Restaurant Nubé avec Juan Arbelaez : audace et lumière !

Nubé vient tout juste de fêter ses 1 ans !
Juan Arbelaez est l’heureux chef de cette adresse lumineuse, cosy et en retrait de la foule des Champs. Déjeuner d’anniversaire audacieux, gorgé de mélanges very tasty aussi détonnant que savoureux.
Une adresse en or qui propose une formule midi à 32e pour s’initier. 

Une salle lumière du jour sous plafond carreaux de verre, une autre en retrait plus cosy, avec tout autant de charme.
Ambiance florale sur les murs quand ils prennent de la hauteur, meubles design sans esbroufe. Exit les portes battantes pour la cuisine, place au rideau noir, plus opaque, plus mystérieux.
Un chef beau gosse passé par Top Chef, avec une grosse montre au poignet, un serveur hipster barbu trapu au tablier en cuir sur chemise blue jean, un maître d’hôtel discret et un jeune chef pâtissier qui va se faire un nom. 

Voici quelques-uns des ingrédients qui font l’élégance, la différence et le caractère bien trempé du Nubé.

Dans l’assiette, des mélanges d’étonnants, de l’audace, des touches de couleurs, des verrines et des coupes qui viennent agrémenter la table et le palais. 

On trempe son morceau de pain croustillant dans le bol d’huile d’olive pour se préparer.
Viennent les amuse-bouches qui en envoient avec un jus détox et sa décharge de gingembre accompagné de son sablé parmesan. Suit un céleri poivre et crème de St Agur. 

On entre dans le vif avec la Pélamide, un poisson fougueux en mer quand on cherche à l’en extraire. La bonite gagne la partie avec son « jardin » de betteraves, agrumes, fraises et limequat. C’est déjà le printemps !

Le chef que l’on avait découvert à Boulogne avec Plantxa donne de sa personne et n’hésite pas à sortir pour teaser le plat principal. En l’occurrence le cochon ibérique fumant sur planche de bois, passant de table en table. On salive d’excitation ! 

Une fois découpé, le cochon se laisse déguster sans résistance. Onctueux, rehaussé idéalement avec sa sauce blanche (huile d’olive, marjolaine) – on en aurait voulu plus ! La glace à la moutarde de Meaux Pommery vient balancer un dernier coup de force comme on aime. 3 assiettes sur 4 de la table prouvent le sans faute : elles sont vides. 


Desserts surprises
Une tartelette soufflée au chocolat, coriandre, dissimulée sous une gélatine verte (attention ceci n’est pas une vulgaire gelée) avec glace curry.
Il faut un coup de cuillère certain pour venir à bout de la pâte à tarte. Ce n’est pas un défaut. Au contraire, on s’en amuse !
La gélatine est finalement discrète pour laisser tout le cœur du chocolat nous emporter. Il est noir à soir.

En bonus, le gâteau d’anniversaire crémeux au citron et meringues avec le portrait sucré du chef. La classe !

Restaurant Nubé 
à l’Hôtel Marignan
12, rue de Marignan
75008 PARIS

Ouvert du mardi au samedi

Déjeuner de 12h30 à 14h
Dîner de 19h à 22h

brunch le dimanche

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *