Festival d’Ile de France : soirée cabaret internationale avec une Miss Knife divine et cabotine – Joey Arias – The Tiger Lillies…

Le Festival Ile de France s’est offert ce samedi un plateau d’artistes aussi décalé que réjouissant pour célébrer l’ouverture de sa 38e édition. Une soirée cabaret aux accents internationaux avec Miss Knife (France) en chanteuse et animatrice de soirée, Joey Arias (USA), Baby Dee et Little Annie (USA), et The Tigers Lillies (UK). 

Miss Knife Olivier Py en concert cabaret ouverture Festival d'Ile de France 2014 Le Trianon Paris
Samedi 20h, le Trianon est rempli à ras bord pour la toute première soirée du Festival célébrant la thématique : TABOUS. Le public prévenu, n’a pas souffert des allusions sexuelles, ni du désespoir de certaines chansons (à ne pas faire écouter à un dépressif), ni des savants questionnaires de la maîtresse de soirée, Miss Knife, un Olivier Py débridé et joueur.

La soirée a commencé avec strass, bas rouges et perruque blonde. Une silhouette qui pourrait faire penser aussi bien à Dalida qu’à Marlène Dietrich, excepté le poil aux aisselles.
Miss Knife, chanteuse d’un autre temps, avoue très vite avoir cédé au régime dissocié – c’est de saison ! – en ne mélangeant plus alcool et antidépresseurs. On peut dire que cette résolution lui réussit plutôt. Le verbe haut et coloré, la chanteuse a fait sa diva en se jetant au sol après le premier titre, Dans le Théâtre Noir. Puis a fait voltigé sa blondeur après Ne parlez pas d’amour.
Le répertoire est désespéré ; il pourrait donner envie de se jeter dans la Seine. Mais c’est sans compter les magnifiques apartés de la troublante artiste. Elle aime aussi bien chahuter le jeune premier assis face à elle, que titiller « l’hétéro de base » venu en masse. Une partition tragi-comique renversante et portée avec grâce qui n’oublie pas de célébrer la jeunesse « qui ne dure pas ».
Le tour de chant est court ; il faut laisser place aux autres artistes qui composent la soirée.

Olivier Py alias Miss Knife soirée cabaret ouverture Festival d'Ile de France concert musique Le Trianon Paris photo by United States of Paris blog

Entre chaque changement de plateau, la Miss joue un exquis « bouche-trou », comme elle aime se nommer. Faux amis de la langue anglaise (God et gode), questionnaires sur les pratiques sexuelles… tout y passe sans aucune limite, si ce n’est celle de l’heure qui tourne.

Présentation du duo d’Américaines aussi improbable qu’intriguant : Baby Dee et Little Annie. La première, blonde et forte est au piano tandis que la seconde, brune, cheveux courts et frêle est au chant. Ces deux présences scéniques sont assez incroyables. Il faudra attendre la 2e chanson pour que la voix de Little Annie – une sorte de cousine éloignée de notre Brigitte Fontaine – se patine. Peintre, performeuse, ce petit bout de femme impressionne avec ses contes chantés.

Une autre créature aussi subjuguante que provocante fait son apparition. Joey Arias, nouvelle égérie de Manfred Thierry Mugler, offre une performance détonante. Le chanteur qui s’épanouit dans les atours de femme donne pleine ampleur à son timbre particulier, avec quelques cris singuliers. En très peu de temps, l’artiste gagne l’adhésion et la complicité du public. Les pauses lascives, les caresses – mal ou bien placées – font rire plus qu’elles ne choquent. La personnalité d’Arias l’emporte sur toute pudibonderie.

Fin de soirée, déjà, avec le trio anglais The Tiger Lillies porté par Martyn Jacques, au chant, piano et accordéon. Une sorte de bucheron bourru, grimé en clown triste, queue de cheval tressée à la voie de haute-contre. Ici non plus le répertoire n’est pas très heureux, comme ces titres sans appel No one heurts your teardrops ou Another glass of wine. Le charme de cet étrange groupe aux multiples références opère pour finir par une apothéose avec la reprise d’Autumn Leaves avec toutes les protagonistes de la soirée. Bonne nouvelle : The Tiger Lillies reviennent en France pour 3 dates en septembre et novembre.

Miss Knife - Little Annie - Baby Dee - Joey Arias -The Tiger Lillies Festival Ile de France Le Trianon Paris photo by United States of Paris Blog

Le Festival d’Ile de France se poursuit avec une série de concerts à travers toute la région jusqu’au 12 octobre. Le programme complet est sur le site officiel du festival :www.festival-idf.fr

The Tiger Lillies se produisent à Nanterre pour une création : Songs from the Gutter (le 27 et 28 septembre à la Maison de la musique) et une première française, A Dream Turns Sour (le 28 novembre à la Maison Daniel-Féry)

Share

Une réflexion au sujet de « Festival d’Ile de France : soirée cabaret internationale avec une Miss Knife divine et cabotine – Joey Arias – The Tiger Lillies… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *