluide. Les énigmes s’enchainent les unes avec les autres, bien en rythme. Aucune baisse de régime.

Dans notre équipe, pour les plus novices c’est « une expérience inédite sur le principe de collaboration. Dans un rythme soutenu, il y a des énigmes dans tous les sens, pour tous les goûts (les matheux, comme les manuels ou techniques). Une expérience conviviale qui maintient en haleine jusqu’à la sortie. »

Pour un joueur plus expérimenté : « sans indice, on peut y arriver ! » Et surtout « chacun trouve une occupation pendant que les autres sont sur une énigme« .

H.H.Holmes

Un autre retiendra : « on n’a pas eu le temps de s’engueuler, on était tous à fond. L’intrigue fait appel à une collaboration intense et différente des autres aventures. Nos jours étaient comptés mais notre solidarité nous a sauvés. »

Notre perle d’idée la plus loufoque durant cette histoire sera : « Je compte les cafards ? »

Comme toute salle majeure, H. H. Holmes est forcément « très originale, très conviviale » mais « demande une coordination d’équipe intense« .

Le dernier escape game qui nous avait autant bluffé était celui du Professeur Lock : Le casse du siècle !
Le Manoir de H.H.Holmes est bien à sa hauteur.

H.H.Holmes

Une conception en forme de tour du monde

Même si Escape Hunt est une franchise, chaque établissement est indépendant et crée ses propres scénarios. De fait, chaque enseigne offre des histoires qui lui sont propres.

L’équipe d’Escape Hunt Bordeaux – composée de trois associés Tarek, Bruno et Jean-Baptiste et un manager – a pris le temps afin de mettre en œuvre cette aventure.
Russie et Japon : une sorte de mini-tour du monde des jeux d’évasion.

Même si le Japon est la nation créatrice des escape games, les aventures sont restées à un stade primaire de jeu. L’engouement ne s’est pas fait au pays du soleil levant.

C’est donc Moscou qui a bluffé l’équipée bordelaise.
300 salles, des jeux qui se passent de cadenas, qui font la part belle aux mécanismes et aux gadgets : au WAOUH, en somme.
Une tendance largement suivie en Europe.
Au dire de Joris, le manager de la salle de Bordeaux, en Russie « les décors, c’est Hollywood !« .  En mettre plein la vue, impressionner et donner le plaisir de jouer.
En 3 jours, la team d’Escape Hunt Bordeaux a pris part à 12 énigmes, et en a réussi 9, toutes en anglais.

De ce road trip de gamers, ils y ont puisé l’inspiration pour les décors, certains mécanismes et pièges.
C’est après leur expérience à Moscou que le choix a été fait de séparer les joueurs au début de l’histoire pour plus de fun.
Mais chut, on n’a rien dit !

H.H.Holmes

H. H. Holmes : 60 m² d’intrigues

Il aura fallu 3 mois à Escape Hunt Bordeaux pour parfaire le scénario, tout en développant en parallèle les 3 autres prévus pour le nouveau local.

A l’étage, les 60 m²de bureaux ont été démolis pour faire place net à cet hôtel du XIXe siècle. Soit une surface 3 fois plus grande que pour les autres histoires. La majeure partie du décor a été conçue par un décorateur de cinéma.

Ouvert depuis cette fin juin 2017, le Manoir de H.H.Holmes a bien évidement été testé par les game masters d’Escape Hunt Bordeaux.
Sur les 5 équipes qui ont tenté de résoudre le mystère, seules 2 sont sortie à temps.

H.H.Holmes

Les coups de cœur de Joris

A la fin de notre partie, on n’a pas hésité à demander à Joris ses coups de cœur d’escape game.

  • Claustrophobia : une licence russe qui vient d’installer une antenne à Paris
  • Énigma (à Toulouse) qui a une histoire de zombies au top
  • Tête chercheuse : à Lacanau et particulièrement avec sa salle Pixel. Des énigmes courtes (30 min) mais qui dépotent.

Escape Hunt Bordeaux

4 aventures exclusives

du lundi au dimanche, de 10h à 23h

5, rue Pierre Loti
33 800 Bordeaux

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *