THE OLD WOMAN de Robert Wilson avec Willem Dafoe & Mikhael Baryshnikov au Théâtre de la Ville – Festival d’Automne à Paris

 Alors que le Musée du Louvre débute un cycle consacré à Robert Wilson, le Théâtre de la Ville présente la dernière création du metteur en scène américain.

L’affiche de The Old Woman a excité l’imaginaire des spectateurs depuis l’annonce de la programmation du Festival d’Automne à Paris. Et pour cause, la présence de deux monstres sur scène : l’acteur américain Willem Dafoe et le danseur russe Mikhael Baryshnikov. Deux noms qui évoquent succès cinématographiques, scéniques et convoquent tous les superlatifs liés au talent de chacun.

Ce samedi soir au Théâtre de la Ville, actrices (Clotilde Courau, Kristin Scott Thomas), galeriste (Kamel Mennour) et couturier (Alber Elbaz) se sont donnés rendez-vous séparément pour assister au nouveau sacre du metteur en scène et plasticien.

Portée par deux farceurs que l’on imagine tout droit sortis d’un écran de cinéma à l’époque du burlesque, l’adaptation de la pièce de l’auteur russe Daniil Kharms fait la part belle à l’absurde.

Juméléité troublante et quasi parfaite entre Dafoe et Baryshnikov, grimés à l’excès et scénographie tout en couleurs font de cette création un voyage hors-normes dans l’inventivité d’un créateur qui nous surprend encore.

Exit l’austérité et l’âpreté de Quartett avec Isabelle Huppert, présenté au Théâtre de l’Odéon en 2006. Ici, les acteurs prennent un réel plaisir à jouer les troublions dans un théâtre composé d’images fortes, de grimaces et autres cris, de danse et autres répétitions de monologues – qui peuvent agacer sur la longueur.

Toutes les influences convoquées pour The Old Woman emportent le spectateur dans une histoire de vieilles dames qui tombent par la fenêtre, d’un faiseur de miracles qui n’est pas tenté de mettre en pratique son don et de pensées déroutantes : « qu’est-ce qui est pire : un enfant ou un mort ? « 

Cette pièce ne joue pas pour autant la facilité mais offre des vrais moments de poésie : le duo d’acteurs sur une même balançoire, le sourire incroyable de Willem Dafoe, Baryshnikov dans un clair-obscur au cours d’un changement de décor.

L’ensemble, séquencé, est appuyé par une bande-son patchwork d’émotions jazzy, rock ou classiques qui participe à la joyeuse partition visuelle et théâtrale de cette première en France.
À la fin, le public est prêt à se lever. Et les acteurs rient et se font des politesses.

THE OLD WONAN
d’après l’oeuvre de Daniil Kharms
mise sn scène : Robert Wilson
avec Mikhael Baryshnikov et Willem Dafoe  

 

jusqu’au 23 novembre 2013

au Théâtre de la Ville
2 place du Châtelet
75004 PARIS

Et prochainement Peter Pan avec le groupe Cocorosie
du 12 au 20 décembre 2013
au Théâtre de la Ville

 

Share

Une réflexion sur « THE OLD WOMAN de Robert Wilson avec Willem Dafoe & Mikhael Baryshnikov au Théâtre de la Ville – Festival d’Automne à Paris »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *