Gilbert Peyre à la Halle St Pierre : l’art de la mécanique

Après avoir privilégié ces dernières saisons les expos collectives, la Halle Saint Pierre ouvre à nouveau ses espaces  à une monographie. Jusqu’au 23 avril (prolongations), c’est un artiste totalement barré et d’autant plus passionnant qui envahit tout l’espace de jeu.
Gilbert Peyre, homme discret à l’imagination débordante, nous entraîne dans un univers incroyable.

gilbert-peyre-la-petite-fille-2015-electromecanique-exposition-halle-saint-pierre-paris

Interdiction de toucher !

Toutes les œuvres exposées à la Halle St Pierre s’animent quand une main experte vient les éveiller. Il suffit juste de demander aux gardiens de l’exposition et la magie opère.
Gilbert Peyre conçoit des scénarios insensés, surréalistes, des associations qui peuvent déconcerter.

Pas de longues descriptions pour expliquer telle ou telle œuvre. Seuls éléments à lire : un titre, une date et la technique.
Après, c’est l’expérience avec l’œuvre qui prime.

Il y a deux dimensions dans ce parcours : ce que l’on imagine avant la mise en route de l’œuvre et ce qui va arriver. Et bien sûr, la réalité artistique dépasse totalement notre conception de simple mortel.

gilbert-peyre-chaise-et-guitare-2009-electropneumatique-halle-saint-pierre-paris-exposition


Metteur en scène du recyclage

Gilbert Peyre est un génie de l’assemblage : il conjugue les matériaux de toute sorte, créé des vagues avec des boîtes de conserve, donne vie à une danseuse avec un abat-jour et fait se tortiller une armoire en bois.

gilbert-peyre-accordeon-1992-1998-elecropneumatique-exposition-halle-saint-pierre-paris

Il est aussi un génie de la mise en scène. Il imagine des duos, des couples d’amoureux sans corps, ni visage, offre un vrai sourire à la Joconde, ressuscite Edith Piaf.


On imagine sans mal la difficulté du transport de ces œuvres et leur installation. Qu’elles soient de petites tailles ou immenses comme le décor de l’opéra Cupidon Propriétaire de l’Immeuble situé sur l’Enfer et le Paradis.

Chaque œuvre est faite de petits détails, qui sont parfois dissimulés. Des détails qu’il faut assembler avec minutie pour que la magie et la poésie opère.

gilbert-peyre-tape-cul-2016-electromecanique-exposition-halle-saint-pierre-paris

Le voyage dans la fantaisie sans limite de l’Electromécanomaniaque offre des images fortes, des scénarios diaboliques, des fantaisies inouïes, en images, en mouvements et en sons.

gilbert-peyre-j-ai-froid-1998-2000-electropneumatique-exposition-halle-saint-pierre-paris

Exposition : Gilbert Peyre, l’électromécanomaniaque

Jusqu’au 23 avril 2017 (prolongations) 

A la Halle Saint Pierre
2, rue Ronsard
75018 Paris

Ouvert tous les jours
En semaine de 11h à 18h
Samedi de 11h à 19h
Dimanche de 12h à 18h

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *