Cadeau alternatif : portrait polaroïd avec un pro, David Haffen

« Un Pola pour les Fêtes ! »
L’objet du mail reçu dans notre boîte n’a pas manqué de nous piquer au vif, direct. Clic illico pour un bon plan comme on les aime. Une idée cadeau originale, alternative, pas spam pour un sou, à faire pour Noël, par amour ou pour soi ! David Haffen nous a ouvert son studio à Montorgueil. 

Tirages-Polaroïd-portrait-par-le-photographe-David-Haffen-séance-photo-en-studio-montorgueil-ou-dans-la-rue-pic-by-united-states-of-paris-usofparis-blog
Un membre de la team #UsofParis est caché sur cette photo !

Le Polaroïd est rétro mais aussi furieusement revival. Alors que le numérique nous brûle les yeux avec ses écrans plus ou moins bien réglés, nous angoisse quand notre disque dur externe bourré de photos souvenir de vacances commence à faire un drôle de bruit, David Haffen dégaine son appareil. Une bête d’argentique qui ne joue pas dans la catégorie poids légers du XXIe siècle.
Ce trentenaire qui a eu une autre vie avant de devenir photographe – il était instituteur, avant de tout lâcher pour la photo – a eu la bonne idée du moment. Alors que le nombre de studios photos, de cabines photomaton Starck ou vintage sont légion, il propose de réaliser une séance photo en studio (ou dans la rue) avec à la sortie un tirage Polaroïd.
Mais pas un Pola mal en point, terne ou avec un gros coup de flash sur le visage, pas de pot de fleurs non plus en arrière fond.

Au fond d’une petite cour de Montorgueuil, où il partage son studio avec un autre photographe et une attachée de presse indé, depuis 2 petits mois, il s’arme d’un appareil qui n’a pas réellement d’âge – mais qui n’est pas un jeune premier non plus – et de ses meilleurs yeux car la mise en point est assez épique. On a essayé et on a bien failli loucher plus d’une fois.

Série-de-tirages-Polaroïd-du-photographe-David-Haffen-séance-photo-en-studio-montorgueil-ou-dans-la-rue-pic-by-united-states-of-paris-usofparis-blog

Et ce n’est pas un loisir réservé aux hipsters qui multiplient tous les meilleurs clichés de leur belle gueule barbue. Les imberbes, les jolies brunes ont droit aussi à un instant pur argentique. Le côté vintage du Pola plait à tous les trentenaires et à tous les autres. Instantané, le résultat est direct, sans écran interposé. Et nous a plu. Bien sûr, le photographe comme le modèle a droit au ratage. 5 essais sont possibles pour  trouver la meilleure expression, s’éclater, laisser sa pointe de fantaisie saisir l’objectif.
Et surprise, il est possible de faire de très bons agrandissements, « sans perte de détails » comme nous le précise David à partir du négatif qui était habituellement jeté. Il nous apprend qu’il y a même des tutos sur les Internets pour tirer parti du négatif.

Négatif-dun-tirage-Polaroïd-du-photographe-David-Haffen-séance-photo-en-studio-montorgueil-ou-dans-la-rue-pic-by-united-states-of-paris-usofparis-blog

Du coup, ça laisse encore plus d’options comme recevoir un fichier numérique retouché à partir du positif ou du négatif, dans sa boîte mail pour le partager sur les réseaux !
Et pour s’approcher encore plus de l’immortalité : des tirages Fine Art sont aussi possibles et supervisés par le maître de ces lieux.

Appareil-photo-Polaroïd-de-David-Haffen-pour-séance-photo-en-studio-montorgueil-ou-dans-la-rue-pic-by-united-states-of-paris-usofparis-blog

Pour le moment, David Haffen serait le seul à proposer à Paris des prises de vue Polaroïd, en studio, dans la rue, en solo ou à plusieurs. La tentation de faire partie de sa galerie photo est donc encore plus grande.
Ce photographe qui shoote les vernissages de la Galerie Polka, a gagné en liberté en faisant ce qu’il aime. Il avoue que les 6 premiers mois de sa nouvelle activité n’ont pas été faciles mais qu’il a su trouver une clientèle : Parisiens, touristes (il parle anglais), portraits numériques et argentiques, mariages…. Il arpente aussi les rues pour tenter de saisir, en argentique, des visages inconnus. En 5 heures de balade, il sollicite environ une trentaine de personnes pour obtenir l’accord de 1 ou 2 seulement. Les gens ne se laissent plus approcher aussi facilement mais quand le regard croise l’objectif du photographe, le résultat est saisissant.
Comme cette rencontre à Porte d’Orléans avec un joueur d’accordéon.

joueur d'accordéon porte d'Orléans
joueur d’accordéon porte d’Orléans

David Haffen
Studio photo argentique et numérique 

10, rue Léopold Bellan
75002 Paris
06 62 19 07 26 / 09 83 41 55 82
Site : www.davidhaffen.com

Tarifs :
Polaroïd : 35 € (incluant 5 essais) 
Fichier numérique retouché à partir du positif : 20 €
Fichier numérique retouché à partir du négatif : 40 €
mais aussi tirage A4, A3 et Fine Art…

Share

2 réflexions au sujet de « Cadeau alternatif : portrait polaroïd avec un pro, David Haffen »

    1. Totalement, c’est ce que j’ai découvert en arrivant au studio.
      J’avais envie de fantaisie aussi ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *